Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

CONVERGENCE DES LUTTES : Vers une fusion des syndicats patronaux CFDT MEDEF ?

de : Viktor Yugov
dimanche 17 mai 2020 - 23h03 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 24.4 ko
JPEG - 23.5 ko
Comme pour "le jour d’avant" la réforme des retraites, les leaders des principales organisations syndicales patronales fusionnent leur projet pour le "jour d’après" la pandémie de résilience libérale.

Accentuant ses magnifiques efforts pour coller toujours plus à l’actualité en la produisant lui-même, le célèbre mécène résilient Bernard Arnault a invité dans les locaux de son journal deux de ses admirateurs qui se trouvent être les leaders des principaux syndicaux patronaux : « Geoffroy Roux de Bézieux et Laurent Berger. Les patrons du Medef et de la CFDT ont débattu pour proposer leurs solutions face à la crise économique liée au coronavirus. » nous annonce son éditorialiste ajoutant même « Des idées dont voudra peut-être s’inspirer le gouvernement ».

JPEG - 24.8 ko
Dialogue social et déconfinement disruptif

L’éditorial précise cependant que ce dernier : « se prépare à affronter la contestation sociale, mise sous cloche ces dernières semaines.  ». Sous l’amicale pression de leur hôte et bienfaiteur, pour nos deux compère syndiqués il s’agit, comme pour "le jour d’avant" , de fusionner leurs projets pour le "jour d’après" la pandémie de résilience libérale.

L’affaire est donc complexe, ce qui explique que les deux partenaires aient pris soin d’échanger des gestes barrières en dépit leur grande proximité, encore renforcée dernièrement, à l’occasion de leur élaboration commune de la récente réforme des retraites.

Controverse sur le Triolisme de la CFDT

À l’heure de la distanciation sociale, cette intime proximité suscite jalousies et controverses dans le petit milieu syndical. D’autant que cette belle connivence a les faveurs de Matignon qui tire un grand profit de l’ambiance constructive qu’induit le dialogue social apaisé qui en résulte. Ainsi la moquerie discourtoise de la CGT, l’organisation bien connue des milieux intersectionnels pour rouler au iesel en pompe-sueur et fumer des gitanes sans filtre en claironnant des bluettes homophobes, a-t-elle suscité un tollé d’indignation des mêmes milieux, auquel se sont joint les organes de presse controlés par les principaux concurrents de Bernard Arnault .

Police des moeurs pour les uns, Montage “odieux” pour le Medef »

La branche "infocom" de la CGT a publié sur son compte

JPEG - 33.1 ko

Twitter un montage photo représentant une affiche de film, le titre : “Sado et Maso” avec dans les deux rôles principaux Laurent Berger et Geoffroy Roux de Bézieux. Un montage qualifié d’homophobe qui a suscité une vague d’opprobres et la réaction de nombreux militants indignés, et de pipoles un peu oubliés et désireux de regagner une visibilité, comme la militante féministe, Caroline de Haas, Emmanuel Grégoire, le premier adjoint d’Anne Hidalgo, ou encore du porte-parole de Stop Homophobie. La section CGT InfoCom a réagi un peu plus tard, assurant que son message n’avait aucune visée homophobe et se contentant de donner une définition du BDSM : “Nous rappelons que le Sadomasochisme est une perversion sexuelle (pratiquée par des hétérosexuels ou des homosexuels) (...) dans laquelle l’excitation est obtenue sous l’action de douleurs physiques et d’humiliations (masochisme) et en infligeant des souffrances au partenaire (sadisme)”.

JPEG - 59.9 ko

Le compte Twitter de la CGT Info a, peu après, de nouveau publié une autre vue de la même scène prise sous un autre angle, cette fois mettant en valeur non plus Geoffroy Roux de Bézieux, mais la ministre du Travail. “Voici une autre version. Diriez-vous qu’elle est « sexiste » ? Le débat est ouvert…”, commente la CGT Info’Com.

De son coté la CFDT a refusé de commenter les allusions au triolisme passif de l’organisation de Laurent Berger, que suggèrent ces révélations.

La Fusion-Acquisition MEDEFDT remise en question ?

En réaité il semble bien que cette affaire tombe assez mal pour Laurent Berger et son staff qui s’apprétaient à mettre la dernière main au dossier d’OPA amicale du MEDEF sur la CFDT ; et qu’il devait donc présenter incessamment à ses petits porteurs adhérents. D’où la réunion avec Roux De Bézieux dans le cadre du comité de Projet "Jour d’Après" , initialement développé sous le nom de code "Opération Barbarossetoi (toi d’là que j’m’y mette)" , dont la "Phase 1" fut la réforme des retraites.

Mais c’était ... "Avant" .

Cette fusion acquisition est pourtant soutenue par les pouvoirs publics qui en attendent l’émergence d’un grand pôle national de dialogue social constructif, conforme aux normes et prescriptions de Bruxelles visant à l’éradication de la lutte des classes. Dans les milieux financiers bien informés et les cabinets ministériels on redoute désormais que la réalisation de la "solution finale" du problème social, mise en oeuvre depuis le début du quinquennat en marche, ne soit freinée ou entravée. Tout ça est d’autant plus facheux que la rencontre du parisien avait permis aux deux partenaires de peaufiner leurs propositions chocs pour relancer le débat sur le temps de travail, au monde d’Après. Du coup, comme le signalait "les echos" dans le cadre de la promotion de ce nouveau monde d’Après, c’est l’Institut Montaigne qui va devoir reprendre « l’appel avorté du Medef. Le centre de réflexion libéral ne préconise pas un retour généralisé aux 39 heures mais liste plusieurs propositions chocs, comme la suppression de jours de congé ou l’extension des horaires des services publics. »

De notre envoyé spécial : Viktor Yugov

Source : http://www.librairie-tropiques.fr/2...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
CONVERGENCE DES LUTTES : Vers une fusion des syndicats patronaux CFDT MEDEF ?
18 mai 2020 - 17h26 - Posté par JOclaude

Comme l’a si bien chanté Jean Ferra : Faudra bien s’en prendre aux mauvais Syndicat pour ne garder que celui qui plaît au patronat ! La collabo. se poursuit pour cette centrale Syndicale qui enseigne de toujours à ses suivants : qu’il faut bien accompagner la crise (capitaliste) puisque le patronat est aux commandes du pouvoir économique et avec un pouvoir politique qui le suit, en place par une majorité de citoyens . Il ne dira jamais que celle-ci comprend les monstres qui s’acharnent surtout pendant une crise économique sur ceux des travailleurs qui ne vivent que de leur labeur puisque ceux qui engrangent des milliards gagnés en dormant ont la maîtrise et la conviction pour ne rien partager !



CONVERGENCE DES LUTTES : Vers une fusion des syndicats patronaux CFDT MEDEF ?
18 mai 2020 - 17h44 - Posté par Raymond H

Se pose de nouveau et plus que jamais, la construction d’un syndicat unique des travailleurs comme il en était question dans les années 1970. Par fusion-disparition des syndicats combatifs ? Ce serait ce qu’il y aurait de mieux.
Au moins, face aux patrons, aux gouvernants et aux partis politichiens, nous serions une varie force incontournable.
Qui sait ....



Un syndicat unique des travailleurs ? ? ? Dirigé par laurent berger ?
19 mai 2020 - 07h02 - Posté par André

@Raymond H, vous plaisantez ?
.
Ceci dit, Monsieur laurent berger a déjà été choisi afin d’être président de la république. Son plan merdia :

"Avant d’en venir à l’interview de France Info, il nous faut faire un détour par l’exposition médiatique récente de la CFDT. Europe 1 le 2 mars, RTL le 4, France Info le 11, « Le Téléphone Sonne » (France Inter) le 16, « Le 7/9 » de France Inter le 18, la matinale d’ Europe 1 le 20, celle de Radio Classique et « L’interview éco » de France Info le 24 mars, BFM Business le 25 mars, « Vous avez la parole » (France 2) le 26. La matinale de France Info le 2 avril, à nouveau BFM Business le 8 avril, « L’invité d’Yves Calvi » (RTL le 10, l’invité du 20h de France 2 le 12, « L’invité d’Élizabeth Martichoux » (LCI) le 14, Europe 1 le 20, «  RTL Soir » le 22, Radio J le 26, « L’invité de Ruth Elkrief » (BFM-TV) le 27, le JT de 23h de France Info le 30. Et puis la matinale de RCF à 8h10 suivie de celle de France Info le 1er mai, « Questions politiques » sur France Inter le 3, Boursorama le 5, « Les quatre vérités » (France 2) le 6, la matinale d’ Europe 1 le 7, France Inter (encore) le 8, la matinale de France Culture le 11 et celle de France Inter le 13 [1]… sans oublier de nombreuses interviews dans la presse écrite : face au Covid-19, Laurent Berger est encore apparu comme le syndicaliste préféré des journalistes et des grands médias."

Source : https://www.acrimed.org/Sur-France-...


Un syndicat unique des travailleurs ? ? ? Dirigé par laurent berger ?
20 mai 2020 - 12h03 - Posté par Raymond H

Les syndicalistes, les syndiqués et les syndicats combatifs de la CFDT auraient leur place (comme toute autre) dans un syndicat unique.
Ce syndicat unique, de par sa force numérique et collective, en plus d’être combatif (car il n’y a que ça qui puisse compter), aurait un pouvoir d’attractions (et donc d’adhésions) plus grand que cette kyrielle de confédérations.
Nos divisions participent également de leur force.






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite