Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Vallskozy

dimanche 26 août 2012 , par Ollivier - Contacter l'auteur - 3 coms

Pour le changement, vous repasserez, c’est pas demain l’avant-veille du grand soir, aujourd’hui c’est on rase gratis les campements, sans valls hésitation ça boute l’hortefeux resurgit du fin fond du guéant comme le guaino du cul d’un coq. Gerbe in fRance ! Appel à toute la droiture des bottes, on campe sur les bonnes vieilles positions, le Rrom reste voleur de poule, l’Arabe terroriste en attente, le jeunissud’limmigration du délincon en puissance...

C’est dit c’est fait, ça veut du blanc, du bien white, du blancos, ça veut l’ordre et la sécurité pour les tronches de craie, pour les beaux quartiers, pour bien dissimuler l’asséchement des libertés, ça trouvera toujours des têtes de turcs, des têtes de faciès, des faces de sangs mêlés impurs. Républicaillons de mes couilles ! Fallait pas espérer voir fleurir la révolution, les œillets ont séché, des roses ne restent que les épines et ça va bien nous ensabler les portugaises pour qu’on ne s’entende plus s’indigner.

Premier flic de fRance, triste face de fiente, eh ! Nabot, sors de ce corps on t’a reconnu et ça r’commence comme si ça n’avait pas fini. Et ça n’a jamais fini et ça ne finira jamais. Pour noyer le poisson ça s’émeut à retardement pour trois punkettes condamnées, sans savoir que politiquement elles pourraient tous les laminer tant leurs convictions sont plus profondes que la gamelle ; mais ça embarque leurs soutiens au nom de lois discriminantes dont le racisme avance, lui, à peine voilé. Ça crie, ça pleure et ça s’indigne de cette parodie de justice en oubliant qu’ici aussi les procureurs sont tous aux ordres, que les préfets ont le goût du chiffre, que les pandores jouent les cadors.

La nouveauté c’est que ça va refaire pareil, c’est que ce sera comme avant, langue de chêne séculaire, la vieille ânerie du changement dans la continuité. Juste un peu de vaseline pour nous la mettre plus profondément. Si c’était enfin la gauche, ça se verrait, ne resteraient pour approuver les expulsions que les plus-vrais-bons-fRançais les plus cons. J’emmerde tous les pourris de souche ! Dans cette sinistre nation de bourrins consanguins, lorsqu’on viendra chercher le voisin ça ne dira rien parce que ça n’est pas le voisin, parce que ça veut pas l’être, ça veut pas de voisin, parce que c’est bien qu’entre soi chez soi. Quand on rangera les salauds en armoire, faudra importer de la main-d’œuvre pour refermer tous les tiroirs !

Mots clés : Expulsions / Gouvernements /

Messages

  • Euh Valls est né espagnol, donc pas tant face de craie.

    Et le petit Sarko chacun sait qu’il n’est pas d’origine clacoss.

    Maintenant sur le reste, c’est la lie de la bourgeoisie qui essaye de créer des boucs émissaires, montrer ses muscles contre les plus faibles pendant qu’ils sont couchés face à la bourgeoisie.

    L’attitude odieuse de’ Valls contre une communauté ne se distingue en rien des glapissements haineux qu’on avait connu de Sarko contre des communautés déshéritées.

    Les mots orduriers contre des révoltés et des désespérados ont été mis à la mode par Sarko, valls et JLM embrayent dessus. le premier aux affaires jouant les coups de matraque, les rafles aux paroles ignobles.

    - Face aux plus faibles, la haine dégouline, la férocité, les crachats, les propos martiaux, le rejet absolu, les coups, les rafles, les humiliations ...

    - Face aux plus puissants c’est ronds de jambe, courbettes, périphrases....

    Le personnel politique du régime est ainsi. ce n’est pas un hasard. Les bourgeois, les petits-bourgeois des bureaucraties sont des leurs, par les jeunes desespérados des banlieues, pas les groupes de roms miséreux qui essayent de voir ici si l’herbe est plus verte, qui essayent de survivre .

    • Euh Valls est né espagnol

      Une autre de ce style et toi, COPAS tu vas mourir flingué par du stalinien catalano-marchaisien !!

      VALLS c’est pas plus"espagnol" que le FC Barça,ou la sardane.

      . Collons, SOM CATALANS, hostia de Deu !
      Aquet fill de puta es nostre..

       :)

      Evidemment, comme d’autres, auvergnats ou flamingants ; , "nous" laissons trainer des trucs qui sentent pas bon..

      Google te confirmera :

      VALLS

      Celui qui habite dans une vallée ou un vallon. Telle est l’interprétation la plus évidente. A noter, dans toute les variantes du nom, la présence du S final, qui semble correspondre à une sorte de génitif, voire d’ablatif, que le français exprime par la préposition DE (Valls = de la vallée, cf le nom Duval). Précisons enfin que Valls est plus fréquent en Catalogne du Sud et en Vallespir, tandis que Baills s’impose en Roussillon.

      question chancogneuse :

      La traque des ROMS, par VALLS c’est donc...................

      ..................."dur à la vallée" ??

      Pardon....

      Cordialement

      A.C

    • Effectivement, l’animal n’est pas de souche, mais c’est quand même lui qui réclame du "blancos". Le problème c’est qu’en quelques générations ce genre d’infames, hongrois ou catalans ou peu importe, renoncent à leur couleur pour un drapeau et les bourgeois qui l’ont cousu... On est pas sorti de la merde...

      Si ma prose intéresse (pas d’obligation, mais j’apprécie toujours qu’on se penche sur mes... réflexions... des fois que j’aille dire une connerie) :

      http://ollivier-desmarais.over-blog.com/

Derniers articles sur Bellaciao :