Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Les vertus de Zinedine Zidane : si vis pacem... Récup
de : Régis Duffour
samedi 15 juillet 2006 - 16h05 - Signaler aux modérateurs
21 commentaires

de Régis Duffour

De même qu’en 1998. Où l’on entend, où on lit ça et là, des figures "intellectuelles", des "artistes" gloser sur les vertus de Zinedine Zidane. Tantôt - pour les uns- il est l’artiste dont le corps rappelle la chorégraphie des plus grands danseurs, tantôt génie pour les autres, il incarne pour BHL la rébellion, son geste politique le ramenait parmi ses frères humains, lui « le demi-dieu » qui jamais n’eut voulu quitter les siens... Cette année Edgar Morin et Philippe Sollers ne se sont pas exprimés sur le sujet, au moins quelques écritures futiles nous sont-elles épargnées. Si le sport est la guerre continuée par d’autres moyens selon la formule célèbre de Pierre Bourgeade, nos va t’en guerre zintellectuels, nos zartistes complaisement affalés sur le cul de la République s’évitent de nous poser les vrais questions, à savoir la définition que donnait de la paix Jean Malaquais : "guerre non déclarée". C’est clair, net, ça vaut pour la précision.

Nous y voilà. Et le peuple qui, misère ultime, s’entre déchire pour savoir lequel du milliardaire Materazzi ou du multi-milliardaire Zidane a professé des paroles "choquantes". La cohorte des faussements effarouchés n’en est pas revenue à de meilleurs sentiments sur le respect qu’on doit à une mère maghrébine, aux arabes, au terrorisme sujet épineux qu’on ne saurait traiter sur un terrain de sport où la fraternité est de mise. Que neni ce n’est pas là ce qui incline à moins d’indigence les bons peuples de France, d’Italie, de Navarre et de Trifouilli. Dans son Journal de guerre le métèque Jean Malaquais fait un premier constat : la guerre rend les hommes heureux. « Sitôt les hostilités déclarées (l’instant d’avant, elles existaient aussi bien, mais on s’efforçait à les faire taire), le citoyen exulte, lance son chapeau en l’air, fraternise avec le voisin qu’il déteste (et qu’il dénoncera demain à la Milice) - et débouche une chopine. » Comme au football où la binouze remplace avantageusement le litron, pour le reste ça relève du même jubilatoire...

Malaquais comme André Breton (mobilisé en 1939 il livrera la même observation incrédule dans un fameux passage d’Arcane 17) s’étonne de voir tout un chacun autour de lui évoquer le casse pipe comme une partie de rigolade. « L’explication est simple nous dit l’éditeur Jean-Pierre Sicre : la paix -ou supposée telle - est un état insupportable, si frustrant pour la plupart des hommes que la perspective d’en découdre enfin avec un ennemi désigné apparaît en soi comme une libération. On se reprend à espérer, et tant pis si on est mieux que jamais dans l’illusion : l’espoir fait vivre - air connu ». Si le populo se déchire autour du cas Zidane c’est que le feu est attisé, savamment entretenu par les hommes des médias, de culture et de pouvoir en général. C’est que pareillement ils sont en guerre, se chauffent d’un bois et d’une flamme luxuriante qui incendie la fraternité, le ludique et la joie. Ces bûches dans l’âtre servent les intérêts d’une guerre sourde et larvée, servent leurs intérêts propres au service desquels ils entendent mettre en état d’alerte tout un peuple.

Petite parenthèse comment s’étonner qu’aujourd’hui il se trouve parmi les anarchistes et les militants de gauche des individus pour réclamer que l’extrême droite accède au pouvoir sinon parce qu’ils ont cette envie d’enfin en découdre avec un ennemi désigné et désignable à mourir.

Ce n’est pas exactement et toujours la France chagrine qui boude son plaisir et s’en prend à la France qui danse ainsi qu’aimait à l’affirmer un auteur.

Trois joueurs de football qui participait à ce Mondial, ont été convaincus de viol l’année d’avant... et acquittés (on se demande bien comment)... Aujourd’hui, adulés par la France, le Portugal, les Pays-Bas qui dansent. Deux d’entre eux, vingt ans à peine, sont régulièrement, à chaque entraînement, harcelés par des centaines de jeunes filles hystériques...

Lors du match de l’équipe de France en Martinique, organisé aux fins de venir en aide aux familles sinistrées (ce qu’en ont dit les médias), la plupart des joueurs ont refusé de remettre 50% de leur prime de match, ce qui était initialement prévu. Ils ont négocié qui a 10%, l’autre à 5 etc....

Les salaires des sportifs ? Salaires, droits dérivés, et publicitaires ? En Angleterre et en Espagne ils sont dispensés d’y payer des impôts.

Le champion du monde Emmanuel Petit s’était plaint en 1998 de payer trop d’impôts.

Un exemple : David Beckham, c’est plus de 30 millions d"euros par ans, net d’impôts.

Qui osera un jour briser le scandale de l’argent dans le sport ? J’entends quelqu’un de célèbre, un individu auquel on accorde la parole. Pas de ces démagogues, de ces aigris qui sous prétexte d’avoir manqué leur vie s’en prennent à ceux qui la réussissent, ainsi qu’on se plairait sans doute à m’accabler.

Le dimanche soir de la finale au parc des expositions d’une ville de Province, j’ai entendu le France qui danse célébrer et hurler sa joie lorsque Zidane a donné un coup de tête à son adversaire. Il en est qui supposent mal, semble-t-il, la haine et le mépris de l’autre qui président aux joies de la France qui danse. Il suffit d’aller dans un stade où l’on hurle "aux armes !" pour s’en convaincre....

Il ne s’agit pas de bouder d’authentiques joies, mais, avec courage, de briser le tabou.

Je m’interroge. Vantait-on les mérites de tel sportif allemand aux JO de Berlin en 1936 ? Songeait-on à faire de tel athlète un artiste à l’instar de Thomas Mann, Stig Dagerman ou Jean Malaquais ?

Qu’on ne s’y trompe pas. Aujourd’hui la belle France expulse à tour de bras, des enfants même. Elle en envoie un bon paquet à une mort certaine, l’immense majorité de ces indésirables auront leur vie brisée.

Si artiste revêt encore un sens j’ose espérer qu’il sert la liberté plus qu’il ne la dessert. Or l’aimable Zidane s’y damne, avec ses milliards d’euros empochés, les mains serrés qui rappellent Montoire. Car ils ont tout récupéré, de nos rêves à la liberté et ils sont tous récupérés sitôt qu’ils sont « nos » meilleurs zartistes, sportifs, zintellectuels, hommes de science et de culture ou de politique !

La parole de fin à Luigi Veronellli qui n’est pas mort en collabo

, « che cosa puo darvi un uomo della mia eta se non i dati dell’esperianza ? » Solo oggi, più che settantenne, vedo con chiarezza : il potere ha utilizzato - con un vero e proprio capovolgimento dei propositi - ciò che era nei nostri sogni, anziché far l’uomo più libero con il progresso, la scienza, la macchina, la cultura ecc...

Ripeto : la macchina del potere ha posto al proprio servizio gli uomini di lettere, di cultura e di scienza, i giovani "più in vista" e i politici. "



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Les vertus de Zinedine Zidane : si vis pacem... Récup
15 juillet 2006 - 16h41

Serait-il possible d’avoir la traduction de "La parole de fin à Luigi Veronellli"
Merci



> Les vertus de Zinedine Zidane : si vis pacem... Récup
15 juillet 2006 - 17h01 - Posté par

Et comment, quand comme BHL, on est censé incarner l’intelligence, peut on se laisser tenter par une telle niaiserie qu’est le mythe du surhomme ? Du reste, je ne vois pas plus de valeurs héroiques dans le coup de boule de Zidane que dans le coup de boule de monsieur tout le monde perdant son sang froid devant un grossier personnage ayant manqué de respect envers sa famille.


> Les vertus de Zinedine Zidane : si vis pacem... Récup
15 juillet 2006 - 17h21 - Posté par

BHL a encore raté une occasion de se taire. S’il tient tant au mythe du surhomme c’est qu’il croit en être un, le pauvre.


BHL bonne blague de la journée :-)))))))))
15 juillet 2006 - 18h12 - Posté par

BHL, censé incarner l’intelligence... ??? BERNARD-HENRI LEVY tu veux dire ???? Très très très très drôle, j’adooooore. j’imagine que tu fais du second degré-là... :) Bernard-henri levy n’est que l’incarnation de la récup des causes les plus tristes et le symbole d’une droite germano-pratine qui se dédouane des malheurs du monde et s’en déculpabilisent car elle en parle avant d’aller triquer à sa rethorique venteuse et sa malice dans des mondanités. S’il faut lever le tabou,moi aussi je le fais...schpoff.
qu’il ait "récupéré" Zidane finalement, c’est moins grave que d’habitude...
Par contre, je ne suis que très moyennement d’accord avec l’article. J’y vois moi aussi un geste très fort et il ne m’en a fait que plus aimer zidane...donc bon...mais c’est plutôt bien écrit et l’opinion se tient quand même alors serrons-nous la main :) passage de morin et de sollers très drôle...et très juste ! illy


> BHL bonne blague de la journée :-)))))))))
15 juillet 2006 - 20h19 - Posté par

C’était du second degré illy. S’il faut en passer par se serrer la pince pour fraternité des points de vue (ou peu s’en faut) soit. Cependant je n’ai pas dit que BHL incarnait l’intelligence. Je vous renvoie bien volontiers à la lecture de "Le nommé Louis Aragon" de Malaquais, le parallèle avec BHL (sur le patriotisme professionnel) est saisissant. Il suivi d’un texte d’Eluard sur l’arrivisme du "poète" qui vous renverra au "philosauf"...
En ce qui concerne vos commentaires à tous sur BHL je ne saurai mieux dire.

Voici la traduction du texte de Luigi Veronelli

" Que peut vous donner un homme de mon age si ce n’est les données de son expérience. Seulement aujourd’hui, plus que septentenaire, je voix avec clarté : le pouvoir a utilisé - à travers un véritable renversement des propos - ce qui était dans nos reves, au lieu de rendre l ’homme plus libre avec le progrès, la science, l’automobile, la culture etc., l’asservir plus rapidement et sûrement....
...Je répète : la machine du pouvoir a mis à son propre service les hommes de lettres, de culture et de science, les jeunes les "plus en vue" et les politiciens"


> BHL bonne blague de la journée :-)))))))))
16 juillet 2006 - 09h51 - Posté par

Oui, entièrement d’accord.
Mais "le pouvoir" : c’est quoi, c’est qui ? un monstre tapi dans l’ombre ? une clique de fanatiques qui mènent le monde depuis les coulisses à leur profit ?
Je ne le crois pas. Point de paranoïa !! Le pouvoir est pris par ceux à qui on le reconnaît. Il est l’émanation collective d’une société.
Le luxe a le pouvoir parce que la majorité des gens ont envie de luxe et se projettent dans les stars de tout poil.
L’argent est au pouvoir parce que la majorité des gens ont envie d’argent et rêvent de gagner au loto pour prendre un jour leur revanche.
Le pouvoir idéologique est pris par ceux à qui on donne trop volontiers la parole, toujours enclins à laisser les autres penser à sa place. Regardez les politiques se gargariser avec leur langue de bois. Pourquoi est-ce que l’on supporte cela ? il faut croire que la majorité des gens sont d’accord !!
Le pouvoir est à BHL parce qu’il sait tirer les ficelle médiatiques et que des journalistes serviles osent continuer de lui donner la parole : parce que le péquin achète le journal !! voilà la responsabilité de chacun.
Ne s’agit-il donc pas d’un problème collectif, qui nous concerne tous, et sur lequel chacun peut agir à son échelle ?
L’enfer, ce n’est pas "les autres"... à mon humble avis !!


> Les vertus de Zinedine Zidane : si vis pacem... Récup
15 juillet 2006 - 19h43

Heureusement que les USA n’ont pas inventé notre Foot, qu’il ne sont pas champion du monde... Car certains pisse-froids crieraient au complot organisé en nous expliquant que le foot serait l’opium du pauvre... A mourir de rire, comme les théories d’intellos évoquées dans l’article...

Le Foot est un sport universel, et la dernière coupe du monde a été suivie par 30 milliards de téléspectateurs de par le monde. Il procure un plaisir sain à des humains imparfaits au delà des differences (sociales, religieuses, nationales...), et qui fait dire à un certain Kofi Annan, je cite :

"En fait, nous, aux Nations unies, nous envions la Coupe du monde", déclara le secrétaire général, qui avait assisté dimanche soir au stade olympique de Berlin à la finale. Le Mondial de football est "un des rares phénomènes aussi universel que les Nations unies. On pourrait même dire que c’est plus universel. La FIFA a 207 membres alors que nous n’en avons que 192"...

Le révolutionnaire et le monarque redeviennent des enfants qui peuvent s’émerveiller ensemble par la partition magique d’un Zizou très inspiré le soir d’un 1/4 de finale France/Brésil... C’est pas plus compliqué que ça... Le reste n’est que foutaise... sorry... Genium



> Les vertus de Zinedine Zidane : si vis pacem... Récup
15 juillet 2006 - 23h08 - Posté par

J’avais bien compris déjà tout petit, quand mes petits camarades se moquaient de moi, m’appelaient tantôt la tapette, tantôt la fille, uniquement parce que j’avais le tord de ne pas partager avec eux leur passion pour ce sport, que j’avais pas finit d’avoir des emmerdes avec ça.

Et toujours aujourd’hui, j’ai du mal à m’expliquer pourquoi, à la différence de tous les grands passionnés, le footeux lui, surtout lorsqu’il est de sexe masculin tolère généralement très mal que l’on puisse ne pas aimer son sport favori, pire qu’on le critique au point que quelques uns voudraient qu’on en réserve l’exercice aux seuls pisses froids, garçons filles et autres infirmes ...


> Les vertus de Zinedine Zidane : si vis pacem... Récup
16 juillet 2006 - 07h36 - Posté par

Vous touchez la au probleme fondamental du foot, a savoir le point de vue de celui qui n’a jamais joué au foot et bien souvent par extension n’a jamais pratiqué un sport collectif.

Alors voici le moment de vous aider a comprendre pourquoi ce sport est universel :

Prenez deux groupes d’individus qui las de ne pouvoir se departager geographiquement, socialement, sociologiquement ou pour toute autre raison qui vous agrée (religieusement, ethniquement, etc la liste est longue de tout ce qui peut conduire les humains a s’affronter physiquement).

A un moment donné les sages vont decider d’un affrontement symbolique, bien entendu en prenant en compte le cote sportif de la chose, c’est forcement les plus forts qui vont etre choisi.

On delimite un espace reparti en deux camps a part egale, et on choisit une regle d’affrontement, penetrer le camps adverse et reussir a operer une action qui demontre la superiorite de l’un sur l’autre, en un temps imparti avec certaine regles strictes.

On choisit pour corser le tout de ne faire progresser les joueurs que s’ils se sont rendus maitre d’un objet malaisé a maitriser, une balle molle et ronde qu’ils ne pourront toucher qu’avec les pied..........

Et detail supreme qui me parait avoir echappé a la quasi totalité des non-initiés comme des initiés, interdiction absolue de se parler entre joueurs, autrement dit, interdiction de toute forme de parole (qui etaient a la base des conflits) et obligation de comprehension de l’autre quelque soit son origine, son niveau social, etc je vous laisse completer la liste.........

Sans vouloir me moquer des intellectuels en chambre, imaginons une partie d’echec ou chaque pion est vivant (donc doté de faculté de reflexion et d’action) et peut a tout moment etre le maitre du jeu, par opposition a une partie d’echec ou ne s’affronte que deux joueurs.......

Et maintenant chers amis intellectuels, essayez de trouver un systeme qui puisse se substituer a celui-ci en en remplissant aussi bien les fonctions, et cherchez longtemps......

Trés lontemps......

Trés trés lontemps.........

Et faites de beaux reves.......

Signé : un sportif........


> Les vertus de Zinedine Zidane : si vis pacem... Récup
16 juillet 2006 - 08h43 - Posté par

Pour enfoncer le clou, voici pourquoi, en adequation avec ce qui precede, l’incident marerrazzi-zidane a provoqué un tel dechainement mediatique au niveau mondial :

La finale de la coupe du monde est le sommet indepassable de la translation de l’afrontement physique a l’affontement symbolique.

En rompant l’interdiction absolue de l’utilisation de la parole, materrazzi nous a tous fait redescendre au niveau le plus bas de l’affrontement physique, le niveau le plus bas de la condition humaine, qu’il n’en soit pas remercié...........


> Les vertus de Zinedine Zidane : si vis pacem... Récup
16 juillet 2006 - 12h57 - Posté par

Quand à l’utilisation de la parole elle est si fréquente que les gamins eux mêmes ne cessent de se chambrer sur des terrains de sport. Je n’avais pas treize ans nous étions copieusement insultés sur les terrains par les joueurs les meilleurs, c’est à dire ceux auxquels on apprenait dans les sélections régionales et nationales la pratique de l’insulte....


> Les vertus de Zinedine Zidane : si vis pacem... Récup
16 juillet 2006 - 19h38 - Posté par

Qui n’a jamais joué au foot ? Depuis des décennies, c’es quasimtn obligtoire ! ET moi, comme la personne qui s’uinsurge, j’ai très tôt refusé le foot.J4ai conu les sports d’équipe, avant de me mette à d’autrs ports, moins colonisateurs et j’ia préfé ré le ring et la boxe française, la noblesse populaire à la place du sport de foule... JE suis, de plus un intellectuel DO ?NC comem la plupart d’entre eux, quelqu(’un qui aime la vie, praitque un sport ou une discipline physiquee et aime la vie... ET tout ce qui se passe autour du foot, qui n’est plus un sport,mais une mentlité, me dégoûte... C’est sale.. ;indigne. Et, de plus, ce n’eat pas uen accession sociale comme on veut le faire croire à partir de quelques exemples : le sport n’a jamais eu ce rôle, ce que dénoncent les minorités aux USA et pas mal d’émigrés "intellos"...

Et oui : intellos.. ; Et qui aiment la vie, pratiquent souvent une disciplmine physique par CUKLTURE physique et pronent l’EDUCATION physiaus cotre el sport, reflet des emntalités de l’ère industielle depuis sa naissance, et qui a tué tous les jeux anciens... Un désastre culturel mondial, comme le hamburger nuit aux cuisines traditionneles, et de recherche... C’est un biudozer mondialiste... une colonisation...

Des gens résistent : ici, dans el Nord, la Crosse au but renaît difficielment comme la boule de fort dans le Poitou.LA balle pelote continue d’petre pratiquée de part et d’autre dela frontière belge... Le lutte bretonne vit sa vie... ET, dans d’autres pays, on assiste à une lente et timide renaoisance des jeux anciens, qui font chaud au coeur comme un plat préparé& par uen grand-mère ou le petit vin du cru... Tendresse, mêem dans l’affrontement rude et physique... Une morale.Celel queel sport a perdu. Ca avance, mAis ça n’aura jamais la monstruosité du succès organisé par le fric du foot colonisateur...

ET ça, c’est dommage...

Eh oui : l’activité physique ludique, c’est aussi de la culture....


> Les vertus de Zinedine Zidane : si vis pacem... Récup
15 juillet 2006 - 23h56 - Posté par

oui oui pour l’instant.....

tout change, même le foot de nos encêtres....on vera dans 10 /15 ans ce que peut devenir ce genre d’"universel".


> Les vertus de Zinedine Zidane : si vis pacem... Récup
16 juillet 2006 - 12h54 - Posté par

Dès Les coupe du monde des années 30 (on le sait aujourd’hui) l’Italie a acheté des matches, à la miséreuse fédération uruguayenne notamment. On sait aussi que dès cette époque on pratiquait le dopage.
Le sport pratique vertueuse ? Et le reste n’est que foutaise ?
Tapie, Berlusconi, Gaydamak, Abramovich auraient investi dans le foot pour le seul amour du jeu ? Le blachiment de l’argent maffieux des russes, la vitrine néo-fasciste berlusconienne qu’est le Milan AC, foutaises ?
Vertueux ? Le scandale de l’albanais Vata, le totocalcio et Paolo Rossi, la Juventus, Milan, la Lazio, la Fiorentina cette année rétrogradées par les juges de l’opération "mains propres" pour des pratiques maffieuses, l’affaire Glassmann, l’achat par Tapie d’une coupe d’Europe, les joueurs Pardo et DiMeco convaincus de dopage mais l’affaire est étouffée, la physionomie des joueurs de l’equipe de France qui change en quelques mois avant la coupe du monde 1998, le dopage Del Piero, Zidane et toute la Juventus, le racisme et l’antisémtisme de la Lazio, le Heysel, les hooliganisme, les morts "étranges" de Foe, Feher, le scandale de St-Etienne, Schumacher qui dénonce le dopage en Bundesliga, Sören Lerby joueur chargé comme un mufle qui bavait, le scandale du match acheté Allemagne-Autriche en 1982, Djibril Cissé condamné pour violences sur un mineur de 13 ans, Diatta et Sommeil de même en sortie de boîte, Lee Bowyer et Woodgate pareil et à répétition, Cristiano Ronaldo accusé de viol, Patrick Kluivert et Robbie Van Persie de même .... litanie fastidieuse, je m’arrête donc....

Quand aux vertus du sport je peux y croire dans une certaine mesure lorsqu’il n’y a pas compétition. Or la compéttition dans le plus pur esprit capitaliste est attachée au sport... Ainsi donc j’avais douze ans et pratiquais le basket-ball. Déjà des clubs achetaient des gamins en leur offrant montre ou ballon, des copains prenaient du gurosan, et pour la fraternité un copain maghrébin d’une famille intégrée traitait un autre copain, de la même équipe, maghrébin aussi mais d’une famille pauvre : "sale arabe". Nous avions 14 ans l’équipe s’est rendue en boîte de nuit, l’arabe de l’équipe a été refoulé par les videurs. Que croyez-vous qu’il restait de l’esprit d’équipe ? Ils sont tous rentrés et ont laissé le copain arabe faire 10 km à pied pour regagner son foyer....

Ne nous faites pas hurler de rire avec les vertus du sport tel que conçu aujourd’hui....


> Les vertus de Zinedine Zidane : si vis pacem... Récup
16 juillet 2006 - 20h06 - Posté par

Qui a dit que le sport etait vertueux par nature ?

Qui a dit que les sportifs ne sont plus des etres humains comme les autres ?

L’homme est un loup pour l’homme, le sport ne peut pas y changer grand chose, il sert simplement d’exutoire, a nous faire rever, c’est un spectacle de fraternité illusoire.

Quand a l’usage de la parole sur un stade elle est formellement interdite, le seul autorisé a l’utiliser c’est l’entraineur sur le banc de touche en direction d’un joueur chargé de repercuter les consignes, theoriquement on n’a meme pas le droit de faire un signe de la main pour demander a recevoir le ballon.

La question n’est pas de savoir si foot est le sport universel par excellence, c’est un fait.

Je crois avoir parfaitement expliqué, pourquoi, translation de l’affrontement physique vers l’affrontement symbolique.

Et je pense avoir parfaitement resumé pourquoi l’incident zidane-materazzi nous a tous profondement meurtri, en quelques secondes, nous sommes passé du sommet de l’illusion que peut procurer le sport au niveau de l’affrontement symbolique (pour ceux qui sont lents, sans faire usage de ses mains ou d’une arme, etc.....) a la plus minable des bagarres.

Difficile d’imaginer un echec aussi cuisant en direct-live devant la moitie de l’humanite.....

Par extension, ce probleme de la parole, cache peut etre le probleme de la non communication entre les etres, tous doues de ce don extraordinaire qu’est le langage articulé et pas foutu de faire trois phrases sans eprouver le besoin de se foutre sur la gueule, surement la peur de mourir liée a ce coté averé et inexorable, d’ou agressivité et autodestruction.

Sans vouloir choquer les croyants, cette idee que dieu aurait creer l’univers pour y voir evoluer l’espece humaine...........


> Les vertus de Zinedine Zidane : si vis pacem... Récup
16 juillet 2006 - 13h16 - Posté par

J’oubliais...le traffic des joueurs africains. Ils arrivent en Europe ils ont à peine 13, 14 ans parfois, ils sont traités comme des esclaves, comme du bétail par les clubs. Quand ils ne font pas l’affaire ils restent en Europe livrés à la clochardisation. Un ancien MBvoumin, camérounais d’origine, conscient du problème a monté une association pour leur venir en aide...

Dans mon département un petit club de foot avait fait venir un joueur haïtien. Lorsque la préfecture a voulu l’expulser parce qu’il est sans papier, ce ne sont pas les gens du club qui l’ont caché mais des esprits libres qui ont si peu à voir avec le sport...

Dans mon département toujours, il y a quelques mois, des joueurs d’une équipe de basket-ball, 17, 18 ans ont drogué une très jeune fille de 13 ans et l’ont violé collectivement quand elle était inconsciente. Bel exemple de l’esprit d’équipe...
Qu’on se souvienne d’un joueur professionnel de l’équipe de St-Etienne de basket ball qui avait assassinné sa jeune compagne ou Carlos Monzon, Tyson, OJ Simpson... le respect de la femme et de la "faiblesse"... admirable....


> Les vertus de Zinedine Zidane : si vis pacem... Récup
16 juillet 2006 - 18h31

Pas compris pourquoi ce geste deplacé qu’un si grand champion a commis en présence de milliers de telespectateurs ; j’aurais compris que le reglement de compte se fasse dans les vestiaire mais pas en présence du public télévisuel et ceux présents au stade ; A toute erreur miséricorde ! Que vont penser les jeunes des banlieues qui s’entrainent sur des terrain de foot ?



zidane et la réaction immédiate
17 juillet 2006 - 10h32 - Posté par

Comment ça, réglement de comptes dans les vestiaires, ça aurait été mieux ? Mais pas du tout !!!!! Dans les vestiaires, c’est une vengeance fometée et fourbe, réfléchie...je crois qu’il n’y a pas pire. Le geste de Zidane vaut parce qu’il a été impulsif, réactionnel. C’est un geste de révolte instantanée, pas de basse vengeance ni de pure violence, et l’intégrité et la valeur du geste ne vaut que parce qu’il a justement été fait au grand jour !!! Quand vous ditez ça, vous reprochez à Zidane son geste mais vous prefereriez qu’il agisse comme un honteux et un vil...non non non. Il fallait qu’il réplique tout de suite ou pas. Seule l’instantanéité de son coup de tête peut le justifier...
et quant aux jeunes de banlieue comme vous ditez, il faut arrê^tê^r de les prendre pour des demeurés. S’il y a bien des gens qui ont compris le geste de zidane, c’est bien "les jeunes des banlieue" comme vous dites, et bien avant que les média ne retournent leur veste. Et entre nous, je préfère qu’ils assument leur actes en faisant les choses en réaction emotionnelle pour défendre leur honneur (personnel ou pas, quelle importance ?) et ce devant tous que de fomenter des vengêances masquées, hypocrites et sans honneur. A votre morale, je préfère celle de Zidane, Régis...ne devenez pas educateur s’il vous plaît... !-)
Mais à tout erreur, miséricorde... :)bonne journée
illy, jeune de banlieue


> zidane et la réaction immédiate
17 juillet 2006 - 12h24 - Posté par

Je ne suis pas l’auteur du post qui évoque les jeunes des banlieues illy et n’aurait pas davantage préféré que Zidane se venge dans les vestiaires. Vous vous méprenez illy. Mon propos n’a jamais été que de critiquer une actualité focalisée sur le futile... dans les vestiaires ou sur le terrain...
régis


> Les vertus de Zinedine Zidane : si vis pacem... Récup
17 juillet 2006 - 18h30

Marc Zoro avait déjà été insulté par Materazzi par des propos racistes. Tout le combat contre le racisme n’est pas nécessairemtn de la recup. Au contraire cette fois-ci il n’y a pas d’intermédiaires, donneurs de lecons, c’est zidane et le peuplle : Va-t-on accepter le racisme dans le foot indéfiniment ?
NON. Merci de me publier, même si je ne suis pas tout le temps du même avis que l’auteur.



> Les vertus de Zinedine Zidane : si vis pacem... Récup
18 juillet 2006 - 09h14 - Posté par

Cher monsieur le racisme dans le football est chose plus répandue parmi ceux qui s’en défendent. Comment expliquez-vous autrement le traffic qui s’organise autour de gamins de 13, 14 ans qui viennent du continent africain ? "On" (les clubs) les fait venir si jeune, aux frais de leurs parents (pauvrissimes) et "on" en abandonne la majorité aux trottoirs de nos grandes cités européennes. Que Monsieur Mbvoumin me parle de racisme dans le sport je veux bien l’entendre. Il a monté une association qui vient en aide aux enfants d’Afrique abandonnés par les clubs. Que Zidane s’en fasse le porte parole je trouve que c’est proprement dégueulasse. Quand on palabre des heures durant, comme c’est son cas, avec le Roi d’Arabie Saoudite, (pays où l’esclavage demeure , où il arrive que des esclaves indonésiens soient exécutés), quand on serre régulièrement les pinces de Chirac, Sarkozy, lesquels faut-il vous le rappeler expulsent des enfants même ; il me semble, cher monsieur, que ce brave footballeur ferait mieux, sur le sujet, de fermer sa gueule. Et je ne vous cause pas de l’argent qu’il gagne, sur lequel il ne paye pas le moindre impôt, dans un pays l’Espagne où l’argent de ces impôts bien redistribué eut peut-être aidé à éviter les sanglantes ratonnades de Eijido...
Si vous comptez derrière Zidane tout un peuple, vous voudrez bien m’en abstraire. Et puis vous savez bien que le football, le sport en général c’est chauvinisme, patriotisme, xénophobie et in fine racisme. Je ne parle pas pour vous, cher monsieur qui semblez animé des meilleures intentions, mais je dit que la compétition, quelle qu’elle soit, à quelque niveau qu’on la tienne, implique ; viscéralement ces encombrantes saloperies chauvines et le mépris de l’adversaire ; à la différence de l’émulation, saine, qu’on peut trouver dans le jeu.

régis





Gauche homard et gauche caviar : Débat pour en sortir !
dimanche 21 - 10h48
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Cabine téléphonique ?
dimanche 21 - 08h54
de : Tassadit
1 commentaire
Mort d’Adama Traoré : le « J’accuse ! » de sa sœur Assa (repris par le yéti blog)
samedi 20 - 17h52
de : nazairien
les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
2 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
11 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

A l'instant où l'esclave décide qu'il ne sera plus esclave, ses chaînes tombent. Gandhi
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite