Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Suppression des aides aux éleveurs de taureaux de corrida !

jeudi 3 novembre 2005 - Contacter l'auteur - 14 coms

Le 17 mars 1995, Jacques Santer, président de la Commission européenne m’écrivait : « Les conditions d’octroi de la prime à l’engraissement des bovins mâles sont remplies par les taureaux de corrida. Toutefois, étant donné que ces aides n’avaient pas été conçues pour ce type d’animaux, les services de la Commission étudient les mesures permettant l’exclusion des animaux de corridas du bénéfice de ces primes. »

En octobre 1997, le directeur de la Cour des comptes des Communautés européennes me confirmait qu’il existait toujours un régime de primes aux producteurs de viande bovine des États membres de l’Union comprenant une « prime spéciale » pour les bovins mâles prélevés en nombre limité dans des troupeaux de races spécifiques afin d’être utilisés dans le cadre de corridas et destinés ultérieurement à la consommation humaine.

C’est un grand jour pour l’Alliance pour la suppression des corridas puisque le Parlement vient d’accorder ce que nous demandons depuis tant d’années, à savoir la suppression de ces primes spéciales.

Il était en effet scandaleux que des subventions, destinées à sauvegarder les intérêts des agriculteurs, soient détournées de leur usage et affectées à des jeux cruels.

De plus, allouer ces subventions allait à l’encontre de ce qui est stipulé dans la Convention Européenne de protection des animaux d’ élevage Directive 98/58 /CE du Conseil, qui établit que les animaux ne doivent subir ni sévices, ni peur, ni souffrances.

"Il est clair - déclare David Hammerstein, député Vert espagnol, "que ces conditions n’étaient pas remplies dans le cas des taureaux dits de combat".

A la demande des Verts, jeudi 27 octobre, au cours de la session plénière concernant le budget 2006 de l’Union Européenne à Strasbourg, le Parlement a approuvé un amendement, par 277 voix pour, et 266 contre, proposant de ne plus accorder de primes spéciales aux taureaux destinés aux corridas.

Aujourd’hui, en frappant au porte monnaie, nous avons l’espoir de franchir une étape décisive vers l’abolition des corridas.

Or, la décision finale devra être validée par le Conseil des ministres européens.
Il s’agit donc maintenant de faire pression sur les gouvernements de l’Union européenne.

A la demande de l’attachée parlementaire de David Hammerstein, l’Alliance pour la suppression des corridas lance une vaste campagne en direction des particuliers et des associations européennes de Protection animale afin que tous demandent à leur ministre de l’Agriculture respectif d’entériner la décision du Parlement européen.

Alliance pour la suppression des corridas
B.P. 85 - 30009 NÎMES cedex 4
Mouvement international autonome et indépendant.
http://www.anticorrida.org

Mots clés : Agriculture - Pêche / Animaux-Elevage / Economie-budget / Europe /

Messages

  • ENFIN, une décision européenne qui va dans le bon sens.
    Encore merci et bravo pour avoir le courage de mettre fin à une abomination...
    Bernard Rophé

  • la race des toros de combat n’ayant pour utilité premiere que la corrida ,secondairement et à titre tres subalterne la consommation de leur viande , techniquement , la decision de bruxelles me parait coherente , cela entrainera la fin des elevages , je ne plaints pas les eleveurs qui ne dorment pas sur la paille , et bien sur la disparition des toros de combat qui auront perdu tout interet economique !
    j’attends avec impatience la reaction de la WWF , qui se bat pour defendre les tigres qui disparaissent , au nom de la sauvegarde des especes animales !
    un aficionado .

    • Il serait peut-être temps qu’on arrête de prendre les gens pour des imbéciles. La "race" des taureaux dits "de combat" n’existe pas. Si les taureaux destinés à être torturés dans l’arene sont effectivement le fruit d’une sélection (artificielle), ça n’en fait pas "une race". Et qu’on arrête aussi d’essayer de nous faire croire que les partisans de la tauromachie seraient de gentils écologistes qui auraient pour but de "sauvegarder" et "protéger" certaines "races" de taureaux. Non mais franchement, à qui veut-on faire croire ça ?
      Les européens sont quasi-unanimement contre la corrida. Il existe quelques poches de résistance en France, en Espagne, au Portugal. Mais même la population française est, à plus de 80%, opposée à la torture tauromachique. Comment admettre plus longtemps que les contribuables européens, alors qu’ils y sont majoritairement opposés, soient obligés de financer, au travers de primes ou autres subventions, de telles pratiques barbares, indignes de pays civilisés. Ce vote de l’Assemblée est une excellente chose et il faut espérer que les ministres suivront.

  • Au lieu de vous en prendre aux taureaux de corrida qui disparaitront purement et simplement s’il n’y a plus de corridas car peu rentables, vous feriez mieux de vous mobiliser pour des causes autrement plus graves, comme la prostitution enfantine, les femmes battues, les "tournantes" etc...Mais là il n’y a pas d’argent à gagner car aujourd’hui tout le sait pourquoi vous menez ce combat. Ceux qui vous soutiennent feraient bien de s’intéresser à votre financement. ils seraient surpris d’apprendre qui vous vous apporte un soutien financier et n’adhèreraient certainement plus à votre cause.

  • Je suis tout à fait d’accord avec la personne qui estime qu’il y a des combats autrement plus importants à mener !
    Quant on sait que les anti-corridas sont un petit groupuscule et que celui-ci a les moyens de se payer des campagnes d’affichage 4x3 on peut effectivement s’interroger sur son financement, sur qui est derrière... sectes etc...

    • De la crédibilité de Bellacio !

      Nous savons tous que les media "classiques " traversent une crise grave.

      Ils ont notamment à faire face à Internet qui a permis l’éclosion de nouveau media comme Bellacio notamment où le citoyen, le responsable d’association, le syndicaliste peuvent s’exprimer en toute liberté sans passer par le filtre d’une presse à la solde de grand groupe.

      Et c’est très bien.

      Mais attention, ces media "classiques " ne disent-ils pas, pour se défendre, que l’on trouve « n’importe quoi sur Internet, que l’information est fausse puisque la leur est vraie. »

      Alors s’il vous plait ne leur donnons pas raison quand on parcoure les commentaires faits suite à l’article de l’Alliance pour la Suppression des Corrida en date du jeudi 3 novembre 2005 (14h59) : Suppression des aides aux éleveurs de taureaux de corrida ! (Rubrique : Environnement)

      Quand on lit par exemple : « Mais là il n’y a pas d’argent à gagner car aujourd’hui tout le sait pourquoi vous menez ce combat. Ceux qui vous soutiennent feraient bien de s’intéresser à votre financement. ils seraient surpris d’apprendre qui vous vous apporte un soutien financier et n’adhèreraient certainement plus à votre cause. »

      Ou bien encore « En fait le problème n’est pas là les anticorridas font du business (merchandising de tee-shirts etc...)avec la corrida et sont financés par des sectes américaines douteuses dont une est dans le colimateur du FBI... Ceux qui les écoutent sont des naïfs.

      Quant on connaît le coût d’une campagne 4x3 ... y a vraiment autre chose à faire avec cet argent.

      Ceci dit les anticorridas sont peu nombreux mais très actifs car ils ont de gros moyens financiers et c’est une honte. » par de courageux anonymes, je souhaiterais que ces personnes apportent des preuves concrètes de leurs affirmations.

      J’en appelle donc à la vigilance de Bellacio puisqu’il est noté fort justement que les messages à caractères diffamatoires sont effacés.

      C’est vrai et nous le déplorons que la lutte contre la corrida est bien souvent notre plus petit dénominateur commun. C’est donc malheureusement vrai que nous avons avec nous, aussi, des personnes qui sont à l’opposées de valeurs éthiques que nous défendons. Elles ont sans doute encore du chemin à faire.

      Ces valeurs éthiques prennent en compte les espèces vivantes dans leurs globalités (humaine, animale et végétale)

      Il n’est pas question de faire passer l’animal au-dessus de l’humain mais l’affirmation de dire l’humain d’abord est tout aussi révoltante et nauséabonde que de dire les français d’abord.

      L’anticorrida est contre la violence, contre la torture d’animaux : est-ce un crime ?

      Il est révolté contre une loi qui reconnaît implicitement que la corrida est un acte de cruauté mais qui la tolère là où il est possible de justifier d’une tradition locale ininterrompue (Alinéa 3 de l’article 521-1 du Code Pénal).

      Il n’est pas l’ennemi de celles et de ceux qui luttent contre l’exploitation, la misère, etc. Il est au contraire un allié car travaillant en complémentarité pour l’instauration d’un monde un peu plus meilleurs pour les hommes comme pour les animaux.

      Par contre :

      Que faut-il attendre de personnes qui se complaisent devant la torture d’animaux ?

      Que faut-il attendre de personnes qui endoctrinent les jeunes ou très jeunes ?

      http://www.terrestaurines.com/forum...

      Que faut-il attendre de ceux qui glorifient le mythe du héros, le culte de la puissance et du courage comme certains porteurs de croix gammées et qui envoient des gamins se faire embrocher ?

      Quel monde ont-ils à nous offrir, à vous offrir ceux qui inlassablement regardent un combat, le combat de l’intelligence humaine face à la bestialité comme ils disent ; qu’il serait plus juste d’appeler une agression avec toute la lâcheté que veut dire ce mot ? Quelle compassion, quelle pitié peuvent-ils avoir pour leurs semblables dans la détresse ceux qui applaudissent la détresse d’un animal couvert de banderilles, les flancs rougis par le sang coulant de plaies profondes, s’écroulant par les coups d’épées de son tortionnaire ?

      J’ose espérer que ces écrits cités plus haut sont faits par des aficionados qui défendent (très mal) leur passion / pulsion et non pas des personnes qui auraient pu être influencées par la littérature de certains sites taurins ?

      Bien cordialement et mes amitiés à l’équipe de Bellacio

      Dominique Joron

      jorond@wanadoo.fr

      Anar, antispéciste et anticorrida

  • Effectivement l’argent dépensé pour une campagne 4x3 pourrait servir à des causes autrement plus nobles... On peut s’interroger...

    • 1°- Il n’y a pas dez hierarchie dans le traitement des causes mettant en évidence la barbarie humaine ; quant à la noblesse que vous évoquez, indiquez-moi où elle se trouve ;
      2°- Si le fait d’admirer la torture d’animaux provoque en vous une certaine jouissance, je vous plains bien sincèrement ;
      3°- ayez-le courage de signer vos messages...
      B.rophé

  • Si je ne me trompe,la corrida existait bien avant l’octroi de ces primes ;elles résultaient seulement d’une incohérence supplémentaire venant de Bruxelles.Je me souvient de sessions plènières a Strasbourg ou au cours d’une de ces memes sessions on débatait de la lutte contre le tabagisme et deux rapports plus loin on votait des aides aux planteurs de tabac.Laissons donc la gestion des elevages taurins a ceux qui sonts concernés par ces derniers,espagnols,portugais et francais(en ce qui concerne l’europe)

  • Quand on fait du business en étant contre la corrida évidemment on ne peut que dire qu’il n’y a pas de hierachie... Imaginez la grandeur d’âme de ce monsieur qui fait passer les animaux avant les enfants. L’argent fait dire n’importe quoi...

    • C’est vraiment n’importe quoi Monsieur ?????? comment au fait.....
      Mon business n’a strictement rien à voir avec la lutte pour l’abolition de la corrida...
      Sachez également que je soutiens des causes défendant les minorités et que j’aide un enfant malgache à suivre une scolarité...
      Alors vos appréciations...
      B.Rophé

    • De nombreuses personnalités qui militent pour les droits de l’homme et/ou qui agissent, tous les jours, contre la misère humaine, responsables d’organisations nationales ou internationales, médecins-urgentistes, philosophes, sont opposées à la tauromachie et protestent contre son maintien. Elles ne font pas passer les animaux avant les hommes. C’est pour elle la suite logique de leur engagement contre la misère, la barbarie et l’oppression.

  • Il est vrai que la mort du boeuf a l’abbatoir est beaucoup plus digne que celle du taureau dans l’arène.Boeuf,animal castré a 6 mois avec une pince en metal,puis la plaie est cautèrisée au fer chaud(surement pas douloureux !!!)gavé en un endroit sombre,son unique sortie a l’air libre(pour la majorité)a lieu le jour de son départ pour l’abbatoir ou il recevra "sans souffrance inutiles"un coup de pistolet a cheville dans la tete.Le taureau de combat lui vit 5 ans en pleine libertè(et en plaine possesion de ses moyens virils) au sein d’un écosystème unique en europe,il est combattu a l’épée a la loyale,face a un homme qui accepte de mettre sa vie en jeux face a lui pour créer une oeuvre d’art,aussi éphémere soit elle.Une vingtaine de taureaux onts étes graciés cette saison en Espagne et en France,je n’ai pas mémoire d’avoir entendu un boucher a l’abbatoir ne pas vouuloir tuer la bete car elle s’était montrée trop brave ;par contre il m’est arrivé de voir certains éléveurs ou mayorals(gardian du troupeau)avoir la larme a l’oeil en voyant une de leurs betes combattre,mourir ou...etre graciée.
    Serge Stern.

  • Encore un détail.

    Le parlement européen,réputé !! pour sa cohérence a au sein d’une meme sessions en 1998,débatu d’un rapport en vue de diminuer le tabagisme et quelques rapports plus loin en la meme session,voter des aides aux planteurs de tabac.Bonjour la cohèrence.
    De meme que Mr Hammerstein est député verts espagnol mais né aux états unis ???cela est il une qualitè pour juger d’une traditions locale de plusieurs siécles ???de nouveau,bonjour la cohèrence.
    il existe une fete en Belgique ou les édiles de l’endroit avalent d’un trait un verre rempli de petits poissons vivant,concrètement a grammont.Que penserait ces bonnes gens si un député slovène lancait une proposition en vue d’interdire la chose ????vive la cohèrence.
    Serge Stern.

Derniers articles sur Bellaciao :