Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite, commenter l'article...

A l’université d’été de la LCR, les partisans du non au référendum en désaccord sur une union des gauches


de : Eric AESCHIMANN
mardi 30 août 2005 - 01h59 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 16.5 ko

Bové en réserve de candidature œcuménique

de Eric AESCHIMANN

Un candidat unique à la présidentielle pour continuer le combat ? Samedi après-midi, à l’université d’été de la LCR, les retrouvailles des animateurs de la campagne contre la Constitution européenne ont viré au débat de stratégie électorale. Autour d’une question : celle de 2007. Et d’un homme : José Bové. Dans les couloirs, le leader paysan a défendu son idée d’une candidature d’union et n’a pas vraiment démenti qu’il se verrait bien dans ce costume. « Le non a créé une dynamique. Pour éviter la déception, il faut mettre en place une alternative », assure-t-il. En quelques jours, à coups de déclarations ambiguës et de conciliabules mystérieux, l’ancien porte-parole de la Confédération paysanne est parvenu à placer la question en tête des préoccupations nonistes. Quitte à froisser certains « copains ».

Rapprochement. Comme lors d’une première rencontre à Arles fin juin, le gratin du non était au rendez-vous à Port-Leucate : la communiste Marie-George Buffet, le socialiste Jean-Luc Mélenchon, Annick Coupé, de SUD, Yves Salesse, de la Fondation Copernic, Claire Villiers, fondatrice d’AC !, et bien sûr Olivier Besancenot. « On avait dit qu’on ne se quitterait pas comme ça. Et bien, on est là », a lancé le porte-parole de la Ligue. « Le problème qui se pose, c’est comment ne pas se faire voler la victoire du 29 mai », résume Annick Coupé. Tous ont souligné que le référendum avait permis le rapprochement d’organisations habituées à se regarder en chiens de faïence. Une « dynamique unitaire » qu’il est question de mettre désormais au service des « luttes sociales » : défense des services publics, combat contre le contrat nouvelle embauche, etc. Besancenot parle d’« un front social et politique permanent », Marie-George Buffet d’une « union populaire » avec une grande manifestation en octobre. Le collectif national du non et les comités locaux se transformeraient en « comités du non au libéralisme ».

Le paradoxe est que, depuis le 29 mai, le gouvernement a décidé d’accélérer les réformes libérales. De quoi miner la crédibilité de ceux qui laissaient entendre qu’avec leur non, ils imposeraient un virage social. D’où la question d’un débouché politique et donc de 2007. « S’il y a quatre candidatures nonistes à la présidentielle, cela apparaîtra comme un échec », prévient Annick Coupé. Fort de cette conviction, un groupe informel s’est mis discrètement en place, avec des syndicalistes (Annick Coupé, Pierre Khalfa, Claire Villiers, Christophe Aguitton), quelques politiques (la verte Francine Bavay) et... José Bové. Un premier dîner a eu lieu lundi dernier à Paris. Objectif : réfléchir à une « candidature unitaire antilibérale ». « Ce serait irresponsable de ne pas préparer cette échéance », plaide Claire Villiers. Mais personne n’est dupe : l’éleveur du Larzac présente le profil idéal d’un tel scénario.

Pas d’alliance. Problème : ce projet unitaire se heurte à de fortes réticences à la tête des structures politiques installées. Attac a fait savoir qu’il était exclu, par principe, de soutenir qui que ce soit (Libération de samedi). La Ligue n’est pas plus chaude. La formation trotskiste voudrait que l’on parle d’abord du contenu politique et rappelle au passage qu’elle dispose, avec Besancenot, d’un candidat qui a déjà fait ses preuves. Surtout, la LCR ne veut pas de l’alliance avec Fabius, qu’elle voit se profiler derrière la candidature Bové. Les deux hommes se sont rencontrés pendant la campagne et le leader paysan se refuse à jeter des exclusives pour peu que certains « préalables » soient posés : « La question centrale, c’est celle de l’attitude de la France face à l’AGCS [Accord général sur le commerce et les services, ndlr] en discussion à l’OMC. A partir de là, on peut avancer. »

Samedi, à la cantine de l’université d’été, Besancenot a dit son désaccord à Bové. Et il a martelé publiquement l’après-midi sa théorie des deux gauches, l’une « sociale-libérale », l’autre « antilibérale », susceptibles de se retrouver contre la droite mais en aucun cas de gouverner ensemble : « Oui à une nouvelle orientation anticapitaliste, non à une nouvelle gauche plurielle, même si elle est proposée par Fabius ! » Mais la discussion pourrait durer, car, de façon inattendue, l’analyse de Bové rejoint celle du PCF. « Deux gauches, trois gauches, quatre gauches, ça m’est égal. Moi, je ne veux pas d’une opposition pour témoigner, mais pour gagner et changer la vie des gens », a déclaré samedi Marie-George Buffet. José Bové souhaite rencontrer rapidement la numéro un du PCF. Le 10 septembre, il sera à la fête de l’Humanité en même temps que ses camarades nonistes, dont Besancenot. Une occasion de continuer sinon le combat, du moins le débat.

http://www.liberation.fr/page.php?A...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> A l’université d’été de la LCR, les partisans du non au référendum en désaccord sur une union des gauches
30 août 2005 - 08h28

Ce qui parait primordial, c’est de presenter en commun un programme de gouvernement.
Un programme qui définisse avec précision ce qui doit être fait, en priorité, en urgence et sans faiblesses.
Retraites, sécurité sociale, salaires et pouvoir d’achat, services publics, fiscalité et répartitions des richesse crées, Etc.
Dans un deuxiemme temps faire comprendre et approuver ce programme qui sera porté par toutes les composantes de cette nouvelle gauche issue du NON. ( Non polluée par les ouiouistes du PS)
Qu’il y ait des primaires dans cette nouvelle gauche pour selectionner le meilleur représentant, ne me parait pas anormal. Ce qui l’est c’est de désigner un candidat commun avant d’avoir un programme commun !
Pouvons nous penser que Fabius serait porteur de ces nouvelles orientations politiques, de ce nouveau programme ? Moi je ne le crois pas et je ne pense pas qu’il entraine avec lui le "NON de GAUCHE" s’il se retournait.



> A l’université d’été de la LCR, les partisans du non au référendum en désaccord sur une union des gauches
30 août 2005 - 10h11 - Posté par

Ce qui paraît primordial est d’aller chercher l’inspiration dans nos collectifs et non dans le Monde ou Libération.
Helge


> A l’université d’été de la LCR, les partisans du non au référendum en désaccord sur une union des gauches
1er septembre 2005 - 01h35 - Posté par

Ce serait un échec si il fallait en venir à des primaires à gauche de la gauche et je fais confiance à la tribune de Port Leucate de parvenir à une entente basée sur des projets politiques qui sauront satisfaire l’ensemble des militants des différents clans que tout oppose et que tout rassemble à la fois.

Organiser des primaires ce serait déjà douter des forces en présence, voire peut-être chercher à en éliminer certains pour en faire des vassaux et tisser la prolongation de rivalités. Organiser des primaires à gauche de la gauche, ce serait déjà renoncer à la démocratie.


> A l’université d’été de la LCR, les partisans du non au référendum en désaccord sur une union des gauches
30 août 2005 - 12h29

Il est nécessaire de construire une nouvelle force politique anticapitaliste...

Je suis militant à la LCR et à son organisation de jeunesse, les JCR, et je pense qu’il est désormais temps de passer à la construction d’une nouvelle alternative politique. Je pense qu’il est aujourd’hui nécessaire de travailler à la construction d’un parti anticapitaliste tendant à rassembler la plus grande partie de la gauche du non. L’existence d’un millier de collectifs du non marque l’expression d’un vide politique. Nous sommes dans une période de radicalisation des luttes etr des travailleurs. Il est donc nécessaire de donner une expression politique au mouvement social dans son ensemble. Dans un pays où le Front National fait 20% on ne peut pas se permettre de reproduire des divisions et querrelles de chapelles. Ensemble nous avons été capable de gagner contre la constitution européenne. Il faut désormais faire la mêmechose face au libéralisme et à fortiori faca au capitalisme. La rupture aujourd’hui n’est pas entre les révolutionnaires (dont je suis bien sur...) et les réformistes mais au sein des réformistes. Si la gauche est divisé c’est entre ceux qui veulent lutter contre le capitalisme et ceux qui l’acceptent. L’union de ceux qui veulent le combattre est nécessaire.

Tout d’abord je pense qu’il est nécessaire de travailler à une alliance anticapitaliste. Donc cela passe nécessairement par une candidature unitaire de la gauche du non aux présidentielles mais aussi bien sur aux autres élections. Cela bien sur n’est pas possible à n’importe quel prix. Il faut élaborer un programme d’urgence sociale en commun et faire des propositions concrètes. La candidature unitaire du collectif du non aux élections partielles de Nancy est un très bon exemple et repose sur une très bonne orientation ( droit à l’emploi pour tous, extension des services publics, redistribution des richesses, combattre le tout sécuritaire...). Aujourd’hui tout le monde réclame l’unité. Celle-ci est voulu par de nombreuses personnes de la base des différentes organisations mais est plus difficile pour les directions de celles-ci... Il faut que l’unité se réalise sur le terrain des luttes sociales avant tout, mais il est aussi absolument nécessaire de donner une expression politque à cela. La question de la candidature unitaire aux présidentielles ne porte pas sur la personne mais sur le programme que l’on pourrait y défendre. Et c’est à ce programme qu’il faut réfléchir aujourd’hui. Un programme de lutte sociale et politique.

En toute logique c’est d’une nouvelle structure politique dont nous avons besoin. Il faut un parti anticapitaliste large qui puisse être un véritable parti des travailleurs. Je pense bien sur qu’il ne s’agit pas de s’y dissoudre à l’intérieur et je suis favorable à un courant communiste révolutionnaire en son sein comme je respecte le fait que chacun doit avoir le droit d’y défendre ses convictions. Mais tous ces débats doivent avoir lieu ensemble dans la même structure. Et il est évident qu’il y aura des débats à l’intérieur, comme par exemple la manière d’en finir avec le capitalisme (réforme ou révolution...). Aujourd’hui la LCR à elle seule n’est pas assez forte pour incarner sans personne d’autre l’alternative. Le PCF n’est pas reconnu par la majorité des travailleurs. Il faut donc offrir la possibilité d’une force incarnant une majorité de travailleurs (ou du moins beaucoup plus qu’aucune force aujourd’hui).

Enfin nous y verons plus clair à l’issue du congrès de la LCR...






Russie, coup de tonnerre : Poutine lève les restrictions COVID
mardi 26 - 17h40
de : joclaude
Covid-19 : Le vaccin inachevé...
mardi 26 - 12h53
de : Claude Janvier
Manif le 26/01 à 13h.- LUXEMBOURG
mardi 26 - 09h51
de : jean1
SôS Soutien ô Sans-papiers appelle à contacter et visiter les retenus et à se mobiliser jeudi à 14h
dimanche 24 - 21h05
de : sôs Soutien ô Sans papiers
Manif contre les licenciements : gueules cassées, poings levés !
dimanche 24 - 11h29
3 commentaires
Brésil : "Il n’y a que des morts du Covid", les habitants de Manaus face au chaos sanitaire(vidéos)
samedi 23 - 22h21
de : nazairien
8 commentaires
Après, la prise de fonction de Biden, la "chine communiste" permet de refaire de l’anticommunisme
samedi 23 - 18h21
de : nazairien
Manifs.ce 23 janv. pour l’interdiction des licenciements !
samedi 23 - 16h09
de : joclaude
McKinsey : il est temps de nettoyer les cabinets
vendredi 22 - 20h44
de : Jonathan Lefèvre (Solidaire)
1 commentaire
Souvenir de 1968
vendredi 22 - 17h05
de : Alain Collet
2 commentaires
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 - 14h18
de : Un ex du pneu
1 commentaire
question
jeudi 21 - 18h38
de : jean1
4 commentaires
Le chanteur Morice Benin nous a quittés (1947-2021)
jeudi 21 - 14h22
Chiens de garde
jeudi 21 - 14h13
de : azard
La Chine, qui croyait, avoir éradiqué le virus, face au "démoniaque coronavirus (vidéos)
jeudi 21 - 12h45
de : nazairien
9 commentaires
Syrie, Bolivie, Centrafrique... !Des exemples : La seule guerre que l’impérialisme ne peut pas gagner !
jeudi 21 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Vaccin Américain Pfizer:12 400 Israéliens testés positifs après avoir reçu le vaccin
jeudi 21 - 11h05
de : joclaude
Les "Oubliés" du Ségur de la Santé : MANIFS. partout !
jeudi 21 - 10h55
de : joclaude
Immunisés ? C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 19h32
de : Hdm
Syndicats et organisations de jeunesse appellent les étudiants à se mobiliser contre la précarité
mercredi 20 - 15h10
de : joclaude
AED : construire la lutte des précaires de l’Éducation Nationale
mercredi 20 - 15h08
RASSEMBLEMENT PRÉVU À PARIS, LE DIMANCHE 24 JANVIER 2021, PLACE JEAN FERRAT (métro Ménilmontant - ligne 2), À 15H00.
mercredi 20 - 12h38
de : Jean Clément
Gabriel, gilet jaune mutilé : « Je n’avais jamais foutu les pieds dans une manifestation »
lundi 18 - 16h24
de : jean1
1 commentaire
Norvège : "nouvelles" du fumeux vaccin Pfizer-BioNtech.
lundi 18 - 15h30
de : joclaude
1 commentaire
Femmes de chambre : que sont devenues les promesses de Marlène Schiappa ?
lundi 18 - 09h29
2 commentaires
Patrice Lumumba assassiné le 17 janvier 1961
dimanche 17 - 17h44
de : CADTM Eric Toussaint
1 commentaire
Souveraineté et démocratie ou mondialisation et régime autoritaire ?
dimanche 17 - 10h03
de : Par Michèle Dessenne, Présidente du Parti de la démondialisation
2 commentaires
la mouchardisation en plus de la marchandisation
samedi 16 - 23h00
de : reporterre
Affaire Duhamel : des réseaux de pouvoir ? Vraiment ?
vendredi 15 - 11h30
de : joclaude
1 commentaire
MACRON : Drôle de SMS, on les aura ... !
vendredi 15 - 10h49
de : joclaude
Dépistage covid massif à Roubaix une réussite ! Beaucoup plus de testeurs que de testés. Des chiffres étranges
jeudi 14 - 19h45
de : France 3 Régions
4 commentaires
CHINE : Visite de l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS)
jeudi 14 - 17h37
de : joclaude
2 commentaires
Etats-Unis : des centaines de personnes aux urgences après avoir reçu le vaccin contre le Covid-19
jeudi 14 - 17h31
de : joclaude
1 commentaire
Affaire Pfizer-Nigeria : les victimes attendent toujours leur dédommagement
jeudi 14 - 17h14
de : Jeune Afrique - 03 février 2011
La maison carrée ronde
mercredi 13 - 20h15
de : jy.D
Carnaval funèbre - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 17h43
de : Hdm
CHiNE : un Médecin Français à Wuhan, s’exprime !
mercredi 13 - 11h27
de : joclaude
6 commentaires
Schneider Electric : « On nous vire pour 400 000 euros de bénéfice »
lundi 11 - 15h31
Une certaine idée de la souffrance.
dimanche 10 - 15h58
de : jy.D
MEETING de SOLIDARITE ANTI-IMPERIALISTE
samedi 9 - 19h02
de : Jean Clément

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite