Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Avocats et familles dénoncent le sort des DPS (détenus particulièrement signalés)
de : Dominique SIMONNOT
lundi 22 août 2005 - 22h08 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 16.4 ko

La prison dans la prison des condamnés à l’isolement

Par Dominique SIMONNOT

Mardi dernier, Martine El Shennawy était au parloir de la prison de Gradignan (Gironde) pour voir Philippe, son mari. Jeudi, elle devait y retourner pour les 35 minutes auxquelles ils ont droit, trois fois par semaine. « Mercredi, la femme d’un autre prisonnier m’a envoyé un SMS "ton mari est transféré". Il avait été baluchonné à Paris, à la Santé. » Elle a annulé sa semaine de vacances à côté de Bordeaux. « J’ai perdu la location, les billets de train, comme chaque fois. J’ai appelé Gradignan, ils m’ont dit "vous devriez être habituée" ». C’est le neuvième transfert d’El Shennawy en un mois et demi. Fresnes, Fleury, Aix, Gradignan, Nanterre, Montfavet, Pau, Gradignan à nouveau... Plus de trente ans que ça dure. Il a 20 ans en 1974, quand il est classé DPS (détenu particulièrement signalé), après un braquage avenue de Breteuil à Paris.

Le statut ne l’a plus quitté et lui vaut une ronde incessante de prison en prison. Et surtout un isolement total. L’isolement, cela veut dire dans un quartier spécial, aucun contact avec quiconque dans la prison, excepté avec les surveillants aux heures des repas ou de la douche. Cela veut dire une promenade quotidienne dans un espace réduit, grillagé de tous côtés. Cela signifie que les coursives se vident sur le passage de l’isolé, encadré de surveillants. Et des parloirs spéciaux, sans aucun autre détenu, sans aucune autre famille. Cela interdit le travail en atelier et les activités sportives ou culturelles.

« Animal épuisé ». Il y a sept ans, déjà, l’avocat d’El Shennawy avait plaidé : « On est en train de le rendre fou. » Tant et si bien qu’en 2003 il perd 20 kilos, entend des voix et est placé d’office à l’unité des malades difficiles de Montfavet (Vaucluse). Là, selon un infirmier, « il se traîne dehors comme un animal épuisé ». Il s’évade en mars 2004, prend trois personnes en otage, est repris en février 2005. Il était libérable en 2007.

« Là-bas, on l’attachait pour le piquer, Mais il n’est pas fou, pas du tout, proteste son épouse, Maintenant, ils font tout pour qu’il craque, pour qu’il aille au mitard et qu’il n’ait plus de parloir ! Je surveille. S’ils me l’embarquent pour le remettre en psy, je fais un scandale ! » Le 20 juillet, « fatigué, désabusé », El Shennawy prévient le directeur de Gradignan qu’il est en grève de la faim. Depuis cinq mois, il réclame qu’on lui rende sa machine à écrire, égarée au hasard des transferts. Il n’a plus de lunettes, brisées, jamais remplacées. « Comme il ne peut pas travailler, je lui envoie des mandats deux fois par mois, raconte Martine, mais ils se perdent au fil des transferts. » De même que les lettres. Dans son courrier au directeur, El Shennawy écrit : « Je suis confiné en cellule 24 heures sur 24, puisque je refuse la petite heure de promenade que vous m’octroyez dans une sorte de cellule double. [...] Ma porte ne s’ouvre que deux fois par jour, aux heures des repas... » Après le 20 juillet, la porte est parfois restée close vingt heures d’affilée, puisque le détenu ne mange plus. Il y a quinze jours, quand Martine arrive à la prison pour sa visite, « ils ont dit à [son] mari qu’il allait être transféré et qu’il n’aurait pas de parloir. Il a prévenu : "C’est ma femme, je la vois ou je m’ouvre le crâne." Ils ont pris peur et on a eu le parloir. Voilà où on en est. Ça fait trente ans qu’il est DPS, ça suffit ! Il ne se nourrit plus et, je le sais, il ira jusqu’au bout ! » Le 12 août, Me Ludovic de Patureau a demandé des explications à la chancellerie : « J’ai rappelé que les isolés ont légalement les mêmes droits que les autres détenus, l’isolement n’est pas une punition, s’énerve l’avocat, or ce que Philippe subit est abject, un de mes courriers lui est arrivé ouvert et lacéré, on lui refuse les consultations médicales, on lui passe son tour de douche... on le fait vivre dans la quatrième dimension ! Sa grève de la faim est un appel au secours. »

Draguignan, Marseille, Aix, Villepinte, Bois-d’Arcy, Fleury, Fresnes, c’est le voyage de Jean-Pierre Gandeboeuf, 62 ans, classé également DPS depuis trente ans. Sa femme Ghislaine : « Je vis dans le Sud, ça fait des mois qu’on demande le rapprochement familial, on nous dit qu’il a appartenu au gang des Lyonnais, mais c’était il y a trente ans ! Un homme de son âge ne va pas s’accrocher à un hélico pour s’évader, c’est ridicule. Et, à chaque transfert, j’attends un permis de visite qui ne vient pas. » Au début de l’année, le tribunal administratif a annulé le placement à l’isolement de son mari, comme souvent pour défaut de motivation. « Il a été transféré immédiatement et remis à l’isolement à Fleury, poursuit Ghislaine. On a choisi nos vies, on assume, mais si on est puni parce qu’on se sert des recours que la loi offre, là ce n’est pas normal ! »

QHS. Les avocats ont aussi leur lot d’histoires. Me Jean-Louis Pelletier, président de l’Association des avocats pénalistes, a connu les QHS (quartiers de haute sécurité), supprimés en 1981 parce que les détenus « y devenaient des fauves ». Il retrouve aux QI (quartiers d’isolement) les conditions des QHS : « A Fresnes, c’est comme dans le temps, avec un surveillant en permanence qui nous observe derrière la vitre. A Fleury, ils bouclent tout sur le passage de mon client, et les surveillants écoutent nos conversations. Un autre client est baladé partout en France depuis cinq ans et, le plus grotesque, c’est qu’entre deux isolements il a été en détention normale pendant deux ans ! » Pour visiter ses clients isolés, Me Pelletier doit chaque fois téléphoner avant : « Je ne sais jamais à l’avance où ils ont été envoyés... »

A Bois-d’Arcy, un client assez remuant de Me Philippe Sarda ne se déplace, même à la douche ou au service médical, qu’entre quatre hommes casqués en tenue antiémeute et deux en simple uniforme : « Ils se postent devant le parloir, nous fixent, ne nous lâchent pas des yeux, c’est très agressif et provocateur. » L’avocat parle d’une « escalade très inquiétante », il a écrit au directeur et au procureur général. Et l’Observatoire international des prisons a saisi en urgence le tribunal administratif pour faire annuler cette mesure d’« encadrement renforcé ». Les ravages psychiques et physiques de l’isolement à long terme sont connus. Ils ont été décrits par des psychiatres, critiqués par le Comité de prévention de la torture. Et, de plus en plus, les juges administratifs sanctionnent des isolements non motivés ou justifiés par de très vagues ­ et non prouvés ­ risques d’évasion. Chaque annulation d’isolement est suivie d’un transfert. Prétexte à une nouvelle et totale solitude.

http://www.liberation.fr/page.php?A...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Avocats et familles dénoncent le sort des DPS (détenus particulièrement signalés)
29 mai 2009 - 08h36 - Posté par aladine

je suis choquée voila je recherche tous les détenus de l’affaire breteuil pour les aidés ce sont des amis d’enfance chaque jour qui passe je pense a eux mais comment les retrouver ?si une personne peut m’aidez ,elle seras le bien venu dite vous que pour l’affaire de breteuil ces gamin ont été entrainés par des plus grands ;les manipuler et cela a marché ,et croyez moi ce n’était pas la meme délinquance que de nos jour !!il n’avaient jamaient commis de delit !!et depuiscdes années j’n suis malade de voir ce qui a pus leurs arrivés aidez moi a les retrouvez merci



Avocats et familles dénoncent le sort des DPS (détenus particulièrement signalés)
20 juin 2010 - 19h13 - Posté par Isis melina

c’est ma grand mère, martine. je vous laisse mon adresse email princesse9404@hotmail.fr





CGT : un congrès pour rien ?
lundi 20 - 18h15
VENEZUELA ! Tentatives de génocide des Etats-Unis ?
lundi 20 - 17h36
de : JO
Manifestation du 18 mai à #SAINTNAZAIRE #ACTE27 Résumé de la journée #GILETSJAUNES (vidéo)
lundi 20 - 16h37
de : nazairien
FAIT DU JOUR Les gilets jaunes passent à l’action contre la répression et les violences policières
lundi 20 - 14h28
de : jean 1
GILETS JAUNES à REIMS : Les brutes macronistes dans leurs oeuvres ? (video)
dimanche 19 - 09h25
de : JO
La stratégie horizontale.
samedi 18 - 16h38
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Jean-Claude Kaufmann, sociologue. Les gilets jaunes ne sont que le début d’autres surprises à venir (vidéo)
samedi 18 - 14h32
de : nazairien
2 commentaires
LUNDI MATIN PAPIER #4 - Gilets jaunes : un assaut contre la société
samedi 18 - 14h04
de : Ernest London
Gilets jaunes : la révolte inattendue, la révolte des "Gueux".NOUS SAVONS QU’IL EXISTE UN PEUPLE EN FRANCE (vidéo)
vendredi 17 - 21h58
de : nazairien
1 commentaire
52éme congrès confédéral CGT La structure CGT-Police n’a pas le droit à l’expression !
vendredi 17 - 12h12
de : CGT-Police
2 commentaires
52E CONGRÈS DE LA CGT : LE DOYEN DES SYNDICATS EMPÊCHÉ D’INTERVENIR !
vendredi 17 - 09h01
de : Info’Com-CGT
GOODYEAR : LA SEULE LUTTE QUE L’ON EST SUR DE PERDRE EST CELLE QUE L’ON LE MÈNE JAMAIS . (video)
vendredi 17 - 08h58
de : Mickael Wamen
Comment (et pourquoi) le Rassemblement national a "retourné" un élu de la France Insoumise
vendredi 17 - 08h52
de : Maxence Lambrecq et Olivier Bénis
3 commentaires
Gilets jaunes à Toulouse : accusée pour avoir bousculé des policiers avec son fauteuil roulant (video)
vendredi 17 - 08h37
Violences policières : les images décryptées (video)
vendredi 17 - 08h20
de : Arthur Carpentier
26 actes et toujours pas de Molière (video)
jeudi 16 - 23h04
de : Gilets jaunes intermittents chômeurs précaires
Monsanto, avance masqué,"Envoyé Spécial : Monsanto aurait recruté des agriculteurs à leur insu pour vanter le glyphosate
jeudi 16 - 22h46
de : nazairien
1 commentaire
Horreur et justice
jeudi 16 - 19h51
de : jean 1
Portraits Macron décrochés : Ne frise-t-on pas des emprisonnements politiques ?
jeudi 16 - 17h44
de : J0
2 commentaires
L’art de la compromission
jeudi 16 - 14h49
de : Jean-Marie Défossé
On avance, en Angleterre les gilets jaunes sont vus comme des héros. Ça fonctionne ! Ensemble !!! (vidéo)
jeudi 16 - 14h49
de : nazairien
3 commentaires
Mobilisation contre les lois Blanquer : la grève reconductible, c’est pas automatique
jeudi 16 - 12h20
Intervention sur RTL du camarade Mickael Wamen au sujet du jugement prud’hommes pour les 823 ex Goodyear (video)
jeudi 16 - 11h59
de : Mickael Wamen
Don quichotte dort à l’Elysée
mercredi 15 - 22h00
de : Irae
VGE ne meurt jamais.
mercredi 15 - 19h55
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
La Ditature en marche : GILETS JAUNES : EN GARDE À VUE POUR UNE PANCARTE (vidéo)
mercredi 15 - 07h09
de : nazairien
2 commentaires
Gilets Jaune "nous accusons" ; 10000 citoyens accusent le gouvernement (video)
mardi 14 - 23h00
de : le media
4 commentaires
Vaccynisme et réalité
mardi 14 - 22h53
de : Annee Gourvès pour AIMSIB
3 commentaires
Plus de 100 artistes français dénoncent l’Eurovision 2019 en Israël et en appellent à France Télévisions
mardi 14 - 17h32
de : JO
Suppression de postes d’enseignants spécialisés dans l’Hérault
mardi 14 - 17h06
de : AREN34
Tourisme de riches
mardi 14 - 13h20
de : Irae
1 commentaire
LE BOURREAU DES GOODYEAR ACCEUIL LA CGT ... !!!
mardi 14 - 08h39
de : Mickael Wamen
3 commentaires
Il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin
lundi 13 - 16h46
de : jean 1
1 commentaire
I.B. Ou la Bourgeoise Ridicule.
lundi 13 - 16h44
de : L’iena rabbioso
Syndicalisme et féminisme : aller ensemble vers l’égalité.
lundi 13 - 09h18
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Italie : 12 mai 1977, l’assassinat de Giorgiana Masi (videos)
lundi 13 - 08h28
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Congrès de la CGT : pourquoi les débats s’annoncent vifs sur les questions internationales
lundi 13 - 08h16
de : Stéphane Ortega
3 commentaires
Menacée par les autorités, la juriste, Georgia Pouliquen, nous parle d’Angleterre, exfiltrée par des amis anglais (videos)
dimanche 12 - 17h56
de : nazairien
Agnes HELLER, un marxisme sans lutte de classe, ni perspective socialiste
dimanche 12 - 14h34
de : Christian DELARUE
Quelle ignominie ! (video)
dimanche 12 - 13h56
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La religion est le soupir de la créature opprimée, l'âme d'un monde sans cœur, comme elle est l'esprit des conditions sociales d'où l'esprit est exclu. Elle est l'opium du peuple. Karl Marx
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite