Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Une alliance avec le PS aux régionales ???

mercredi 17 juin 2009 - Contacter l'auteur - 7 coms

On comprend mal que le PG, au niveau national, envisage dès maintenant la fusion de ses listes avec celles du PS lors des prochaines régionales. N’est-ce pas ce que suggère la déclaration du Bureau National en date du 11 juin dernier ?

« Dans la perspective des prochaines élections régionales, le Parti de Gauche propose d’ouvrir des discussions sur les changements politiques à opérer dans la gestion des régions. Il constate que le PS et les Verts abordent cette échéance avec une stratégie d’alliances à la carte. Dans ces conditions, il se prononce pour la constitution de listes du Front de Gauche, autonomes et ouvertes à toute l’autre gauche. De telles listes pourraient prendre la tête de la gauche et faire élire de nouveaux gouvernements pour nos régions. Si elles n’y parvenaient pas, elles se mobiliseraient évidemment pour battre la droite au deuxième tour. Elles seraient bien sûr disposées pour cela à fusionner avec la liste de gauche arrivée en tête si les conditions politiques le permettent, notamment si celle-ci ne comprend pas de représentants du Modem, car on ne peut vouloir incarner une alternative au système en s’alliant avec ses partisans. »

Si, par bonheur, j’avais mal compris, il serait opportun de préciser les choses. Faute de quoi il est à craindre la désaffection d’un grand nombre de sympathisants voire militants du PG, qui désapprouvent toute alliance électorale avec le PS, lequel s’apprête déjà à des accords avec le Modem !

Mots clés : Muncerus / Partis politiques / Régionales 2010 /

Messages

  • Bon, je n’aime pas le PG

    Et ni JLM

    Donc loin de moi de les défendre

    Mais je crois que là le PG ne dit rien qu’il n’ait dt jusqu’à présent (et même le NPA ne dit pas autre chose il me semble)

    Listes indépendantes du PS au 1er tour, et "fusions techniques" sans vote sur le budget , au 2d tour , Y COMPRIS avec le PS SI i l n’y a pas de Modem.

    Je ne vois pas trop ce qu’on peut faire d’autre mais je veux bien qu’on m’explique (même si je trouve ça déjà très malheureux de commencer à parler A NOUVEAU ELECTIONS alors qu’on sort à peine des européennes et que c’est pas NON PLUS les régionales - où je peux déjà "prédire" un gros taux d’abstention- qui arrangeront les choses n on plus.... - QUAND VONT ILS SE DÉCIDER A FAIRE DE LA POLITIQUE ????????

    • Listes indépendantes du PS au 1er tour, et "fusions techniques" sans vote sur le budget , au 2d tour , Y COMPRIS avec le PS SI i l n’y a pas de Modem.

      Autant que je puisse en juger dès maintenant, c’est vers une position de ce type que se dirige le NPA. C’était aussi la position aux municipales, mais les listes "gauche plurielle" ont refusé ces fusions techniques (et ça a permis à la droite de gagner des mairies qu’elle n’aurait pas dû avoir).

      Pour ce qui est de la déclaration du PG, le mot "technique" n’est pas associé à "fusion". Il ne faut pas pour autant faire de procès d’intention. Mais il me semble clair que le PS ne permettra pas d’avoir et l’indépendance politique (en particulier sur le vote du budget) et la cogestion de la région. Il va donc falloir choisir entre les deux, et là j’avoue que j’ai un sacré doute : compte-tenu de leur position actuelle, je ne vois pas le PCF ou le PG se priver de la cogestion et des postes qui vont avec.

      même si je trouve ça déjà très malheureux de commencer à parler A NOUVEAU ELECTIONS

      100% d’accord, c’est une plaie, ça bouffe de l’énergie militante qui serait mieux employée ailleurs, ça crée des tensions et de la division inutilement etc. Mais que faire...?

      Chico

    • Mais que faire...?

      Ne pas en parler.

      Passer à autre chose

      Travailler ENFIN à u n rassemblement de TOUS LES COMMUNISTES où qu’ils se trouvent et sans exiger d’eux la moindre adhésion à une quelconque structure pour l’instant, autour d’un PROJET POLITIQUE.

    • Mais que faire...?

      Ne pas en parler.

      Passer à autre chose

      Travailler ENFIN à un rassemblement de TOUS LES COMMUNISTES où qu’ils se trouvent et sans exiger d’eux la moindre adhésion à une quelconque structure pour l’instant, autour d’un PROJET POLITIQUE.

      et c’est effectivement à peu près cela. En essayant d’articuler individus et structures.

      Petite divergence sur l’expression "projet politique", c’est bien en rajoutant l’expression d’accord également sur une pratique, sur une série de points larges et élémentaires de combat réel qui donnent un peu sens et avant-gout réel du projet , qui peut faire croire à la vie d’un projet (ne pas recommencer la farce des projets fumeux et d’une pratique bien éloignée) :

      - Reconstruire un syndicalisme de classe, unitaire, combatif, expulsant les nomenclaturas.
      - Mettre au centre le combat social dans sa dimension politique centrale.
      - Déblayer le chemin par une articulation avec la résistance au capitalisme vers des formes de pouvoir démocratique des travailleurs (une des clés par ailleurs de cette résistance).

      En résumé, il n’y aura pas de victoire de gauche qui se construise sur un écrasement des travailleurs. Ceux qui ont la folie de penser que la victoire est centralement au fond des urnes font une terrible erreur.

      Il y a des gens bien plus communistes dans le combat et le projet, sans se reconnaitre dans le titre de communistes, que bien d’autres qui se disent communistes (mais c’est une remarque de forme).

      La question la plus politique en ce moment ce n’est pas la question des élections, ni du type de cuisine pour y arriver...

      Il y a des questions bien plus politiques que la tambouille et les fausses unions tendues vers le socialisme par en haut des urnes, par exemple la question de l’éjection des nomenclaturas qui étranglent et sabotent les résistances syndicales.

  • fusionner avec la liste de gauche arrivée en tête

    muncerus, que proposes-tu ?

    • Réflexion du shadock :

      Plus il y a d’unions moins il a y d’unions.

      Et les shadock pompé, pompé, ...

      A si il y a aussi le travail gratuit, voila là solution final pour les actionnaires, aller encore un petit effort et on y ait.

      Eys, we can.

      Le noir qu’on trouvé les néocons pour sortir les poubelles des usa.

      Hyoo

  • rien d’étonnant !!! pour moi mélanchont n’est qu’un petit soldat du PS envoyé pour ratisser a gauche .

Derniers articles sur Bellaciao :