Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Bateaux pour Gaza. Menaces sur la Flottille de la Liberté (vidéos)

de : PACO
jeudi 30 juin 2011 - 23h57 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Pressions politiques, calomnies, manipulations, agressions physiques… et sabotages. L’Etat d’Israël et ses supporters sont prêts à tout pour couler la Flottille de la Liberté avec la complicité de nombreux gouvernements. A Paris, les organisateurs du Bateau français pour Gaza vont protester auprès de l’ambassadeur grec le 1er juillet à 18 heures. Les sympathisant-e-s de la cause palestinienne seront au rendez-vous.

La Flottille de la Liberté est en danger. Depuis plusieurs jours, les manœuvres d’Israël s’amplifient pour bloquer les bateaux loin des cotes de Gaza. Aux déclarations paranoïaques des dirigeants et des militaires de l’Etat israélien qui prétendent que le convoi humanitaire cache des « éléments radicaux », des armes ou des produits chimiques… s’ajoutent à présent des actes criminels.

On a pu s’amuser de l’épisode du faux militant homosexuel qui diffusait une vidéo sur Internet pour dénoncer la supposée homophobie des mililant-e-s pro-palestiniens. Il été rapidement prouvé que le faux gay américain était en fait un vrai comédien israélien. Cette tentative de manipulation pathétique en dit beaucoup sur certains services israéliens, mais les événements qui ont suivi sont bien plus inquiétants. Le 29 juin, quatre passagers de la flottille ont par exemple été agressés au même moment par des inconnus dans divers endroits d’Athènes. Curieuse coïncidence.

Encore plus grave, nous avons appris le 30 juin que le Saoirse (Liberté en gaélique), un bateau irlandais de la flottille en attente dans le port turc de Gocek, a été saboté. Le 27 juin, le Juliano, bateau destiné à des passagers grecs, suédois et norvégiens, avait connu le même sort. Dans les deux cas, hélices et arbres de transmission ont été détériorés par des « professionnels » munis d’outils très perfectionnés. Ces attentats criminels auraient pu avoir des conséquences dramatiques. Si les sabotages n’avaient pas été découverts, les bateaux allaient au devant de graves avaries en mer et d’un possible naufrage.

Pour neutraliser la Flottille de la Liberté, tous les moyens sont bons. De curieuses plaintes ont frappé des navires pour des raisons farfelues. C’est ainsi que des bateaux en parfait état de marche doivent subir de longs contrôles techniques. A l’évidence, le temps joue contre la flottille. C’est l’une des cartes du jeu de vilain mené par l’Etat israélien. Les passagers ont pris sur leur temps personnel familial et professionnel pour participer à l’action. Ils ne pourront pas tous rester éternellement sur les bateaux. Tout comme les élus présents qui ont des agendas chargés. Tout comme les journalistes qui ne vont pas couvrir indéfiniment un « non-événement ». En plus, les vacances arrivent et des sujets plus « funs » ne vont pas tarder à faire la Une.

L’influence israélienne ne se limite pas à la sphère méditerranéenne. Elle traverse également l’Atlantique puisque nous apprenons encore que le bateau américain Audacity of Hope (nom d’un livre du candidat Barack Obama qui voulait redonner l’audace d’espérer...) connaît subitement des problèmes d’assurance qui l’empêche à son tour de naviguer.

Dans un communiqué, le collectif Un Bateau français pour Gaza s’élève contre toutes les entraves qui figent la Flottille de la Liberté dans le port du Pirée. Autre exemple significatif, les autorités portuaires ont stoppé ce matin l’approvisionnement en fuel du Dignité-Al Karama, l’un des deux bateaux français. « Le gouvernement grec est en train de céder aux pressions israéliennes qui s’exercent sur lui. Pour le moment, aucune décision officielle de la Grèce n’a été prise, mais la décision administrative d’empêcher l’approvisionnement en fuel doit cesser. La Grèce ne doit pas fléchir ! Elle doit assumer la seule décision possible : laisser partir les bateaux ! Le blocus de la bande de Gaza ne doit pas s’étendre jusqu’aux portes de l’Union européenne. Ses états membres en n’agissant pas concrètement pour la levée du blocus et en empêchant une mobilisation non violente de la société civile internationale, cautionne de fait le blocus et la politique israélienne. L’UE, dont la France, doit au contraire demander au gouvernement grec de faciliter le départ des bateaux et doit assurer la protection des passagers. »

Jean-Paul Lecoq, député-maire communiste passager du Louise-Michel, est également en colère. «  Le gouvernement grec semble mis à la disposition d’Israël pour empêcher la flottille de quitter la Grèce, déclare-t-il dans un texto. Le blocus de Gaza s’étend jusqu’à la Grèce et la Turquie. C’est inadmissible. Nous ne resterons pas bloqués sagement à Athènes. Si le gouvernement grec veut faire le sale boulot, il devra assumer. »

En supposant que la Flottille de la Liberté prenne la mer demain, le plus dur et le plus imprévisible resterait à faire. En mai 2010, n’hésitant pas à tuer neuf passagers et à en blesser de nombreux, la marine israélienne avait pris d’assaut une première flottille humanitaire dans les eaux internationales. Le week-end dernier, les journalistes qui voulaient embarquer sur la deuxième flottille étaient menacés d’une interdiction de séjour de dix ans en Israël. On sait ce qu’il se passe dans les pays où les médias ne sont pas autorisés à travailler...

Pour exiger le départ de la Flottille de la Liberté, un rassemblement est prévu devant l’ambassade grecque à Paris le vendredi 1er juillet, à 18 heures. Rendez-vous au 17 rue Auguste-Vacquerie Paris 16ème (métro Kléber).

Plus d’infos sur le site Un bateau français pour Gaza

et sur la page officielle Facebook du collectif Un Bateau français pour Gaza

Lire aussi : Gaza we are coming, malgré un sabotage la Flottille de la Liberté va prendre la mer


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Bateaux pour Gaza. Menaces sur la Flottille de la Liberté (vidéos)
1er juillet 2011 - 15h24

Rectificatif : La mobilisation parisienne du jour aura lieu place de l’Uruguay à 18h, Paris 16ème - Métro Kleber ou Charles-De-Gaulle (et non 17 rue Auguste-Vacquerie comme annoncé au départ).







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite