Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

23 juin, Mobilisation antifasciste unitaire : la direction confédérale CGT choisit de ne pas s’y joindre !
dimanche 16 juin 2013 - 18h46 - Signaler aux modérateurs
17 commentaires

ObNfuubF7YsFPirkAj6qO9PoRhqizFRwFjFfqPXeiJs

Suite à l’agression mortelle du militant antifacsiste et libertaire Clément Méric, à l’émotion et à la colère légitimes suscitées par ce nouvel accès de violence des groupsucules d’extrême droite, de nombreuses organisations politiques, syndicales et associatives ont décidé d’appeler le dimanche 23 juin à une vaste mobilisation antifasciste. Le contenu de l’appel unitaire (voir ci dessous et Le Lien ici) met en cause à la fois les discours trompeurs et nationalistes des extrêmes droites françaises comme les responsabilités des gouvernements actuel et précédent dans l’application de politiques libérales, sécritaires et xénophobes qui alimentent justement les idéologies de haine et de violence raciste que le large spectre de la classe politique a condamné récemment.

Mais quel est notre étonnement que de constater que notre Confédération n’a pas daigné signer un tel appel et la mobilisation qui en découle ? A part quelques syndicats Cgt (qui se comptent sur les doigts d’une main), nous n’y figurons pas. Alors que les militants et militantes Cgt se heurtent quotidiennement aux discours fascisants et racistes qui gangrènent les esprits de bon nombre de travailleurs et de chômeurs. Que les camarades de toutes sensibilités font montre d’une incroyable inventivité sur le terrain pour damer le pion aux sirènes nationalistes et xénophobes, en tentant de tout faire pour enclencher des dynamiques de luttes sociales. 

Eh bien la Confédération dans une information aux organisations de la Cgt, provenant du secrétariat confédéral, justifie sa non signature par le fait que l’appel unitaire antifasciste ne contient pas "l’expression des valeurs auxquelles nous sommes attachés". S’ensuit un rappel de l’engagement de notre confédération à combattre le racisme et à dénoncer les thèses du FN depuis quelques années. Mais quelles valeurs dans cet appel seraient incompatibles avec celles de la Cgt ?!!! Au contraire, c’est la décision de ne pas rejoindre cette mobilisation et l’appel qui est incompatible avec les valeurs de classe, antiracistes et antifascistes de la Cgt !

Cette position est incompréhensible. Elle n’est pas tenable ! Nous souhaitons vivement que notre confédération revienne sur cette décision qui ne fait que semer le trouble dans nos rangs militants et jeter la suspicion sur la direction confédérale.

Nous appelons à ce que l’appel unitaire antifasciste soit débattu et rejoint par un maximum de syndicats Cgt et que ces derniers interpellent la direction confédérale afin qu’elle revienne sur sa décision, qu’elle prenne toutes les mesures adéquates pour mobiliser largement sur des bases sociales le dimanche 23 juin prochain à Paris et le samedi 22 juin dans les villes où sont prévues des rassemblements et manifestations. Notre combat syndical pour le progrès social est indissociable de notre combat contre les idées d’extrême droite qui gangrènent et entravent notre action auprès de tous les travailleurs et travailleuses.

 

Le fascisme tue. Ensemble, combattons-le !

Le 5 juin, des militants d’extrême-droite ont tué Clément Méric, syndicaliste étudiant et militant antifasciste. Ce meurtre nous indigne et nous révolte ; il s’inscrit dans la suite de très nombreuses agressions commises par des groupes d’extrême-droite ces derniers mois. La situation exige des actes forts, permettant de mettre un coup d’arrêt à la propagation de ces idées et pratiques nauséabondes.

Dans le respect de leurs différences, les organisations soussignées appellent à s’unir pour rendre hommage à Clément et pour éliminer la haine fasciste.

Confortés par des partis qui reprennent des propos et des pratiques de l’extrême droite, les groupes fascistes refont surface. Les dernières actions contre le mariage pour tous et toutes ont été l’occasion pour eux d’être mis sur le devant de la scène. Nous dénonçons la banalisation du FN et de ses idées xénophobes et racistes.

 

L’exclusion, le rejet de l’autre, la fermeture des frontières, la désignation de boucs émissaires, la dénonciation de l’immigration comme responsable de tous les maux sont des attitudes qui, l’histoire en témoigne, conduisent au pire. L’Etat entretient un climat délétère en organisant des expulsions massives qui participent à la stigmatisation des immigré-es et des Roms. Au contraire, il est nécessaire d’agir avec détermination contre les commandos fascistes.

Odieux et inacceptable en lui-même, le meurtre de Clément dépasse le drame individuel. Agressions contre les lesbiennes, bi-es, gays et les personnes trans, contre les immigré-es et les personnes issu-es de l’immigration, les musulman-es, actes antisémites, violences envers des militant-es antifascistes et des organisations progressistes, se sont multipliées dans toute la France comme à travers toute l’Europe. Le mensonge, la haine, la violence, la mort, voilà ce que porte l’extrême-droite, de tout temps et en tous lieux.

Ce n’est pas une question morale ; le fascisme se nourrit des peurs face à l’avenir : 5 millions de chômeurs et chômeuses, 8 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté, 3,5 millions de mal logé-es, accroissement de la précarité, conditions de travail dégradées, licenciements, fermetures d’entreprises... Face à l’explosion des inégalités et aux politiques d’austérité, il faut reconstruire l’espoir collectif en une société plus juste. La question de la répartition des richesses que nous produisons est fondamentale. L’extrême-droite est à l’opposé de ces valeurs.

Utiliser la mort de Clément serait méprisable. A contrario, c’est honorer sa mémoire que de dire publiquement et ensemble ses engagements syndicaux et antifascistes, et de poursuivre encore plus nombreux-euses et déterminés-es ses combats pour la liberté et une autre société.

Unité contre le fascisme et l’extrême-droite !

Manifestation à Paris, dimanche 23 juin à 15h

Des manifestations seront aussi organisées en commun dans d’autres villes.

Nos organisations se réuniront de nouveau après la manifestation : éradiquer la menace fasciste nécessite un travail dans la durée et l’organisation de collectifs locaux. Nos organisations sont différentes, mais elles ont un point commun essentiel : le refus de l’intolérance, du nationalisme, de la haine, et de l’exclusion ; tout le contraire de ce que veut imposer l’extrême-droite !

Le fascisme et l’extrême-droite ne sont pas des courants politiques avec lesquels on dialogue ou on compose. Leur système est basé sur la violence physique, la haine, l’asservissement des peuples.

Premiers signataires (au 13 juin) :

AC !, Act Up Paris, Action antifasciste Paris Banlieue, Alternative Libertaire, APEIS, ATTAC France, CADAC, CEDETIM/IPAM, CGT Educ’action Versailles, CGT Educ’action Créteil, CNDF, CNT, Collectif Antifasciste Paris Banlieue, Collectif CIVG Tenon, CONEX (Coordination nationale contre l’extrême droite), Collectif de Saint Denis contre le FN et l’extrême droite, Confédération paysanne, Convergence et Alternative, DAL, DIDF, EELV, FA, FASE, FASTI , Fédération Anarchiste, FIDL, FSU, Fondation Copernic, Gauche Anticapitaliste, Gauche Unitaire, GISTI, Jeudi Noir, Justice et Libertés, L’appel et la pioche, La Horde, La LMDE, Les Alternatifs, Lesbian and Gay Pride Lyon, Les Debunkers, Marche Mondiale des femmes, Marches européennes contre le chômage, MRAP, Mémorial 98, MJCF, MNCP, M’PEP, NPA, PCF, PCOF, PG, Pink Bloc Paris, Ras l’Front Marne-la-Vallée, Ras l’Front 38, République et Socialisme, Réseau pour un avenir sans fascisme, SGEN-CFDT Académie de Versailles, SLU (Sauvons l’université), SNESUP-FSU, Solidaires Etudiant-Es, SOS Racisme, Sortir du colonialisme, Syndicat des avocats de France, Syndicat de la magistrature, UNEF, Union syndicale Solidaires, UNSP, VISA (Vigilance et initiatives syndicales antifascistes)…

 

 

 

La réponse de la Cgt en interne : 

Information aux organisations

Secrétariat de la Direction confédérale

14 juin 2013

 

L’agression mortelle de Clément Méric a immédiatement fait réagir la CGT dans un communiqué confédéral le 6 juin dernier. Ce sont aussi de nombreuses organisations de la CGT qui se sont déclarées choquées par cette violence mortelle. Dans ce cadre, nombreuses manifestations à l’appel de plusieurs organisations, associations et partis politiques ont exprimé leur indignation et leur condamnation des thèses racistes et xénophobes.

Notre confédération a, en avril 2011, édité une brochure « Le front national ou l’imposture sociale ». Cet argumentaire reste la base de notre analyse et doit, plus que jamais, nourrir nos interventions, autant avec les autres acteurs du mouvement social, qu’avec les salariés.

La CGT a été contactée par Solidaires pour signer un appel à la manifestation du 2 juin 2013 « Le fascisme tue, combattons-le ».

La CGT a décidé de ne pas signer l’appel, dans lequel nous ne retrouvons pas l’expression des valeurs auxquelles nous sommes attachés.

Pour autant, nous considérons que le syndicalisme a une responsabilité pour mobiliser les énergies et les intelligences en direction du monde du travail, de la jeunesse, des privés d’emploi et des retraités.

Aussi, nous devons amplifier avec les organisations syndicales de salariés et de jeunesse, un travail collaboratif pour une série d’initiatives qui relient le combat contre les thèses d’extrême droite et les exigences sociales exprimées par les revendications.

Nous souhaitons le faire avec l’ensemble des organisations syndicales de salariés et de jeunesse qui le décideront. La FSU a d’ores et déjà invité les organisations syndicales qui le souhaitent réfléchir à des modules de journée d’étude, de formation.

Nous le savons le terreau des idées de l’extrême droite, du racisme, de la xénophobie trouvent ses racines dans la peur de l’avenir, le chômage de masse, l’explosion de la précarité, des inégalités générées par des politiques patronales et gouvernementales qui tournent le dos depuis trop longtemps à la satisfaction des besoins du monde du travail, des jeunes, des privés d’emploi, des retraités et ce dont a besoin le pays pour se développer : une autre répartition de la richesse créée par le travail pour le progrès social.

C’est le sens de l’engagement de la CGT avec les salariés au quotidien. C’est le sens de l’engagement de la CGT partout où les intérêts des salariés sont en jeu, à l’exemple de la Conférence sociale les 20 et 21 juin prochains.

 

La Permanence confédérale

Béatrice CAUSSADE

Secrétariat de la Direction confédérale

http://communisteslibertairescgt.ov...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
23 juin, Mobilisation antifasciste unitaire : la direction confédérale CGT choisit de ne pas s’y joindre !
16 juin 2013 - 19h51 - Posté par A.C

Ce qui est hélas révélateur d’une ligne hélas cohérente de largage de repères , c’est la façon dont la Confédération (quelle concertation en pour une telle connerie ?) conclut sa réponse négative :

C’est le sens de l’engagement de la CGT avec les salariés au quotidien. C’est le sens de l’engagement de la CGT partout où les intérêts des salariés sont en jeu, à l’exemple de la Conférence sociale les 20 et 21 juin prochains

.

Putain...

Ya des jours ou ça donne envie de profiter du tarif "SENIOR"pour faire d’un coup de TGV e- Métro , Bordeaux Montreuil aller retour.

Pour botter du cul de guguss qui eux , bottent en touche quand -et quoi qu’on puisse penser du texte , on entend un dimanche à la fois saluer la mémoire de Clément et affirmer un rejet de tout ce qui ressemble au fascisme

Rien n’empêchait la CGT d’expliquer qu’elle ne se reconnaissait pas dans le contenu unitaire-mais qu’elle appelait de on côté sesOrgas , ses syndiqués, les travailleurs à participer à ce rassemblement.

A.C.



23 juin, Mobilisation antifasciste unitaire : la direction confédérale CGT choisit de ne pas s’y joindre !
16 juin 2013 - 20h35 - Posté par

je ne comprends pas la position de la CGT
il n’y a rien de choquant dans le texte d’appel
ou la cgt comme dit ac pouvait appeler à y aller sans signer ou faire un autre texte pourquoi pas
est ce de la peur de sortir de leur bureau ils sont devenus tellement bureaucrates
le ps n ’y va pas non plus
alors ils suivent le ps


23 juin, Mobilisation antifasciste unitaire : la direction confédérale CGT choisit de ne pas s’y joindre !
16 juin 2013 - 21h08 - Posté par

Le premier engagement de la CGT devrait être de combattre le capitalisme jusqu’à son anéantissement et donc toutes les formes de fascisme.
Ca ;c’était y longtemps.
Notre rôle ne se limite pas à la lutte quotidienne pour limiter les dégâts.
Le fascisme est à nos portes
REVEIL !!!!!!!!
Hommage à tous les antifas. La rue ne doit pas leur appartenir


23 juin, Mobilisation antifasciste unitaire : la direction confédérale CGT choisit de ne pas s’y joindre !
16 juin 2013 - 21h10 - Posté par La Louve

Absolument d’accord. C’est ce qui aurait été fait il y a encore qq années. Là je suis complètement sur le cul. C’est honteux et lamentable.
Montreuil usurpe le drapeau de la CGT.
RENDEZ LE NOUS !


23 juin, Mobilisation antifasciste unitaire : la direction confédérale CGT choisit de ne pas s’y joindre !
17 juin 2013 - 09h52 - Posté par narvalodu93

la direction de la cgt ne me fait pas rire. Déjà c’est un manque de respect vis à vis de ses militants et de l’histoire que porte la cgt. deuxièmement, soient la direction collabore avec le grand capital de l’union européenne et elle l’assume, soit elle est complètement conne : dans les deux cas, réorganisez des élections à la cgt. On ne peut pas accepter un discours schizophrénique. Le syndicalisme n’est pas un confort intellectuel, honte à la direction de la cgt et en tant que militant, je soutiens les militants cgt qui désobéiront !


23 juin, Mobilisation antifasciste unitaire : la direction confédérale CGT choisit de ne pas s’y joindre !
16 juin 2013 - 22h12

la cgt trouve que ces jeunes revolutionnaires qui reprouvent le fascisme ca fait pas assez alliance capital-travail...

la cgt une cfdt de gauche ?



23 juin, Mobilisation antifasciste unitaire : la direction confédérale CGT choisit de ne pas s’y joindre !
17 juin 2013 - 13h50 - Posté par

ces personnes de Montreuil dans les années 1940 auraient elles été dans la résistance
ou !!!!
ces personnes savent pourtant qu ’on a besoin de la CGT de son service d’ordre
qu’eux se planquent c ’est leur droit mais qu’ils nous aident à manifester dans de bonnes
conditions


23 juin, Mobilisation antifasciste unitaire : la direction confédérale CGT choisit de ne pas s’y joindre !
17 juin 2013 - 14h17 - Posté par Bakatesta

La CGT est la courroie de transmission du PCF ;
Le PCF est l’allié objectif du PS ; tout se tient...


23 juin, Mobilisation antifasciste unitaire : la direction confédérale CGT choisit de ne pas s’y joindre !
19 juin 2013 - 10h53 - Posté par

Mais le PCF lui a signé... et, nous, militants PCF voulant vraiment que ce parti redevienne ce qu’il n’aurait jamais dû cesser d’être, nous serons présents dans tous les rassemblements antifascistes.

Syndiquée à la CGT : je suis atterrée et j’ai évidemment demandé une "explication de texte" à mon UL. Si j’ai une réponse, je vous tiens au courant !

Fraternellement


23 juin, Mobilisation antifasciste unitaire : la direction confédérale CGT choisit de ne pas s’y joindre !
17 juin 2013 - 17h58 - Posté par

Quelle honte, pour la direction de la CGT...


23 juin, Mobilisation antifasciste unitaire : la direction confédérale CGT choisit de ne pas s’y joindre !
17 juin 2013 - 09h36 - Posté par Ermon

Notre direction confédérale a commis une faute politique majeure dans le contexte actuel d’attaques contre les conditions de vie et de travail sur fond de montée des extrêmes droites. Elle doit revenir sur sa décision. Aux camarades de la Cgt d’intervenir à tous les niveaux !
Cette mobilisation antifasciste dépasse de loin l’agression mortelle du jeune antifa Clément Méric. Elle est la réponse à un climat de radicalisation de la droite depuis des mois.
La mobilisation antifasciste doit s’élargir à une mobilisation contre le poison du racisme et des replis nationalistes et xénophobes.
Cette mobilisation participe de la préparation militante contre la prochaine attaque majeure sur les retraites à la rentrée.
Si le camp des travailleurs avec ses organisations les plus en pointe ne se mobilise pas et ne se fixe pas des objectifs revendicatifs et idéologiques clairs, les plus modestes s’en remettront à l’extrême droite.
Un militant syndicaliste Cgt.



23 juin, Mobilisation antifasciste unitaire : la direction confédérale CGT choisit de ne pas s’y joindre !
17 juin 2013 - 09h47 - Posté par RICHARD PALAO

interloqué et indigné , c ’est ce que je suis à la lecture du communiqué de la confédération CGT , selon elle , son refus s’explique parceque l’appel ne contient pas les "valeurs" du syndicat , mais j ai beau le relire je n y trouve pas un seul mot qui serait CONTRAIRE aux valeurs de la CGT et du syndicalisme en général , alors , lorsque le fascisme renait, met en danger la démocratie en allant jusqu’à tuer , faut-il être d’accord avec chaque mot , chaque virgule , d ’un appel à la mobilisation pour y participer ?

Ce n est pas la première fois que la confédé CGT se comporte ainsi : lors de l’incarcération d AURORE MARTIN , aucun communiqué de condamnation aucun appel à la mobilisation n ’a émané de la direction du syndicat qui a laissé le libre choix à ses seules organisations locales de participer ou non aux actions unitaires .

La dérive sociale-démocrate de la CGT est déja suffisemment grave à elle-seule , mais cette posture du NI-NI face aux atteintes aux libertés et au fascisme est insupportable , les syndiqués doivent exiger partout que la confédé explique clairement les véritables motifs de sa non-participation et surtout qu’elle respecte les statuts de l’ organisation qui proclament que la CGT défend les libertés syndicales et démocratiques partout dans le monde .

JE DENIE LE DROIT AUX DIRIGEANTS DE LA CGT DE CONSIDERER QUE LEURS PROPRES "VALEURS" ( celle de la collaboration et du renoncement) SOIENT CELLES DE TOUTE LA CGT .



23 juin, Mobilisation antifasciste unitaire : la direction confédérale CGT choisit de ne pas s’y joindre !
17 juin 2013 - 22h48 - Posté par nde

C’est une nouvelle déception, très grave, causée par la direction de la CGT.
Cela augure mal de la détermination de ces quelques notables dirigeants CGT d’organiser sérieusement l’indispensable lutte contre ce gouvernement de "gauche" qui s’attaque à nos pensions, et finalement à toute la société (sauf à ses amis du patronat, bien entendu).


23 juin, Mobilisation antifasciste unitaire : la direction confédérale CGT choisit de ne pas s’y joindre !
18 juin 2013 - 09h08 - Posté par RICHARD PALAO

il y a une messagerie sur le site de la CGT , il faut l’inonder de messages de protestations , c’est ce que j ai fait hier , cela ne servira paut-être pas à modifier la position de la confédération , mais au moins , "là-haut" ils sauront que la vraie CGT ne renoncera jamais à défendre la démocratie et les libertés et à se placer du côté de ceux qui luttent pour les défendre .


23 juin, Mobilisation antifasciste unitaire : la direction confédérale CGT choisit de ne pas s’y joindre !
18 juin 2013 - 17h03 - Posté par celo

Je ne comprend pas votre etonnement, le système des permanents ne peut fabriquer à terme que des petits malins qui se protegent, car ils ont bien compris que le vent tourne et qu’il sent mauvais.


23 juin, Mobilisation antifasciste unitaire : la direction confédérale CGT choisit de ne pas s’y joindre !
18 juin 2013 - 08h38

Henri reviens, Lepaon fait la roue aux fossoyeurs du mouvement social...

Pour un oeil, les deux yeux
Pour une dent toute la gueule !



23 juin, Mobilisation antifasciste unitaire : la direction confédérale CGT choisit de ne pas s’y joindre !
18 juin 2013 - 14h14 - Posté par Jean Pierre

Quand on a choisi les salons au détriment de la rue...
Parce que l’avenir des salariés va se jouer les 20 et 21 juin ?
Et la CGT appelle se mobiliser dès ...le mois de septembre :
Citation : " La CGT est engagée dans un processus de mobilisation des salariés pour obtenir des avancées concrètes...Dès la rentrée de septembre,....
Nous déciderons d’une journée d’action interprofessionnelle en lien avec le calendrier parlementaire..."

Donc l’expérience de 2010 a servi...à rien.
ET en 2014, Villeneuve sur lot, grandeur nature............






JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
1 commentaire
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
8 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
1 commentaire
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires
Week-end de résistance et d’occupation contre le projet de Surf Park de Saint Père en Retz (44) le 20 et 21 Juillet 2019
dimanche 7 - 11h02
de : Collectif Terres Communes
POINTS DE NON-RETOUR [THIAROYE]
vendredi 5 - 20h16
de : Ernest London
1 commentaire
Alexandre Langlois réagit à son exclusion de 12 mois : « C’est une sanction politique » (vidéà)
vendredi 5 - 01h44
de : nazairien
Baccalauréat 2019 : Blanquer droit dans ses notes
jeudi 4 - 18h07
Le Président du Mexique Andrés Manuel Lopez Obrador reçoit des menaces !
jeudi 4 - 15h12
de : JO
L’Eau, c’est la vie : la "guerre de l’eaué a telle commencé, NESTLÉ : l’escroquerie du commerce de l’eau (vidéo)
mercredi 3 - 23h10
de : nazairien
2 commentaires
"Américan Dream" Peste bubonique à Los Angeles : la Californie sur le point de devenir un État du tiers-monde
mercredi 3 - 12h32
de : nazairien
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mise dans les mains d'un psychopathe. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite