Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Les supporters ont-ils toujours tort ?

de : Tolosa Fotbòl Club
lundi 11 avril 2011 - 21h35 - Signaler aux modérateurs
11 commentaires

Communiqué suite au match TFC MONTPELLIER

Nous avons toujours pensé que dans un contexte de « lutte contre le hooliganisme », il était important de favoriser une répression ciblée qui traite les faits et comportements interdits sans amalgamer les supporters plus largement. Or, samedi dernier, le contraire s’est déroulé, en partie devant les yeux du public toulousain.

Lors de la rencontre TFC-Montpellier du samedi 2 avril, des débordements inacceptables ont gâché la soirée de centaines de personnes. Alors qu’il n’y avait strictement aucune tension en virage, pendant prés de 50 minutes, l’allumage d’un pot de fumée par un individu du kop a servi de prétexte à un déferlement de violence. Des policiers de la Section d’Intervention Rapide et des membres de la sécurité du TFC ont jugé opportun d’intervenir immédiatement au beau milieu des supporters violets pour « frapper fort ».

À grand renfort de provocations, menaces et débordements verbaux ces « pacificateurs » des tribunes sont restés pendant plus de 10 minutes à essayer de séparer le bon grain de l’ivraie. Divers chants du kop, avec plus ou moins d’humour, ont invité les troubles fêtes à laisser les supporters en paix afin de reprendre des activités supporteristes normales. Devant le refus de ces personnes, les supporters ont décidé de partir vers la fosse, c’est à ce moment là que deux individus visiblement excédés ont eu la mauvaise idée d’allumer deux pétards. La réponse a été rapide, pour deux pétards de fête foraine, une compagnie de CRS offerte.

Néanmoins comme l’écrasante majorité des supporters du kop supporte le TFC dans une optique festive et passionnée aucun prétexte supplémentaire n’a été offert pour de quelconques interventions. Les CRS quittent le virage sous les acclamations des supporters de l’ensemble de la tribune, la SIR et la sécurité reprennent quant à eux leur position initiale devant la pelouse et les supporters chantent de nouveau pour tenter d’éviter la défaite du TFC. Malgré une énième défaite à domicile, les supporters du kop ne quittent pas le stade avec frustration mais plutôt avec le dégout de voir comment la jeunesse toulousaine est traitée au Stadium. Les supporters actifs rangent, comme d’habitude, le matériel sous la porte après le match. Le fait d’avoir confectionné une animation en faveur du Sidaction nécessite qu’une petite quarantaine de personnes portent les nombreux drapeaux, tambours ou cartons de matériels.

C’est le moment choisi par la SIR pour interpeller l’un des individus ayant allumé un pétard, or cette interpellation est plus que musclée, aussitôt la situation dégénère, les policiers frappent avec des matraques les personnes portant le matériel qui assistent à la scène, le tout dans la plus grande confusion. A ce moment-là, les insultes et les provocations de la part de membres de la sécurité ainsi que des coups de matraque de la SIR pleuvent sur les supporters présents.

Plusieurs interpellations sont effectuées, avec à chaque fois le même profil : non pas des grands voyous ni des hooligans chevronnés, mais des jeunes inconnus des services de police à qui on reproche outrage et rébellion. Or, plusieurs de ces interpellés ont surtout eu le malheur de vouloir témoigner de ce qui se passait, en filmant la scène avec leur téléphone portable. Accompagnée ensuite par une 50aine de CRS, la charge de la SIR s’est poursuivie sur une bonne centaine de mètres, jusque sur le parking du stade où des insultes à caractère raciste ont été proférées à l’encontre de certains supporters. Nous regrettons sincèrement qu’aucun journaliste n’ait pu assister à la scène.

Cet épisode regrettable a néanmoins permis de montrer aux yeux de tous ce qu’est la véritable nature de la Section d’Intervention Rapide, ces policiers en survêtement. Samedi soir ils ont prouvé que leurs actions ne luttent pas contre la violence ou le hooliganisme, elles semblent plutôt répondre à des impératifs répressifs chiffrés, comme des personnes de la sécurité nous l’ont clairement fait comprendre depuis quelques mois. Le Stadium a été pendant de longues années un stade tranquille et festif où chacun pouvait vivre sa passion, or nous avons peur qu’aujourd’hui ce climat soit révolu. Depuis le mois d’août et l’instauration de la SIR, la pression mise sur les supporters n’aboutit qu’à des situations conflictuelles.

Il ne faut pas se leurrer : l’omniprésence de la police à l’extérieur et à l’intérieur de l’enceinte rebute de plus en plus de supporters plus ou moins actifs du TFC, et fait partie des facteurs explicatifs de la baisse d’affluence. Il est malheureux de constater que les politiques consécutives à la situation parisienne aient à ce point contaminé notre ville. Nous espérons également que la direction du TFC, à qui nous faisons confiance, prendra ses responsabilités en n’employant plus une certaine société privée dont plusieurs salariés se sont livrés à des actes violents et gratuits.

Ce communiqué est également l’occasion d’adresser à l’ensemble des supporters un appel au calme et à la raison, nous ne devons pas céder aux provocations ni à la haine, les voies légales sont les seules qui permettront à notre stade de retrouver sa ferveur. Nous remercions les nombreuses marques de soutien que nous avons reçu depuis samedi soir, que ce soient celles de supporters anonymes ou de stadiers que ce déchainement de violence a choqué. Nous ne laisserons pas ce hooliganisme entrer par la fenêtre, nous nous réservons le droit d’envisager tout type d’action pour éviter que le Stadium ne meure à petit feu.

Le Kop


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Les supporters ont-ils toujours tort ?
11 avril 2011 - 22h31 - Posté par Redriot

Je n’ai pas compris qui a écrit le communiqué ?

En tout cas il est bien de faire savoir que les stades sont le théatres de répression énorme, bien à l’abri des médias et trop souvent ignoré par la gauche radicale malheureusement.



Les supporters ont-ils toujours tort ?
12 avril 2011 - 09h03 - Posté par

ah ben dit donc ! Je savais pas qu’on mettait les supporters dans les stades pour se livrer sur eux à une énorme repression ! Et moi qui croyait qu’ils y allaient de leur plein gré ! Et les "médias" qui font mal leur boulot, en apparence ! C’est pour ça qu’ils montrent seulement ce qui se passe sur la pelouse....... et cette immense clameur qui s’élève de temps en temps des stades n’est que le résultat de leurs insupportables tortures ! Faut dire que ce qui se passe dans ce genre d’arènes publiques ne m’intéresse définitivement pas..... Dans la rome antique, il devait y avoir aussi des spectateurs qui tombaient dans la fosse aux lions ! Bah ! c’est les risques à prendre trop d’opium du peuple !
Sa dernière histoire de stade, si je ne m’abuse, remonte en 1973 sous pinochet... N’en veuillez pas à la gauche, même "radicale" d’être "à la traîne" sur ce genre de sujet.... Et retournez tranquillement à votre lieu de détente favori, il y a de multiples autre raisons de s’indigner de se qui s’y passe !

SOYEZ VIGILANT, VOUS TROUVEREZ.


Les supporters ont-ils toujours tort ?
12 avril 2011 - 11h56 - Posté par Redriot

Libre à vous d’être aveugle, il n’empeche que les "Kop" sont des endroits pouplaires, où effectivement les gens y vont de leur plein gré, mais qui sont aussi un endroit de répression. Faut pas tout confondre non plus avec votre histoire de pinochet et de la rome antique mais les stades sont bien un terrain d’entrainement et un laboratoire pour la police, le fichage et la répression. Je le redis, les Kop sont des endroits où l’on trouve majoritairement des classes populaire et à ce titre là je ne vois pas pourquoi ne pas s’indigner de charges policières sans raison et de condamnations arbitraires. Je ne dis pas que c’est un sujet prioritaire mais je trouve quand même dommage que personne n’en parle. De plus le football se businessise de plus en plus (et oui c’est encore possible) et les stades deviennent un lieu de gentrification : les autorités (footbalistiques et étatiques) veulent des stades aseptisés où l’on viendrait simplement consommer un spectacle en buvant et coca avec des frites et où l’on aurait plus le droit de rester debout, de crier, d’agiter un drapeau pour supporter une équipe, donc oui, la lutte contre le foot business et des tribunes populaire est une lutte qui se justifie. A ce titre là je crois que Mm Buffet avait fait un bon travail en favorisant le foot amateur quand mainenant les seules politiques des gouvernement sont dinterdire de stade des supporters qui ose encore contredire leur lois.

J’ai bien vu que c’est "le Kop " qui a écrit ce communiqué mais je me demandais si par exemple les Indians Tolosa l’avais conjoitement écrit avec les autres associations car la phrase "nous sommes d’accord avec une répression ciblé sur le hooliganisme" m’a surppris.


Les supporters ont-ils toujours tort ?
13 avril 2011 - 09h19 - Posté par

vous avez raison ! c’est un laboratoire où les cobayes vont de leur plein gré, d’ailleurs ! mais vous ne me ferez pas pleurer quand les cons et les blaireaux se cognent entre eux...... Quand à pinochet et la rome antique (parce que c’était toutes les deux des histoire de stades, mais autrement plus graves) c’était respectivement du 43ième et 78ième degré..... Et dire qu’après coup, je me suis demandé si vous ne faisiez pas dans l’ironie.


Les supporters ont-ils toujours tort ?
12 avril 2011 - 09h23 - Posté par

Je n’ai pas compris qui a écrit le communiqué ?

c’est écrit...


Les supporters ont-ils toujours tort ?
11 avril 2011 - 22h44

Le match du TFC à domicile, la semaine dernière, contre Montpellier a laissé des séquelles. À l’issue de la rencontre, des échauffourées avaient éclaté entre les supporters et les forces de police. Dix personnes avaient été placées en garde à vue. L’un de ces supporters a d’ailleurs écopé cette semaine de 3 mois de prison avec sursis et un an d’interdiction de stade. Le kop de supporters du Toulouse FC a tenu à revenir sur ces incidents. Il dénonce une attitude « provocante » de certains membres des services de sécurité mais lance un « appel au calme et à la raison ». « Nous ne devons pas céder aux provocations ni à la haine, les voies légales sont les seules qui permettront à notre stade de retrouver sa ferveur. » Le kop poursuit : « Nous remercions les nombreuses marques de soutien que nous avons reçues depuis samedi soir, que ce soient celles de supporters anonymes ou de stadiers que ce déchaînement de violence a choqué. Nous ne laisserons pas ce hooliganisme entrer par la fenêtre, nous nous réservons le droit d’envisager tout type d’action pour éviter que le Stadium ne meure à petit feu ». Aujourd’hui, le TFC se déplace à Marseille. Selon les supporters, aucun débordement n’est à craindre : « Nous y allons en toute confiance, sans arrière-pensée, assure Fabrice Roumagnac, vice-président du club de supporters Visca Tolosa. Une escorte nous amène et nous ramène mais il n’y aura aucun problème. Pour preuve, en 2007, lorsque nous avions gagné, les Marseillais nous applaudissaient. »

http://www.ladepeche.fr/article/201...



Les supporters ont-ils toujours tort ?
12 avril 2011 - 17h05 - Posté par lo beret liure

On s’en fout, le foot et le capitalisme sont inséparables et on ne va pas plaindre les cons qui entretiennent la nouvelle religion globalisée. Les mômes que l’on traine là-dedans sont à plaindre, les adultes footeux, qu’ils aillent se faire voir ailleurs...



Les supporters ont-ils toujours tort ?
12 avril 2011 - 18h28 - Posté par

Cimer quercy ton commentaire ecervellé

Bref connaissant le millieu des supporters , indians tolosa et hooliganisme c’est totalement different..
le KOP c’est l’ensemble du virage sinon il y aurait marqué un groupe en particulier
Cette repression touche aussi tout les club notamment Bordeaux, montpellier et surtout Paris...


Les supporters ont-ils toujours tort ?
12 avril 2011 - 18h35 - Posté par mi k

bonsoir...
je croit que beaucoup ignore la longue lutte des virages et la culture ultra en general.
Beaucoup de groupe lutte depuis des annees contre le capitalisme et sont ouvertement antifacho !
Par la meconnaissance et l ignorance beaucoup ce font une idee preconcue relayer par des medias qui ne retiennent que bon leur semble...
Le foot est et doit rester un sport populaire !
Quand ont reve d autogestion et de contre culture tournons nous vers ceux qui la font vivre tous les jours !
Les virages ont toujours ete un reflet du peuple ...je ne parle pas des ouin ouin qui se rendent au stades sous l effet de masse et de mode !
si ces gens qui font vivre les virages depuis des annees restaient les bras ballant ca fait lomptemps qui l aurai eu les grand vautours de la finance sportive spectacle leurs stades version disney land du samedi soir !
oui parfois ils s y passent de vilaines choses ... mais les vilains c souvent l etat repressif et compagnie !
alors cultivez vous avant d avoir des idees toute faite !
La lutte partout dans les stades et dans la rue !


Les supporters ont-ils toujours tort ?
13 avril 2011 - 02h21 - Posté par Redriot

Mais tout à fait !
La "nouvelle religion globalisée"... je me demande ce qui est nouveau entre Internet et le Football ?

En effet le foot et le capitalisme sont maintenant inséparable, c’est pour ça qu’il faut les séparer.

A lire de très bon article sur le rôle des Ultras tunisiens dans la révolution.

Arrêtez de voir le foot par la lorgnette des médias, allez dans des "Kops", vous verrez une différence.


Les supporters ont-ils toujours tort ?
13 avril 2011 - 19h03 - Posté par Paris&KP

il est fort le mec qui met dans le même panier le monde ultras et les footeux made in tf1 et téléfoot...

et pourtant le mouvement ultras n’a jamais été si faible en france , surtout après la chute des Parisiens , mais il n’empêche que le mouvement ultras ca n’a rien avoir avec les médias ou une aliénation médiatique , faut pas tout confondre






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite