Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
1 commentaire
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

LES MARX BROTHERS AU POUVOIR ?

de : JEAN-LUC GONNEAU
lundi 8 août 2005 - 03h47 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 44.1 ko

de JEAN-LUC GONNEAU

Les cinéphiles, et au-delà, connaissent la réjouissante capacité des Marx brothers de semer la pagaille en toutes circonstances et l’hilarante, et impitoyable, capacité de destruction de Stan Laurel et Oliver Hardy. On pourrait compléter ce panorama cinématographique avec des références hexagonales aux spécialistes du dézingage que furent les Branquignols de Robert Dhéry et à la furia ravageuse du Louis De Funès des meilleurs jours, dont la similitude d’attitude en gendarme avec celle de l’actuel ministre de la police a récemment fait sourire, photos à l’appui, un paquet d’internautes.

L’actuel gouvernement possède, de manière hallucinante, les mêmes capacités à semer la pagaille, à détruire impitoyablement, à dézinguer tout ce qui fonctionne encore et à ravager le paysage social, voire le paysage tout court. Différence majeure : nos ministres ne sont ni hilarants, ni réjouissants.

Mais leurs capacités de dézingage tournent à plein régime pendant l’été, hors de tout contrôle démocratique. Attaque frontale du code du travail avec l’installation du contrat à l’essai de deux ans (réservé pour l’instant, appréciez le pour l’instant aux entreprises de moins de 20 salariés). Mépris du droit syndical avec la non comptabilisation des nouveaux salariés de moins de 26 ans dans les effectifs ouvrant les seuils sociaux. Mépris dans cette même mesure des jeunes travailleurs concernés, qui, d’une certaine façon, comptent pour du beurre. Voilà pour Villepin, Dutreil et Borloo, dont le « concept » de cohésion sociale est pour le coup mis au grenier. Nettoyage des individus malfaisants, assimilés à des insectes ou à des rats, bonjour l’humanisme ; soumission des juges à la logique policière ; porte ouverte à la bétonisation « touristique » du littoral corse, voilà pour Sarkozy, et Clément ; réduction du périmètre de la fonction publique et chasse aux ordonnances obsolètes datant de l’ancien régime pour rigoler un peu, voilà pour Copé ; mise à l’encan de l’essentiel du réseau routier, en refilant les routes nationales aux départements sans leur donner les moyens d’y faire face et en bradant les autoroutes au privé, voilà pour Breton, et on en passe.

Mépris, au total, et pour toute la bande, du suffrage populaire. Le non de la gauche le 29 mai, les vestes par eux ramassées en 2004 n’auraient servi de rien ? Les coups fourrés de l’été sont devenus une tradition nationale, au point qu’il faudrait peut-être envisager une neutralisation de cette période pour toute décision engageant l’avenir. Mais ils ne perdent rien pour attendre, les Marx brothers pas drôles du gouvernement. Septembre approche, et il nous reviendra, collectivement, de donner de la voix et de la proposition. Ils mettent le pays à feu, évitons que ça aille au sang, préparons l’alternative avant que les désespoirs accumulés n’entraînent l’apathie ou de sombres aventures.

Pendant que nos branquignols livides s’activent, leurs chefs, réels ou supposés, demeurent marmoréens. Le bonze élyséen espère peut-être qu’il ramassera la mise en jouant le pompier des feux que ses séides allument avec enthousiasme. Et tant le capo di capi du patronat européen, baron bien connu ici, que sa bras droite du MEDEF demeurent d’une admirable discrétion, engrangeant avec flegme les bénéfices attendus de tout ce charivari qui n’a de raison que la leur.

Et pendant ce temps là, François Hollande, encore chef de l’encore principal parti de la gauche compte et recompte les mandats du prochain congrès.

http://www.la-gauche.org/article.ph...


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
1 commentaire
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite