Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

XVIIIème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl : La CRIIRAD lance un cri d’alarme !

jeudi 22 avril 2004 - Contacter l'auteur

CRIIRAD
Commission de Recherche et d’Information
Indépendantes sur la RADioactivité
471 avenue Victor Hugo
26000 VALENCE
Tél. 04 75 41 82 50
www.criirad.org
Communiqué CRIIRAD

Jeudi 22 avril 2004

XVIIIème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

La CRIIRAD lance un cri d’alarme !

Conférence de presse

Lundi 26 avril 2004 de 10H00 à 11h00

3ème étage de l’immeuble CIME, 471 avenue V. Hugo, à VALENCE.

Animée par :

Roland DESBORDES, président de la CRIIRAD, et Corinne CASTANIER, directrice.

Seront rendus publics, à cette occasion, les dossiers accablants établis à l’encontre :

Ø du Professeur André AURENGO, président du groupe de travail sur les retombées de Tchernobyl constitué à la demande des précédents ministres de l’Ecologie et de la Santé, auteur de « Calculs et modèles à l’épreuve des faits : l’exemple de Tchernobyl », consultable sur le site du ministère de l’Industrie (www.industrie.gouv.fr/energie/politiqu/se_pol_a7.htm)

Ø des Professeurs Pierre GALLE, Raymond PAULIN et Jean COURSAGET, auteurs d’une « mise au point historique » sur les retombées de Tchernobyl, publiée sous le couvert de l’Académie des Sciences : « Données métrologiques et évaluations des risques en France lors de l’accident de Tchernobyl (26 avril 1986). Mise au point historique », Comptes rendus Biologies n° 326 (2003) Editions scientifiques et médicales Elsevier SAS.

Alors que la Justice enquête sur la gestion de mai 86 et que le travail d’expertise confirme les accusations formulées par la CRIIRAD, ces publications s’efforcent de réhabiliter le travail du directeur du SCPRI (Pr Pellerin) sur la base d’arguments erronés et de procédés contraires aux pratiques scientifiques.

Le droit français ne permettant pas de poursuivre des personnes privés ou morales pour « obstruction à la manifestation de la vérité », la CRIIRAD saisira lundi :

Ø l’opinion publique française (lancement d’un appel à mobilisation)

Ø les nouveaux ministres de la Santé et de l’Ecologie : lettre ouverte demandant 1/ une décision immédiate, attestant du refus du gouvernement de participer à l’élaboration d’un mensonge d’Etat, 2/ des engagements sur un travail à long terme pour la mise en place d’une véritable autorité de radioprotection.

Renseignements pratiques : Service communication 04 75 41 82 50


Pour recevoir systématiquement les communiqués et informations de la CRIIRAD, vous pouvez vous inscrire sur notre liste de diffusion en envoyant un message vide à criirad-request@ml.free.fr indiquant "subscribe" en objet (et unsubscribe pour se désinscrire).

Mots clés : International / Nucléaire /
Derniers articles sur Bellaciao :