Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
de : Des promeneurs
vendredi 28 janvier 2011 - 13h58 - Signaler aux modérateurs
15 commentaires

Chronique des violences quotidiennes de la police française.

Ce jeudi 27 janvier 2011, c’était la fête de fin d’examen le soir, au pôle étudiant à la fac de lettre et sciences humaines de Nantes. L’ambiance est bon enfant, les heures passent tranquillement. L’heure du dernier tramway qui sonne le glas de la soirée arrive. Il est minuit.

Une centaine d’étudiants, pour une part alcoolisée s’engouffrent dans le dernier tram de la nuit, autour de minuit 15. Le tram est immédiatement immobilisé par le conducteur qui appelle la police pour des raisons floues (des chants, du « chahut », de légers « coups de poings » sur sur la surface du tram ?). Cela condamne la plupart des fêtards à rentrer à pied alors que certains habitent relativement loin. La fac est également éloignée du centre ville.

Une première patrouille de flic débarque et commence à évacuer les passagers, d’abord de façon agressive puis clairement violente, en poussant et molestant, à plusieurs flics contre une jeune femme qui refusait de descendre par exemple. L’ambiance s’échauffe devant l’irrespect des policiers, de nouvelles voitures de flics arrivent rapidement. Les porcs menacent avec des gazeuses, insultent, tabassent à terre un jeune alcoolisé incapable de se défendre, sa copine qui s’opposait à l’interpellation est trainée à terre, elle hurle, ceux qui s’opposent sont menacés, poussés et frappés à coup de matraque.

Ceux qui filment la violence des porcs sont forcés d’effacer leurs vidéos, on leur confisque leur portable en les menaçant… Quand un étudiant dit qu’on a le droit de filmer l’action des flics, il est écarté violemment par trois policiers. Un flic menace son entrejambe avec sa matraque téléscopique. L’un des interpelés est giflé dans la voiture de flics. Plusieurs passagères sont mises à terre. Un jeune "bourgeois" qui passait par là se fait pousser sauvagement par plusieurs flics, pour rien, il ne comprend pas. Les bêtes sont lâchées. Le quartier Michelet/fac est quadrillé par les camionnettes de CRS pendant quelques temps.

3 enseignements à retenir de cette nouvelle attaque policière :

 Les flics s’en sont pris une nouvelle fois à des jeunes. Comme des animaux, ils frappent, insultent, menacent et interpellent une foule pacifiste voire passive d’étudiants festifs.

 La passivité des étudiants est inquiétante . Au long des violences policières (qui allaient en s’amplifiant) les étudiants témoins partaient un à un. Et alors qu’il y avait plus d’une centaine de passagers contre 6 flics au début, le rapport de force s’est clairement inversé en quelques minutes, avec une vingtaine de flics contre une poignée d’étudiants, ce qui permettait aux flics de se déchainer.

 Ce fut une nouvelle démonstration de collaboration active entre la société de transports nantais TAN et les flics. C’est bien le conducteur qui a appelé la police sans raison, et qui a exigé l’expulsion des passagers du dernier tram. Cela fait écho au harcèlement quotidien de la part des contrôleurs et à l’appel récurrent aux flics (notamment quand une personne contrôlée n’a pas ses papiers).

Après l’attaque policière de la « soirée socio » en octobre 2010 (tabassages, gazage et interpellations), c’est une nouvelle offensive en règle de la police contre les étudiants de Nantes. Jusqu’où allons nous accepter de nous soumettre ?

Dormez bien, la police veille.

Ps : si jamais quelqu’un/e a un nouvel éclairage, un témoignage personnel ou des images, qu’il/elle n’hésite pas à l’ajouter.

https://nantes.indymedia.org/article/22882



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
28 janvier 2011 - 14h48

...jusqu’aux premiers morts. Après on verra pour commencer à réagir.



Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
28 janvier 2011 - 14h51

Je ne m’étonne qu’une "soirée socio" et des étudiants en lettres aient été tabassés. Ce qui ne serait jamais arrivé avec des étudiants en commerce. C’est très dangeureusement ciblé. Je veux dire que ce tabassage témoigne d’une surenchère fasciste qui implique en ce cas (la police et l’Etat, les contrôleurs) et qui plus généralement mène une guerre ouverte à tout ce qui peut ressembler de près ou de loin à un "gauchiste", un anar, un "intellectuel", en un mot à tout ce qui ne représente pas explicitement la société civile en passe de fascisation.
Cet événement est à rapprocher du tabassage de jeunes au CCL à Lille (voir journal La Brique). Il est à rapprocher du tabassage de trois jeunes prolétaires (dont deux aux cheveux longs) dans une ville du Sud-Ouest, tabassage qui n’était pas cette fois policier mais l’oeuvre du rugbymen locaux qui ont été relachés à l’exception d’un seul. Il est à rapprocher dans cette même ville d’une série de cambriolages perpétrés par une bande de jeunes français (dont un fils de gendarme), dans une ville où les jeunes arabes sont la cible permanente de contrôles de polices. Dans cette ville encore de la formation d’un groupe d’une quarantaine de jeunes fascistes qui sévissent aussi bien dans la rue (tabassages) qu’au FN où ils sont entrés en masse au mois de décembre pour porter leur contribution à la candidature de Marine Le Pen, alors que le FN local y était opposé.
Il est à rapprocher des expulsions, de la guerre menée aux pauvres, aux idées, de l’imprégnation du discours sécuritaire du PS, au FN, en passant par l’UMP.
Nous assistons, impuissant et incrédule à une montée du fascisme dans la société française, c’est à dire à une mutation de la contre révolution que mènent les capitalistes depuis mai 68



Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
28 janvier 2011 - 15h03 - Posté par jaja

bof !!

les étudiants de Nantes, lors du mouvement de l’automne dernier ont été aux abonnés absents ...............

y vont pleurer parce que certains se font tabasser à la sortie d’une teuf

qu’ont ils agit cet automne quand les travailleurs se faisaient tabasser

combien de ces étudiants étaient du mouvement social et le seront la prochaine fois.

combien détudiants de cette soirée sont prêts à participer à une manif suite à se tabassage : j’attends de voir.

j’espère qu’ils se bougeront plus la prochaine fois.

la remarque sur les étudiants de commerce est juste ; mais il ne faudrait pas oublier que même ces étudiants de sociaux deviennent de bons petits soldats du système .......


Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
28 janvier 2011 - 15h12 - Posté par

Ces Etudiants de socio et de lettres deviendront pour certains de bons soldats du gouvernement. Mais Ils ont également les plus touchés par le chômage et les emplois précaires. Votre remarque est moitié juste... Et ce n’est donc certainement pas un hasard s’ils sont eux en particulier ciblés puisqu’ils sont considérés ou en passe d’être considérés par cette société comme inutile. Car je vous le rappelle il a été dit officiellement que les livres sont inutiles. Voyez en quoi la montée fasciste (et le fasciste est historiquement l’ennemi des livres de critiques sociales) sert le projet capitaliste.
Vous avez raison de préciser qu’il n’y a pas pour l’heure de solidarités suffisantes entre travailleurs et étudiants.


Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
28 janvier 2011 - 16h42 - Posté par

Pour élaborer ton analyse ( pas entièrement ininteressante d’ailleurs ) tu supposes quand même beaucoup de choses qui dépassent le conducteur du tram à l’origine des événement... Ceci dit,il y a bien une montée en puissance des actions violentes du pouvoir repressif contre : manifestants, syndicalistes/syndiqués, jeunes, vieux, un peu tout le monde... On est passé d’une violence plutôt symbolique au début du sarkozysme à une violence de plus en plus physique, qui vient s’ajouter à cette pression psycologique qui ne faiblit pas, d’ailleurs... et cet ensemble répressif ultra-violent me parâit être effectivement ’ et là je te rejoins) de nature fascisante. Rim.


Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
28 janvier 2011 - 17h52 - Posté par

Aller reprocher à des étudiants d’avoir fait la fête ....
Reprocher d’être "commerce ou sociaux" , ce sont des arguments débiles.

Des flics ont tapé, ont sévi ,sans défense des attaqués . C’est être une grande gueule que de louer ce qui se passe en Tunisie sans blâmer ce que les flics se permettent de faire en France.

Ce mêmes types tueront sans état d’âme, tortureront quand ( comme dans le passé) on leur demandera.


Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
28 janvier 2011 - 18h46 - Posté par

@82 : j’ai fait une "analyse" à chaud, dictée par beaucoup de tristesses...

@86 : je n’ai pas compris où vous vouliez en venir. A qui vous vous en preniez... Je me borne à constater après les tabassages de Lille, Nantes, de ma propre ville que les jeunes qui sont visés ne sont pas des étudiants en commerce... Si c’est débile prévenez les journalistes : qu’ils montent une affaire purement artificielle avec des énarques, des étudiants de commerce, des étudiants de grandes écoles scientifiques tabassés.... Pour ce que vous sembliez vouloir il vous fallait plus de courage 86


Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
28 janvier 2011 - 23h18 - Posté par

Ce n’est pas à vous que je répondais mais à Jaja.


Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
28 janvier 2011 - 20h04 - Posté par

Je rajoute : la montée des suicides, dans et hors entreprise pour cause de stress professionnel ( harcèlement des Directions) ou de difficultés économiques, ou malaises divers... ( exemple récent : selon témoignages des postiers ces derniers jours dans les manifs à Paris, un montée des suicides à la Poste... à prendre très au sérieux !!!) .. C’est un signe de souffrance sociale ( et psychologique) certain ! Il faut réagir !!!


Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
29 janvier 2011 - 09h35 - Posté par

Nous aurons contre nous toujours !!,contre notre lutte,contre notre monde à construire ,nous aurons,oui la quasi totalité des flics,la quas itotalité de l’encadrement,la quasi totalite des petits chefs qui jouissent de leur pouvoir méprisable .

attendre qu’ils passent dans notre camp ?

éssayer si vous avez du temps et de l’espoir à perdre.

C’est d’abord sur une base morale,que le monde changera sinon nous aurons avec nous,qui nous pourrirons notre tentative des couches sociales qui saboteront tout ce qu’elles peuvent saboter en attendant la contrerévouliton et là elles passeront aussi sec de l’autre coté.

ou bien alors c’est ces couches qui prendront insidieusement lepouvoir et confisquerons àleur profit NOTRE révolution .
ne savez vous docn pas que lesflics qui cognent nos enfants aujourd’hui,les cadres manager par la terreur comme a dit un suicidé de FT,tous ceux là se couleront dans lelit de notre révolution pour mieux l’assassiner
ne faisosn pas rentrer le ver dans le fruit

C’est contre les flics,contre les directions et pas que les hautes que nous devons aussi combattre sans illusions.

flics républicains ?
allez dire ça aux survivants du vel d’hiv,et aux famuilles des morts de Charonne.
Faire ami ami avec les directions qui poussent au suicide qui licencinte les militants ?
et oui sans compte à rendrepar tous ces agenst biens payés du capital, au noms de nos souffrances,de nos vies brisées,de nos morts ,notre révolution serait bien fragile .


Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
29 janvier 2011 - 12h26 - Posté par

Ne faire que parler des flics du Vel d’hiv , ça équivaut à ne parler que des cheminots des trains de déportés....il faut aussi rappeler que des flics ont prévenu des familles le veille de la rafle , que beaucoup sont morts en aout 44 , comme il faut rappeler aussi que beaucoup de cheminots ont été résistants et en sont morts.


Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
29 janvier 2011 - 17h48 - Posté par

bof les flics ?
comme tous les métiers ,avec des ordures et des mecs bien, comme les instits,les boulangers,les maçons, bof pourquoi en faire un métier part.

Corps répréssif de l’état ?main armé du capital ?

non non comme ls conducteurs de bus ou de train....


Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
29 janvier 2011 - 19h07 - Posté par

Il est malheureux de devoir se résoudre à des propos d’une extrême simplicité, des banalités de bases auxquelles m’obligent les deux derniers commentaires :
La police a une fonction repressive dans une tyrannie. Depuis mai 68 ce pouvoir sait que son "air d’innoncence" ne reviendra pas et en conséquence il gouverne par la terreur. La Police est l’un de ces instruments de la terreur

Wilhelm Reich, psychanalyste, chassé par les nazis, craignant sans cesse le Guepeou, a finit, sur des motifs despotiques, sa vie dans les prisons américaines. Il y est mort et l’on s’accorde à dire qu’il y a été tué. Reich lorsque il a écrit "psychologie de masse du fascisme" évoquait la carapace caractérielle, je veux dire que chaque homme, engagé dans le nazisme, avait cette sorte de carapace. Il ajoutait que, naturellement, le policier était le premier qui en était "recouvert"

Pour aller plus loin voir les chroniques de Maurice Rajsfus "que fait la police" sur e-torpedo


Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
30 janvier 2011 - 22h35 - Posté par Yoyo

Bon, c’est bien gentil tout ca, mais ce qui m’étonne, c’est que le conducteur ai du arreter le tram. A minuit, il avait peut être envie de rentrer chez lui. Quelques mecs bourrés dans son tram, il y en a beaucoup a Nantes, je pense qu’il est habitué.
Alors pour qu’il se disent : "Um, tient, je vais arreter mon tram et appeller les flics". Ce n’est surement pas pour le fun (Youhou, comme ca je me couche plus tard).

Alors franchement, le raisonnement de gamins : "Ouin, il a arreté le tram sans raison". Les mecs, faut grandir dans votre tête. Si le conducteur a arreté le tram, c’est qu’il devait y avoir une vrai raison, et la police a du réagir face à des gens visiblement violent.
Quand on est con, on assume, et on vient pas pleurer. C’est ca aussi la maturité.



Soirée de fin d’examens à la fac de Nantes : la police attaque les étudiants
31 janvier 2011 - 14h53 - Posté par

Yoyo je te retourne le compliment. On reconnaît les cons à ce qu’ils osent tout et tu as toi, dans un style, lourdingue qui pue la haine, tout osé. C’est l’argument typique du crétin de se prétendre adulte, lucide, élevé à la dure. On en a vu de tels que toi qui avaient une telle prématuré qu’ils ont fini miliciens...





CAMPAGNE BDS FRANCE
mercredi 18 - 09h16
de : jean 1
Le psy
mercredi 18 - 02h39
de : Carland
2 commentaires
Le psy
mercredi 18 - 02h27
de : Caarland
Spectacle ’CLAIR DE LUNE’ 3/02/2018 au Café de la Danse, avec Tita Nzebi
mercredi 18 - 01h17
de : Bruno
LA BATAILLE DE PARIS - 17 octobre 1961
mardi 17 - 22h13
de : Ernest London
MACRON, Le « PETIT TELEGRAPHISTE » ET FIER DE L’ETRE, de FRAU MERKEL
mardi 17 - 10h11
de : Floreal
Lettre ouverte d’un apprenti au Président de la République
mardi 17 - 09h02
de : Un apprenti
2 commentaires
Communiqué conjoint des syndicats de l’éducation CGT, CNT et Sud sur les arrestations et les humiliations subies par deu
mardi 17 - 07h38
de : jean 1
Interview d’Eric Beynel (Solidaires) : « Nous sommes dans la construction d’un appel unitaire en novembre. »
lundi 16 - 18h37
Manifestation des victimes de l’amiante
lundi 16 - 15h38
de : blanval
NOUS NE FERONS PAS MARCHE ARRIÈRE - Lutte contre la frontière franco-italienne à Vintimille
lundi 16 - 11h46
de : Ernest London
Socialisons l’espace économique !
dimanche 15 - 22h19
de : LE BRIS RENE
Soutenons le combat de Georges Abdallah !
dimanche 15 - 21h33
de : [Tien/1] Bagnolet
Retour vers le passé
dimanche 15 - 11h21
de : Irae
CGT : syndicat nucléaire.
samedi 14 - 23h29
de : L’iena rabbioso
5 commentaires
Objet de luxe 1 santé zéro
samedi 14 - 12h22
de : Irae
1 commentaire
LES PRÉDATEURS DU BÉTON : Enquête sur la multinationale Vinci
samedi 14 - 07h11
de : Ernest London
Ordonnances Macron Mobilisons nous le 19 octobre !!
vendredi 13 - 12h47
de : La CGT
2 commentaires
Ne jamais lâcher le fil de l’eau
vendredi 13 - 11h18
de : Jean-Luc Mélenchon
Pourquoi le drapeau européen est-il bleu avec 12 étoiles dorées en cercle ?
vendredi 13 - 11h13
de : Philippe Vandel
3 commentaires
Conflit d’intérêts : cette décision de la ministre Agnès Buzyn qui a bien fait les affaires de son mari
vendredi 13 - 11h09
de : Étienne Girard
Pétition : Procès en appel de Frédéric (4 mois ferme en 1ère instance)
vendredi 13 - 10h44
Le Média appartiendra à ses « socios »… c’est-à-dire nous !
vendredi 13 - 01h45
de : Pierrick Tillet
2 commentaires
Les médicaments génériques, c’est de la merde. Preuve par le lévothyrox
vendredi 13 - 00h47
de : André
Encore un suicide d’un camarade Goodyear, le 16ème... FAUT QUE CELA CESSE .....
jeudi 12 - 23h40
de : Mickael Wamen
4 commentaires
François Fillon placé sous le statut de témoin assisté pour "escroquerie aggravée" dans le PenelopeGate
jeudi 12 - 22h16
VIDÉO - Cattenom : des militants de Greenpeace ont pénétré tôt ce matin dans l’enceinte de la centrale nucléaire
jeudi 12 - 22h07
de : Thomas Jeangeorge
1 commentaire
Radio Palestina Libération RPL, l’actualité de la question palestinienne
jeudi 12 - 19h44
de : Palestine Solidarite
La torture est de retour en Turquie
jeudi 12 - 18h54
"Abruti" : Trump choque son administration en voulant décupler les têtes nucléaires
jeudi 12 - 17h12
Un peu de respect, bordel de merde !
jeudi 12 - 15h04
de : Jean ORTIZ
Définissez objet de luxe vous avez une heure
jeudi 12 - 14h56
de : Irae
Venezuela : Silence des médias sur les élections régionales
jeudi 12 - 12h40
de : JO-DEZ
1 commentaire
Propagande / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 12 - 09h56
de : Hdm
Echanges autour de la condition des agriculteurs (28 oct. 2017)
jeudi 12 - 09h46
de : Collectif d’agriculteurs contre les normes
LE MÉDIA : SOIRÉE DE LANCEMENT (video)
jeudi 12 - 00h59
MACRON TIENT DEBOUT GRÂCE À NOS DIVISIONS ! ALORS ? PRENONS NOTRE UNITÉ ET NOS ACTIONS EN MAIN !
jeudi 12 - 00h44
de : Sept Jours Debout
Procès-bâillon : Areva déboutée, les antinucléaires relaxés
mercredi 11 - 21h33
de : elian
Merci qui
mercredi 11 - 19h28
Le président de la République ne peut imposer à la France un emblème confessionnel
mercredi 11 - 14h21
de : Jean-Luc Mélenchon

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Abolissez les douanes et soutenez le libre-échange : alors, dans tous les domaines de l'économie, nos ouvriers seront ramenés au niveau de serfs et de pouilleux, comme en Europe. Abraham Lincoln 19eme
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Télévision. «  Pour le Che, la guérilla devait avoir ses propres médias  » (vidéo)
lundi 9 octobre
de Laurent Etre
1 commentaire
Un documentaire Che Guevara, naissance d’un mythe, qui met l’accent sur le rapport du guérillero-ministre à sa propre image et le rôle potentiellement révolutionnaire des outils d’information. Entretien avec son auteur, Tancrède Ramonet. Votre documentaire s’intitule Che Guevara, naissance d’un mythe. Qu’entendez-vous par «  mythe  »  ? Tancrède Ramonet Je l’entends au sens de Roland Barthes, qui définissait le mythe comme un « (...)
Lire la suite
Video live : grève générale, la foule est immense à Barcelone
mardi 3 octobre
Le cortège, immense, impossible d’en distinguer le début ou la fin. Plus des 87% des travailleurs sont en grève générale, affectant tous les secteurs d’activités.
Lire la suite
Avec ses ordonnances Travail, Macron a réussi à nous refourguer… le CPE pour tous
dimanche 1er octobre
de Thomas Vampouille
Les ordonnances voulues par Emmanuel Macron pour réformer le code du travail facilitent sensiblement le licenciement d’un salarié en CDI ayant moins de deux ans d’ancienneté. Et les indemnités prévues ne sont pas lourdes. Finalement, Marianne a calculé que cela revient au même que le fameux CPE que la rue avait fait enterrer. En pire, même… C’est la ministre du Travail elle-même qui nous mis la puce à l’oreille. Si vous ne l’avez pas vu, Muriel Pénicaud (...)
Lire la suite
Travail : ton univers impitoyable - Cash investigation (video intégrale)
jeudi 28 septembre
Les enquêtes de l’émission présentée par Élise Lucet se sont concentrées sur Lidl France et Free, mettant en avant la souffrance au travail et les licenciements avec des séquences parfois choquantes.
Lire la suite
Oui tous ensemble le 28 septembre avec les retraité-e-s
jeudi 28 septembre
de UCR Union Confédéral des Retraités
Parce qu’une fois de plus le gouvernement s’attaque à leur pouvoir d’achat, aux services médicaux et sociaux, neuf organisations appellent les retraité-e-s à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses le 28 septembre. Haro sur le pouvoir d’achat des retraités Au printemps dernier plus de 12 000 retraité-e-s se sont exprimé-e-s dans une enquête lancée par nos organisations. 80 % des personnes retraitées indiquent que leur situation financière (...)
Lire la suite
Soutenez la création d’un nouveau média citoyen (video)
mardi 26 septembre
2 commentaires
Signez cette pétition ici : https://www.change.org/p/media-citoyen Quand l’information et la culture sont trop souvent traitées comme des marchandises, quel rôle les citoyen·ne·s peuvent-ils encore jouer pour faire vivre le pluralisme et le débat ? Cette question appelle une réponse qui ne saurait attendre. Un peu partout, des millions de gens s’investissent et agissent sur leur quotidien sans attendre le bon vouloir des pouvoirs publics et à contre-courant des puissances (...)
Lire la suite
Marche du 23 septembre contre le coup d’État social (vidéo)
dimanche 24 septembre
de Jean-Luc Mélenchon
Le samedi 23 septembre 2017, 150 000 personnes se sont rassemblées place de la République pour s’opposer au coup d’État social d’Emmanuel Macron. Jean-Luc Mélenchon a expliqué que la bataille contre les ordonnances de Macron ne faisait que commencer et a appelé la jeunesse à se mobiliser. Il a lancé un appel aux organisations syndicales pour qu’elles prennent la tête d’une ample mobilisation à laquelle les insoumis apporteront leur (...)
Lire la suite