Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Valls disqualifié comme candidat de la gauche

jeudi 6 janvier 2011 - Contacter l'auteur - 3 coms

Texte de Jean-Claude Branchereau, membre du bureau Fédéral du PS de seine-maritime.

Le combat pour la réduction du temps de travail sur la semaine, l’année, la vie c’est le combat de la gauche. C’est le combat de tout le mouvement ouvrier : pour la journée de 8h, pour les congés payés, pour les retraites ouvrières !

La retraite à 60 ans comme les 35 heures et la 5ème semaine de congés payés font partie d’un même mouvement historique, progressiste. La conquête de ces acquis est le résultat de luttes très fortes, très dures entre salariés et patronat. Cela a été l’engagement de toute une vie de milliers et de milliers de militants syndicalistes. Et les lois votées par la gauche sont le couronnement de ces luttes ouvrières et syndicales.

En dépit de tous ceux qui veulent tourner la page, ces luttes se poursuivront. Face au chômage de masse, la question de la réduction du temps de travail reste d’une brûlante actualité. La semaine de travail de beaucoup de salariés dépasse les 35 heures : il faut donc obliger les patrons à réduire la durée réelle, sans baisser les salaires, au plus près des 35 heures légales pour réaliser les embauches que promettent les 35 heures. Il faut revenir sur les retraites avec une loi pour la retraite à 60 ans à taux plein. Au-delà, la question des 32 heures devra se poser.

Toutes celles et tous ceux qui tournent le dos aux acquis du salariat, qui veulent « déverrouiller » la loi sur les 35 heures sont indignes de parler au nom de la gauche. Manuel Valls en premier lieu après ses déclarations du dernier week-end. Car il ne s’agit pas d’un dérapage incontrôlé ! Il ne s’agit pas simplement pour lui de « revenir dans le droit chemin ». Ces déclarations réfléchies montrent qu’il a changé de chemin.

On a raison de s’indigner nous dit Stéphane Hessel en nous rappelant les valeurs du programme du Conseil National de la Résistance. Il a raison : indignons-nous ! Valls est disqualifié comme candidat.

lien : hern.over-blog.com

Mots clés : Arnaud Mouillard / Partis politiques / Présidentielle 2012 /

Messages

  • Que Mr Jean Claude branchereau donne une explication , qu’il nous dise en quoi ses amis et lui sont « socialistes » .

    Qu’il nous donne la vraie définition du socialisme s’il est capable de s’en rappeler , qu’il nous informe enfin sur le socialisme actuel , sur ce qui ferait qu’en pratiquant une politique libérale capitaliste comme cela a été fait dans les années 80 il pourrait encore se revendiquer de ce terme qui fait référence à un courant de pensée défendu dans la rue par des millions de gens depuis deux siècles .

    Bas les masques , la farce a assez durée , nous n’acceptons plus la mystification et l’usurpation des mots . Si vous vous imposez nous vous chasserons !

  • Aucun membre du PS n’est de gauche. Aucun ne peut donc être le candidat de la gauche.

  • Bon chaque chose en son temps.

    Chaque dirigeant qui attaque une conquête doit avoir les joues fessées avec vigueur.

    Je sais bien que tous sont sur le fond pareil, mais chaque jour suffit sa peine. Ce n’est pas cautionner les autres dirigeants du PS que mettre une branlée à ceux qui attaquent ouvertement les travailleurs.

Derniers articles sur Bellaciao :