Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

RETRAITE ANTICIPEE POUR PENIBILITE DU TRAVAIL : une bonne loi existait !!!

vendredi 26 septembre 2014, par richard PALAO - 1 com

avant les lois de 1983 sur la retraite à 60 ans , il existait une loi qui permettait aux travailleurs qui avaient exercé une actvité pénible de partir en retraite à taux plein à partir de 60 ans au lieu de 65 ans , soit une anticipation entre 1 et 5 ans ( loi n° 75 - 1275 du 30/12/1975)

Que disait cette loi :

"...pour les travailleurs manuels salariés justifiant d’une longue durée d’assurance dans le régime général ou dans ce régime et celui des salariés agricoles , qui ont effectué en continu , en semi-continu , à la chaine , un travail au four ou exposé aux intempéries sur les chantiers, pendant une durée déterminée par voie règlementaire , et dont la pension est liquidée à un âge compris entre soixante et soixante cinq ans , cette pension est calculée compte tenu du taux applicable à ce dernier âge .
La pension est également calculée au taux normalement applicable à 65 ans au profit des mères de famille salariées ...qui ont élevée au moins 3 enfants ..."

précision : ces mères de familles devaient avoir exercé une activité pénible identique à celle exigée pour les ouvriers .

Grace à cette loi , des centaines de milliers d’ouvriers et de mère de famille ont pu bénéficier d ’un départ en retraite anticipée car le décret d’application a fixé une durée d’activité non-contraignante : 5 ans d’actvité pénible au cours des 15 dernières années de travail !!!

cette loi qui avait fait consensus était signée du président de la république de l’époque GISCARD D’ESTAING et du premier ministre JACQUES CHIRAC !!!

cette loi a cessé d’être appliquée avec l’abaissement de la retraite à 60 ans aucune mesure spécifique n’ ayant été prévu pour les emplois pénibles .

En 2005 , les lois FILLON ont durci les conditions d ’accès à la retraite "normale" en rallongeant la durée de cotisations et en repoussant donc de fait l’âge de la retraite au dela de 60 ans .
La CFDT avait déclaré approuver cette réforme car FILLON lui avait promis de traiter par une loi spécifique le cas des travailleurs ayant occupé un emploi pénible .

Or de 2005 à 2013 , il n’ y a eu aucune négociation sur ce sujet et donc aucune loi de votée .

En 2014 le gouvernement socialiste après avoir mené des négociations bidons commencent à sortir des textes qui relèvent de l’usine à gaz , le but étant de limiter au maximum le nombre de bénéficiaires et la durée de l’anticipation : il apprtiendra à l’ employeur de mesurer année par année la durée du travail pénible de chacun de ses salariés , de communiquer ces renseignements aux CARSAT , qui transformeront cette durée en points , chaque travailleur devant réunir 100 points pour bénéficier d’une anticipation de 8 mois !!!POURQUOI FAIRE SIMPLE ....

S’il en était besoin , c est une nouvelle preuve qu’un gouvernement socialiste peut faire pire qu’un gouvernement de droite , car entre les deux dispositifs , celui de 1975 et celui de 2014 , il n’ ya pas photos !!! il suffisait pourtant de reprendre les termes tout à fait simples et satisfaisants de la loi de 1975 , de les actualiser en modifiant les paramètres d’âge afin d ouvrir le droit à une véritable anticipation dès l’ âge de 55ans .

Comment se fait-il alors qu’ils disposent d ’experts , qu’aucun parti de gauche en dehors du PS complice , qu’aucun syndicat n est fait cette proposition de réactivation de la loi de 1975 actualisée se contentant comme la CGT de propositions floueet peu mobilisatrices comme " retraite anticipée avant 60 ans pour les empois pénibles " ?

il n’est pas trop tard pour remettre le métier sur l’ouvrage , les travailleurs doivent se faire entendre , notamment en participant aux actions et manifestations nationales :

le 30 septembre pour la défense des retraites

le 16 octobre pour la défense de la sécurité sociale et le droit à la santé

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :