Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

keny arkana, rappeuse marseillaise, des textes intimistes et engagés, à découvrir absolument !!

mardi 10 octobre 2006

C’est pas de la pub, mais c’est que ca vaut le détour..

Son site pour la lire ou l’écouter : http://www.keny-arkana.com/

Les textes des trois de ces titres :
- Jeunesse de l’occident
- Le rap a perdu ses esprits
- Ca nous correspond pas

Titre  :
Jeunesse de l’occident
Credits : (Keny Arkana / Elio & Joe Le Balafré)
 
Ce monde me rend contestataire...
Pourtant je rêve de paix et de bonheur
C’est peut-être pour ça d’ailleurs, et d’ailleurs j’peux pas me taire !
Désolée j’veux réveiller les frères et soeurs
Monde de fous, j’veux pas attendre de voir ce que l’enfer réserve !
J’suis peut-être idéaliste, certains me le reprocheront
Mais on a besoin d’idéaux pour bousculer les choses
Alors laisse moi crier, même à blanc, le mal d’une époque
Le même que tu retrouveras dans les yeux de mes sistas et de mes potes
Parce qu’on est conscient que ça tourne pas rond et qu’il n’y a pas de solutions
Du moins, pas encore, alors ça s’base sur des résolutions
On change le monde qu’à son échelle, est-tu prêt pour la Révolution ?
Car faut voir à quel prix ils osent parler d’évolution...
Le Sud qui crève pour que le Nord bouffe
’Parait que c’est mort... bref, marre de voir toujours les mêmes qui morflent,
Tous confiants face au progrès technique et
Quand tout sera informatisé, on se plaindra de s’être bien fait niquer ! ! !
 
Refrain :
Parce qu’ils nous la mettent, et ça qu’on l’admette ou non
Parce qu’on veut pas d’maîtres qui génèrent que misères et tourments
Parce que le 3/4 des peuples n’attendent que le grand tournant
Jeunesse de l’Occident, à nous de contrer les gouvernements !
Parce qu’ils nous la mettent, et ça qu’on l’admette ou non
Parce qu’on veut pas d’maîtres qui génèrent que misères et tourments
Parce que le 3/4 des peuples n’attendent que le grand tournant
Jeunesse de l’Occident, à nous de contrer les gouvernements !
 
J’peux pas me plaindre, c’est aussi pour ça que j’peux pas me taire
Quand j’pense au mode de vie de mon peuple à l’autre bout de la terre
Mes amis qui m’ont dit : "Toi, t’as de la chance d’être née en France,
Tu peux te construire un avenir et venir nous voir en vacance !
Alors lâche pas ! parce que tu peux encore réver..."
J’le jure au moins pour eux que j’foncerai droit jusqu’à l’arrivée
Que j’oublierai pas que la parole est une arme, que c’est rare d’être entendu
Donc j’viens pas pour glorifier les drames de la rue !...
Mais son espoir car faut y croire car
Tout est possible quand on l’veut, loin d’ceux qui veulent tous nous voire au placard
Parce qu’ensemble, unis, on pourrait faire de grandes choses
si Dieu veut, un jour vaincra la rabia del pueblo...
 
Titre  :
Le rap a perdu ses esprits
Credits : (Keny Arkana / Le Roumain)
 
Eh, l’rap, l’ennemi que tu contestais à tes débuts t’a récupéré
et tes soldats se tirent dessus, ont perdu de vue leur mission et leur camp
ont oublié que peu d’entre nous ont la parole et qu’elle est rare et précieuse...
Qu’elle peut faire mal comme elle peut soulager
Qu’elle peut abattre l’espoir ou crier l’mal d’un peuple crier quitte à outrager
Représenter ses idéaux ou ceux
D’une génération perdue bien consciente que ça tourne pas rond ici...
L’espoir dans le coeur des miens s’épuise net
Mais gardons la Foi qu’un nouveau jours puisse naître
On peut pas changer le monde ça c’est sûr si on s’le dit
On peut le changer à son échelle déjà, c’est toujours mieux que le subir....
Et toi l’rap, t’as oublié ce qui faisait ta force
Et l’rap, retourne pas ta veste ta contestation est dans le fossé
Et l’rap, réveille toi, j’sais que t’es pas mort juste hypnotisé
Par l’Ennemi, celui qu’à la base tu maudissait
Et l’rap, certains ont besoin de toi en bas
La voix des oubliés, souviens toi, l’combat est rude et beaucoup croient en toi
En ton intégrité, tes revendications
Mais l’rap t’es libre donc prend-le comme une indication...
 
Refrain :
L’rap a perdu ses esprits, impossible à raisonner
Un peu comme hypnotisé
A croire que les jolies paillettes l’ont impressionné
Récupéré dans leur camp pour mieux l’emprisonner
Eh l’rap tes Soldats s’entretuent, n’oublie pas ta mission eh yo !....
L’rap a perdu ses esprits, impossible à raisonner
Un peu comme hypnotisé
A croire que les jolies paillettes l’ont impressionné
Récupéré dans leur camp pour mieux l’emprisonner
Eh l’rap tes Soldats s’entretuent, n’oublie pas ta mission eh yo !....
 
Eh l’rap ! Haut-parleur de ceux
Qui ne représentent rien aux yeux
Du monde, indomptable, mais ta fougue s’est sauvée dans les cieux
Amadoué, changeant radicalement de discourt
Rappeur capitaliste focalisant sur ses ventes de disques où
sont passé tes valeurs ? car la parole une flèche
Mais ta cible devenue invisible, ça tire dans tous les sens ! eh merde ! !
Eh l’rap, t’a perdu de vue ta lutte, embourgeoisé
Ton petit confort avant tout, hein, c’est sûr que là t’es plus pourchassé
Mais fais gaffe car ils aimeraient te déraciner
Te dénature en te déviant de tes principes faisant de toi un produit lassigné
En fait, il faudrait juste que tu reprenne position
Mais l’rap t’es libre donc prend-le comme une supposition...
 
Refrain :
L’rap a perdu ses esprits, impossible à raisonner
Un peu comme hypnotisé
A croire que les jolies paillettes l’ont impressionné
Récupéré dans leur camp pour mieux l’emprisonner
Eh l’rap tes Soldats s’entretuent, n’oublie pas ta mission eh yo !....
L’rap a perdu ses esprits, impossible à raisonner
Un peu comme hypnotisé
A croire que les jolies paillettes l’ont impressionné
Récupéré dans leur camp pour mieux l’emprisonner
Eh l’rap tes Soldats s’entretuent, n’oublie pas ta mission eh yo !....
 
J’ai pas connu l’enfance du rap, j’suis arrivée à son adolescence
Cette période sans limites, où le mot "docil" n’a pas trop de sens
Où c’est l’coeur qui compte, autant que sa vérité
Fidel à sa cause même s’il se faisait traiter de sale irrité
Depuis il a bien changé, devenu un bonne adulte bien
intégré commençant même à oublier d’où il vient...
Nous snobe !... ne parlant que de fiestas et de liasses
Mais l’combat est ailleurs, l’ont endormi, l’rap est devenu mondain, hélas...
Eh l’rap réveille toi ! reviens avec nous t’es
pas un mouton à la base, mais un résistant qui représentait
La souffrance des incompris, le mal de ce monde
Les erreurs d’un système pourri, oh oui ton rôle était noble
La voix du peuple, la rage des minorités
Mais aujourd’hui, seul le style, la gloire et l’argent sont tes priorités
N’oublie pas ton combat ! N’oublie pas ceux d’en bas ! mais
L’rap, t’es libre donc prend-le comme un conseil d’ami...
 
Refrain :
L’rap a perdu ses esprits, impossible à raisonner
Un peu comme hypnotisé
A croire que les jolies paillettes l’ont impressionné
Récupéré dans leur camp pour mieux l’emprisonner
Eh l’rap tes Soldats s’entretuent, n’oublie pas ta mission eh yo !....
L’rap a perdu ses esprits, impossible à raisonner
Un peu comme hypnotisé
A croire que les jolies paillettes l’ont impressionné
Récupéré dans leur camp pour mieux l’emprisonner
Eh l’rap tes Soldats s’entretuent, n’oublie pas ta mission eh yo !....
 
Qui prétend faire du rap sans prendre position ?!
Qui prétend faire du rap sans prendre position ?!
Qui prétend faire du rap sans prendre position ?!
Eh l’rap ! tes Soldats s’entretuent, ont perdu leur mission...
Qui prétend faire du rap sans prendre position ?!
Qui prétend faire du rap sans prendre position ?!
Qui prétend faire du rap sans prendre position ?!
Eh l’rap ! Tes Soldats s’entretuent... on fait parti du même camp !....
 
Titre  :
Ca nous correspond pas
Credits : (Keny Arkana / Sayd des Mureaux)
 
Ils aiment pas les jeunes comme nous, hein !!? Style insoumis face à leurs lois,
Critères, normes, conformisme, on marche pas à ces valeurs là...
Nous c’est avec nos principes les plus justes qu’on avance
Qu’on compte construire, et la Révolution, te casse on la pense !
Regarde ! ce monde n’est pas notre, non, vu que ce monde nous méprise
Et à force de se battre contre le vent, ya plus que le vent qui nous maîtrise !
T’façon, toujours les mêmes pour qui ça barde
Trop de rage dans l’bide, trop d’coups en traître par leur système
Maintenant j’baisse plus ma garde !!!
Qu’est-ce qu’ils croient tous, qu’on va se laisser marcher dessus !!?
Dicter nos vies !!? par un monde qui s’moque de nous, qui nous exclu
On a la Foi en là-haut, plus importante que leurs barrières
On a nos convictions profondes, eux ne s’arrêtent que sur les bonnes manières
Ok ! On a pas la forme, on a l’fond et eux sont vides d’idées
Ne connaissent que celles des autres et parlent comme des moutons téléguidés
A croire qu’ils sont tellement conditionnés
Qu’ils ne réfléchissent plus par eux-mêmes et des stéréotypes sont devenus prisonniers !
 
Refrain :
Prisonniers de leur système
Prisonniers on est tous et s’il parait qu’on manque pas d’air mais si ils savaient comme on étouffe ici !
Prisonniers de leurs critères
Fondés sur le mensonge, ça nous correspond pas !
Aimeraient dicter nos vies mais c’est les Anges qui guident nos pas...
Prisonniers de leur système
Prisonniers on est tous et s’il parait qu’on manque pas d’air mais si ils savaient comme on étouffe ici !
Prisonniers de leurs repères
Fondés sur le mensonge, ça nous correspond pas !!! ça nous correspond pas !!!
 
On avance peut-être à contre-sens
Mais avec bonne conscience, en paix avec nos croyances,
Nos convictions et on s’en balance
Si ça gêne Babylone qui aimerait qu’on marche à la baguette
J’emmerde leurs règles, mais j’respecte la Vie et ma planète
Ca c’est primordial à mes yeux, dons j’refuse de m’plier
A un système corrompu, immoral ou d’oublier l’passé
Car aujourd’hui n’est que sa continuité
L’bonheur n’existe pas ici, à qui la faute ? La Soumission de l’Humanité !!!!!!
J’prétend pas éveiller les consciences, mais j’peux pas la fermer !
Donc même si c’est danger, j’m’en fou ! rien ne m’empêchera de m’exprimer !
Même s’ils veulent qu’on s’taise en récupérant notre moov’
Aimeraient formater nos idées pour mieux nous faire rentrer dans l’moule !
Non merci !!! j’rap pour la Marge et j’en suis fière alors
Si la Marge rime avec Liberté ! Pour mes soeurs et pour mes frères d’abord !!!!!
Qui se sentent incompris dans ce monde et ses notions de valeurs
Nous, on croit en la Justice du Ciel et pas en la leur !...
La vie qu’on nous impose, j’refuse !
Leurs routes toute tracées, j’refuse !
Leur Vie sans fantaisies, du style machine programmée, j’refuse !
Leurs cases et leurs routines, j’refuse !
D’écraser pour monter, j’refuse !
D’obéir à des lois ambiguës et répressives, j’refuse !
De fermer les poings tant que les points ne seront pas sur les "i", j’refuse !
D’être pion d’un état qui contribue à piller des pays, j’refuse !
Sur, d’oublier l’mien, j’refuse ! de fermer les yeux ou les tiens, j’refuse !
De m’taire ou d’faire comme si tout allait bien, j’refuse ! j’refuse ! j’refuse ! j’refuse ! j’refuse !
 
Refrain :
Prisonniers de leur système
Prisonniers on est tous et s’il parait qu’on manque pas d’air mais si ils savaient comme on étouffe ici !
Prisonniers de leurs critères
Fondés sur le mensonge, ça nous correspond pas !
Aimeraient dicter nos vies mais c’est les Anges qui guident nos pas...
Prisonniers de leur système
Prisonniers on est tous et s’il parait qu’on manque pas d’air mais si ils savaient comme on étouffe ici !
Prisonniers de leurs repères
Fondés sur le mensonge, ça nous correspond pas !!! ça nous correspond pas !!!
 
Leur monde et leurs règles, ça nous correspond pas !
Leur matérialisme à l’extrême, ça nous correspond pas !
La propagande de leur influences néfastes, ça nous correspond pas !
Leurs cases, ça nous correspond pas !
Leurs buts, ça nous correspond pas !
Toutes leurs priorités économiques, ça nous correspond pas !
Leurs étiquettes catégoriques, ça nous correspond pas !
Leurs institutions et leurs lois, leurs ordres, leurs critères et leurs droits
Leurs normes, tout ça, ça nous correspond pas !!!!!!!
 
Refrain :
Prisonniers de leur système
Prisonniers on est tous et s’il parait qu’on manque pas d’air mais si ils savaient comme on étouffe ici !
Prisonniers de leurs critères
Fondés sur le mensonge, ça nous correspond pas !
Aimeraient dicter nos vies mais c’est les Anges qui guident nos pas...
Prisonniers de leur système
Prisonniers on est tous et s’il parait qu’on manque pas d’air mais si ils savaient comme on étouffe ici !
Prisonniers de leurs repères
Fondés sur le mensonge, ça nous correspond pas !!! ça nous correspond pas !!!

Messages