Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

LKP Guadeloupe : le mouvement des 44 jours


de : Didier Epsztajn
mercredi 3 novembre 2010 - 12h10 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 15.9 ko

Une démocratie qui ne tienne plus les populations à l’écart des décisions qu’on dit prendre en leur nom

de Didier Epsztajn

La longue grève en Guadeloupe n’a pas suscitée beaucoup de livres, probablement sous le double mépris des luttes sociales et du racisme envers les populations des colonies "En Guadeloupe, logiques capitaliste et coloniale s’enchevêtrent inextricablement depuis des siècles".

L’ouvrage de Frédéric Gircour et Nicolas Rey est donc bienvenu, d’autant qu’il conjugue analyses "Savoir où on en est, se retourner pour regarder ce par quoi on est passé, pour mieux penser l’avenir" et interrogations (le LKP est-il démocratique, est-il raciste ?). Le livre est découpé en "Chronique du mouvement" et "Les questions qui font débats", complété de trois dossiers "Le rôle des intellectuels antillais dans le mouvement", "Les zones d’ombre autour de la mort de Jacques Bino" et "Toute une population empoisonnée". Je ne ferais ici qu’effleurer certains thèmes.

Contre une vision de la démocratie réduite à la délégation, les auteurs nous rappellent que « Paralyser l’économie est la seule arme pacifique dont disposent les travailleurs pour se faire entendre en dernier recours » et que « Fermer d’autorité les entreprises, comme le LKP l’a fait régulièrement, a eu l’effet paradoxal, de libérer des salariés du chantage implicite ou explicite exercé par leur patron et leur a permis effectivement de pouvoir faire grève, de manifester sans être inquiétés, ce que la loi, à elle seule, ne garantit pas. »

Frédéric Gircour et Nicolas Rey indiquent aussi que se serait une « erreur que de vouloir limiter le LKP à un mouvement contre la vie chère ». Ils soulignent tout à la fois la « parfaite connaissance des dossiers » des délégués du LKP, le caractère exceptionnel de la transparence des négociations et comment « la population s’est identifiée avec ces représentants issus de la base ».

Ils n’en restent pas moins critiques et reviennent longuement sur le « Manifeste de neuf intellectuels pour des sociétés post-capitalistes » qui sont particulièrement lucides sur « ce qui constitue le paradoxe des syndicats guadeloupéens et martiniquais qui se veulent anticolonialistes mais dont toutes les demandes sociales, nécessairement formulées à l’État, ne font que renforcer la verticalité du pouvoir exogène. »

Les débats autour des formes de luttes, de l’appréciation finale sur ce qui a été ou non obtenu, sur les possibles développement futurs ne doivent cependant faire oublier que « l’un des intérêts majeurs du LKP aura sans doute été sa capacité à donner une représentativité inédite à la société civile guadeloupéenne ».

De ce point de vue, quelque chose à profondément été modifié : « Ce mouvement a certainement démontré que, pour paradoxales qu’elles puisent paraître, les revendications des domiens en métropole cherchant à être considérés comme n’importe quels autres Français, et la lutte pour un développement endogène des DOM, débarrassés d’une situation coloniale insupportable, avec pour corollaire, une plus grande responsabilisation et une affirmation identitaire, loin de s’opposer, ont fait cause commune, sous l’étendard de la dignité. » Les auteurs soulignent aussi que « Le collectif a, en ces temps désenchantés de l’individualisme forcenée, renvoyé à la société guadeloupéenne un reflet valorisant d’elle même et à permis à tous ceux qui le souhaitaient de dépasser le stade de consommateur passif auquel on entendait les cantonner pour s’inscrire dans une vision collective de l’avenir. »

Un ouvrage propice aux nécessaires échanges sur les conditions de construction de mobilisations majoritaire. Et aussi, faut-il le souligner sur colonialisme, le racisme, l’avenir des Caraïbes.

Frédéric Gircour et Nicolas Rey : LKP Guadeloupe : le mouvement des 44 jours

Editions Syllepse, Paris 2010, 190 pages, 15 euros

http://entreleslignesentrelesmots.w...


LKP Guadeloupe : le mouvement des 44 jours

Alors que la situation sociale ne cesse d’empirer, la Guadeloupe va marquer l’Histoire en déclenchant, le 20 janvier 2009, ce qui allait devenir la plus longue grève générale que la France ait jamais connue. Une grève qui fera date pour avoir réussi un coup de maître  : rassembler toutes les forces progressistes de l’archipel (associations, syndicats, partis de gauche et indépendantistes) au sein d’un collectif, le LKP.

Tout en faisant le récit de ces événements, en les replaçant dans leur contexte historique et en dressant le portrait de ses principaux protagonistes, les auteurs n’éludent aucune question  : le LKP est-il un mouvement identitaire ou un mouvement social  ? Quel est son rapport à la question de l’indépendance de la Guadeloupe  ? La lumière sur le meurtre du syndicaliste Jacques Bino a-t-elle vraiment été faite, comme le prétend la version officielle, et que cache cette sombre affaire  ?

Un livre pour comprendre un mouvement qui n’a pas fini de faire parler de lui.

Auteur(s) : Frédéric Gircour - Nicolas Rey

Frédéric Gircour est enseignant en lettres-espagnol. Originaire de France hexagonale, il vit en Guadeloupe depuis cinq ans. Dès le début du mouvement social dans lequel il s’engage, il couvre les actions du LKP à travers le blog Chien Créole dont la renommée dépassera vite les frontières de l’archipel.

Nicolas Rey est professeur-chercheur à l’Université de Guadalajara (Mexique), d’origine guadeloupéenne, est l’auteur de nombreux ouvrages et articles sur la résistance créole et nègre durant l’esclavage, ainsi que sur les modes de vie et d’habiter des Antillais en France et dans la Caraïbe.

Parution : 10/10
Editeur : Syllepse



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
LKP Guadeloupe : le mouvement des 44 jours
12 novembre 2010 - 22h54 - Posté par Claude Deloume

Je viens de lire le livre de Frédéric Gircour et Nicolas Rey : LKP, Guadeloupe : le mouvement des 44 jours (Editions Syllepse). Pas mieux pour bien comprendre ce qui s’est passé (et se passe encore !) en Guadeloupe en 2009.
A lire et à faire lire ABSOLUMENT !



LKP Guadeloupe : le mouvement des 44 jours
13 novembre 2010 - 04h06 - Posté par Aimée gidey

Le seul ouvrage objectif, précis et complet sur les 44 jours de grève. Une référence incontournable pour qui veut essayer de comprendre réellement ce qui s’est passé.





Badges, signes : brève position syndicale
vendredi 25 - 15h46
de : Christian Delarue
5 commentaires
Action-fête de soutien aux grévistes de l’Hôtel Ibis Batignolles
vendredi 25 - 14h41
de : Alain Collet
1 commentaire
COVID 19 : Des Municipalités sous l’oeil haineux de la macronnie !
jeudi 24 - 16h24
de : joclaude
1 commentaire
L’appel du vide - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 23 - 23h39
de : Hdm
Des grèves reconductibles inédites chez Labosud
mercredi 23 - 09h18
Femmes prises entre capitalo-patriarcat et hyperpatriarcat : alliances à former.
mercredi 23 - 08h37
de : Christian Delarue
6 commentaires
France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
1 commentaire
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite