Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Radio J (Paris) mise en demeure

samedi 12 mars 2005 - Contacter l'auteur - 1 com

Décisions

Date de publication sur le site : 9 mars 2005
Assemblée plénière du 8 février 2005

Radio J (Paris) a été mise en demeure en raison des propos tenus sur son antenne dans l’émission Ligne ouverte du dimanche 16 janvier à 15h27. Un auditeur a en effet déclaré : "Les Français, eux, ce qu’ils pensent objectivement, ce n’est pas ce que dit Dieudonné sur les Juifs, c’est ce que je vais vous lire. Et les Corses ont commencé à réagir, ils ont le sang chaud, celui-ci n’a fait qu’un tour, il se rebiffent et cela devrait donner à réfléchir à tous ces Beurs qui croient qu’ils tiennent la France en respect [...].

Alors, voilà ce qu’une grande partie des Français, enfin ce qu’on entend, avec lesquels je ne suis pas d’accord du tout, hein. Alors, ces gens-là : ils ont ruiné la Sécurité sociale, ils profitent des institutions, chômage, retraite, ils profitent des allocations familiales, non contents de cela, ils pourrissent les banlieues, ils font des quartiers de nos villes des zones de non-droit. Tous des dealers de drogue, tous des cambrioleurs, des arracheurs de sacs de vieilles dames, les prisons en sont pleines, les menaces contre les juges, les bagarres dans les prétoires, maintenant avec leurs mosquées, leurs mollahs qui les forment, non à l’islam mais au jihad, bref, je ne vais pas en rajouter, enfin, ils seraient responsables de tous les maux dont souffre la société française, et responsables en tant que Musulmans, donc islamiques, donc terroristes, de la difficulté de vivre tranquille en ce monde. Ouf ! Balivernes que tout cela.

Certes. Il y a du vrai dans tout cela, comme pour les Juifs. Mais faut-il généraliser pour autant ? Alors que... je les préviens, ces Debbouze, Dieudonné, Djamel Bourras. [...] Si ça se gâte, tous ces gens-là, ils pourraient être à la longue les dindons de la farce. Alors, je préfère, pour finir, envoyer un message d’amitié à nos frères musulmans, et bien sûr chrétiens, et construire avec eux un avenir pour nos enfants, où ils pourront évoluer partout dans l’amitié et l’ouverture. L’entente pour tous, vivre dans la paix, dans la sérénité, dans une coexistence partout pacifique.

Voilà ce qu’il faut rechercher, non sans dénoncer les spectateurs qui payent pour écouter ces messages de haine et de racisme que véhiculent ces piètres et abjects comiques que sont Dieudonné et Jamel Debbouze et qui sont les personnes plus haut dénoncées. Je reviendrai prochainement sur les conclusions que nous devons tirer face à cette situation. C’était un coup de gueule parce que vraiment, je commence à en avoir marre de Dieudonné, je trouve que c’est un dangereux personnage et le fait qu’il fasse salle comble en France, c’est pratiquement une honte pour la France et les Français. Voilà ce que je voulais dire".

De plus, l’animateur n’est pas intervenu pour interrompre ces propos et a conclu en disant : "Eh bien, ça a le mérite d’être incisif et ça correspond effectivement à une sorte de ras-le-bol ressenti par un grand nombre d’entre nous. Merci de cette intervention".

Aussi le Conseil a-t-il mis la radio en demeure de respecter, d’une part, sa recommandation du 7 décembre 2004 relative aux conflits internationaux et à leurs éventuelles répercussions en France et, d’autre part, l’article 6 de sa convention qui stipule que le titulaire de l’autorisation doit veiller, dans le cadre de ses émissions, au respect de la personne humaine et que les animateurs, dans le cadre d’émissions en direct, doivent interrompre si nécessaire la diffusion de propos tenus par l’auditeur.

Mots clés : Discriminations-Minorités / Radio /

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :