Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

’Vivre des Autres’ : droits de l’homme, lgbt et Françafrique

jeudi 27 mai 2021

Si la France a dépénalisé les relations homosexuelles en 1982, il n’en reste pas moins qu’elle ferme les yeux sur la façon dont les homosexuels, lesbiennes, bisexuels, transgenres sont persécutés dans ses anciennes colonies qui basent pour la plupart leur constitution sur la constitution française d’avant 1960. Mais la Françafrique de toute façon ferme volontiers les yeux sur tout ce qui porte atteinte aux droits de l’homme...du moment que l’argent rentre. Le fait que la France accueille des réfugiés LGBT de ces pays est la moindre des choses, peut-être même s’agit-il d’une sorte de pacte cynique.

Dans ce contexte, que des personnes LGBT ou non, artistes ou pas, connus ou pas, prennent la parole à visage découvert, pour parler de l’homophobie en Afrique et dans les diasporas, c’est fort louable. Ainsi on apprécie les points de vues de l’écrivain vietnamien congolais Berthrand Nguyen Matoko, qui fut le premier écrivain francophone à évoquer ces questions dans son ouvrage ’Le flamant noir’ il y a vingt ans, de l’activiste gabonais Régis Essono présent régulièrement dans les manifestations des ressortissants gabonais en France pour protester contre le régime d’Ali Bongo, le chanteur Jann Halexander aux allures de Pasolini gabonais, la comédienne franco-togolaise Maïk Darah qui apporte un peu d’espérance. Le témoignage le plus émouvant étant celui de Jean-Pierre Doumbénény Eyango, qui vit au Canada, autre nation très inclusive sur le plan national mais qui travaille sans difficultés avec certaines dictatures. L’humain c’est une chose. L’argent, une autre. Manifestement.

Le documentaire ’Vivre des Autres’ (une série de portrait) réalisé par le collectif de gauche Rosa Project est disponible sur youtube.

Portfolio