Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Sara Forestier contre Marc Jolivet

dimanche 14 décembre 2008 - Contacter l'auteur - 22 coms

de Bernard Gensane

Je ne regarde jamais les émissions du style “ Chez FOG ”, où l’on cultive un détestable mélange des genres (politique, show biz), et dont il ne reste rien si ce n’est la persona du présentateur et le discours dominant, le faux consensus, l’embrassons-nous Folleville.

Je suis tombé hier, par hasard, sur ce programme où Giesbert recevait Mélenchon, Allègre, Sara Forestier et Marc Jolivet. Allègre, par ailleurs l’obligé de Giesbert puisqu’écrivant régulièrement pour Le Point, était présent pour justifier son ralliement à Sarkozy, par « pragmatisme ». Il ne faisait pas le poids, si je puis dire, face à Mélenchon, homme de convictions et qui n’est pas le commensal de milliardaires multiples et variés. Qu’à 71 ans, on se vautre encore et toujours pour aller à la soupe est en soi fascinant.

Marc Jolivet est un humoriste. Il me fait éclater de rire quand il se dit de gauche et fidèle supporter de Daniel Cohn-Bendit, l’ancienne icône de 68 étant depuis belle lurette plus proche de Madelin que de Jean Jaurès. La politique française crève de ce confusionnisme.

Tous ces gens devisaient gentiment, coupés toutes les trois minutes par des “sujets” imposés par Giesbert (interviews sans intérêt, reportages éclairs qui empêchent l’attention du téléspectateur de se fixer) lorsque, brutalement, le ton monta quand Jolivet glissa, mine de rien, que fumer un pétard n’était pas bien grave.

Sara Forestier décida de dire son fait à ce barbon (je m’autorise ce qualificatif car je suis plus âgé que lui) en lui balançant qu’on ne traitait pas de la drogue, de la dépendance à la légère, que des jeunes de sa génération avaient ruiné leur existence en commençant par un joint.

Jolivet répondit à cette parole sincère avec une condescendance légèrement teintée de mépris, l’appelant – pour installer une distance entre elle et lui – « Mademoiselle », ce qui ne se fait jamais dans ce milieu.

Giesbert ne prit pas parti, normal pour quelqu’un qui avoue « faire tout à moitié » et qui a flirté avec l’Algérie Française, le communisme, le gauchisme, le socialisme avant d’épouser le capitalisme pur et dur. Mélenchon traita l’intervention de la jeune actrice avec respect, suggérant qu’il y avait peut-être chez elle une fêlure qui expliquait cette authenticité.

La jeune actrice tint bon, ne se démonta pas face à un type, pour finir, très léger, quoique bedonnant. Elle fut intelligente, acérée, sans peur.

Elle me rappela sa mère.

Mots clés : Bernard Gensane / Télévision /

Messages

  • De mon point de vue, je l’ai trouvé tout a fait péremptoire et a coté de la plaque la dessus. n’acceptant pas le point de vue de marc jolivet.
    A la limite de l’hysterie.
    Ca donne du : J’AI l’experience ; JE SUIS a la télé ; J’AI raison....
    Bref, cette gamine devrais ce calmer.

    • A 22 ans avoir autant de tact, et de lucidité moi je dis chapeau.

      Vous devriez le savoir que 90% des messages passent la TV ! Faire le tri quand on est jeune c’est pas évident...déjà que quand on est plus agé ???

    • Ce qui serait bien quand on a envie de critiquer, de faire une observation réfléchie… Ce serait d’éviter les fautes d’orthographe !!!

    • Cette donneuse de leçons hystérique et sectaire a fait son cinéma pour le bout de chichon , ce qui me paraît un peu dérisoire pour le moment, surtout quand le sujet des émeutes en Grèce a été soulevé : elle n’a rien trouvé à dire , c’est là qu’elle aurait dû se montrer solidaire de l’avenir des jeunes !
      Elle n’a rien compris ! Normal, elle est ds le milieu, elle l’a dit, et plus du côté des vrais jeunes !
      Et puis elle est en retard d’un combat, il faudrait qu’elle retourne au lycée et m^me au collège où l’on sait que dès 13 ans les gamins se droguent à la coke et au crack devant les établissements, font du "buziness" !
      Le H à côté de ça c’est bien gentil.
      Quant à Melenchon très fair-play avec la Blanche-Neige de Sarko, je l’ai trouvé flagorneur. J’en ai marre de tous ces pingouins qui se passent la pommade, se font des congratulations. Je ne sais pas ce qui m’a pris de regarder cette émission bcp trop consensuelle comme toutes les autres.

    • mwé , j’ai fait une faute, mais bon je peux pas editer alors....
      De toute manière , ceux qui pensent que la critique n’est bonne que si elle est
      bien orthographiée, ben je ’men contefiche , z’ont qu’a polémiquer avec leurs dico....

  • Marc Jolivet, c’est bien lui qui a dit une fois que les entreprises privées d’électricité c’est beaucoup mieux qu’EDF, car on pourrait choisir d’acheter du courant fait par des éoliennes au lieu du nucléaire ?

    Paraît qu’il y a des fois où il fait exprès d’être comique. on aimerait que ce soit toujours.

    Se prononcer pour la reprivatisation d’EDF au nom de l’écologie ! M’est avis qu’il ne fume pas qu’un pétard de temps en temps. Pour sortir des conneries pareilles, il doit relever à lui tout seul les PIB réunis de la Colombie et de L’Afganistan. Si seulement c’était vrai, ça lui ferait une circonstance atténuante.

  • J’ai vu , ok avec forestier , la fume çà endort ...

    mais aussi avec melenchon , lui au moins ils nous reveillent ..

    • Sauf que le Mélanchon en fan de Carla Bruni , "c’est de la musique pas de la politique", me gonfle aussi .

      Toutes les chansons sont engagées et celles de la Carlita qui nous squate les médias sur ordre de son époux, aussi !

      Il nous avait déjà fait le même coup avec la fifille à Mitterand, le numéro lèche botte blues , "féministe" !

      Je me méfie de ce mec qui vante les communistes , mais pas le communisme ! Il aime un trop les médias qui le lui rendent bien . Avec les mégalomanes, on a déjà donné, danger !

    • Bon je veux pas être sévère avec Méluche mais je suis d’accord avec toi :
      il est pas obligé de nous dire qu’il aime bien bruni !et son tango sur le communisme : idem !
      Faut pas charrier.

      J’ajoute que la petite hystérique réac ne méritait pas tant de bienveillance de la part de ce plateau trop consensuel.

    • Et voila le genre de spectacle gnangnan qui nous enfume pour de bon. Faites fumer les jeunes mais interdisez le. Fumer n’est rien si la Vie est possible. Ne rien proposer au jeunes est un crime.
      Fumer boire ne pourront jamais concurrencer la Vie. Encore faut il que les moyens de cette grande aventure soit donner aux jeunes. C’est le seul problème.

    • Faites fumer les jeunes mais interdisez le.

      C’est ça qui est important. C’est la base de toute la fausse "lutte contre la drogue", laquelle permet de :

      - Fourguer sa came (Cannabis américain hyper toxique - héroïne afghan - cocaïne colombienne) et encaisser les dividendes pharamineux de ce juteux trafic.

      - Faire une "saisie" de temps à autres quand’même pour faire semblant de lutter contre.

      - Terroriser les petits consommateurs

      - Ne pas voir les gros dealers, même sur les places centrales des villes au soleil.

      - Une fois que le "client" est accro, on lui fait faire ce qu’on veut, sous la menace de la dénonciation - ou pire.

    • Melenchon, senateur drepuis 26 ans (et qui prétant le rester jusq’an 2012) ministre de jospin dans la gauche plurielle de sinistre mémoire, nous fait maintenant le grand numéro de l’ultrat gauche ésperant ainsi faire oublier ces 35 ans de trahison au Ps.

      Les rats quitent le navire, c’est, pour nous un joyeux présage.

  • Quel est le but de cet article ? Faire la retape pour une fausse blonde réac ? Vomir sur Jolivet (que je n’apprécie nullement) ? Justifier la censure de l’expression ? Prendre parti contre le cannabis ? Faire de la pub pour Fogiel ? Pour Mélanchon ?

    Je n’avais aucun parti pris pour les personnes présentes dans cette émission que j’ai vu, moi aussi, par hasard (hé,hé...), qui m’indiffèrent totalement. Mais ce que vous en dites ne correspond pas à ce que j’ai vu.

    J’ai vu une personne psycho rigide agresser et empêcher de s’expliquer une autre personne qui avait énoncé une opinion.
    Partant de son « vécu » comme seul argument (c’est à la mode assurément), de sa « fêlure », elle énonce la propagande sécuritaire du qui fume un joint est un toxico (dépendant, rétamé, légume). La réaction de Jolivet, sur ce coup, m’a paru justement mesurée. C’était lui l’agressé, par l’« intelligente, acérée, sans peur » véritable adjudant de collège.

    Qui vole un œuf vole un bœuf, qui casse un jouet à la crèche est un futur délinquant... Merci DatiSarkozy !

    Alors qu’une majorité de la population jeune (et une bonne partie de la moins jeune) fume des pétards (la plupart sans excès), dire que d’en parler à la télé (sauf avec la capote bigote), surtout à FOG (il n’y a que ceux qui y tombent par hasard qui la regardent !) peut avoir une grande importance, c’est de l’imposture.

    Refuser d’entendre que l’abus de tout un tas de choses (tabac, alcool, médocs, séries télé (abus d’américan way of life petite bourgeoise), Starac, Loto, politiciens, pub, jeux vidéo, jeux d’argent, boissons euphorisantes,... j’en passe forcément, la plupart promues parle gouvernement) participe du même phénomène, prouve certainement que la masturbation rend sourd. Mais ne justifie pas qu’« on » se donne le droit d’en refuser le choix à chacun. Chacun fait ce qu’il veut de sa vie et merde aux censeurs ! On n’empêche pas aux sportifs de sports extrêmes de prendre les risques qu’ils prennent et qui coûtent bien plus cher en intervention.

    Que l’on informe sur les effets, certes, et plutôt deux fois qu’une ! Mais de le faire dans le cadre de l’ordre moral, nenni !

    Qu’il soit à la mode, dans ces milieux des « gens qu’on voit à la télé », de se dire fumeur modéré de joints, c’est de mode, ça pose. Coluche et Gainsbar y venaient bourrés. C’est leur affaire. Mais qu’on ponde un article pour cautionner cet ordre, sur Bellaciao en plus, frise la provoc.

    Car enfin, cette « demoiselle » médiatisée s’est-elle offusquée de l’abus du non respect du code du travail qui tue chaque année bien plus que le cannabis ? On sait (sauf les ayatollahs hypocrites) qu’il n’y a rien d’automatique de passer du joint à l’overdose, ni du verre à l’ivresse. Par contre, mettre en danger les ouvriers qui n’ont que peu le choix, est programmé dans les pertes et profits du capital.

    Dit-elle que conduire un véhicule, c’est aller sûrement vers l’excès de vitesse, l’accident et la mort et le meurtre ?

    A-t-elle dénoncé l’incitation à l’abus des merdes sucrières dont la pub (peut-être en fait-elle ? A moins qu’elle ne soit pas encore assez connue ? D’où l’article...) abreuve les chers « petits » qui plus grands seront addicts à tout, y compris à sucer le tarpé ?

    A-telle argumenté que le pouvoir hypocrite a tout intérêt à avachir, à rendre addicts les masses pour mieux les exploiter ?

    A-t-elle argumenté que toute addiction est renforcée, sinon provoquée, par la misère affective, morale, politique, et atteint forcément les plus fragiles ? Voir l’addiction à la connerie...

    Ne pas, sur tout sujet, situer le contexte, n’est plus une fêlure, c’est de l’idéologie. Réac. en l’occurrence, comme tout ce qui utilise le culte de l’émotionnel.

    Voilà, ce que ne nous dit pas cet article que je suis surpris de trouver en Une de ce site.
    Que Jolivet soit un gros con (c’est pas moi qui le dit : « ...un type, pour finir, très léger, quoique bedonnant. », je ne le connais pas) ne justifie en rien d’encenser une belle fadasse (là, c’est moi qui le dit), sinon pour énoncer un point de vue réactionnaire (je dis bien « un point de vue », ce qui ne suffit pas pour désigner la globalité de la personne de l’auteur de l’article, sous réserve...).

    Ce qui est le cas, d’après moi.

  • "La priorité des priorités",est-ce cela ?

    Même les résultats du 34ème Congrès passent après "ça" ???!!!

    Pendant ce temps, on licencie, on attaque l’Ecoile(et comment !),on viole et on tue...etc....

    Je ne comprendrai(au sens "prendre avec moi") jamais .... certains choix ...et ne veux pas comprendre !!

    un film de "la bande passante" :"les mauvais jours finiront" ,vient redonner un peu d’espoir !

  • Quand on suit COHN BENDIT on est forvément paumé et un peu con

  • Je vais faire simple pour exprimer mon avis

    Mélenchon est un RECUPERATEUR de première...

    Comment des gens "normaux" peuvent ils faire confiance à son come back dans "la gauche" depuis 2005 alors qu’il a voté comme les autres les modifs libérales des textes fondateurs du PS ???

    Qu’es t ce que vous trouvez à dire pour l’excuser de ces 30 ans au PS ? Il était cryogénisé ? Pardon mais vous êtes des gogos - donc vous serez traités comme tels et SANS Vaseline et ce sera bien FAIT pour vous.

    Quant au laïus "anti pétard" de X ou Y (je ne regarde pas ce type d’émission et je en sais pas qui est la blonde en photo) franchement y’a une différence grave entre faire du prosélytisme, et dire qu’un ou deux joints n’a jamais tué personne - HEUREUSEMENT que tous les gens qui fument des splifs ne terminent pas au fond des chiottes une seringue dans le bras.

    J’espère que Melle Foretsier qui si j’ai bien comruis est actrice ne sort pas trop avec ses petits camarades et la prod car eux c’est pas pétards qu’ils fument c’est des poutres entières qu’ils se mettent dans le nez -autant dire qu’elle est, avec le cinéma, dans une terre de mission - j’espère qu’elle va en profiter, cette bonne âme....

    2 réacs + ou - déguisés- on est dans le monde des faux semblants et y’en a manifestement un paquet qui ne demandent qu’à être dupés ! On n’est pas ortis de la m...

    La Louve

  • vous faites chier les moines de tous poils.
    En toute choses l’abus et nocif, ça c’est du poncif, mais c’est assuré, pétard, Ricard, pinard, un verre ça va deux verres ....
    Le Ricard a tué mes grands-parents, pourtant il est toujours en vente libre.
    Nous en tout cas les presque quarantenaires nous en avons marre de toutes ces ligues de vertus qui prospèrent, et nous fumerons nos joints si bon nous semble en envoyant péter ceux qui voudraient nous faire la leçon.
    Puis on a une locale super sympa, ce qui nous évite de financer les circuits mafieux.
    C’est plutôt au business du chichon au pétrole qu’il faut dire non, mais ça cela serait emmerdant pour le pouvoir car l’économie parallèle en banlieue évite l’explosion sociale...
    Allez bonne bourre.
    Ps : le sexe aussi peut-être dangereux, en tout cas c’est ce que disais Benoit XVI.

    • Yes Mancks-

      Sexe drogue rock n roll (ou rap ou violoncelle enfin bon) et révolution... :-) les pisse vinaigre ça commence à bien faire. J’ai une profonde horreur pour les donneurs de leçon de morale qui balaient pas chez eux, et surtout pour les politicards qui les utilisent abusivement et sans aucune vergogne...

      je partage à 100 % cet avis- surtout le chapitre sur "la locale" mais qu’il ne faut surtout pas en parler parce que après on casse le biz dans certaines cités et là oullalalal comment on fait pour gérer ??? Idem pour le chapitre sur "le ricard". Pareil.

      alors... franchement...

      LL

Derniers articles sur Bellaciao :