Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Révolte en Libye. L’armée américaine se positionne autour du pays

mardi 1er mars 2011 - Contacter l'auteur - 2 coms

L’insurrection contre Mouammar Kadhafi est entrée, ce mardi, dans sa 3e semaine mais le dirigeant libyen s’accroche au pouvoir malgré la chute de plusieurs villes et la pression croissante des Occidentaux.

Kadhafi ne contrôle plus que Tripoli

Au 15e jour du soulèvement, Mouammar Kadhafi et ses forces ne contrôlent plus que Tripoli et sa région. Mais l’opposition n’hésite plus à défier le pouvoir dans les faubourgs de la capitale. Dans plusieurs quartiers, des jeunes taguent les murs de la ville de slogans anti-Kadhafi, alors que l’opposition, basée à Benghazi (est), se prépare à marcher sur Tripoli.

En dehors de l’Est, l’opposition revendique le contrôle de plusieurs villes autour de la capitale et dans l’Ouest, dont Nalout (230 km à l’ouest de Tripoli) et Zawiyah (60 km à l’ouest de la capitale).

Les villes stratégiques de Misrata, à l’Est, et Gherien, au Sud, semblent aussi sous contrôle de l’opposition.

Quelle réaction pour la communauté internationale

La communauté internationale s’interrogeait sur les moyens de mettre fin à l’instabilité et envisageait notamment une interdiction de l’espace aérien.

De son côté, l’opposition craint qu’une opération militaire de la communauté internationale la dépossède de son soulèvement alors que l’armée américaine positionne des forces navales et aériennes autour de la Libye. La chef de la diplomatie Hillary Clinton a, néanmoins, assuré qu’aucune action militaire impliquant des navires américains n’était prévue dans le pays.

L’Occident se prépare, d’ailleurs, à aider les opposants, qui ont créé un Conseil national indépendant chargé de représenter « les villes libérées ».

Kadhafi toujours inflexible

Face à la pression croissante, Kadhafi, au pouvoir depuis plus de 40 ans, est resté inflexible. « Mon peuple m’adore. Ils mourraient pour me protéger », a-t-il affirmé dans un entretien avec la chaîne de télévision ABC. Le leader libyen a aussi assuré que « la situation était tout à fait calme dans le pays ».

Les cours du pétrole se stabilisent, un peu

Les cours du brut ont marqué une pause mardi dans les échanges en Asie par rapport à leur forte progression enregistrée depuis le début des troubles au Moyen-Orient, l’Arabie saoudite ayant promis « d’assurer la stabilité du marché pétrolier ».

Le baril de « light sweet crude » gagnait certes 44 cents à 97,41 dollars, mais avait dépassé les 100 dollars la semaine dernière, tandis que le Brent de la Mer du Nord grappillait 62 cents à 112,42 dollars, après avoir approché les 120 dollars il y a quelques jours.

Reste que, La production de pétrole de la Libye a été réduite environ de moitié en raison du départ de travailleurs du secteur, a déclaré ce mardi le président de la compagnie nationale libyenne.

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Revolte-en-Libye.-L%E2%80%99armee-americaine-se-positionne-autour-du-pays_6346-1711194-fils-tous_filDMA.Htm

Mots clés : Armes - Armée / Proche & Moyen Orient / USA /

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :