Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Vladimir Ilitch Lénine 8 novembre 1917 – 21 janvier 1924

mercredi 21 janvier 2015, par Roberto Ferrario - 1 com

Le « testament » de Lénine. 24 décembre 1922  :

«  Le point essentiel dans le problème de la cohésion, c’est l’existence de membres du Comité central tels que Staline et Trotski. (…) Le camarade Staline, devenu secrétaire général, a concentré entre ses mains un pouvoir illimité, et je ne suis pas sûr qu’il puisse toujours s’en servir avec assez de circonspection. D’autre part, le camarade Trotski, comme l’a déjà montré sa lutte contre le Comité central dans la question du Commissariat du peuple des voies de communication, ne se fait pas remarquer seulement par des qualités éminentes. Il est peut-être l’homme le plus capable de l’actuel Comité central, mais il pèche par excès d’assurance et par un engouement exagéré pour le côté purement administratif des choses.  »

Additif du 4 janvier 1923  :

«  Staline est trop brutal, et ce défaut, parfaitement tolérable dans les relations entre nous, communistes, ne l’est plus dans les fonctions de secrétaire général. Je propose donc aux camarades d’étudier un moyen pour démettre Staline de ce poste… »

Portfolio

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :