Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Sarkozy : pantalons baisés !

vendredi 9 décembre 2005 - Contacter l'auteur - 9 coms

de Bernard Lallement

A voir leurs frasques respectives, les Sarkozy seraient de grands libéraux. A condition, bien sûr, que cela ne se sache pas. En quoi ils se révèlent le pur produit d’une bourgeoisie compassée pour laquelle hypocrisie et valeurs morales vont de pair. Aussi, chez Cécilia et Nicolas, la libération des mœurs ne fait-elle pas bon ménage avec la liberté d’expression.

Nous savions qu’une biographie de Cécilia Sarkozy, en collaboration avec Valérie Domain, qui devait paraître aux éditions First le 24 novembre, avait été bloquée à la suite d’une audition entrevue de l’éditeur avec notre Ministre de l’Intérieur place Beauvau. Son (encore) épouse l’aurait appelé "au secours."

20 minutes nous révèle, dans sa livraison du 8 décembre, que Cécilia Sarkozy est une récidiviste en la matière.

En effet, selon le quotidien, « Le 8 mars dernier devait sortir aux Presses de la Renaissance, Paroles de femmes, un recueil d’entretiens sur la condition féminine réalisés par Corinne Tanay. Parmi ces femmes : Cécilia Sarkozy, alors toujours compagne du président de l’UMP. Or, alors que le livre doit partir à l’impression et que la promo est déjà calée, le projet tombe brusquement à l’eau. La raison avancée par la maison d’édition : une lettre à en-tête de l’UMP, datée du 9 février et signée de Cécilia Sarkozy, dans laquelle celle-ci indique qu’elle ne souhaite plus figurer dans l’ouvrage. Ayant axé la campagne de promotion sur son témoignage, la maison d’édition jette l’éponge. On ignore si elle s’est battue pour défendre le projet.

20 Minutes s’est procuré la copie de la lettre de rétractation de Cécilia Sarkozy, transmise par l’éditeur à Corinne Tanay par le biais de son avocat. La femme du ministre de l’Intérieur y fait valoir que le fond du livre ne correspond pas à la nature des entretiens. »

Or, il s’agissait de la retranscription d’entretiens réalisés avec l’auteur entre mars et octobre. Bien évidement, ils devaient donner une image idyllique du couple Sarkozy. Seulement, lors de la sortie de l’ouvrage, Cécilia était en rupture de bans pour cause de passion adultère avec Richard Attias. Paris Match en fera sa une ce qui donnait une image très décalée du portrait qu’elle faisait d’elle-même. Ceci explique cela et le livre, dans lequel figuraient également la mère et la fille d’Ingrid Betancourt, a fini au pilon.

Scénario en tout point identique au récit écrit en collaboration avec Valérie Domain. La recension des bandes magnétiques, contenant les propos de la femme du ministre de l’Intérieur, avec leurs teneurs retranscrites dans l’ouvrage avait conduit l’avocat des Editions First, Emmanuel Pierrat, à ne pas formuler d’opposition à sa parution. Certes, a contrario du précédent, cet opus ne sombrait pas dans l’image d’Epinal d’un couple uni, bien au contraire. Entre temps, Cécilia serait rentrée au bercail.

Un Fouché des temps modernes

Les 25.000 exemplaires imprimés seront, finalement, envoyés au pilon. Après une transaction amiable l’auteur a repris ses droits et d’interroge sur l’opportunité d’une publication dans d’autres maisons lesquels, au demeurant, ne se bousculent pas au portillon. Après que Josyane Sauvigneau fut écartée de la direction du Monde des livres nombre d’éditeurs, parmi les plus grands, ont adressé une pétition à Jean-Marie Colombani protestant contre cette mesure attentatoire, selon eux, à la liberté d’expression. Mais là, s’agissant de ce qui s’apparente à un autodafé, personne ne pipe mot. Visiblement, on ne s’oppose pas impunément au Fouché des temps modernes.

Aussi, sommes-nous priés d’accorder foi et créance à Nicolas Sarkozy lorsqu’il affirme que « la démocratie française, le droit d’expression, la liberté d’édition, s’il n’y a que moi qui (leur) font prendre un risque, dormez tranquilles » ou, à propos des violences urbaines, que « 70 à 80 % ‘des interpellés) avaient des "antécédents judiciaires » bien que, postérieurement, l’examen des dossiers, par les tribunaux,démontre qu’il s’agissait, pour la plupart, de primo délinquant.

Il faut, de même, le croire sur parole lorsqu’il persiste à déclarer que les émeutes en banlieue étaient « parfaitement organisées » et qu’il y voit toujours la main de « caïds et d’islamistes. » Certes, les renseignements généraux ont démontré que leur cause spontanée résidait dans la « condition sociale d’exclus de la société française pour les émeutiers », mais le rapport devait rester confidentiel ! Et il faut, encore et toujours, lui faire confiance pour de ne pas abuser des informations personnelles que la loi anti-terroriste, récemment adoptée, permet de réunir et d’exploiter.

Il est vrai que Nicolas Sarkozy reste le favori des Français et caracole dans les sondages.

La morale de l’histoire revient à Alain Riou du Nouvel Observateur, à propos de la convocation visite de Vincent Barbare, directeur de First, au cabinet du ministre de l’Intérieur : « On s’expose mieux aux coups de pied au cul quand on se présente soi-même le pantalon baissé. »

Et par les temps qui courent les culottes aux genoux sont tellement légion qu’on en a froid aux miches.

Bernard Lallement

Article paru sur le blog "SARTRE" de Bernard Lallement

- http://sartre.blogspirit.com

Mots clés : Bernard Lallement / Dazibao / Gouvernements /

Messages

  • Sarkozy le préféré des français, selon les sondages...Sarkozy le préféré d’une partie des français sondés...Sarkozy le préféré de sa maman, mais Sarkozy n’est plus le préféré de Cécilia...c’est déjà un bon début !!!

    • Préféré des français ?ah bon !! qui est sondé ? la France d’en haut ? souvenez vous des sondages des élections de 2002 ,de mai 2005 manipulation , depuis très longtemps déjà les sondages se font dans les salles de rédaction de presse , je dis TOUTE LA PRESSE alors le petit
      Nicolas ? je ne connais guère de personne qui l’aime vraiment , laissons le se brancher sur le 20.000 volt c’est explosion garantie avant 2007 j’espère du moins

      le dahu vous salut

    • Les sondages de 2002, s’ils ont sous-estimé Le Pen (d’environ 3 points) au 1° tour ont nettement indiqué une baisse constante, et inquiétante, des intentions de vote en faveur de Jospin qui aurait du faire réfléchir quelques pêcheurs à la ligne. Quand aux sondages de 2005, ils donnaient presqu’unanimement le non gagnant plus d’un mois avant le scrutin.
      C’est pas en cassant le thermomètre que l’on supprime la fièvre.

  • Bonjour,

    très honoré de pouvoir participer à l’illutration d’un de vos articles...
    En vous souhaitant de nombreuses visites,
    longue vie et succès à votre site,

    tropicalboy

  • Avec Sarkozy, c’est la chienlit !

    Y compris dans son lit ...

     ;-)

    Helder

  • Tout le monde peut constater que la première à avoir compris est celle qui est censée le connaître le mieux, ça en dit déjà suffisament sur le personnage ... Personnellement, je me fie à son jugement, et il me conforte sur mon idée que ce type est tout simplement DANGEREUX à court et à long terme.
    Bravo pour ton article, on a besoin de gens d’expression en c’moment !!!
    carole.

    • Bonjour,

      Si Sarko est si dangereux,pas en privé,ou alors sa nana,elle est maso !!! Ça m’étonnerait,car elle n’a pas hésité à se barrer avec un mec qui était le meilleur ami de son mari.On se laisse avoir par les mèdias qui dépendent financièrement des pouvoirs économiques et politiques.On se laisse manipuler,on est des cons,moi comme les autres sauf que j’essaie de le devenir moins tous les jours en m’éloignant du politiquement correct exprimé par TOUS LES PARTIS POLITIQUES qui n’en ont rien à faire du peuple,des petites gens qui n’ont pas les moyens de faire le tri et la synthèse de tous ces mensonges plus énormes les uns que les autres.Et puis,hein Çécilia,c’est qui ? Bernadette,Danielle,Anne-Aymone,c’est quoi tout ça ? RIEN !!! On en a rien à foutre !!!La femme,le fils ou la fille d’un bienfaiteur de l’humanité comme Pasteur,quelle légitimité ? AUCUNE !
      Bientôt les enfants de Ségolène ? La fille de Martine Aubry ? A la une de Paris-Match,comme d’hab.....Pauvre Coluche,Pauvre Abbé Pierre,Putain de pauvres..Tant qu’ils ne se posent pas les bonnes questions et ne se mettent à réflèchir,à penser,tout va bien.
      En plus,faut être optimiste,hein,comme à la une de "Marianne" cette semaine.
      Non merci.

Derniers articles sur Bellaciao :