Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

midem de cannes les Majors expulsent les indépendants

lundi 10 janvier 2005

midem de cannes les majors expulsent les indépendantsnon a la marchandisation de la musique

Une Petite info transmise par nos amis de Free your Funk

http://www.freeyourfunk.com/

Vive le Midem la soupe insipide des Majors et dehors les indépendants et les activistes des scènes underground et libres

Petit rappel : le Midem est le salon où se rencontrent les professionnels du disque...

Enfin, pas pour tous car le droit d’entrée , d’y avoir un stand , et simplement d’y participer est de 400 à 800 Euros

aussi de nombreux labels indépendants et de petites structures plus underground préfèrent économiser cette somme et prendre des rendez-vous a proximité. Il semble cependant que les barons et autres requins des Majors et de l’industrie du disque, en l’occurrence le Midem, aient décidé de partir en croisade contre les labels indépendants rebaptisés par leurs soins « parasites » qui profitent du savoir-faire reconnu des majors... Bravo la liberté de choix Bravo la liberté de créer autre chose que de la soupe insipide et des " tubes " commerciaux et " vendeurs "

Communiqué du Midem et des sbires des majors et de la clique de Nascal Pégre patron de univers sale une musique de Merde pour son monde de Merde

Nous avons constaté au cours de ces dernières années, qu’un nombre croissant de professionnels non accrédités (sic ) organisait des rendez-vous d’affaires pendant le salon, en dehors du Palais des Festivals. Beaucoup d’entre vous nous ont fait part de leur mécontentement quant à la présence de ces « parasites » et de leur inquiétude vis-à-vis de cette présence déloyale. Pour répondre à ce problème, nous souhaitons vous informer des actions que nous mettons en place afin de faire cesser ce parasitisme et préserver vos intérêts ainsi que ceux de tous les participants accrédités. Les salons Reed MIDEM créent pour tous les participants accrédités un environnement propice aux affaires. Nous nous efforçons de constamment améliorer le MIDEM en organisant des conférences de haut niveau, des concerts et des événements de networking, vous permettant d’être informés des derniers développements de l’industrie musicale.

De plus, nous mettons à votre disposition de nombreux services de qualité avant, pendant et après le salon. Nous voulons que le MIDEM vous offre le meilleur retour sur investissement possible et que les « parasites » ne compromettent (sic ) pas notre capacité à vous garantir le meilleur service. Voici les mesures que nous prenons afin de préserver votre salon : Accès exclusif aux hôtels pour les participants : Carlton, Gray d’Albion & Majestic. Pendant les horaires d’ouverture du MIDEM - de 9h30 à 19h00 - accès réservé aux participants porteurs d’un badge MIDEM 2005 aux hôtels Carlton et Gray d’Albion dans leur totalité, ainsi qu’au bar et aux salles de réunion du Majestic. Les personnes sans badge ne pourront accéder à ces espaces pendant ces horaires, à l’exception des résidents de ces hôtels. Accès exclusif aux Yachts : Durant le MIDEM, les autorités du Port de Cannes ont réservé le quai près du Palais des Festivals à l’usage exclusif des participants du MIDEM. 

Toute personne voulant accéder à un yacht doit avoir un badge MIDEM 2005. Risque de poursuites judiciaires : Les « parasites » encourent des risques de poursuites judiciaires. La Loi française (article 1382 du code civil français) sanctionne les Comportements par lesquels un individu ou une organisation tire profit du savoir-faire d’une autre société sans rien dépenser. Reed MIDEM investit dans l’organisation du MIDEM pour votre plus grande satisfaction et celle de tous les participants accrédités. Il est déloyal que le MIDEM soit utilisé par ceux qui ne paient pas leur entrée. Reed MIDEM identifiera les « parasites » et les informera des conséquences légales de leurs actions. Nous allons demander réparation à ceux qui ne se sont pas accrédités. MIDEM organise une plate-forme de rencontres qui vous permet ainsi qu’à des milliers de professionnels de faire des affaires. Nous espérons que ces mesures vont considérablement réduire l’activité de parasitisme durant le salon et nous vous remercions d’en tenir compte lors de l’organisation de vos rendez-vous pour le prochain MIDEM. Nous vous remercions de votre confiance et vous souhaitons un excellent et fructueux MIDEM 2005.

on imagine déjà la scène et le ridicule de celle ci les beaux palaces de cannes sous haute surveillance vigilesque les troupes et milices villepistes et autres valets du capital quadrillant le reste de la ville la matraque fébrile pour protéger Jauni halliday et ses amis les époux Sarkoléon [ qui profiteraient plus que probablement de ce non événement pour se faire mousser par leurs amis médiarques ] , la " parade " de tout le staff de la star cadavrémie , les paparazzi avides de non événements appelés " scoops " et des hordes de pauvres gogos appelés pudiquement fans aux cerveaux lavés a la soupe tf haine

voila comment les majors et leurs sbires considèrent les indépendants et les petits labels libres et tout(es) ceux et celles qui se bougent pour proposer des musiques et des groupes qui nous disent autre chose que la " loi " du " rentable " et du marché

Toute cette hypochrisie , cette marchandisation et cette star cadavrémisation de la musique ne restera pas sans contestations ni protestations Que les majors et leurs valets se le disent

dés a présents si vous avez des idées d’actions et même de manifestations pour soutenir les indépendants et les activistes des fanzines et de nos scènes underground ne vous gênez pas

Contre les Majors et la dictature du fric et du pognon RESISTONS

BOYCOTT TOTAL DE TOUT CE QU’ILS NOUS SORTENT ET NOUS PONDENT ET QU’ILS OSENT APPELER MUSIQUE

RESISTER C’EST CREER

CREER C’EST RESISTER

Sardons et Sardonnes paris sud

Couteauxzentrelesdents paris

Messages

  • L’Auge
    A Jean-Baptiste Clément, membre de la Commune

    L’ordre bourgeois, c’est l’auge immense
    Où de gros porcs sont engraissés.
    Tous les fumiers de l’opulence
    Sous leurs groins sont entassés.
    Ils se gavent du populaire,
    Ces déterreurs de capitaux...
    Ce n’est pas avec de l’eau claire
    Qu’on engraisse les aristos !
     
    Ils ont tout pris : les champs, la ville,
    L’État, la Banque et le Trésor,
    Des faux savants la clique vile
    Érige un culte au cochon d’or.
    Un vin pressuré du salaire,
    Les saoule au fond de leurs châteaux...
    Ce n’est pas avec de l’eau claire
    Qu’on engraisse les aristos !
     
    Affamé, squelette qui navre,
    Vois-les digérer, triomphants,
    La chair qui manque à ton cadavre,
    La cervelle de tes enfants.
    Quand leur règne affreux se tolère,
    Les peuples y laissent leurs os.
    Ce n’est pas avec de l’eau claire
    Qu’on engraisse les aristos !
     
    Dans leur ordure ensoleillée,
    Conchiant l’industrie et l’art,
    La haute classe entripaillée
    Fait des lois et se fait du lard.
    Tout se faisande pour leur plaire,
    Il leur faut larbins et cateaux.
    Ce n’est pas avec de l’eau claire
    Qu’on engraisse les aristos !
     
    Abrutis par les folles sommes
    Qu’ils volent aux crève-de-faim,
    Ces pourceaux ne seront des hommes
    Que quand ils gagneront leur pain.
    Bientôt leur auge séculaire
    Va s’effondrer sous nos marteaux.
    Ce n’est pas avec de l’eau claire
    Qu’on engraisse les aristos !