Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Liban : La guerre préventive permanente d’Israël et les limites de l’unilatéralisme

de : Michel Warschawsky
dimanche 6 août 2006 - 18h32 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires
JPEG - 20.8 ko

de Michel Warschawsky Traduit de l’anglais par Marie-Ange Patrizio

"Nous sommes en guerre !" proclame Israël depuis cinq ans. Une espèce unique de guerre : une guerre unilatérale, où un seul des deux côtés, Israël, combat, frappe, détruit, assassine, arrête, torture.

Et maintenant, soudain, l’autre côté riposte, en attaquant des militaires aux avant-postes israéliens et des véhicules blindés, et quand l’autre côté a fait des prisonniers de guerre - ils ne sont pas considérés comme des combattants ennemis, mais comme des terroristes qui attaqueraient sans raison un état souverain.

Cinq années d’usage à peu près unilatéral de la violence crée l’illusion d’être le seul acteur en scène, tous les autres n’étant pas plus que des objets passifs de la brutalité unilatérale. Et après l’illusion, c’est la surprise et maintenant, la désillusion.

Les services de renseignement militaires israéliens ont été surpris par l’attaque palestinienne victorieuse au poste militaire de Kerem Shalom, comme par l’attaque Hezbollah à la frontière du sud Liban ; le Mossad a été surpris par la capacité de frappe de ce même Hezbollah sur les grandes villes israéliennes, avec missiles et roquettes. La surprise est toujours le prix à payer de l’arrogance coloniale et de son incapacité structurelle à envisager les colonisés comme des humains qui peuvent penser, avoir des plans, des actions et des réactions.

Bien qu’ils parlent tout le temps d’ « Arabes », de « menace arabe », d’ « ennemi arabe », de « menace musulmane » etc., les Israéliens ne saisissent pas le lien évident qu’il y a entre les massacres perpétrés par l’armée israélienne à Gaza et la contre-attaque des activistes libanais. Par conséquent, ils sont, presque unanimement, très surpris et profondément offensés : comment une organisation libanaise ose-t-elle attaquer des villes israéliennes, sans aucune raison, ni provocation de leur part à eux ? ! Habitués à l’usage unilatéral de la violence, les citoyens de l’Etat d’Israël sont, ces jours ci, totalement désorientés, et, comme d’habitude, ont un fort sentiment d’être des victimes, les victimes de la haine mondiale contre les juifs en tant que juifs.

La réponse stratégique de l’état-major israélien, est de multiplier l’usage de la violence, se référant à la vieille et stupide conception militaire selon laquelle « ce qui n’a pas pu être fait par la force, doit être fait avec plus de force ». Ils n’ont pas la moindre idée de ce que peut être l’issue de leurs bombardements des infrastructures civiles libanaises sur la stabilité du régime ; ils rêvent d’attaquer la Syrie, sans aucune sérieuse évaluation du potentiel iranien de réaction à une telle attaque, y compris l’émergence d’une insurrection chiite contre les forces étasuniennes en Irak. Comme toute armée coloniale, ils veulent « donner une leçon » aux Arabes, ou aux Musulmans, par leur supériorité militaire.

Pendant ce temps, les Israéliens sont les seuls à apprendre, de façon pénible, que tôt ou tard l’usage unilatéral de la violence conduit à l’usage réciproque de la force et que dans un proche avenir, ils risquent d’apprendre aussi que, au Moyen-Orient, un conflit local peut dégénérer en une guerre régionale. Le fait qu’une petite organisation libanaise bien structurée peut provoquer de sérieux dégâts au coeur d’Israël est un terrible coup porté à la force de dissuasion de l’état hébreu, et les tonnes de bombes lancées sur le sud Liban n’arriveront pas à changer cette nouvelle réalité.

La crise actuelle n’est pas finie pour trois raisons : premièrement, il n’y a aucun signe de quelque reddition que ce soit, ni dans les Territoires occupés palestiniens, ni au Liban. Bien que plusieurs régimes arabes, en particulier l’Arabie Saoudite, l’Egypte et la Jordanie, et qu’une partie de l’élite dominante libanaise, soient mécontents de la contre-attaque du Hezbollah, la brutalité de la violence israélienne a rapidement créé un large ressentiment arabe contre la violence israélienne, et un soutien à la Résistance. Deuxièmement, parce qu’il n’y a et qu’il n’y aura pas de pression internationale sur Israël : même l’Union européenne est en train de considérer Israël comme une victime ayant un droit de riposte légitime... quoique de façon proportionnée. Troisièmement, parce que la population israélienne ne considère pas la perte de vies israéliennes comme un échec de la politique de son gouvernement et comme un catalyseur de son mouvement de masse anti-guerre, comme ce fut le cas pendant la guerre du Liban, en 1982-1985. Ayant intériorisé la théorie du choc mondial des civilisations et, par conséquent, le besoin d’une guerre préventive permanente, la majorité de l’opinion publique israélienne considère le fait d’avoir des victimes, civiles et militaires, israéliennes, comme une chose naturelle et inévitable. En d’autres termes, la politique gouvernementale n’est pas vraiment responsable des souffrances de la population israélienne, perçues comme le prix à payer pour protéger Israël, en tant que partie du « monde civilisé », face à la barbarie musulmane.

La grande difficulté à considérer le « clash des civilisations » comme une fausse logique, enracinée dans l’opinion publique israélienne depuis 1996, est confirmée par l’effondrement total de Peace Now, la plus grande organisation de masse pacifiste israélienne, son silence pendant la guerre sauvage de destruction déclanchée par Sharon entre 2001 et 2005, et aujourd’hui, son soutien à l’agression contre Gaza et le Liban.

C’est pourquoi, à la différence de 1982, seulement 800 femmes et hommes ont manifesté hier soir à Tel Aviv contre l’agression israélienne au Liban et la politique israélienne de domination. Si courageux et déterminés qu’ils soient, ces activistes du mouvement anti-colonial ne peuvent pas changer la ligne d’action du gouvernement et sa conduite vers une guerre permanente dans la région. Mais au moins leur opposition à la politique guerrière de leur propre gouvernement est-elle une preuve vivante qu’il n’y a pas de « clash des civilisations » ni, comme les médias sont en train de le décrire, « un problème général de culture » entre juifs et arabes. Bien sûr, il y a un clash, un clash entre, d’une part ceux qui, à Washington comme à Tel Aviv, sont en train de mener une conquête de colonisation du monde sous la domination des grands firmes mondiales et de l’empire Us, et, d’autre part, les peuples du monde qui aspirent à une liberté réelle, à une indépendance souveraine et véritable.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> Liban : La guerre préventive permanente d’Israël et les limites de l’unilatéralisme
7 août 2006 - 02h25

J,ai de la difficulté à croire que Israel se définie comme une victime dans tout ça. Comment un peuple ayant connu autant de sévismes au cours des siècles n’ai rien appris ? Ils font tout simplement ce qu’ils ont subit pendant longtemps. Ce qui est dommage pour eux, c’est que dans le monde entier les nouvelles générations ne se souviendront pas des Juifs comme des victimes de la 2e guerre mondiale mais plutôt comme des tyrants de l’ère moderne !

A force de marteler ses voisins de bombardements et d’attaques, Israel perdra tout soutien de l’occident et un jour se retrouvra seule face à ses ennemis et ce jour sera très sombre pour eux. Pour ma part, j’ai beau connaitre l’histoire, je n,ai plus aucune sympathie pour Israel. Le jour où ils se feront battre par une force supérieure, je ne pleurerai pas sur leur sort.

Ici au canada nous sommes loin de la guerre et ne connaissons pas vraiment ce que c’est au quotidien, mais par contre le connais des Libanais qu m’en ont parlé de leur jeunesse et c’est rien de réjouissant. Comment un peuple peut décider d’être en guerre constante et espérer vivre en sécurité. Présentement c’est facile car ils s’attaque à un ennemi plus faible qu’eux, mais si une alliance se créée et riposte, je donne pas cher de la peau des Juifs.

Depuis fort longtemps on nous martèle que les arabes sont des méchants, des vilains. On le voit dans les films surtout. par contre en réalité, est-ce vraiment eux les méchants ? Plus on s’informe plus on se rend compte que non et un jour, comme dans le passé peu élogieux des juifs, ils périront de nouveaux...



> Liban : La guerre préventive permanente d’Israël et les limites de l’unilatéralisme
7 août 2006 - 08h23 - Posté par

Je crois que tu as malheureusement raison.Combien de survivants de la 2eme guerre mondiale ? Comment perçoivent ils ces agressions incessantes d’Israel ? Comment acceptent ils la construction de ce mur muni de caméras,de tours de guets,ces routes réservées cette fois ci à eux seuls ? Pendant longtemps on nous a parlé des kibboutz comme quelque chose de beau,de nouveau,sans jamais faire mention des habitants de la Palestine.

Aujourd’hui,nous voyons,nous savons et.... la sympathie s’en est allé.

Ce sont des tyrans,des assassins,pas aimables.

800 israéliens se mobilisent en Israel contre cette guerre perpétuelle... C’est peu.

Il y a longtemps que la communauté internationale se tait voire même adhère.

pendant ce temps les marchands d’armes se remplissent les poches.Et ça permet d’essayer de nouveaux joujoux,de balancer des bombes interdites,non conventionnelles’c’est comme ça qu’on dit ?)

Honte à tous ceux qui les soutiennent.Et chez nous,en France ils sont nombreux...josie


> Liban : La guerre préventive permanente d’Israël et les limites de l’unilatéralisme
11 août 2006 - 16h28 - Posté par

je suis contre cette querre que israel mene en palestine et aux liban c,est un crime de querre et un crime contre l,humanité ,que fait la communauté internationnal ,c,est terrible ce qui se passe et ont laisse faire !,comme les americains avec leurs querres préventive contres des pays auquel la misere s,installe .,les morts des familles entiere ensevelie sous les décombres de leur maison comme leur coeurs doit etre déchirer ,apres ils se demande pourquoi il y as du terroristes ,pour moi les bombes qui tombent sur des civils n,a pas de différence ,c,est du terroiste . il n,y as pas de justice ,ont enferme pourtant des personnes juger pour crime de querre que se passe t-il ?etre une super armer veut dire ne pas etre juger ?


> Liban : La guerre préventive permanente d’Israël et les limites de l’unilatéralisme
7 août 2006 - 19h15

"seulement 800 femmes et hommes ont manifesté hier soir à Tel Aviv contre l’agression israélienne au Liban et la politique israélienne de domination."

Vous verrez que dans quelques temps, ils seront 8OOO et tous diront qu’ils étaient là depuis le début comme l’écrit Uri Avnery.

Ceux du 5 août :

http://www.alternativenews.org/inde...



> Liban : La guerre préventive permanente d’Israël et les limites de l’unilatéralisme
7 août 2006 - 20h34

j’ai trouver cette article très intérressant mais es tjrs la vérité je tenais a féliciter le journaliste qui a rédigé cette article







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite