Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite, commenter l'article...

De mauvaises polémiques et d’authentiques divergences


de : OC
vendredi 13 avril 2007 - 21h59 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

A la gauche du PS : De mauvaises polémiques et d’authentiques divergences

Malgré les « coups bas » et certaines controverses stériles de cette campagne présidentielle, le débat à la gauche du Parti socialiste doit se poursuivre dès le lendemain du premier tour de l’élection, le 22 avril.

Après la victoire du « non » au référendum, une légitime aspiration à rechercher l’unité pour la présidentielle est apparue. Certains ont voulu voir, dans l’échec, le produit d’un affrontement entre « chapelles » ou « appareils » politiques, d’autres celui du choc entre des ego hypertrophiés. À l’aune des campagnes menées par les candidats qui battaient l’estrade conjointement contre le traité constitutionnel européen, on s’aperçoit que cette situation est plutôt le fruit de divergences bien réelles. Elles démontrent que le « non » au référendum ne constituait pas un ciment suffisamment fort pour affronter en positif la définition d’un programme et la stratégie de pouvoir.

José Bové a passé son week-end à tacler Buffet et Besancenot. Interrogé, lui aussi, sur le « trop-plein » de candidats à gauche du PS, il cherche à habiller sa candidature comme celle des comités du « non » de gauche. « Cette alternative, je l’incarne, parce que je suis le seul à pouvoir réunir d’anciens communistes, des Verts, des trotskystes... ». Alors, Bové candidat « 29 Mai canal historique » ? Après avoir indiqué qu’il ne serait pas candidat si Fabius était celui du PS, puis si Buffet et Besancenot étaient candidats de leur parti, après avoir retiré sa « candidature à la candidature », Bové a fait le choix de se présenter en bout de course. C’est son droit le plus strict. Mais faire la démonstration qu’il s’agit d’une candidature de rassemblement relève plus de la mauvaise foi que de la science politique.

Cherchant à se démarquer, Bové fustige le « vote protestataire » pour Laguiller ou Besancenot, « qui, dans le passé, n’a servi à rien ». Cette critique-là est étonnante de la part de Bové, qui n’a cessé, à juste titre, de protester contre les OGM ou la mondialisation. Nous estimons que protester - même si cela ne suffit pas - est une attitude parfaitement légitime, tant la colère populaire est grande. Cela a, au moins, le mérite d’indiquer au Medef et au gouvernement le degré de détermination qui existe face à eux dans le pays.

Comme il fallait servir tout le monde, Bové en aura aussi mis une louche pour Buffet, accusée - en compagnie de Voynet -, de chercher à « se raccrocher au Parti socialiste, peut-être pour avoir un ministère ». On comprend mal alors pourquoi, à l’automne, quand la LCR refusait de ratifier le texte « Ambition-Stratégie » des collectifs unitaires, parce qu’il ne faisait pas suffisamment la clarté sur les alliances, en particulier du PCF avec le PS, José Bové y voyait un « prétexte » de la Ligue à ne pas faire l’unité...

Marie-George Buffet a critiqué, elle aussi, ces derniers jours, nos positions politiques. Elle a jugé notre orientation « désespérante » pour ceux qui sont « dans l’urgence sociale ». « Ce que les hommes et les femmes qui sont menacés de licenciement, qui ont du mal à finir les fins de mois demandent, ce n’est pas qu’on reste dans l’opposition pendant cinq ans, mais qu’on crée les conditions pour que la gauche bouge, quelle soit majoritaire, qu’elle batte la droite et que, cette fois-ci, elle fasse une politique qui réponde à leurs exigences, c’est ça l’urgence », a-t-elle déclaré, précisant ensuite qu’il s’agissait, pour elle, de se « rassembler pour créer une nouvelle majorité et un gouvernement qui changent la vie ».

Unité

Même si nous aurions aimé trouver des formules aussi dures à l’encontre de Royal, nous laisserons de côté les aspects les plus caricaturaux comme notre prétendue insensibilité à la souffrance humaine. Comme le PCF, nous souhaitons la défaite de la droite version Sarkozy ou version Bayrou. Et quand elle est au pouvoir, nous sommes toujours candidats pour une opposition unitaire et radicale à sa politique. Mais nous refusons de participer à entretenir l’illusion qu’un gouvernement de toute la gauche pourrait mener une politique qui « change la vie ». Entre la politique défendue par Royal et celle que nous appelons de nos vœux, il n’y a pas de plus petit commun dénominateur. C’est une divergence réelle avec le PCF, et nous regrettons que celle-ci n’ait pas pu être débattue avec clarté dans les collectifs du « non » en temps et en heure. Reste que ces polémiques recoupent des débats qui sont intéressants et méritent d’être menés sereinement à l’avenir, et pas à la chaleur des sondages préélectoraux. Surtout pour celles et ceux qui pensent, comme nous, qu’il faudra trouver le moyen de rassembler les anticapitalistes dans un front politique. Il est infiniment plus important d’en discuter la base politique et la forme plutôt que, comme le fait Bové, de décréter que « les gens en ont assez de la logique des appareils politiques ». Flatter des sentiments antipartis tout en se préparant à la constitution d’une nouvelle organisation - un parti des antipartis ? - suite à sa campagne, c’est un droit, mais nous ne voyons pas en quoi cela ferait avancer la cause de l’unité.

Le bon état d’esprit, c’est plutôt de considérer que l’offre de candidature est aujourd’hui ce qu’elle est, et que le 22 avril au soir, il faudra aussi savoir faire des additions. Et continuer le débat dès le 23...

Frédéric Borras
responsable de la communication de la campagne d’Olivier Besancenot.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
De mauvaises polémiques et d’authentiques divergences
13 avril 2007 - 23h16

Et continuer le débat dès le 23........

Je ne sais toujours pas ce que propose le LCR de concret pour, immédiatement

satisfaire les aspirations de ceux qui souffrent de cette politique capitaliste,

à part d’attendre le grand soir.

Comment allez vous faire pour arriver au pouvoir ?

JMP-38



De mauvaises polémiques et d’authentiques divergences
14 avril 2007 - 09h48 - Posté par

La hausse de 40% du SMIC en 68 ne le fut pas par un gouvernement de gauche, et ce ne fut pas non plus le grand soir ...

Les congés payés n’étaient pas prévus dans le gouvernement de gauche de 36, mais fortement popularisés par le PCF, qui n’avait pas de ministres.... et conquis par la grève et l’occupation des entreprises.

Un grand nombre de droits, et de conquêtes sociales, furent obtenus par de puissants mouvements sociaux qui rentraient en résonance avec le reste de la société. Et alors gouvernements , de gauche ou pas, trouvaient d’un coup des solutions pour voter les lois et accords nécessaires. L’argent qu’on n’avait pas était trouvé d’un coup...

Par contre de grandes politiques de droite furent menées par des gouvernements de gauche quand le mouvement social "boitait bas". On peut citer là une partie des guerres coloniales, une partie des politiques gouvernementales de gauche à partir de 1981 (je n’ai pas oublié l’époque où un premier ministre, Mr Mauroy, avait dit que des grêves dans l’automobile étaient menées par des islamistes....).

Les conquêtes, les grandes, ne se font pas (ou très rarement) sans une très forte pression sociale. Et il n’est pas toujours fécond d’être dans un gouvernement. Ca l’est à condition de pouvoir peser suffisemment sur la politique du dit-gouvernement pour que celui-ci mène une politique conforme aux aspirations de la population. En dehors de cela, on désespère la population en ayant des ministres et on concoure à faire croire qu’on approuve une politique de droite. Se faisant on détruit l’avenir et tout recours. Rien de pire que de participer à un gouvernement dont la politique, globalement, affaibli la situation de la très grande majorité de la population au profit des interets de la bourgeoisie.

C’est en général ainsi qu’on prépare le lit du retour d’une droite agressive, qu’on prépare le lit des fachos .

Actuellement , si un gouvernement de gauche voyait le jour avec ceux qui mènent en ce moment le PS, nous aurions une politique très à droite menée, plus à droite que la politique Jospin . Une politique blairiste . La population le sait. Aller, ou dire qu’on irait, dans un tel gouvernement serait paraître comme approuvant cette logique, ça serait tuer toute alternative... Voir déjà les logiques de chantage ayant prévalu de la part du PS dans les élections locales et nationales, montrent le prix à payer , prix qui s’exprime par un désir précis : essayer de faire fermer la gueule aux "partenaires".

L’alternative a besoin d’indépendance, de déterminer des objectifs minimaux, pour qu’une politique menée soit un gain net pour la population. Ces objectifs minimaux n’existent pas avec la logique Royal, il n’y a pas lieu de passer alliance avec. (On peut voter contre la droite par contre).

Améliorer un rapport de force pour se poser la question d’un éventuel gouvernement de gauche fécond, passe aussi d’abord par faire le maximum possible pour rassembler au plus large les différends courants politiques authentiquement de gauche, sans cela ça serait folie et suicidaire d’aller chercher des postes ministériels.

Il faut d’abord ré-accumuler des forces sociales et politiques avant de rêver de ministères.

C’est donc toujours au travail d’unité qu’il faut s’atteler entre les courants de gauche indépendants de la bourgeoisie. Cela n’a pu se faire pour ces élections (comme d’ailleurs cela ne sera probablement pas possible pour les législatives qui suivent) mais il n’y a pas et n’y aura pas de raccourcis en la matière.

Donc je souhaite aux uns et aux autres qu’on ne sombre pas dans des mots inutiles qu’on regretterait après un emportement passager. Ce qui ne signifie nullement s’abstenir de tous propos critiques.

Copas


De mauvaises polémiques et d’authentiques divergences
15 avril 2007 - 00h08

Vraiment pathétique. De la grande LCR en donneur de leçons !

Et Krivine qui joue le "specialiste es PCF" de libération pour expliquer que le meeting de bercy ce n’est rien ?

Et besancenot qui n’arrète pas de revenir sur la gauche plurielle niant que le pcf a fait du chemin depuis !

Enfin quid de la LCR qui n’est jamais rentrée dans les collectifs... avec la présence de sa "mino" uniquement pour barrer la route à une candidature issue du pcf.

Besancenot/Krivine "chevaliers blancs" ? Faudrait arreter de se la raconter.



De mauvaises polémiques et d’authentiques divergences
17 avril 2007 - 19h12

Pourquoi donc, alors, quand José Bové propose des candidatures unitaires pour les Législatives...ni la LCR ni le PCF ne répond autrement qu’en annonçant qu’ils auront leurs "propres" candidats partout.
Les boutiquiers l’ont emporté contre les intérêts du peuple.
Beurk.
La longue tirade de Fred Borras ne m’inspire que cette onomatopée, certes bien peu léniniste.

Jean-Robert Velveth

Démissionnaire de la LCR en janvier 2007,

Ancien responsable Presse d’Olivier Besancenot et de la LCR de 1999 à 2003.






Covid-19 : Le vaccin inachevé...
mardi 26 - 12h53
de : Claude Janvier
Manif le 26/01 à 13h.- LUXEMBOURG
mardi 26 - 09h51
de : jean1
SôS Soutien ô Sans-papiers appelle à contacter et visiter les retenus et à se mobiliser jeudi à 14h
dimanche 24 - 21h05
de : sôs Soutien ô Sans papiers
Manif contre les licenciements : gueules cassées, poings levés !
dimanche 24 - 11h29
3 commentaires
Brésil : "Il n’y a que des morts du Covid", les habitants de Manaus face au chaos sanitaire(vidéos)
samedi 23 - 22h21
de : nazairien
8 commentaires
Après, la prise de fonction de Biden, la "chine communiste" permet de refaire de l’anticommunisme
samedi 23 - 18h21
de : nazairien
Manifs.ce 23 janv. pour l’interdiction des licenciements !
samedi 23 - 16h09
de : joclaude
McKinsey : il est temps de nettoyer les cabinets
vendredi 22 - 20h44
de : Jonathan Lefèvre (Solidaire)
1 commentaire
Souvenir de 1968
vendredi 22 - 17h05
de : Alain Collet
2 commentaires
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 - 14h18
de : Un ex du pneu
1 commentaire
question
jeudi 21 - 18h38
de : jean1
4 commentaires
Le chanteur Morice Benin nous a quittés (1947-2021)
jeudi 21 - 14h22
Chiens de garde
jeudi 21 - 14h13
de : azard
La Chine, qui croyait, avoir éradiqué le virus, face au "démoniaque coronavirus (vidéos)
jeudi 21 - 12h45
de : nazairien
9 commentaires
Syrie, Bolivie, Centrafrique... !Des exemples : La seule guerre que l’impérialisme ne peut pas gagner !
jeudi 21 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Vaccin Américain Pfizer:12 400 Israéliens testés positifs après avoir reçu le vaccin
jeudi 21 - 11h05
de : joclaude
Les "Oubliés" du Ségur de la Santé : MANIFS. partout !
jeudi 21 - 10h55
de : joclaude
Immunisés ? C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 19h32
de : Hdm
Syndicats et organisations de jeunesse appellent les étudiants à se mobiliser contre la précarité
mercredi 20 - 15h10
de : joclaude
AED : construire la lutte des précaires de l’Éducation Nationale
mercredi 20 - 15h08
RASSEMBLEMENT PRÉVU À PARIS, LE DIMANCHE 24 JANVIER 2021, PLACE JEAN FERRAT (métro Ménilmontant - ligne 2), À 15H00.
mercredi 20 - 12h38
de : Jean Clément
Gabriel, gilet jaune mutilé : « Je n’avais jamais foutu les pieds dans une manifestation »
lundi 18 - 16h24
de : jean1
1 commentaire
Norvège : "nouvelles" du fumeux vaccin Pfizer-BioNtech.
lundi 18 - 15h30
de : joclaude
1 commentaire
Femmes de chambre : que sont devenues les promesses de Marlène Schiappa ?
lundi 18 - 09h29
2 commentaires
Patrice Lumumba assassiné le 17 janvier 1961
dimanche 17 - 17h44
de : CADTM Eric Toussaint
1 commentaire
Souveraineté et démocratie ou mondialisation et régime autoritaire ?
dimanche 17 - 10h03
de : Par Michèle Dessenne, Présidente du Parti de la démondialisation
2 commentaires
la mouchardisation en plus de la marchandisation
samedi 16 - 23h00
de : reporterre
Affaire Duhamel : des réseaux de pouvoir ? Vraiment ?
vendredi 15 - 11h30
de : joclaude
1 commentaire
MACRON : Drôle de SMS, on les aura ... !
vendredi 15 - 10h49
de : joclaude
Dépistage covid massif à Roubaix une réussite ! Beaucoup plus de testeurs que de testés. Des chiffres étranges
jeudi 14 - 19h45
de : France 3 Régions
4 commentaires
CHINE : Visite de l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS)
jeudi 14 - 17h37
de : joclaude
2 commentaires
Etats-Unis : des centaines de personnes aux urgences après avoir reçu le vaccin contre le Covid-19
jeudi 14 - 17h31
de : joclaude
1 commentaire
Affaire Pfizer-Nigeria : les victimes attendent toujours leur dédommagement
jeudi 14 - 17h14
de : Jeune Afrique - 03 février 2011
La maison carrée ronde
mercredi 13 - 20h15
de : jy.D
Carnaval funèbre - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 17h43
de : Hdm
CHiNE : un Médecin Français à Wuhan, s’exprime !
mercredi 13 - 11h27
de : joclaude
6 commentaires
Schneider Electric : « On nous vire pour 400 000 euros de bénéfice »
lundi 11 - 15h31
Une certaine idée de la souffrance.
dimanche 10 - 15h58
de : jy.D
MEETING de SOLIDARITE ANTI-IMPERIALISTE
samedi 9 - 19h02
de : Jean Clément
Bravo Antoine
samedi 9 - 15h20
de : jean1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite