Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Succession de DSK : faible avance du socialiste

lundi 10 décembre 2007

Succession de DSK : faible avance du socialiste

NOUVELOBS.COM | 10.12.2007 | 09:14

VAL D’OISE

Le maire PS de Sarcelles, François Pupponi, a recueilli 38,83% contre 37,43% pour sa rivale UMP Sylvie Noachovitch, lors de la législative partielle de la huitième circonscription du Val-d’Oise.

Deux semaines après les émeutes à Villiers-le-Bel, les électeurs de la huitième circonscription du Val-d’Oise ont placé dimanche 9 décembre le candidat socialiste François Pupponi en tête de la législative partielle destinée à remplacer Dominique Strauss-Kahn.
Maire de Sarcelles, une des cinq villes de la circonscription avec Villiers-le-Bel, Garges-les-Gonesse, Arnouville-lès-Gonesse et Bonneuil-en-France, François Pupponi recueille 38,83% des voix, selon la préfecture du département.
Son adversaire principale, l’UMP Sylvie Noachovitch a elle obtenu 37,43% des suffrages. Seulement 168 voix séparent les deux candidats

En juin dernier, l’ancienne avocate de l’émission "Sans aucun doute" sur TF1 avait devancé de 90 voix "DSK" au premier tour, et un surcroît de participation au second tour avait permis au député sortant de l’emporter avec 55,47%. Depuis, l’ancien ministre socialiste de l’Economie a laissé son siège pour diriger à Washington le Fonds monétaire international.

Faible participation

Les deux favoris, qui s’affronteront dimanche prochain pour le second tour, se détachent nettement des six autres candidats. Le frontiste Jean-Michel Dubois arrive troisième (7,47%), devant le communiste Francis Parny (6,03).

Comme souvent lors des élections partielles, la participation a été faible, avec à peine plus de 25%. Faire venir les électeurs aux urnes dimanche sera donc crucial pour les deux candidats, dans cette circonscription de banlieue où l’abstention dépassait en juin de dix points la moyenne nationale.

Ce premier scrutin partiel de la législature est suivi de près par les états-majors nationaux, d’autant qu’il survient deux semaines après les émeutes qui ont embrasé pendant 48 heures Villiers-le-Bel et ses environs à la suite de la mort de deux jeunes dans une collision avec un véhicule de police. (AP)

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/politique/20071210.OBS9233/succession_de_dsk__faible_avance_du_socialiste.html