Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Marche pour la Paix Tel Aviv. Communiqué de Yesh Gvul et de M. Warschaswki

de : Tel Aviv
lundi 24 juillet 2006 - 11h08 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 53.4 ko

La Marche pour la Paix de samedi qui s’est déroulée à Tel Aviv a été organisée par une coalition de partis de gauche et des groupes non parlementaires pour la paix. Yesh Gvul y compris.

de Yesh Gvul / AIC

Car ceux qui portent les instruments de guerre
Et nous sommes de leur nombre,
Certains en pratique,
Certains dans une étreinte approbatrice
Sont aspirés, marmonnant "nécessité" et "vengeance",
Dans le domaine des crimes de guerre.

Nathan Alterman, 1948

La participation a été beaucoup plus importante que prévue (plus de 2 500 personnes selon le Ha’aretz, près de 5 000 selon Uri Avnery).

Les passants ont regardé avec étonnement la manifestation bruyante clamant des slogans contre la guerre (avec une version en hébreu d’un cri de l’époque du Vietnam : « Ministre de la Défense, Amir Peretz, combien d’enfants as-tu tués jusqu’à présent ? ») Les media israéliens ont donné une fausse impression que près de 100% de la population était unie derrière l’attaque sur le Liban et des citoyens ont paru être ahuris d’entendre des voix claires de dissidents.

Parmi les orateurs à la fin du rallye, le coordinateur de Yesh Gvul, Ishai Menuchin s’est concentré sur les crimes de guerres qui sont en train d’être commis chaque jour, demandant aux soldats de refuser de prendre part à de tels excès et en prévenant que ceux qui les commettent devront en fin de compte en répondre face à la justice si possible devant des tribunaux israéliens et si non, il a promis que le mouvement agirait pour les amener devant des cours de justice étrangères.

D’autres protestions sont en préparation. La coalition anti-guerre est déterminée à accroître se efforts et nous comptons sur nos amis et ceux qui nous soutiennent dans le monde pour faire savoir qu’il y a une opposition interne israélienne à la guerre. Nous avons besoin de votre aide et de votre solidarité.

Aux soldats et aux réservistes : Yesh Gvul tient une « ligne directe » qui conseille ceux qui refusent de prendre part à l’offensive au Liban.

Si vous voulez ou pouvez aider : Chèques à : Yesh Gvul, PO Box 6953 Jerusalem 91068

Transferts par banque : Yesh Gvul, Acct. no. 366614 Bank Hapoalim, King George St. branch (690) SWIFTCODE : POALIT

Pour tout renseignement sur Yesh Gvul en français :

http://www.yeshgvul.org.il/index_f.asp


de MICHAEL WARSHAWSKY (AIC)

« Première manifestation de masse contre la guerre » est le titre du bon et très détaillé reportage publié ce matin dans Haaretz.

Cinq mille manifestants environ, venus de tout le pays, ont crié haut et fort leur rage contre la guerre criminelle qui touche les populations civiles du Moyen-Orient, y compris les israéliens, en les prenant en otage.

« Non à la guerre »,
« Nous ne tuerons pas et ne mourrons pas pour les USA »,
« Amir Peretz, nous t’attendons à La Haye »,
« Non aux destructions à Gaza et au Liban »,
« Les enfants de Beyrouth et Haïfa ont droit à la vie »,

étaient les slogans les plus populaires, dans la plus grande artère de Tel-Aviv, criés à pleine voix, en hébreu comme en arabe.

Contrairement à la précédente manifestation, il y avait une présence importante de citoyens palestiniens d’Israël, dans le cortège comme à la tribune. Conformément aux agréments politiques nécessaires, mais malheureusement, l’âge moyen des orateurs ne représentait pas la composition de la manifestation ni le noyau activiste du mouvement anti-guerre : beaucoup de vieux militants et de leaders de partis à la tribune, beaucoup de jeunes militants, pas forcément engagés dans des partis politiques, dans la manifestation même, avec un esprit combatif.

Alors que Peace Now, comme on s’y attendait, a refusé de participer à la manif - et ne s’oppose toujours pas à la guerre contre le Liban- plusieurs leaders (opposants) de Peace Now sont venus, à leur propre initiative.

Le nouveau défi est maintenant de passer d’une série de manifestations, à un mouvement anti-guerre stable, où ceux qui ont été la force motrice de l’opposition active à la répression dans les Territoires occupés, et, la semaine dernière, à la guerre au Liban, (Women coalition for a just peace, AIC, Taayush, Gush Shalom, les mouvements de refuznik) prendront leur place légitime dans le processus organisationnel de décision, aux côtés des partis politiques (Parti Communiste israélien/Hadash, National Democratic Regroupment/Balad). Tâche pas facile, avec ses inévitables soubresauts de générations et d’expériences politiques différentes, mais un défi que nous pouvons et devons relever, en gratitude du succès de notre manifestation de samedi.

Transmis par Michel Warshawsky, Alternative Information Center, Jérusalem

(Traduit de l’anglais par Marie-Ange Patrizio)

http://www.protection-palestine.org...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> Marche pour la Paix Tel Aviv. Communiqué de Yesh Gvul et de M. Warschaswki
24 juillet 2006 - 12h24

il est pas mal leurs petit "bouclier" avec le drapeau palestinien et israelien !
on devrait reprendre le même pour les manifs ici !!!
SOLIDAITE avec les camarades en lutte là bas !
raski



> Marche pour la Paix Tel Aviv. Communiqué de Yesh Gvul et de M. Warschaswki
24 juillet 2006 - 20h15 - Posté par

Salam
Ce qui serait bien c’est de faire la paix tout court. Alors alllons y, puis ce que le logo te plait. Je plaisante, evidement. Pour ne pas hurler de rage quand je vois la non réaction du peuple de UE, et leur alignement avec les noecons. j’ai une amie tres chere, son mari et leur trois enfants, ils vivent au sud liban. je n’ai aucune nouvelle.
sousou brussels


> Marche pour la Paix Tel Aviv. Communiqué de Yesh Gvul et de M. Warschaswki
24 juillet 2006 - 21h00 - Posté par

Ces hommes et ces femmes sont l’honneur de l’Humanité. Ils ne font pas, eux, un "travail d’assainissement" (Michel Barnier, ce matin sur France Inter), ils savent qu’il ne peut y avoir la guerre entre deux peuples, Palestiniens et Israeliens, que tout rapproche, et d’abord une terre. Il ne peut y avoir de paix sans égalité entre les peuples.
Le gouvernement israëlien, les va-t-en guerre bushoïdes, les roquets blairomorphes, sinistres diviseurs de l’humain, sont de méprisables assassins.
Merci et Solidarité avec les Palestiniens et tous ceux qui sont debout pour défendre leur dignité.






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite