Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

SUBPRIMES : 18 août 2007. Le New York Times publie un étrange article.

vendredi 15 août 2014 - Contacter l'auteur - 2 coms

18 août 2007. Le New York Times publie un étrange article. On y lit une longue et minutieuse description de l’agonie d’un homme, et sa tragédie : assister, impuissant, à l’écroulement d’un monde dont il aurait pu être le sauveur. Cet homme, c’est Edward Gramlich. Il souffre d’une leucémie myéloïde chronique, un cancer rare qui attaque les globules blancs et pour lequel il n’existe pas vraiment de traitement efficace. À l’hôpital John Hopkins de Baltimore, les médecins lui ont proposé un traitement expérimental, très lourd, avec des chances de réussite très incertaines. Edward Gramlich a refusé, expliquant par téléphone au journaliste du New York Times : « Je n’en avais pas envie. » Avec l’aide de sa femme, il se renseigne dorénavant pour entrer en soins palliatifs. L’article commence par ces mots : « Cela aurait dû être l’heure d’Edward Gramlich. »

3 septembre 2007. La IKB Deutsche Industriebank, une banque allemande de taille moyenne (la vingt-septième du pays) basée à Düsseldorf, et historiquement spécialisée dans le financement des PME industrielles de la Rhénanie-Westphalie, annonce un déficit de plus d’un milliard d’euros, essentiellement dû à des pertes subies sur le marché immobilier des États-Unis. C’est la plus grande perte européenne due à la crise des subprimes, d’autant plus inquiétante qu’elle touche une banque dont l’activité habituelle n’a rien à voir avec l’immobilier, et qu’elle survient à la suite de problèmes annoncés par la BNP, Axa ou UBS. Panique sur les marchés bancaires. Le taux auquel se prêtent les banques atteint le 4 septembre un niveau historique, signe de défiance généralisée.

6 septembre 2007. Le Washington Post annonce le décès d’Edward Gramlich : « Edward M. Gramlich, soixante-huit ans, ancien gouverneur de la Réserve fédérale, qui tenta sans succès de pousser Alan Greenspan, son président, à réprimer plus sévèrement les prêts irrationnels avant le boom du crédit hypothécaire, est décédé le 5 septembre d’une leucémie à la Washington Home and Community Hospices. Il résidait à Washington. »

(...)

Source et article complet :
http://www.le-tigre.net/Edward-Gramlich-cassandre-des-_126125.html

Mots clés : Commerce-Indus.-Bourse / USA /
Derniers articles sur Bellaciao :