Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Grèves de la faim dans les geôles de l’Etat réactionnaire marocain !

vendredi 19 décembre 2014 - 21h18 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 44.6 ko
prisonniers révolutionnaires au Maroc

Le mouvement communiste, au Maroc, subit, depuis plusieurs décennies, des coups durs portés par la réaction au pouvoir. Ces coups sont soit des enlèvements, soir des assassinats, soit emprisonnements à répétition et presque quotidien des militants d’extrême gauche qui militent pour la révolution démocratique populaire.

C’est dans ce cadre que s’inscrit l’arrestation d’un groupe de camarades marxistes-léninistes-maoïstes – camarades qui constituent aujourd’hui réellement un danger contre la classe réactionnaire au pouvoir par les luttes qu’ils mènent avec les masses populaires, avec les masses estudiantines et avec tous les prolétaires. Ce danger pour le pouvoir provient aussi du fait que ces camarades défendent et appliquent l’idéologie du prolétariat développé à son plus haut degré : à savoir le marxisme-léninisme-maoïsme.

Quelques-uns de ces camarades détenus (4 des 6 encore en détention) entament régulièrement des grèves de la faim comme arme à l’intérieur des prisons, afin de transformer ces dernières en bastion de lutte contre la réaction. Ces grèves sont principalement menées pour dénoncer les conditions de détention des camarades et pour arracher leurs droits bafoués.

Qui sont ces camarades ?

 Aziz ElKHALFAOUI a été arrêté le 04.09.2014. Son affaire est toujours en cours : aucune condamnation n’a été prononcée à son encontre à ce jour. C’est un procès politique pur. Il a été la tête pensante du mouvement de masse du 20 février et des masses estudiantines de Marrakech. C’est un communiste authentique et il a été l’un des dirigeants du mouvement estudiantin marxiste – léniniste – maoïsme marocain. Il mène une grève de la faim depuis le 03.12.2014 à la prison de Marrakech.

 Rédouane ELHADIMI a été arrêté aussi le 04.09.2014. Son affaire est toujours en cours : aucune condamnation n’a été prononcée à son encontre. Il est l’un des militants de la tendance estudiantine de la voie démocratique basiste maoïste de Marrakech. Il a participé activement à la reconstruction de cette tendance sur le plan idéologique, politique et organisationnel - après que cette dernière ait reçu un coup dur durant l’année 2008.

Ces deux camarades mènent une grève de la faim pour plusieurs raisons :
1. pour lever l’isolement dans lequel ils se trouvent
2. pour rétablir le droit de visite de leur famille
3. pour l’accélération de leur procès
4. pour arracher l’autorisation à poursuivre leurs études
5. pour qu’ils puissent bénéficier de la bibliothèque de la prison
6. pour dénoncer le harcèlement quotidien des gardiens de prison
7. pour dénoncer l’interdiction qui leur est faite quant à l’utilisation des téléphones de la prison afin de pouvoir communiquer avec leur famille.

La santé de ces camarades s’aggrave de jour en jour. Le camarade ELKHALFAOUI a été transporté lundi dernier dans un hôpital, à l’extérieur de la prison, alors qu’il était dans le coma. Il souffre, de plus, de douleurs aiguës à l’estomac - douleurs accompagnées de diarrhées et de perte de sang. Par ailleurs, il ne parvient plus à parler, ni à bouger. Enfin, il faut signaler que le camarade est asthmatique.

Rédouane ELHADIMI, lui aussi, a entamé une grève de la faim depuis le 03.12.2014. Il souffre d’une douleur aiguë à la tête et ne peut plus non plus bouger ou s’exprimer.

Enfin, il faut signaler que ces deux camarades sont menacés d’être jetés au cachot s’ils s’entêtent dans leur grève de la faim.

Après plusieurs jours de grève de la faim, deux autres camarades emprisonnés à la prison de Tiznit, au sud du Maroc, les ont rejoints dans cette grève de la faim. Aziz ELBOUR est l’un d’eux. Ce camarade a – quant à lui - été arrêté le 15.02.2014 et condamné à 3 ans de prison ferme. Il était aussi militant au sein de la tendance estudiantine de la voie démocratique basiste maoïste de Marrakech. Il a entamé une grève de la faim ouverte depuis le 10.12.2014 en solidarité avec ses camarades de Marrakech et également pour réclamer son droit à poursuivre ses études.

Ce camarade avait déjà entamé avec ses camarades ELMOUDEN, ELMSKINI, TALHAOUI, plusieurs grèves de la faim : l’une en solidarité avec Georges Ibrahim Abdallah ; une autre en solidarité avec le soulèvement du peuple en Turquie l’année dernière ; une autre encore en solidarité avec le mouvement populaire et les détenus politiques au Maroc. Du fait de ces grèves de la faim répétées, son état de santé devient catastrophique et il a déjà été transféré à l’hôpital plusieurs fois.

Mohamed ELMOUDEN a été arrêté le 15.02.2013 ; il a été condamné à 3 ans de prison ferme. Il est l’un des dirigeants de la tendance estudiantine de la voie démocratique basiste maoïste de Marrakech. C’est la seconde fois qu’il se fait arrêter à cause de son activisme au sein de cette tendance et de son appartenance à l’UNEM. Il commencera une nouvelle grève de la faim vendredi 19.12.2014 en solidarité avec les camarades de Marrakech. Lui aussi a déjà entamé plusieurs grèves de la faim avec son groupe des 10.

Ces camarades constituent le noyau solide que le marteau du régime réactionnaire ne peut casser. Ce sont des militants marxistes-léninistes-maoïstes. Leur seul objectif est de faire avancer le processus révolutionnaire au point le plus élevé afin de résoudre la contradiction difficile qui existe entre l’alliance révolutionnaire contre l’alliance des classes dominantes. Ces militants sont parmi les meilleurs militants communistes au Maroc. C’est pour cela qu’il est du devoir de chacun et de tous de les soutenir par tous les moyens. La solidarité est notre seule arme. Il faut en user.

Vive la solidarité prolétarienne !
Vive la révolution marocaine et internationale !
Vive le marxisme-léninisme-maoïsme !


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite