Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
de : Des promeneurs
vendredi 28 janvier 2011 - 13h58 - Signaler aux modérateurs
15 commentaires

Chronique des violences quotidiennes de la police française.

Ce jeudi 27 janvier 2011, c’était la fête de fin d’examen le soir, au pôle étudiant à la fac de lettre et sciences humaines de Nantes. L’ambiance est bon enfant, les heures passent tranquillement. L’heure du dernier tramway qui sonne le glas de la soirée arrive. Il est minuit.

Une centaine d’étudiants, pour une part alcoolisée s’engouffrent dans le dernier tram de la nuit, autour de minuit 15. Le tram est immédiatement immobilisé par le conducteur qui appelle la police pour des raisons floues (des chants, du « chahut », de légers « coups de poings » sur sur la surface du tram ?). Cela condamne la plupart des fêtards à rentrer à pied alors que certains habitent relativement loin. La fac est également éloignée du centre ville.

Une première patrouille de flic débarque et commence à évacuer les passagers, d’abord de façon agressive puis clairement violente, en poussant et molestant, à plusieurs flics contre une jeune femme qui refusait de descendre par exemple. L’ambiance s’échauffe devant l’irrespect des policiers, de nouvelles voitures de flics arrivent rapidement. Les porcs menacent avec des gazeuses, insultent, tabassent à terre un jeune alcoolisé incapable de se défendre, sa copine qui s’opposait à l’interpellation est trainée à terre, elle hurle, ceux qui s’opposent sont menacés, poussés et frappés à coup de matraque.

Ceux qui filment la violence des porcs sont forcés d’effacer leurs vidéos, on leur confisque leur portable en les menaçant… Quand un étudiant dit qu’on a le droit de filmer l’action des flics, il est écarté violemment par trois policiers. Un flic menace son entrejambe avec sa matraque téléscopique. L’un des interpelés est giflé dans la voiture de flics. Plusieurs passagères sont mises à terre. Un jeune "bourgeois" qui passait par là se fait pousser sauvagement par plusieurs flics, pour rien, il ne comprend pas. Les bêtes sont lâchées. Le quartier Michelet/fac est quadrillé par les camionnettes de CRS pendant quelques temps.

3 enseignements à retenir de cette nouvelle attaque policière :

 Les flics s’en sont pris une nouvelle fois à des jeunes. Comme des animaux, ils frappent, insultent, menacent et interpellent une foule pacifiste voire passive d’étudiants festifs.

 La passivité des étudiants est inquiétante . Au long des violences policières (qui allaient en s’amplifiant) les étudiants témoins partaient un à un. Et alors qu’il y avait plus d’une centaine de passagers contre 6 flics au début, le rapport de force s’est clairement inversé en quelques minutes, avec une vingtaine de flics contre une poignée d’étudiants, ce qui permettait aux flics de se déchainer.

 Ce fut une nouvelle démonstration de collaboration active entre la société de transports nantais TAN et les flics. C’est bien le conducteur qui a appelé la police sans raison, et qui a exigé l’expulsion des passagers du dernier tram. Cela fait écho au harcèlement quotidien de la part des contrôleurs et à l’appel récurrent aux flics (notamment quand une personne contrôlée n’a pas ses papiers).

Après l’attaque policière de la « soirée socio » en octobre 2010 (tabassages, gazage et interpellations), c’est une nouvelle offensive en règle de la police contre les étudiants de Nantes. Jusqu’où allons nous accepter de nous soumettre ?

Dormez bien, la police veille.

Ps : si jamais quelqu’un/e a un nouvel éclairage, un témoignage personnel ou des images, qu’il/elle n’hésite pas à l’ajouter.

https://nantes.indymedia.org/article/22882



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
28 janvier 2011 - 14h48

...jusqu’aux premiers morts. Après on verra pour commencer à réagir.



Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
28 janvier 2011 - 14h51

Je ne m’étonne qu’une "soirée socio" et des étudiants en lettres aient été tabassés. Ce qui ne serait jamais arrivé avec des étudiants en commerce. C’est très dangeureusement ciblé. Je veux dire que ce tabassage témoigne d’une surenchère fasciste qui implique en ce cas (la police et l’Etat, les contrôleurs) et qui plus généralement mène une guerre ouverte à tout ce qui peut ressembler de près ou de loin à un "gauchiste", un anar, un "intellectuel", en un mot à tout ce qui ne représente pas explicitement la société civile en passe de fascisation.
Cet événement est à rapprocher du tabassage de jeunes au CCL à Lille (voir journal La Brique). Il est à rapprocher du tabassage de trois jeunes prolétaires (dont deux aux cheveux longs) dans une ville du Sud-Ouest, tabassage qui n’était pas cette fois policier mais l’oeuvre du rugbymen locaux qui ont été relachés à l’exception d’un seul. Il est à rapprocher dans cette même ville d’une série de cambriolages perpétrés par une bande de jeunes français (dont un fils de gendarme), dans une ville où les jeunes arabes sont la cible permanente de contrôles de polices. Dans cette ville encore de la formation d’un groupe d’une quarantaine de jeunes fascistes qui sévissent aussi bien dans la rue (tabassages) qu’au FN où ils sont entrés en masse au mois de décembre pour porter leur contribution à la candidature de Marine Le Pen, alors que le FN local y était opposé.
Il est à rapprocher des expulsions, de la guerre menée aux pauvres, aux idées, de l’imprégnation du discours sécuritaire du PS, au FN, en passant par l’UMP.
Nous assistons, impuissant et incrédule à une montée du fascisme dans la société française, c’est à dire à une mutation de la contre révolution que mènent les capitalistes depuis mai 68



Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
28 janvier 2011 - 15h03 - Posté par jaja

bof !!

les étudiants de Nantes, lors du mouvement de l’automne dernier ont été aux abonnés absents ...............

y vont pleurer parce que certains se font tabasser à la sortie d’une teuf

qu’ont ils agit cet automne quand les travailleurs se faisaient tabasser

combien de ces étudiants étaient du mouvement social et le seront la prochaine fois.

combien détudiants de cette soirée sont prêts à participer à une manif suite à se tabassage : j’attends de voir.

j’espère qu’ils se bougeront plus la prochaine fois.

la remarque sur les étudiants de commerce est juste ; mais il ne faudrait pas oublier que même ces étudiants de sociaux deviennent de bons petits soldats du système .......


Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
28 janvier 2011 - 15h12 - Posté par

Ces Etudiants de socio et de lettres deviendront pour certains de bons soldats du gouvernement. Mais Ils ont également les plus touchés par le chômage et les emplois précaires. Votre remarque est moitié juste... Et ce n’est donc certainement pas un hasard s’ils sont eux en particulier ciblés puisqu’ils sont considérés ou en passe d’être considérés par cette société comme inutile. Car je vous le rappelle il a été dit officiellement que les livres sont inutiles. Voyez en quoi la montée fasciste (et le fasciste est historiquement l’ennemi des livres de critiques sociales) sert le projet capitaliste.
Vous avez raison de préciser qu’il n’y a pas pour l’heure de solidarités suffisantes entre travailleurs et étudiants.


Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
28 janvier 2011 - 16h42 - Posté par

Pour élaborer ton analyse ( pas entièrement ininteressante d’ailleurs ) tu supposes quand même beaucoup de choses qui dépassent le conducteur du tram à l’origine des événement... Ceci dit,il y a bien une montée en puissance des actions violentes du pouvoir repressif contre : manifestants, syndicalistes/syndiqués, jeunes, vieux, un peu tout le monde... On est passé d’une violence plutôt symbolique au début du sarkozysme à une violence de plus en plus physique, qui vient s’ajouter à cette pression psycologique qui ne faiblit pas, d’ailleurs... et cet ensemble répressif ultra-violent me parâit être effectivement ’ et là je te rejoins) de nature fascisante. Rim.


Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
28 janvier 2011 - 17h52 - Posté par

Aller reprocher à des étudiants d’avoir fait la fête ....
Reprocher d’être "commerce ou sociaux" , ce sont des arguments débiles.

Des flics ont tapé, ont sévi ,sans défense des attaqués . C’est être une grande gueule que de louer ce qui se passe en Tunisie sans blâmer ce que les flics se permettent de faire en France.

Ce mêmes types tueront sans état d’âme, tortureront quand ( comme dans le passé) on leur demandera.


Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
28 janvier 2011 - 18h46 - Posté par

@82 : j’ai fait une "analyse" à chaud, dictée par beaucoup de tristesses...

@86 : je n’ai pas compris où vous vouliez en venir. A qui vous vous en preniez... Je me borne à constater après les tabassages de Lille, Nantes, de ma propre ville que les jeunes qui sont visés ne sont pas des étudiants en commerce... Si c’est débile prévenez les journalistes : qu’ils montent une affaire purement artificielle avec des énarques, des étudiants de commerce, des étudiants de grandes écoles scientifiques tabassés.... Pour ce que vous sembliez vouloir il vous fallait plus de courage 86


Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
28 janvier 2011 - 23h18 - Posté par

Ce n’est pas à vous que je répondais mais à Jaja.


Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
28 janvier 2011 - 20h04 - Posté par

Je rajoute : la montée des suicides, dans et hors entreprise pour cause de stress professionnel ( harcèlement des Directions) ou de difficultés économiques, ou malaises divers... ( exemple récent : selon témoignages des postiers ces derniers jours dans les manifs à Paris, un montée des suicides à la Poste... à prendre très au sérieux !!!) .. C’est un signe de souffrance sociale ( et psychologique) certain ! Il faut réagir !!!


Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
29 janvier 2011 - 09h35 - Posté par

Nous aurons contre nous toujours !!,contre notre lutte,contre notre monde à construire ,nous aurons,oui la quasi totalité des flics,la quas itotalité de l’encadrement,la quasi totalite des petits chefs qui jouissent de leur pouvoir méprisable .

attendre qu’ils passent dans notre camp ?

éssayer si vous avez du temps et de l’espoir à perdre.

C’est d’abord sur une base morale,que le monde changera sinon nous aurons avec nous,qui nous pourrirons notre tentative des couches sociales qui saboteront tout ce qu’elles peuvent saboter en attendant la contrerévouliton et là elles passeront aussi sec de l’autre coté.

ou bien alors c’est ces couches qui prendront insidieusement lepouvoir et confisquerons àleur profit NOTRE révolution .
ne savez vous docn pas que lesflics qui cognent nos enfants aujourd’hui,les cadres manager par la terreur comme a dit un suicidé de FT,tous ceux là se couleront dans lelit de notre révolution pour mieux l’assassiner
ne faisosn pas rentrer le ver dans le fruit

C’est contre les flics,contre les directions et pas que les hautes que nous devons aussi combattre sans illusions.

flics républicains ?
allez dire ça aux survivants du vel d’hiv,et aux famuilles des morts de Charonne.
Faire ami ami avec les directions qui poussent au suicide qui licencinte les militants ?
et oui sans compte à rendrepar tous ces agenst biens payés du capital, au noms de nos souffrances,de nos vies brisées,de nos morts ,notre révolution serait bien fragile .


Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
29 janvier 2011 - 12h26 - Posté par

Ne faire que parler des flics du Vel d’hiv , ça équivaut à ne parler que des cheminots des trains de déportés....il faut aussi rappeler que des flics ont prévenu des familles le veille de la rafle , que beaucoup sont morts en aout 44 , comme il faut rappeler aussi que beaucoup de cheminots ont été résistants et en sont morts.


Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
29 janvier 2011 - 17h48 - Posté par

bof les flics ?
comme tous les métiers ,avec des ordures et des mecs bien, comme les instits,les boulangers,les maçons, bof pourquoi en faire un métier part.

Corps répréssif de l’état ?main armé du capital ?

non non comme ls conducteurs de bus ou de train....


Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
29 janvier 2011 - 19h07 - Posté par

Il est malheureux de devoir se résoudre à des propos d’une extrême simplicité, des banalités de bases auxquelles m’obligent les deux derniers commentaires :
La police a une fonction repressive dans une tyrannie. Depuis mai 68 ce pouvoir sait que son "air d’innoncence" ne reviendra pas et en conséquence il gouverne par la terreur. La Police est l’un de ces instruments de la terreur

Wilhelm Reich, psychanalyste, chassé par les nazis, craignant sans cesse le Guepeou, a finit, sur des motifs despotiques, sa vie dans les prisons américaines. Il y est mort et l’on s’accorde à dire qu’il y a été tué. Reich lorsque il a écrit "psychologie de masse du fascisme" évoquait la carapace caractérielle, je veux dire que chaque homme, engagé dans le nazisme, avait cette sorte de carapace. Il ajoutait que, naturellement, le policier était le premier qui en était "recouvert"

Pour aller plus loin voir les chroniques de Maurice Rajsfus "que fait la police" sur e-torpedo


Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
30 janvier 2011 - 22h35 - Posté par Yoyo

Bon, c’est bien gentil tout ca, mais ce qui m’étonne, c’est que le conducteur ai du arreter le tram. A minuit, il avait peut être envie de rentrer chez lui. Quelques mecs bourrés dans son tram, il y en a beaucoup a Nantes, je pense qu’il est habitué.
Alors pour qu’il se disent : "Um, tient, je vais arreter mon tram et appeller les flics". Ce n’est surement pas pour le fun (Youhou, comme ca je me couche plus tard).

Alors franchement, le raisonnement de gamins : "Ouin, il a arreté le tram sans raison". Les mecs, faut grandir dans votre tête. Si le conducteur a arreté le tram, c’est qu’il devait y avoir une vrai raison, et la police a du réagir face à des gens visiblement violent.
Quand on est con, on assume, et on vient pas pleurer. C’est ca aussi la maturité.



Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
31 janvier 2011 - 14h53 - Posté par

Yoyo je te retourne le compliment. On reconnaît les cons à ce qu’ils osent tout et tu as toi, dans un style, lourdingue qui pue la haine, tout osé. C’est l’argument typique du crétin de se prétendre adulte, lucide, élevé à la dure. On en a vu de tels que toi qui avaient une telle prématuré qu’ils ont fini miliciens...





Fiorina, une jeune femme de 20 ans, quel courage, quelle détermination et quelle lucidité
vendredi 18 - 01h11
de : nazairien
De NDdL aux Gilets Jaunes – 1 an après l’abandon du projet d’aéroport
jeudi 17 - 23h42
de : nazairien
Alexandre Langlois est policier. Menacé par sa hiérarchie pour "déloyauté", met en cause le gouvernement
jeudi 17 - 22h41
de : nazairien
Des policiers qui n’attaquent les G
jeudi 17 - 22h22
de : Irae
Un policier courageux balance sa hiérarchie
jeudi 17 - 21h53
de : Irae
Texte intégral et analyse du TRAITÉ FRANCO-ALLEMAND D’AIX-LA-CHAPELLE qui sera signé le 22 JANVIER 2019
jeudi 17 - 19h09
de : Olivier Berruyer - Les Crises
2 commentaires
Macron asphyxie nos libertés !
jeudi 17 - 16h01
de : Jodez
1 commentaire
Macron, une escalade de violence dénoncée par les Institutions des Droits de l’Homme !
jeudi 17 - 16h00
de : JO
GILETS JAUNES ACTE 10 ! La mobilisation s’amplifie !
jeudi 17 - 11h37
de : JO
1 commentaire
Noyer le poisson / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 11h24
de : Hdm
1 commentaire
ZAPATA EST VIVANT !
jeudi 17 - 07h11
de : Ernest London
Appel à converger vers l’AMASSADA
mercredi 16 - 22h53
de : AMASSADA
Plutonium en rafale mauvaise journée pour le social
mercredi 16 - 20h58
de : AIPRI et Savoie Antinucléaire
INTERMEDE DANS LA SEQUENCE "GILETS JAUNES"
mercredi 16 - 20h05
de : Raymond H
1 commentaire
Atomik Tour c’est parti mon kiki
mercredi 16 - 19h49
de : Jean-Yves Peillard
LA LETTRE DE MACRON AUX FRANÇAIS : une MACRO-MANIP pour dévoyer et enterrer l’insurrection citoyenne des #giletsjaunes !
mercredi 16 - 18h25
de : jodez
Affaire Benalla : Le feuilleton n’est pas clos !
mercredi 16 - 17h05
de : JO
300 JOURS DE GREVE ! Fête de soutien à la grève des postier-e-s du 92
mercredi 16 - 15h11
Antisémitisme et gilet jaune sur la 5 :UN AMALGAME SCANDALEUX !
mercredi 16 - 14h50
2 commentaires
GILET JAUNE dans le coma à Bordeaux !
mercredi 16 - 11h50
de : JO
Une Provoc. de plus méprisante et scandaleuse du monarque ! Qu’il dégage !
mercredi 16 - 10h36
de : JO
1 commentaire
Forte mobilisation populaire et de gouvernements du monde entier pour la prise de fonctions du président Nicolas Maduro.
mercredi 16 - 10h14
de : jodez
1 commentaire
On a gagné !
mercredi 16 - 10h07
de : jean 1
Dis moi, Manu... Adaptation de "Céline" d’Hugues Aufray version Gilets Jaunes !
mercredi 16 - 01h23
de : nazairien
1 commentaire
Le "Centre de Racket de Rennes" , inquiet trop de "pompes à fric" neutralisées
mardi 15 - 19h38
de : nazairien
L’Etat policier était donc bien prévu dans l’ambitieux projet du monarque "En marche "
mardi 15 - 17h31
de : JO
1 commentaire
JAUNE, un journal par des Gilets Jaunes, pour les Gilets Jaunes
mardi 15 - 16h02
de : jean 1
Écologie : une nouvelle religion contre les catégories populaires
mardi 15 - 15h32
de : Séquano-Dionysien Rouge
1 commentaire
Los Angeles : grève exceptionnelle des enseignants
mardi 15 - 14h47
Lettre au président.
lundi 14 - 17h52
de : L’iena rabbioso
3 commentaires
GILETS JAUNES ACTE 9 : des CRS armés de fusils d’assaut ! (video)
lundi 14 - 17h50
de : JO
2 commentaires
Frapper les ultras-riches à la caisse ! Une idée qui poursuit son chemin !
lundi 14 - 10h18
de : JO
2 commentaires
Qui a tué cet homme ? Sarkozy, Hollande et Macron
dimanche 13 - 23h32
de : frustration
1 commentaire
En Marche - Le gout du sang pour celui de l’argent
dimanche 13 - 21h32
de : André
2 commentaires
Appel des Gilets Jaunes de Montreuil en réponse à l’appel des Gilets Jaunes de Commercy
dimanche 13 - 20h58
de : jean 1
Le peuple sans adjectif n’existe pas. Le peuple avec oui !
dimanche 13 - 12h42
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Médias Macron mentent, médias Macron mentent, des médias compromettants ! !
dimanche 13 - 12h18
de : JO
1 commentaire
Deux agressions violentes qui mériteraient, des poursuites judiciaires (vidéos)
dimanche 13 - 11h25
de : nazairien
4 commentaires
DE LA REVOLTE ANTILLAISE DE 2009 A LA REVOLTE DES GILETS JAUNES DE 2018
samedi 12 - 23h09
QUE LES PONTS QUE NOUS BRÛLONS ÉCLAIRENT NOTRE ROUTE
samedi 12 - 22h56
de : Indigenous Action Media et Léonard Peltier les voeux

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le nationalisme est une maladie infantile. C'est la rougeole de l'humanité. Albert Einstein
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite