Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Nîmes : 10 familles Tchétchènes dans la rue (communiqué + vidéo)

de : Jérémie CNT Nîmes
jeudi 1er septembre 2011 - 09h25 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Salut camarades

Pour info, la CNT Nîmes avec d’autres orgas (entre autre RESF) est actuellement partie prenante de l’occupation de plusieurs familles Tchétchènes devant les grilles de la Préfecture du Gard.

Ci dessous le communiqué du Comité de soutien ainsi qu’une vidéo.

Jérémie pour la CNT Nîmes

JPEG - 40.9 ko

Solidarité avec les familles Tchétchènes !

Nîmes 29.08.2011, Une dizaine de famille de Tchétchènes viennent d’être expulsées des logements qui leurs avaient été attribués et se sont regroupées ce soir devant la Préfecture de Nîmes. Explication ? Plus de crédits.

Quelques personnes se sont rassemblées avec eux et ont tentées de contacter le Préfet, les services sociaux et le Conseil Régional. Silence partout, aucune solution n’a été proposée pour reloger ces familles et elles sont de fait à la rue. Il y a là des femmes et de nombreux enfants, certains n’ayant que quelques mois.

Les familles ont décidés de rester toute la nuit devant la Préfecture pour réclamer un logement (qui nous a fait des promesses sur le droit au logement opposable il y a pas deux ans et pendant las élections de 2006 ?). Les quelques militants présents ont rapidement amené des tentes et des couvertures et un campement s’est monté en moins d’une heure, 5 ou 6 tentes (dont une un peu abîmée venant du stock des Indignados). Des personnes vont passer la nuit avec les familles pour prévenir toute expulsion policière ou provocation xénophobes.

Il est invraisemblable de laisser à la rue des familles entières, ce n’est pas un cas isolé mais cruellement récurrent qui démontre l’extrême indigence et le saccage actuel des politiques d’aide. L’État semble de plus en plus compter sur la bonne volonté des associations et des particuliers qui ont très peu de moyens. Les caisses sont vides, Mr Fillon ? A qui la faute ?

Il faut noter que le zèle Préfectoral semble s’appliquer suite à la visite de Mr Guéant à Marseille et que de plus en plus nous sommes soumis à l’arbitraire des décisions préfectorale. L’exemple des Indignados rudement menacés par la Police à Montpellier et quasiment ignorés à Nîmes l’illustre aussi. Nous nous éloignons à grand pas d’un État de droit et nous sommes soumis au bon vouloir de Préfet sommés de ’faire du chiffre’, révoqués à la moindre faiblesse de leurs résultats ou selon l’humeur du moment de Mr Guéant, pour de basse raisons de racolage électoral. Trois Préfet en un an dans la région Marseillaise et l’essentiel des moyens consacrés à ’la lutte contre la violence’, c’est dire si l’État est en mesure d’assurer ses missions !

Demain matin il faudra placer les autorités devant leur responsabilité si elles daignent les assumer. Mais en attendant il faudra aller soutenir et remplacer les personnes ainsi que les familles qui auront passé la nuit sur place.

Il y a franchement de quoi s’indigner non ?

Basta ya !


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Nîmes : 10 familles Tchétchènes dans la rue (communiqué + vidéo)
1er septembre 2011 - 15h46

ça me donne envie de vomir !il est temps que le peuple reprenne les renes de ce pays en main ;nous voyons bien qu’il n’y a plus rien à attendre de positif de la maffia qui a pris le controle de l’état, plus ou moins glorieusement !







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite
France : menace claire de coup d’État militaire imminent
lundi 26 avril
de Roberto Ferrario
Ainsi se termine la déclaration d’un groupe des militaires des Force des Armées françaises : “Par contre, si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national. On le voit, il n’est plus temps de (...)
Lire la suite