Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Viktor Dedaj : Ici Londres, les paris sont ouverts

dimanche 10 juillet 2005 - Contacter l'auteur - 1 com

Ici Londres, les paris sont ouverts

de Viktor Dedaj

Je parie que des bombes exploseront ce matin dans la capitale Britannique.
Je parie qu’il y aura des morts et des blessés.
Je parie qu’on soupçonnera la "nébuleuse Al Qaeda".
Je parie qu’il sera "encore trop tôt pour le dire".
Je parie que les attentats "porteront la marque" de quelque chose.
 
Je parie qu’on notera avec finesse que les bombes ont explosé pendant le sommet du G8.
Je parie qu’ils inviteront les sempiternels abrutis experts qui nous avaient expliqué "qu’Al Qaeda n’existe plus".
Je parie qu’elle existe encore.
Je parie qu’elle n’a jamais existé.
Je parie "oh et puis merde...".
Je parie surtout que "vous savez, le monde musulman est compliqué ".
 
Je parie que Tony Blair ouvrira sa grande gueule de menteur invéteré et de va-t-en guerre pervers pour nous dire bla-bla.
Je parie que le journalistes diffuseront les bla-bla.
Je parie qu’il tentera d’imiter Churchill.
Je parie que Bush en profitera pour me fera encore une fois vomir.
 
Je parie que les Londoniens ne céderont pas à la panique.
Je parie que la vie continuera, "malgré tout, parce qu’on ne peut pas faire autrement".
Je parie que tout le monde soulignera la "flegme légendaire des Britanniques".
Je parie qu’ils ne noteront pas la flegme des Irakiens qui, eux aussi, "continuent de vivre malgré tout..."
 
Je parie que tout le monde exprimera sa solidarité,
Je parie que quelqu’un dira que les Israeliens étaient au courant de l’attentat.
Je parie qu’un connard dira "nous sommes tous des londoniens" - (merci Delanoe, maire de Paris).
Je parie que les journalistes passeront la journée à ne rien dire, rien expliquer.
Je parie qu’ils répéteront 50.000 fois "à ce stade de l’enquête".
Je parie qu’on aura droit aux vidéos amateurs.
Je parie que Libération fera un titre choc.
Je parie que Le Monde organisera un tchat sur Internet intitulé "la piste Al-Qaida ?".
Je parie qu’il y en a qui y participeront avec un frisson en croyant participer à quelque chose.
Je parie qu’il y aura une émission spéciale sur "le terrorisme islamique"
 
Je parie d’ailleurs que le "terrorisme" sera toujours qualifié "d’islamique".
Je parie qu’il n’existe pas d’autre terrorisme qu’islamique.
Je parie que tout autre terrorisme sera avant tout "autre" et pas "terroriste".
 
Je parie que les terroristes seront des "lâches".
Je parie que des hommes politiques se rendront "au chevet des blessés".
Je parie que les criminels de guerre qui nous gouvernent et que parfois nous élisons,
seront contents de nous montrer combien ils sont grands.
Je parie que leur "grandeur" ne s’exprimera que par le côté obscur de la
force.
 
Je parie que quelqu’un se sentira obligé de nous rappeler que "tous les musulmans ne sont pas des terroristes".
Je parie que quelques bobos seront intellectuellement repus en entendant une telle évidence.
Je parie qu’ils seront satisfaits d’en conclure "je ne suis pas comme eux" (sous-entendu, "je suis supérieur à eux").
Je parie que leur réflexion s’arrêtera là, comme toujours, à l’orée de la réflexion, gavée de certitudes rassurantes pour leur ego.
 
Je parie qu’on rejouera à un jeu appelé "choc des civilisations" où le seul mot de trop est, justement, "civilisation".
Je parie que Blair (re)deviendra "sympathique" et sa femme "charmante".
Je parie qu’un électeur Britannique sera incapable de m’expliquer la différence entre une bombe à fragmentation "sympathique", un missile "charmant", et un colis piégé "lâche".
Je parie que cette dernière explose brutalement dans une rue et ses dégâts sont filmés par EuroNews.
Je parie que la première est lâchée élégamment du ciel dans une zone abandonnée depuis longtemps par les mêmes journalistes.
Je parie que Paris sera toujours Paris et que Falloujah n’aura jamais existé.
 
Je parie que les exemples ne manquent pas.
 
Je parie que les états-uniens et les britanniques sont capables d’élire des criminels de guerre.
Je parie qu’ils ne sont pas les seuls.
Je parie que certains oseront encore une fois poser la question "pourquoi nous
haissent-ils ?"
 
Et je parie que la réponse sera : "... et pourquoi pas ?"
 
Viktor Dedaj
"à ce jeu, on gagne à tous les coups"
vdedaj@club-internet.fr
Mots clés : Attentats-Terrorisme / Europe / Viktor Dedaj /

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :