Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Rama Yade

vendredi 19 décembre 2008 - Contacter l'auteur - 4 coms

Quand on accepte ( pour quel plat de lentilles, ce n’est même pas le problème) de devenir la complice de la droite clanique la plus vulgaire et réactionnaire qu’on ait connue depuis la guerre, il ne faut pas s’étonner, surtout quand on est une femme et une Noire, d’être traitée en femme et en Noire.

Mots clés : Bernard Gensane / Gouvernements /

Messages

    • Elle n’est pas à plaindre, elle a fait un choix, persiste et signe. Donc c’est plutôt bien de sa part que de ne pas avoir voulu cautionner cette politique là, à l’épreuve de ce qu’elle affiche d’être maintenant, à l’Europe.

      Il faut rendre ce qu’il faut à César, toute arriviste qu’elle est, elle a fait beaucoup de choses dans le cadre de son mandat pour les droits de l’homme, au plus qu’elle pouvait dans le cadre où elle se trouvait, et beaucoup plus que les gouvernements précédents même le dernier gouvernement socialiste de coexistence avec Chirac ne l’avait fait ;-)

      Evidemment elle n’a pas touché à la question de l’émigration ni des centres de rétention. C’est certain. Mais Jospin qui avait commencé le processus avec Chevènement — et sans désaccord de Guigou —... on en dit quoi ? Quant à Villepin qui en tant que ministre de l’intérieur a enfoncé le clou du bioaffichage des papiers d’identité et des passeports, ce n’est pas mieux ;-)

  • Et quand on a été nommé pour des raisons qui n’ont rien à voir avec ses compétences, il faut se dépêcher de dégager dès qu’on a cessé de plaire...Surtout quand on a à faire à un psychopathe haineux.

  • Exact. Et quand on accepte de servir de cosmétique à un gouvernement foncièrement raciste, il faut s’attendre à devenir soluble dans le démaquillant.

Derniers articles sur Bellaciao :