Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Contre la fête de la science !
de : Oblomov
mardi 10 octobre 2006 - 09h33 - Signaler aux modérateurs
9 commentaires

ENRAYONS LA PROPAGANDE TECHNOSCIENTISTE

Rendez-vous vendredi 13 octobre 2006 à 13H30 sur le parvis de Jussieu - Métro Jussieu.

Groupe Oblomov - 21ter rue Voltaire 75011 Paris

JPEG - 42.3 ko


Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Contre la fête de la science !
10 octobre 2006 - 13h09

N’importe quoi !
Avec de tels raisonnements qui font la part belle à la contraposition, on est vraiment dans le conservatisme le plus rétrograde.
Vigilance citoyenne oui,
arrêt de l’inféodation de la recherche aux intérêts privés, oui,
jeter le bébé avec l’eau du bain, non !

Ca me fait penser à cet inspecteur critiquant l’abandon total de la globale proné par Robien, lequel n’est pas content, et qui disait :
« Quand un TGV ne fonctionne pas, on pense réponses techniques, pas retour à la diligence ! »
http://www.humanite.fr/journal/2006...

Jean-Michel (PCF)



> Contre la fête de la science ! (précisions)
10 octobre 2006 - 14h08 - Posté par

Ceci n’est pas une fête

La très douteuse Fête de la Science à laquelle on nous convie est bien malvenue. A travers cet étrange "foisonnement d’activités et de manifestations", cet étalage de tubes à essai et de posters colorés, on s’emploie activement à nous jouer "Martine au labo", sur le modèle de ces historiettes élaborées pour faire croire aux enfants qu’ils sont encore nourris avec des produits de la ferme, alors que tout se passe dans de sinistres hangars concentrationnaires.
Quand les désastres s’accumulent et que se multiplient les signes d’une destruction accélérée du vivant, causée par le développement irrationnel des sociétés humaines, les instigateurs de l’événement invitent la population à rencontrer les chercheurs, "pour que les sciences soient un plaisir et pour permettre à chacun d’expérimenter des phénomènes scientifiques, d’apprendre et de découvrir, de s’informer sur le monde de la recherche et des technologies". Derrière le discours de consensus autour d’une improbable science neutre, il s’agit manifestement d’honorer la hardiesse de la Recherche française, son esprit d’entreprise, et son culte de la performance – tout en suscitant ces vocations mortifères dont le capitalisme a le secret.

Dans le contexte actuel, il serait autrement plus urgent, pour les scientifiques et leurs institutions, de commencer par faire le bilan du rôle de la science et de ses applications depuis une cinquantaine d’années, au regard de ce qu’elles promettaient. Non seulement elles n’ont rien résolu, mais elles ont considérablement aggravé les problèmes de l’humanité, en dégradant les écosystèmes et les milieux de vie, en accentuant le contrôle social, la dépossession des individus, la transformation des êtres humains en matière vivante à gérer et à exploiter.
On veut faire croire au profane qu’il peut s’approprier les derniers résultats de la science en possédant tous les gadgets technologiques dernier cri, alors que ce sont à l’inverse ces objets qui finissent par le posséder. A force de ne plus savoir comment ils fonctionnent, on finit par oublier qu’ils peuvent NE PAS fonctionner, et que c’est NORMAL. Ce mythe de l’infaillibilité pousse le consommateur à exiger toujours plus de cette fiabilité illusoire, en se rendant par là même de plus en plus esclave de ces techniques qu’il-elle ne maîtrise pas. Les larmes des shooté-e-s au téléphone portable privé-e-s de réseau expriment une rage bien solitaire…

Le souci de scientifiques dignes de ce nom devrait donc être de mettre un terme à cette fuite en avant. En premier lieu, en s’opposant activement aux ineptes « priorités » du Ministère délégué à la Recherche, qui relèvent toutes du même délire scientiste, du même mensonge.
En dénonçant la multiplication des antennes GSM, la prolifération des OGM, le développement incontrôlable des bio- et nanotechnologies, l’eugénisme patenté des thérapies cellulaires.
En contrant la dérive managériale qui affecte tous les laboratoires de recherche, et qui, en accroissant l’esprit de compétition et la précarité pour le plus grand nombre, les empêche de s’interroger sur la signification de leur travail.
Ou encore en développant, en concertation non pas avec de livides militaires ou d’avides actionnaires, mais avec toutes et tous, des savoirs et des techniques à même de faire reculer notre soumission aux méga-structures qui nous écrasent. En bref, des technologies douces et à dimension humaine, capables de servir notre autonomie.

Tout ceci pourrait bien avoir quelque chose d’exaltant, mais nous emmènerait très loin de l’irresponsable « atmosphère conviviale et ludique » décrétée par les organisateurs de cette niaise et indécente célébration.

La fête est finie. La Science pue.

Groupe Oblomov

21ter, rue Voltaire
75011 Paris

oblomov@no-log.org


> Contre la fête de la science ! (précisions)
10 octobre 2006 - 15h34 - Posté par

la science c’est la "lumière de la raison" chère aux révolutionnaires du 18e, pas son application économique chère à nos décideurs d’aujourd’hui. Récuser la science c’est sombre dans la vague "postmodernisme" actuelle, faite du relativisme cognitif le plus stupide. Comment la "gauche" a pu tomber si bas, crier haro sur les rares volontés d’éclairer encore un peu les masses ! "Non à la fête de la Science, oui à Loft Story", tout un programme résolument progressiste, bravo !!! Il ne vous reste plus qu’à brûler le palais de la découverte et la Villette, comme ça tout le monde pourra élever son niveau de culture aux informations diffusées par TF1 !
Que ne restez vous tel votre Oblomov dans son canapé plutôt que de venir jouer votre numéro d’obscurantiste manipulé en public...

Levochik


> Contre la fête de la science ! (précisions)
20 octobre 2006 - 17h13 - Posté par

Vous ne répondez pas à la question centrale : comment retrouver une autonomie de choix et de décision dans la méga technostructure actuelle, où tout ce qui conditionne nos vies -socialement et biologiquement - échappe totalement à notre contrôle. La question ne peut pas être Loft story ou la Cité des Sciences, d’ailleurs on a les deux, c’est sans doute ça, la démocratie... pas plus qu’entre "le nucléaire ou la bougie", ce non-argument de totale mauvaise foi.

La perte quasi totale d’autonomie des individus, des communautés et des peuples -enfin, ceux qui ont survécu à deux siècles de capitalisme industriel -, qu’est-ce que c’est ? C’est ne plus avoir d’autre possibilité d’influer sur le cours des événements que celle de voter une fois tous les 36 du mois pour une bande d’affairistes et d’idéologues qui, de toute façon, marchent dans le sens de la roue.

Surtout, ce qui compte, d’un point de vue pratique, c’est que les immenses pouvoirs qui nous canalisent dans la consommation et la soumission aux modes, aux idéologies etc. ne peuvent être efficaces que par un arsenal technologique et industriel, comme on le voit en cas de guerre, mais aussi avec l’arme de l’économie, la vision du monde et de la vie par la seule statistique, le chantage à l’efficacité -qui détruit l’imaginaire-...

Cet arsenal technologique ne tombe pas du ciel. Il est bel et bien conçu par de braves citoyens chercheurs qui oeuvrent tous pour le bien de l’humanité, of course. Ces mêmes chercheurs contribuent à propager le mythe d’une science "pure", en soi, malheureusement "dévoyée" de temps à autre par de mauvais et méchants esprits. La simple vérité, c’est que la science expérimentale, pour exister, commence par créer des conditions "parfaites", dites "de laboratoire", et qu’à la longue c’est l’ensemble du monde qui devient le laboratoire. Exemple ? L’informatique, entre autres.

Le fait qu’il y ait un peu de confort phyiologique et pratique , comme bienfait collatéral de la mainmise sur la vie par l’Etat, les industriels et les laboratoires, ne me fait pas oublier ce qui s’est perdu en échange : goût d’une liberté autre que formelle (choisir son aprti politique, son journal, son asso...), intelligence politique, solidarité, autonomie morale et physique.

J’ajoute que ce confort est étrangement adapté aux nécessités du capitalisme industriel : rapidité d’information, de déplacement, de calcul, "culture" de masse ect.

Je ne conteste pas que l’eau bout à 100 degrés au niveau de la mer et tout ce qui s’ensuit. Je ne suis pas obligé pour autant de rester le cul dans la marmite.


> Contre la fête de la science ! (précisions)
10 octobre 2006 - 15h40 - Posté par

"Non seulement elles [les sciences] n’ont rien résolu" ah ah, ce genre d’affirmation sortant raide comme balle d’un fusil d’un fils-à-papa qui vit dans le confort construit pour lui par d’autre, notamment ces affreux chercheurs, est à mourir de rire. Prend ton baluchon et va vivre en autarcie, au moins tu polluera moins le monde avec des mails ! Le fantasme bobo du retour aux sources a de beaux jours devant lui :) Vive l’animisme, l’espérance de vie à 30 ans et Ptolémée !

Levochik


> Contre la fête de la science ! (précisions)
10 octobre 2006 - 20h03 - Posté par

Mais tu utilises de la technologie, pour nous pondre un tel texte.
Oui à la science, oui au progrés, oui aux découvertes.
Aprés oui, nous sommes d’accord, non aux profits etc...
J.Vincent


> Contre la fête de la science ! (précisions)
10 octobre 2006 - 22h54 - Posté par

La science aux services de le l’humanité, nous ne pourions que nous féliciter de son développement.

Mais la science aux service des militaires pour concevoir les armes toujours plus terrible, la science pour produire des armes atomiques toujours plus meurtrières aux services des puissances du BIEN (USA, Israel, FanceInde, Pakistan etc ...) et interdite, au nom de la morale aux pays du Mal

Mais la science aux services unique de la société de consommation, multipliant pour son seul profit, tous ces produits totalement inutiles, étalés sans scrupules par une publicité démentielle, sous le nez de la majorité de la population la plus pauvre, créant ainsi des besoins artificiels qu’ils ne pourrons jamais satisfaire, créant par la même, la convoitise et la petite délinquance si utile pour justifié une répression impitoyable.

La science ne pourra jamais remplir son rôle civilisateur tant quelle restera directement ou indirectement aux services du capitalisme sans conscience. Révolutionnaire


> Contre la fête de la science ! (précisions)
12 octobre 2006 - 13h06 - Posté par

et bien si t’as compris ça fais de la politique plutôt que d’aller casser les c. de gens comme moi qui vont expliquer bénévolement à des gosses de 5eme pourquoi il pleut sur les montagnes comme il y a des gouttes sur une bouteille de bière fraîche.
Levochik


> Contre la fête de la science ! (précisions)
15 septembre 2007 - 13h25 - Posté par

ben y me semble que c’est bien ça qu’il fait, de la politique





14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
1 commentaire
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
2 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
7 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
1 commentaire
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires
Week-end de résistance et d’occupation contre le projet de Surf Park de Saint Père en Retz (44) le 20 et 21 Juillet 2019
dimanche 7 - 11h02
de : Collectif Terres Communes
POINTS DE NON-RETOUR [THIAROYE]
vendredi 5 - 20h16
de : Ernest London
1 commentaire
Alexandre Langlois réagit à son exclusion de 12 mois : « C’est une sanction politique » (vidéà)
vendredi 5 - 01h44
de : nazairien
Baccalauréat 2019 : Blanquer droit dans ses notes
jeudi 4 - 18h07
Le Président du Mexique Andrés Manuel Lopez Obrador reçoit des menaces !
jeudi 4 - 15h12
de : JO
L’Eau, c’est la vie : la "guerre de l’eaué a telle commencé, NESTLÉ : l’escroquerie du commerce de l’eau (vidéo)
mercredi 3 - 23h10
de : nazairien
2 commentaires
"Américan Dream" Peste bubonique à Los Angeles : la Californie sur le point de devenir un État du tiers-monde
mercredi 3 - 12h32
de : nazairien
2 commentaires
Amazon : plusieurs sites bloqués par des Gilets Jaunes et des écolos
mardi 2 - 11h06
de : nazairien
1 commentaire
Vilain Villani la suite à Grenoble chez Mandrin
lundi 1er - 23h19
de : PMO viaJYP
Collège République de Bobigny : Sud-éducation dénonce un article à charge de Libération
lundi 1er - 16h17
Accidents du travail : silence des ouvriers meurent :
lundi 1er - 08h43
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

C'est par nos pensées, nos paroles et nos actions, individuellement et collectivement, que nous façonnons nos lendemains. Sagesse Tsagali
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite