Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Analyse des initiateurs du texte"DEFENDONS la CGT"
de : Alain Chancogne
lundi 26 janvier 2015 - 19h50 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires
JPEG - 14.7 ko
Martinez prends une pause en quittant un instant le panier de crabes.

J’ai déjà précisé pourquoi, après près de 50 ans de militantisme que j’ai la prétention de qualifier de partucilièrment actif, dans ma boite(je n’ai jamais été permanet) et dans des instances nationales, j’avais à tort ou à raison (mais avec quelques raisons...) rendu ma carte

Ceci étant, le débat en interne de la CGT est une affaire qui concerne tous les Camarades qui ne considèrent pas la LUTTE des CLASSES comme "démodée"..

C’est la raison pour laquelle je mets en ligne cette info.
(surlignage perso)
A.C

Entre deux CCN extraordinaires

L’histoire syndicale retiendra sans aucun doute la période hors du commun que traverse la CGT et dans celle-ci la place particulière du CCN, l’instance « souveraine entre deux congrès » comme le dit l’article 28 de nos statuts.

D’ores et déjà on peut retenir du CCN de janvier qu’il n’a pas accepté la « manœuvre » (il n’y a pas d’autre mot) qui consistait à vouloir remplacer une équipe défaillante par ceux-là même qui avaient failli. Et c’est tant mieux.
Le camouflet aurait été encore plus grand si tous avaient respecté le mandat qui leur avait été confié voire même l’avait clairement sollicité de leur instance…Celles et ceux qui ne l’ont pas fait ont pris le risque de mettre en difficulté l’unité et la sérénité de leur organisation et cela va désormais peser dans les débats.

La logique aurait voulu que la majorité de la CEC, qui n’a jamais démenti le bureau démis et a montré à quel point elle était déconnectée des syndicats, remette d’elle-même son mandat.

(Pour rappel le CCN a désavoué la CEC où seuls 18 membres sur 56 ont voté contre le groupe de travail mis en place par Thierry Lepaon)

. Elle ne l’a pas fait et le nouveau groupe de travail mis en place se voit, pour cause de respect des statuts, chargé de reconstituer une équipe, à l’intérieur d’une CEC non seulement largement déconsidérée mais en plus réduite de 3 membres. C’est une mission quasi impossible !
Rappelons que congrès après congrès depuis quelques années la CEC à été réduite, composée et formatée à la cause des premiers dirigeants mais avec une augmentation au sein de l’appareil des conseillers non élus qui doit interroger chacun(e) ! Pour sortir par le haut de cette situation cela suppose selon nous d’agir dans plusieurs directions :

Il faut tout d’abord étoffer la CEC

On est bien dans le cas de la vacance prévue dans les statuts (art 28). On peut même considérer qu’en fonction du premier alinéa de cet article (le CCN est l’instance souveraine entre deux congrès) et des suivants que le CCN peut aller au-delà des 3 remplacements. « la majorité des deux tiers est requise pour (…) pourvoir en cas de vacance aux modifications qui s’avéreraient nécessaires dans la composition de la commission exécutive confédérale et du bureau confédéral. » Elargir la CEC permettrait d’avoir le choix pour vraiment renouveler le bureau dans l’attente du prochain congrès surtout si on prend en compte le propos de Philippe Martinez expliquant à la presse que le CCN avait « « réaffirmé le souhait que dans le futur bureau confédéral, il n’y ait aucun membre du bureau sortant et aucun des anciens prétendants à la succession de Bernard Thibault » (Les échos du 15 01). Sinon le risque de la fuite en avant avec le refus de prendre en compte toute proposition constructive est grand comme en témoigne le refus de prendre en compte les propositions que des UD (75, 63…) ont faites pour les groupes de travail. Le CCN de février devrait donc en premier se prononcer sur ce point.

Il faut le plus vite possible convoquer le 51ème congrès et créer les conditions d’une préparation exceptionnelle dans les syndicats.

Si le CCN n’a pas retenu l’idée d’un congrès extraordinaire à l’automne 2015, le congrès ordinaire prévu en 2016 peut avoir lieu dès le 2 janvier 2016, puisqu’on sera dans les 3 ans. Philippe Martinez parle d’ailleurs à la CEC du 20 janvier du délai d’un an. La CGT et le monde du travail y ont tout intérêt. En effet plus le délai sera important, plus les manœuvres de toutes sortes vont se succéder avec la presse en point d’appui comme en témoigne encore récemment les propos au Midi Libre, d’ailleurs contestés, de tel membre de la CEC de Languedoc Roussillon. Cela d’autant plus que persiste pour l’instant un appareil hypertrophié qui a plus de poids dans les décisions que les instances élues (ce que d’ailleurs pointe en filigrane Philippe Martinez à la CEC). La crise n’est pas derrière nous, elle continue.

Elle risque en effet de s’amplifier vu ce que commencent à révéler plusieurs médias sur des pratiques invraisemblables dans la Cgt mais pourtant malheureusement avérées !

Un congrès préparé de manière extraordinaire

Cette idée émise, entre autres, par la CE de l’UD 75 a été reprise par le rapporteur de la CEC. Cela veut dire un congrès où les syndicats, organisations de base de la CGT aient vraiment la main de bout en bout, de la préparation à la conclusion, et non, comme on a trop souvent vu par le passé, des syndicats dépossédés des décisions finales et des votes de congrès avec des délégués très souvent instrumentalisés par l’appareil.

Dans cet esprit les grandes questions qui traversent la CGT doivent être mises au débat dans les meilleurs délais.

Pourquoi ne pas tirer dès février un 4 pages qui, sous formes de questions, appellerait les syndicats à débattre de  :

la convergence des luttes, de l’actualité de la lutte des classes, des conceptions unitaires, du rapport au politique, de la notion d’indépendance, de nos méthodes de direction, de la démocratie interne, des rôles respectifs des conseillers et des élus, de notre prise en compte des problématiques de discrimination, des questions internationales et de notre place dans le syndicalisme mondial

 ? Une tribune de discussion devrait être ouverte dans la foulée. De même devrait être mis en débat le déroulement de la préparation et du congrès lui-même afin de garantir réellement la souveraineté des syndicats, de l’organisation des débats, à la maitrise des votes en passant par le choix des délégués.

Si le CCN n’avance pas dans ce sens nous irons devant des difficultés et des divisions encore plus grandes.

Le texte défendons la CGT, ne se prononçait pas pour ou contre des personnes mais pour que vivent des orientations qui mettent la CGT avec les combats que l’exploitation capitaliste d’aujourd’hui impose. Il est plus que jamais d’actualité et c’est pour cela qu’il appartient encore plus aujourd’hui aux syndicats de se prononcer sur son contenu et à celles et à ceux qui le partagent de mettre en débat partout, les idées qu’il contient

. Plus que jamais nous pensons utile pour le monde du travail, pour l’unité de la CGT et pour qu’elle retrouve son allant offensif, que le texte soit massivement signé. Défendons la Cgt le 26/1/2O15

Rappel pour les militants de la CGT

texte APPEL

http://blogs.mediapart.fr/blog/jean...

Pour signer cette adresse aux organisations du CCN (en son nom personnel ou au nom d’une organisation de la CGT) envoyer un courriel à : defendons.la.cgt at orange.fr en précisant : nom, prénom, mandat éventuel et organisation



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Analyse des initiateurs du texte"DEFENDONSla CGT"
26 janvier 2015 - 20h29 - Posté par Alain Chancogne

j’avais titré l’image:Maritnez prends une pause en quittant un instant le panier de crabes.



Analyse des initiateurs du texte"DEFENDONSla CGT"
26 janvier 2015 - 20h53 - Posté par Roberto Ferrario

Voila c’est fait... ;-)


Analyse des initiateurs du texte"DEFENDONSla CGT"
27 janvier 2015 - 09h23 - Posté par ETELLIN

J’ai répondu à ces articles que j’ai reçus.

J’en partage l’analyse et je pense qu’il est temps de travailler sur un autre fonctionnement qui évite la coupure entre les équipes de terrain et le Bureau Confédéral.

iL EST IMPERATIF QU’UN CONGRES EXTRAORDINAIRE AIT LIEU EN 2015 !

Le problème des PERMANENTS doit être posé et revu. Je suis aussi sur la ligne
(comme je l’étais avant dans mon autre syndicat) de limiter dans le temps cette
fonction.
Pratiquer l’alternance est une bonne méthode qui évite "la fonctionnarisation du poste" et la coupure avec le terrain.



Analyse des initiateurs du texte"DEFENDONSla CGT"
27 janvier 2015 - 10h29 - Posté par RICHARD PALAO

il est encore temps pour signer l’appel/pétition ...UN PETIT CLIC PEUT SE TRANSFORMER EN GRANDE CLAQUE ....


Analyse des initiateurs du texte"DEFENDONSla CGT"
27 janvier 2015 - 18h49 - Posté par arnold

Noblecourt du Monde a pondu un nouveau papier :
http://social.blog.lemonde.fr/2015/...






"J’ai honte de ce gouvernement" : le scénariste de la BD "Les Vieux fourneaux" refuse la médaille des Arts et les Lettre
jeudi 23 - 11h21
de : Wilfrid Lupano
Manon Aubry invitée de RTL du 23 mai 2019 (video)
jeudi 23 - 10h59
de : La France Insoumise
Valentine Oberti révèle avoir été convoquée par la DGSI comme 7 autres journalistes (video)
jeudi 23 - 09h04
L’inquiétante convocation d’une journaliste du « Monde » pour des articles sur l’affaire Benalla
jeudi 23 - 08h53
de : Luc Bronnel
CLIP OFFICIEL DE LA FRANCE INSOUMISE POUR LES ÉLECTIONS EUROPÉENNES (video)
jeudi 23 - 08h09
de : La France insoumise
DGSI et journalistes : la récidive !
jeudi 23 - 08h04
de : Syndicat National des journalistes
Brésil : « la résistance, après avoir été glacée par le résultat de l’élection, est en train de reprendre des forces »
jeudi 23 - 07h43
Glières ; Résister encore et encore face à l’ oppression qui mène à l’Holocauste de la Terre
mercredi 22 - 22h33
de : CRHA via jyp
Meeting de Toulouse avec M. Aubry, JL. Mélenchon et M. Bompard (video)
mercredi 22 - 07h55
de : La France Insoumise
1 commentaire
Marxisme-léninisme, Marx, Lénine, ML, en deux mots, c’est quoi ? (Partie 1)
mercredi 22 - 02h56
de : Lepotier
16 commentaires
Lambert : Pitié ou Empathie.
mardi 21 - 19h11
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Conférence de presse de Manon Aubry et Jean-Luc Mélenchon (video)
mardi 21 - 13h01
CATASTROPHISME, ADMINISTRATION DU DÉSASTRE ET SOUMISSION DURABLE
mardi 21 - 08h50
de : Ernest London
CGT : un congrès pour rien ?
lundi 20 - 18h15
VENEZUELA ! Tentatives de génocide des Etats-Unis ?
lundi 20 - 17h36
de : JO
Manifestation du 18 mai à #SAINTNAZAIRE #ACTE27 Résumé de la journée #GILETSJAUNES (vidéo)
lundi 20 - 16h37
de : nazairien
FAIT DU JOUR Les gilets jaunes passent à l’action contre la répression et les violences policières
lundi 20 - 14h28
de : jean 1
GILETS JAUNES à REIMS : Les brutes macronistes dans leurs oeuvres ? (video)
dimanche 19 - 09h25
de : JO
La stratégie horizontale.
samedi 18 - 16h38
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Jean-Claude Kaufmann, sociologue. Les gilets jaunes ne sont que le début d’autres surprises à venir (vidéo)
samedi 18 - 14h32
de : nazairien
2 commentaires
LUNDI MATIN PAPIER #4 - Gilets jaunes : un assaut contre la société
samedi 18 - 14h04
de : Ernest London
Gilets jaunes : la révolte inattendue, la révolte des "Gueux".NOUS SAVONS QU’IL EXISTE UN PEUPLE EN FRANCE (vidéo)
vendredi 17 - 21h58
de : nazairien
1 commentaire
52éme congrès confédéral CGT La structure CGT-Police n’a pas le droit à l’expression !
vendredi 17 - 12h12
de : CGT-Police
2 commentaires
52E CONGRÈS DE LA CGT : LE DOYEN DES SYNDICATS EMPÊCHÉ D’INTERVENIR !
vendredi 17 - 09h01
de : Info’Com-CGT
GOODYEAR : LA SEULE LUTTE QUE L’ON EST SUR DE PERDRE EST CELLE QUE L’ON LE MÈNE JAMAIS . (video)
vendredi 17 - 08h58
de : Mickael Wamen
Comment (et pourquoi) le Rassemblement national a "retourné" un élu de la France Insoumise
vendredi 17 - 08h52
de : Maxence Lambrecq et Olivier Bénis
3 commentaires
Gilets jaunes à Toulouse : accusée pour avoir bousculé des policiers avec son fauteuil roulant (video)
vendredi 17 - 08h37
Violences policières : les images décryptées (video)
vendredi 17 - 08h20
de : Arthur Carpentier
26 actes et toujours pas de Molière (video)
jeudi 16 - 23h04
de : Gilets jaunes intermittents chômeurs précaires
Monsanto, avance masqué,"Envoyé Spécial : Monsanto aurait recruté des agriculteurs à leur insu pour vanter le glyphosate
jeudi 16 - 22h46
de : nazairien
1 commentaire
Horreur et justice
jeudi 16 - 19h51
de : jean 1
Portraits Macron décrochés : Ne frise-t-on pas des emprisonnements politiques ?
jeudi 16 - 17h44
de : J0
2 commentaires
L’art de la compromission
jeudi 16 - 14h49
de : Jean-Marie Défossé
On avance, en Angleterre les gilets jaunes sont vus comme des héros. Ça fonctionne ! Ensemble !!! (vidéo)
jeudi 16 - 14h49
de : nazairien
3 commentaires
Mobilisation contre les lois Blanquer : la grève reconductible, c’est pas automatique
jeudi 16 - 12h20
Intervention sur RTL du camarade Mickael Wamen au sujet du jugement prud’hommes pour les 823 ex Goodyear (video)
jeudi 16 - 11h59
de : Mickael Wamen
Don quichotte dort à l’Elysée
mercredi 15 - 22h00
de : Irae
VGE ne meurt jamais.
mercredi 15 - 19h55
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
La Ditature en marche : GILETS JAUNES : EN GARDE À VUE POUR UNE PANCARTE (vidéo)
mercredi 15 - 07h09
de : nazairien
2 commentaires
Gilets Jaune "nous accusons" ; 10000 citoyens accusent le gouvernement (video)
mardi 14 - 23h00
de : le media
4 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves. Albert Einstein
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite