Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

la rentrée... des luttes

jeudi 3 septembre 2009 - Contacter l'auteur - 2 coms

La rentrée appelle une stratégie de lutte particulièrement bien préparée.
On le sait, le fait est courant, habituel, répétitif, c’est pendant l’été, pendant que les salariés en profitent pour récupérer, se détendre, essayer de se refaire une santé morale que les mauvais coups pleuvent.
Prés de 50% des entrées au chômage proviennent uniquement d’emplois détruits mais, non seulement les licenciements continuent mais les produits des services courant grimpent comme tous les ans à la même période (EDF, etc.), les gouvernants en profitent également pour raccourcir notre « bride », projet de privatisation de La Poste, travail du dimanche, taxe « écologique », loi Hadopi, les exemples se succèdent à un rythme effréné.

Il faudra pourtant déterminer quel visage la lutte doit-elle prendre parce qu’apparemment la bataille de l’emploi paraît bifurquer vers la recherche systématique de primes de départ mettant peut être en danger la notion fondamentale de « sauvegarde de l’emploi ».
Cette question de l’argent ,des primes conforte l’opinion sarkozyste pour qui tout peut s’acheter mettant une fois de plus l’argent au cœur des débats.

L’exemple des « Conti » a très certainement marqué les esprits car ils ont réussi à obtenir un maintien de leurs salaires jusqu’en 2012 et il faudra très certainement réfléchir pour généraliser ce fonds salarial arraché au patronat à chaque fois que l’emploi sera menacé : faire payer les dividendes par une cotisation assurant les salaires.
Toutes les organisations syndicales et les partis politiques proches des travailleurs devraient penser à œuvrer dans ce sens y compris en proposant un texte de loi à l’assemblée.
Même si les « Conti » viennent d’être scandaleusement sanctionnés, la résistance doit continuer et s’affermir, une réunion à Blanquefort (Gironde) le 5 septembre réunit les forces vives de résistances de ce pays pour discuter à un front commun sans faire véritablement confiance aux grandes confédérations (CGT) qui sont en train de se fourvoyer dangereusement.

Qui ne tente rien, n’a rien.

IBES

Mots clés : Emploi-chômage / Syndicats /

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :