Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Voila pourquoi Hollande et les occidentaux menacent la Russie !

mardi 10 février 2015 , par Aspaar - Contacter l'auteur - 8 coms

L’extrait du JDD  :

Depuis la reprise des hostilités début janvier, les séparatistes prorusses ont plus que jamais l’avantage sur le terrain.
La prise de Debaltseve constituerait un autre coup dur pour le moral des troupes ukrainiennes, après la prise de l’aéroport de Donetsk le 21 janvier

De l’autre côté de la ligne de front, Vladimir Bobrychev se pose presque la même question. Lui ne maudit pas les rebelles, mais l’armée ukrainienne. Le 18 janvier, alors qu’il rentrait en minibus du travail après son quart de nuit à l’usine métallurgique de Donetsk, il a vu les bombes pleuvoir sur son quartier. Son fils Artyom, 4 ans, est mort dans les bombardements alors qu’il prenait son petit déjeuner dans le salon. Sa femme a eu une jambe amputée et son autre fils, Mikhaïl, 7 ans, a reçu plusieurs éclats d’obus au visage.
"De quoi étaient-ils coupables ? Est-ce qu’ils ressemblent à des terroristes ? Pourquoi la communauté internationale ne fait rien pour arrêter ça ? Ça fait partie du ’chemin vers l’Europe’ de tuer des civils ?", s’emporte-t-il, en référence aux aspirations européennes du nouveau gouvernement ukrainien.

Vladimir veut quitter la zone de conflit au plus tôt. Mais pas pour se réfugier en Ukraine. "Vous êtes fou ? Vous voulez que j’aille me faire achever par ceux qui ont décimé ma famille ? Avant, je sentais que je faisais partie ce pays. Maintenant, je ne veux plus jamais être ukrainien." Récemment, il a reçu un appel d’un fonctionnaire du ministère russe de la Santé lui offrant des soins gratuits pour sa femme et son fils en Russie. "Il m’a promis que nous partirions d’un jour à l’autre." Il n’a toutefois aucune garantie qu’il pourra obtenir un passeport russe ou un logement là-bas. En attendant, l’électricien de 30 ans continue d’aller à son travail et revient dormir à l’hôpital au chevet de sa femme. "Je n’ai plus de maison. L’usine m’a proposé une chambre dans une résidence, mais la rue où elle se trouve vient tout juste d’être bombardée, alors j’ai refusé." Vladimir n’a pas espoir de voir les hostilités cesser de sitôt. "Chaque fois que [le président ukrainien] Porochenko annonce une trêve, c’est pour réarmer ses troupes", accuse-t-il. "Quand ça ne tire pas, on a encore plus peur de sortir dans la rue parce qu’on est certain que ça peut reprendre à tout moment. Et on ne sait jamais ou ça tombera."

http://www.lejdd.fr/International/Europe/Ukraine-entre-fuite-et-resignation-717070

Mots clés : Gouvernements / Guerres-Conflits / International /

Messages

  • Ce que n’écrivent pas les médias européo-américain c’est que les hostilités ont reprise le 18 janvier à l’initiative du gouvernement ukrainien qui voulait reprendre l’aéroport de Donetsk.
    Aéroport occupé par les rebelles car c’est depuis cet endroit que les ukrainiens bombardaient la ville de Donetsk avant le cessez-le-feu.
    Je ne soutiens en rien Poutine mais, un peu de vérité ne fait pas de mal à la cause révolutionnaire.

    • Je ne soutiens en rien Poutine mais,

      De toute façon il n’y a pas que deux parties, dans ce conflit.

      Il y a l’Otan/USA, qui veut agrandir sa zone d’influence et marquer un rival potentiel (la Russie) à la culotte.

      Il y a le gouvernement ukrainien qui veut appliquer sa politique (très à droite) et conserver sa mainmise sur l’entièreté de l’Ukraine.

      Il y a Poutine qui veut agrandir la zone d’influence de la Russie et surtout consolider son pouvoir en interne.

      Et il y a les populations locales, qui en prennent plein la gueule, qui se font bombarder par leur propre gouvernement (!!!), et qui sont quantité négligeable aux yeux des autres protagonistes, qui ont tous une responsabilité plus ou moins importante dans la situation (au premier rang le gouvernement crapuleux de Kiev, mais aussi l’Otan et Poutine : tous ont fait le choix de la guerre et des armes).

    • le probleme avec tout ces pays qu’on nous a imposé , c’est qu’ils n’ont pas un milligramme d’idée progressiste, sorti de la religion, du capital, de la haine de la gauche, jen ai fait l’experience en pologne, heureusement il y a cette jeunesse qui vote avec ses pieds et se barre de ces sociétés completement bloquées
      ils croient encore etre dans les années 30 moins la bombe
      comme dirait brassens gardez les vos petits villages et vos clochers, on s’en fout
      venez pas pleurez quand vous aurez monsanto et chevron dans vos trous perdus
      appellez pas l’otan car l’otan sera chez vous et pas pour vous defendre,
      vor les regles des nouveaux proprios terriens en roumanie qui interdisent meme les marchés locaux et virent les plus coriaces à coup de flingue

    • Vous oubliez l’acteur principale, celui qui subit les bombardements, le peuple russophone d’Ukraine , qui lui désire pour sa sécurité , s’écarter de Kiev et son gouvernement fasciste... il demandait une fédéralisation de leur pays, mais vu le déroulement , ce sera la partition...

    • Vous oubliez l’acteur principale, celui qui subit les bombardements, le peuple russophone d’Ukraine

      Non.

      Puisque j’ai écrit ceci :

      Et il y a les populations locales, qui en prennent plein la gueule, qui se font bombarder par leur propre gouvernement

  • Il est de fait que beaucoup d’Ukrainien anti-fascistes sinon tous, sont passés en Russie pour rejoindre les combattants pro-Russes pour ceux qui le désiraient ! Nos médias pourris bien sûr présente l’actualité à leurs manières habituelles selon ce qui les arrange ! La dernière du président milliardaire et facho c’est de montrer soi-disant comme preuve des passeports Russe trouvés sur des combattants faits prisonniers ou décédés. Horrible mensonge pour prendre les gens pour des imbéciles ! Il est bien évident que les combattants Révolutionnaires qui étaient auparavant Ukrainiens ont vite sollicité de nouveaux passeports à la Russie comme il ne veulent plus de leur ex-nationalité !Maintenant que des volontaires résidant en Russie portent assistance à leurs frères dans les zones indépendantistes c’est plus que vraisemblable et d’ailleurs ils ne seraient pas les seuls étrangers dans ce cas ! Des volontaires Serbes notamment qui n’oublient pas l’aide de volontaires Russe pour tenter de sauver ce qui était encore la Yougoslavie ! Cette INFO. a paru sur la chaine internationale TELESUR.

    • Dans la "Lettre ouverte des vétérans de Stalingrad à Madame la Chancelière Angela Merkel" (RT, traduction lesakerfrancophone.net )

      Pourquoi les dirigeants européens marchent-ils pour soutenir les caricaturistes français assassinés par des terroristes islamistes, et non pas contre le fascisme en Ukraine ?
      Pourquoi un chef d’État qui ordonne la destruction d’une partie de sa population participe-t-il à cette marche ?
      Pourquoi douze victimes françaises attirent-elles plus l’attention que des milliers de victimes ukrainiennes russophones ?

Derniers articles sur Bellaciao :