Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Lettre ouverte aux députés européens : "Maïs OGM : ne laissez pas faire ça !"

de : Coopérative Atanka
dimanche 27 mars 2011 - 14h37 - Signaler aux modérateurs
> Europe > OGM

 Alors que l’ONU vient de reconnaître ce que de nombreux paysans, militants et citoyens affirment depuis longtemps : l’agriculture biologique peut nourrir la planète et constitue le meilleur moyen de répondre aux défis alimentaires, climatiques et de pauvreté dans le monde (Olivier De Schutter, Rapporteur spécial des Nations Unies pour le Droit à l’Alimentation, "Agroécologie et droit à l’alimentation", mars 2011).

 Alors que dès 2007 l’ONU soulignait déjà la pertinence de l’agriculture biologique face à l’agriculture intensive usant des pesticides, des engrais issus de la pétrochimie et des OGM (rapport de la "Conférence internationale sur l’agriculture biologique et la sécurité alimentaire" de la FAO, mai 2007).

 Alors qu’aux Etats-Unis, des scientifiques du Ministère de l’Agriculture viennent de découvrir un agent pathogène dans le maïs et le soja OGM, qui semble associé à de graves maladies sur les plantes mais également sur le bétail qui les consomment, avec notamment une forte augmentation de la stérilité et des avortements spontanés. Ces scientifiques viennent d’alerter en urgence leur ministre de tutelle (ISIS Report 21/02/2011 (en anglais)).

 Alors que les OGM alimentaires apparaissent de plus en plus pour ce qu’ils sont avant tout : un outil pour protéger les marchés de l’oligopole de l’agro-business.

Aujourd’hui, la Commission Européenne s’apprête à annuler la Clause de Sauvegarde par laquelle la France interdisait sur son territoire la culture du maïs OGM MON 810.

Les citoyens et électeurs que nous sommes vous le demandent solennellement : Ne laissez pas faire ça ! Le maïs OGM ne doit pas revenir dans nos champs, dans nos assiettes et dans les cantines de nos enfants !

Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire l’analyse de l’association Inf’OGM sur les conclusions de la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) rendues le 22 mars 2011.

Comment signer la pétition ?

Les signatures seront envoyées aux députés européens élus. Elles seront regroupées par circonscriptions électorales européennes (c’est pourquoi vous devrez préciser votre code postal).

 » Cliquez ici pour accéder au formulaire de signature de la pétition.

 » Vous pouvez consulter la liste des signatures confirmées.

 » Personnalités et organisations : pour vous associer officiellement à cette initiative, contactez-nous par e-mail.

Pourquoi la Coopérative Atanka s’engage-t-elle ?

La Coopérative Atanka commercialise des produits bio et paysans, elle regroupe des consommateurs qui refusent d’avaler n’importe quoi et des producteurs tournés vers l’avenir, qui inventent au jour le jour l’agriculture de demain. Pour survivre, ces producteurs doivent lutter contre le lobby de l’agro-business et ceux qui le servent. Pour les soutenir et donner à nos enfants la possibilité d’une autre agriculture et d’une autre alimentation, nous commercialisons leurs produits (ça tombe bien ils sont délicieux !) et soutenons leurs combats.

Ensemble, consommateurs et producteurs, nous voulons montrer très concrètement qu’un autre monde est possible, et que l’on peut agir tout de suite pour imaginer et développer des alternatives.

Retrouvez Atanka sur Facebook !


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
Exemple.
lundi 17 mai
de jy.D
1 commentaire
Après le vote du PCF, un appel des « Communistes insoumises et insoumis »
lundi 17 mai
de Communistes insoumises et insoumis
5 commentaires
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
DAZIBAO
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite