Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Tue un Turc et repose-toi - Uri Avnery


de : Gilong
vendredi 11 juin 2010 - 13h16 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Tue un Turc et repose-toi

Uri Avnery publié le mardi 8 juin 2010.

http://www.politicaltheatrics.net/2...

Tue un Turc et repose-toi * * NDT : "Tue un Turc et repose-toi" est une expression populaire israélienne qui signifie "Pas de précipitation".

Elle provient d’une histoire remontant à 1877 que Uri Avnery raconte dans cet article.

05/06/2010

En haute mer, hors des eaux territoriales, le navire a été intercepté par la marine. Les commandos l’ont attaqué. Les centaines de gens qui étaient sur le pont ont résisté, les soldats ont recouru à la force. Certains passagers ont été tués, des dizaines ont été blessées. Le navire a été emmené au port, les passagers ont été débarqués de force. Le monde les a vus marcher sur le quai, hommes et femmes, jeunes et vieux, tous épuisés, l’un derrière l’autre, chacun avançant de force entre deux soldats…

Le navire s’appelait "Exodus 1947". Il était parti de France dans l’espoir de briser le blocus britannique, qui avait été imposé pour empêcher les bateaux chargés de survivants de l’Holocauste d’atteindre les côtes de Palestine. S’il avait été autorisé à gagner le pays, les immigrants illégaux auraient débarqué et les Britanniques les auraient envoyés dans des camps de détention à Chypre, comme ils l’avaient déjà fait auparavant. Personne ne se serait intéressé à cette histoire plus de deux jours.

Mais celui qui était en charge de l’affaire était Ernest Bevin, leader du parti travailliste et ministre britannique arrogant, grossier et avide de pouvoir. Il n’allait pas laisser une bande de Juifs lui dicter ce qu’il avait à faire. Il a décidé de leur donner une leçon sous les yeux du monde entier. "C’est une provocation !", s’est-il exclamé, et il avait bien sûr raison. L’objectif principal était effectivement de lancer une provocation afin d’attirer les yeux du monde sur le blocus britannique.

On connaît bien la suite : l’histoire a traîné en longueur, on a fait bêtise sur bêtise, le monde entier a compati avec les passagers. Mais les Britanniques n’ont pas cédé et ont payé le prix [de leur attitude]. Un prix lourd.

Beaucoup croient que l’incident de l’Exodus a été le tournant de la lutte pour la création de l’état d’Israël. La Grande Bretagne s’est effondrée sous le poids de la condamnation internationale et a décidé d’abandonner son mandat sur la Palestine. Il y a, bien évidemment, de nombreuses autres raisons importantes à cette décision, mais l’Exodus s’est avéré être la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Je ne suis pas le seul à m’être rappelé cet épisode cette semaine. En fait, il était presque impossible de ne pas se le rappeler, en particulier pour ceux d’entre nous qui, à l’époque, vivaient en Palestine et y ont assisté.

Il y a bien entendu d’importantes différences. Les passagers d’alors étaient des survivants de l’Holocauste, et, cette fois, c’était des militants de la paix du monde entier. Mais aujourd’hui comme alors, le monde a vu des soldats lourdement armés attaquer brutalement les passagers désarmés, qui résistent avec tout ce qui leur tombe sous la main, avec des bâtons et à mains nues. Aujourd’hui comme alors, çà s’est produit en haute mer, à 65 km des côtes aujourd’hui et à 40 km à l’époque.

Avec le recul, le comportement britannique pendant toute l’affaire semble incroyablement stupide. Mais Bevin n’avait rien d’un imbécile, et les officiers britanniques qui dirigeaient les opérations n’étaient pas des demeurés. Après tout, ils venaient de sortir vainqueurs d’une guerre mondiale.

S’ils ont eu une attitude complètement démente du début à la fin, c’est par arrogance, par manque de finesse et par mépris sans bornes de l’opinion publique mondiale.

Ehud Barak est le Bevin israélien. Ce n’est pas un imbécile, et nos hauts gradés non plus. Mais ils sont responsables de d’actes de démence qu’ils ont enchaînés, dont les conséquences désastreuses sont difficiles à évaluer. Yossi Sarid, ancien ministre devenu journaliste, a qualifié le "comité des sept" [ministres] qui a pouvoir de décision sur les questions de sécurité de"sept idiots", —et je dois protester : c’est une insulte pour les idiots.

Les préparatifs de la flottille ont duré plus d’un an. Des centaines d’e-mails ont été échangés. J’en ai moi-même reçu des dizaines. Il n’y n’avait aucun secret. Tout s’est fait à découvert.

Toutes nos institutions politiques et militaires ont largement eu le temps de se préparer à l’approche des navires. Les politiciens se sont consultés. Les soldats se sont entraînés. Les diplomates ont communiqué. Les gens des renseignements ont fait leur travail.

Rien n’y a fait. Toutes les décisions ont été mauvaises de la première à la dernière minute. Et ce n’est pas fini.

L’idée d’une flottille comme moyen de briser le blocus confine au génie. Elle a placé le gouvernement israélien sous les fourches caudines d’un dilemme, —le choix entre plusieurs options, toutes mauvaises. Tout général souhaite mettre son adversaire dans ce genre de situation.

Les différentes options étaient :

laisser la flottille parvenir à Gaza sans encombre. Le secrétaire du cabinet était pour cette solution. Çà aurait amené la fin de l’embargo, car, après cette flottille, il en serait venu d’autres et de plus grandes.

arrêter les navires dans les eaux territoriales, inspecter leur cargaison et s’assurer qu’ils ne transportaient pas d’armes ni de "terroristes", puis les laisser poursuivre leur route. Çà aurait suscité de vagues protestations dans le monde mais maintenu le principe du blocus.

les arraisonner en haute mer et les amener à Ashdod, avec le risque d’affrontements au corps à corps avec les militants à bord.

Comme nos gouvernements l’ont toujours fait quand il faut trancher entre plusieurs mauvais choix, le gouvernement Netanyahu a choisi le pire.

Quiconque ayant suivi les préparatifs dans les media aurait pu prévoir qu’ils feraient des morts et des blessés. On n’attaque pas un navire turc en s’imaginant que de mignonnes petites filles vont vous accueillir avec des fleurs. Les Turcs n’ont pas la réputation de baisser facilement les bras.

Les ordres qu’on reçus les soldats et qui ont été rendus publics incluent les trois mots fatidiques "à tout prix". Tout soldat sait ce que signifient ces trois mots terribles. En outre, sur la liste des objectifs, traiter les passagers avec considération ne figurait qu’en troisième place, derrière assurer la sécurité des soldats et mener la tâche à son terme.

Si Binyamin Netanyahu, Ehud Barak, le chef d’état major et le commandant de la marine n’ont pas compris que cela conduirait à tuer et blesser des gens, même ceux qui ont jusqu’ici rechigné à l’envisager doivent alors en conclure qu’ils sont d’une scandaleuse incompétence. Ils doivent s’entendre adresser les mots impérissables d’Oliver Cromwell au Parlement : "Vous siégez ici depuis trop longtemps pour le peu de bien que vous y avez fait. Partez, vous dis-je, et qu’on n’entende plus parler de vous ! Au nom de Dieu, partez !"

CET ÉVÈNEMENT met à nouveau l’accent sur l’un des plus graves aspects de la situation : nous vivons dans une bulle, dans une sorte de ghetto mental qui nous isole et nous empêche de voir une autre réalité, celle que perçoit le reste du monde. Un psychiatre pourrait y voir le symptôme d’un grave problème mental.

La propagande du gouvernement et de l’armée raconte une histoire simple : nos soldats au grand cœur, héroïques et déterminés, l’élite de l’élite, sont descendus sur le navire pour "causer" et ont été attaqués par une foule déchaînée et violente. Les porte-parole officiels n’ont pas arrêté de répéter le mot "lynchage".

Le premier jour, presque tous les media israéliens ont admis cette version. Après tout, il est clair que nous, les Juifs, sommes les victimes. Toujours. Cela vaut aussi pour les soldats Juifs. Certes, nous attaquons un bateau étranger en mer, mais nous nous transformons sur le champ en victimes qui n’ont pas d’autre choix que de se défendre contre des antisémites violents et remontés.

Il est impossible de ne pas se rappeler la vieille histoire juive : en Russie, une mère juive fait ses au revoir à son fils, appelé à servir le tsar dans la guerre contre la Turquie.

" Ne te surmène pas, l’implore-t-elle. Tue un Turc et repose-toi. Tue un autre Turc et repose-toi encore.

Mais, mère, l’interrompt le fils, et si le Turc me tue pendant que je me repose ?

Toi ? s’exclame la mère. Mais pourquoi ? Qu’est-ce que tu lui as fait ?"

Toute personne normale peut trouver çà fou. Les soldats surarmés d’un commando d’élite viennent de la mer et des airs aborder un navire en haute mer et en pleine nuit, —— et ce sont eux les victimes ?

Mais il y a là-dedans une once de vérité : ils sont les victimes des commandants arrogants et incompétents, des politiciens irresponsables, et des media qu’ils alimentent. Et, en fait, [ils sont aussi victimes] du public israélien, puisque la plupart des gens a voté pour ce gouvernement ou pour l’opposition, qui n’est pas différente.

L’affaire Exodus s’est répétée, mais les rôles ont changé : nous sommes aujourd’hui [dans le rôle] des Britanniques.

Quelque part, un nouveau Leon Uris projette d’écrire son prochain livre, "Exodus 2010". Un nouvel Otto Preminger projette un film qui sera en tête du box office. Un nouveau Paul Newman en sera la vedette —— après tout, la Turquie ne manque pas d’acteurs de talent.

Il y a plus de 200 ans, Thomas Jefferson a déclaré que toute nation doit agir avec le "respect dû à l’opinion de l’humanité ". Les dirigeants israéliens n’ont jamais fait leur la sagesse de cette maxime. Ils adhèrent à l’adage de David Ben Gurion : "L’important n’est pas ce que disent les païens, l’important est ce que font les Juifs". Peut-être présumait-il que les Juifs n’agiraient pas de façon stupide.

Transformer les Turcs en ennemis est plus que stupide. Pendant des décennies, la Turquie a été notre alliée la plus proche dans la région, bien plus proche qu’on ne le sait généralement. La Turquie pourrait jouer, à l’avenir, un rôle important en tant que médiateur entre Israël et le monde arabo-musulman, entre Israël et la Syrie et, oui, même entre Israël et l’Iran. Or peut-être avons-nous réussi à unir le peuple turc contre nous, —et certains disent que c’est aujourd’hui la seule question sur laquelle les Turcs soient unis.

Cette affaire est le Chapitre 2 de "Plomb Durci". À ce moment-là, nous avons dressé presque tous les pays du monde contre nous, choqué nos quelques amis et réjoui nos ennemis. Et maintenant, nous avons fait remis çà, et peut-être avec encore plus de succès : l’opinion publique mondiale se tourne contre nous.

C’est un processus lent, comme quand l’eau s’amasse derrière une digue. L’eau monte lentement, silencieusement, et le changement est à peine perceptible. Mais une fois qu’elle a atteint un niveau critique, la digue se rompt tout d’un coup et la catastrophe nous submerge. Nous nous rapprochons lentement mais sûrement de ce point.

"Tue un Turc et repose-toi", disait la mère de l’histoire. Notre gouvernement ne se repose même. Il n’arrêtera semble-t-il pas avant d’avoir transformé jusqu’au dernier de nos amis en ennemi.

Uri Avnery

http://www.protection-palestine.org...

G.L.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Tue un Turc et repose-toi - Uri Avnery
11 juin 2010 - 16h38

heureusement qu’il y a encore des sages sur terre mais ils sont si peu nombreux que les fous l’emportent toujours et ils sont tellement fous qu’ils vont finir par etre victimes pour de bon mais de leur folie.






Pierre Perret à 85 ans, au meilleur de sa forme, nous chante "les cons finis" (vidéo et paroles)
dimanche 12 - 15h07
de : nazairien
VENEZUELA : le Parlement Européen dans les bottes de l’impérialisme.
dimanche 12 - 14h44
de : joclaude
Les femmes manifestent contre « le remaniement de la honte » (vidéo)
samedi 11 - 20h52
de : nazairien
4 commentaires
Dans tous les cas TOUS EN GRÈVE ET EN MANIFESTATION LE 17 SEPTEMBRE
samedi 11 - 12h33
de : Laurent Brun
1 commentaire
REMANIEMENT:CE QUE VOUS N’ENTENDREZ JAMAIS, en toute démocratie, bien sûr !
samedi 11 - 10h17
de : joclaude
2 commentaires
La Sécurité sociale, l’assurance chômage et les retraites en danger !
samedi 11 - 09h12
1 commentaire
Çà suffit Mme Obono ! Un peu de sérieux !
samedi 11 - 08h17
de : Christian Delarue
3 commentaires
Je ne suis pas aussi blanc que j’en ai l’air...
vendredi 10 - 23h24
de : Christian Delarue
1 commentaire
Un p’tit coup de bourbon : Remaniement !
vendredi 10 - 15h10
de : joclaude
1 commentaire
La Cour des comptes pointe les errements et la gabegie de la filière nucléaire et de ses premiers de cordée
vendredi 10 - 05h47
de : coordi sud est via JYP
Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
1 commentaire
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
2 commentaires
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite