Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
1 commentaire
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Lettre ouverte au Président de l’Assemblée Nationale


de : flac
samedi 18 décembre 2004 - 00h11 - Signaler aux modérateurs

Mme Josyane Querelle-Riquier Présidente de la F.L.A.C

À l’attention de : Monsieur Jean-Louis DEBRE Président de l’Assemblée Nationale 128, rue de l’Université 75355 PARIS 07 SP

Thézan, le vendredi 17 décembre 2004

Monsieur le Président,

C’est en ma qualité de Thézanaise et de présidente de la F.L.A.C (Fédération de Liaisons Anti Corrida) que je souhaite vous adresser ici ces quelques lignes.

Dans quelques heures, vous honorerez de votre présence le village de Thézan-les-Béziers dans l’Hérault. Ce village dont je suis originaire, est en effet le premier en France à avoir érigé un monument aux morts de la guerre de 14-18.

Et c’est ce dimanche 19 décembre que vous viendrez commémorer la mémoire de ceux qui tombèrent alors “pour la France” Parmi ces hommes il en est un du nom de Etienne Querelle. C’était mon grand-père paternel. Tombé sous la mitraille à la Veuve Châlon sur Marne, il est mort le 4 mai 1917 à l’âge de 33 ans et son nom est désormais gravé dans la pierre de ce premier Monument aux Morts.

Ainsi tombèrent des humains. Par centaines de milliers. Civils ou militaires. Ainsi tombèrent des hommes mais pas seulement, car comme le décrit si bien Alice Ferney dans son roman intitulé “Dans la guerre” tombèrent aussi des milliers de chevaux. (Extrait des pages 32/33) « (...) Et la guerre, quant à elle, suivait son cours cruel. Depuis sa déclaration jusqu’à son achèvement elle échapperait à ceux qui la feraient mais tous mourraient pour elle : soldats tués, civils désespérés, animaux enrôlés ou cuisinés... Par milliers tirés des écuries et des champs, les chevaux étaient saisis. Pour démentir l’idée qu’ils n’en reviendraient pas, on leur peignait au balai un matricule de sorte à pouvoir à la fois les incorporer et les rendre plus tard à leur propriétaire. La place de l’église raisonnait du bruit de leurs sabots. Leurs hennissements s’emmêlaient aux appels des vétérinaires en blouse et aux injonctions des valets d’écurie suspendus aux longes. Ce monde-là connaissait les bêtes et les choses allaient son train. Tout ce qui marchait était pris dans la guerre. Les mulets, les ânes, les chevaux, les masses musclées de cette chair vivante et chaude, de n’importe quel poil, marcheraient bientôt sous la mitraille. Ce qui séparait ceux-là des hommes c’était qu’ils n’en savaient rien. Ou bien était-ce que seuls les hommes, qui n’avaient ni crocs pour mordre, ni sabots pour ruer, avaient su concevoir des armes plus puissantes que les crocs et les sabots ? Quand l’homme imite la nature, c’est étrange comme il sait à la fois la surpasser et la détruire. »

Ainsi le monde humain et le monde animal sont-ils étroitement soudés, leurs destins les uns aux autres liés. Et d’ajouter : (Extrait des pages 23/24 ) « (...) Là où Jules était né, la chaleur du corps des bêtes était accessible à chaque instant d’un jour. Depuis sa première enfance, les sensations vitales mêlaient pour lui l’humain et l’animal : douceur et rugosité des toisons, souffle chaud des chevaux, dureté dangereuse des sabots, humidité des museaux...L’homme ne régnait pas sur les bêtes, il partageait le monde avec elles. Jules était l’incarnation de ce lieu ancestral. Pétri par la nature, enchanté dans sa splendeur bruissante, grandi et gaillard grâce à elle, il faisait aux animaux la grâce de son humanité. Il murmurait de petites flatteries à l’oreille des vaches, sifflotait des chansons aux veaux sous leurs mères et parlait aux taureaux comme à des hommes. » Malheureusement ça n’est pas ainsi que l’on parle ici aux taureaux. On les met au cœur des arènes-abattoirs pour les y estropier avant de les occire. Sans oublier leurs compagnons d’infortune que sont les chevaux tantôt évoqués. C’est la permanence d’une terrible guerre du monde humain au monde animal, contrairement à Jules qui dans « sa communion avec le monde naturel avait haussé en lui le sens de l’humanité : sous les yeux des bêtes, les hommes se devaient de donner la meilleure image d’eux-mêmes. Voilà ce que Jules pensait. Les bêtes n’étaient-elles pas devenues muettes devant le spectacle que nous leur offrions ? Oui, se disait-il parfois, elles avaient peut-être été saisies d’horreur, de honte ou de crainte (...) Jules voulait être digne de ces silences qui partout l’épiaient (...) Il s’était civilisé selon les meilleures consignes humaines : la parole plutôt que la violence, l’émerveillement et la gratitude devant la vie, la justice et l’équité plutôt que l’exercice de la force, la vertu en chaque action et, mieux encore, l’amour de son prochain. »

En nous rendant aux arènes pour y voir torturer des animaux, nous perdons le sens de notre humanité. J’ajoute que cette pratique inqualifiable est actuellement soutenue à l’Assemblée Nationale par le groupe parlementaire “Tauromachie” alias “Elevage et Tradition”initié en 97 par Michel Vauzelle Président de la Région PACA, au nom d’une “identité culturelle méditerranéenne”. Ce groupe est aujourd’hui présidé par le député-maire de Bayonne, Jean Grenet. Quant au député de l’Hérault, le chirurgien Paul-Henri Cugnenc, (originaire de Thézan-les-Béziers), adjoint au maire de Béziers, il en est pour sa part l’un des vice-présidents avec Etienne Mourrut (député-maire du Grau-du-Roi dans le Gard) et Alain Marleix, (député-maire de Massiac dans le Cantal.)

J’entends ici dénoncer les agissements d’un groupe de pression ultraminoritaire qui bénéficie cependant de l’appui des collectivités territoriales, notamment en matière de financement grâce aux deniers publics.

Fort heureusement, des députées courageuses comme Geneviève Perrin-Gaillard qui me recevait ce 28 avril 2004 à l’Assemblée Nationale ou Muriel Marland-Militello qui déposait ce 8 juin 2004 une proposition de loi visant à une modification de l’article 521-1 du Code Pénal avec l’abrogation du fameux alinéa qui tolère les actes de cruauté et les sévices graves à animaux là où une “tradition locale ininterrompue” peut être invoquée, nous ouvrent de nouveaux horizons vers moins de violence. Car si la mort est inéluctable, la cruauté et la souffrance infligées qui plus est pour le lucre et pour le divertissement, à l’inverse ne le sont pas.

Sachez enfin, Monsieur le Président, que contrairement à ce que prétendent les promoteurs de corrida, les opposants à une telle abjection sont bel et bien aussi “les gens d’ici”. J’en veux pour preuve la lettre du professeur de philosophie Henri Callat né au pied des remparts de Carcassonne. J’espère vivement à présent que toutes les bonnes volontés réussiront bientôt à supprimer de cette terre de lumière qu’est le sud, sa part d’ombre qu’est la corrida comme autant de salissure afin que bêtes et gens ne soient plus jamais réduits au silence face à l’injustice et à la cruauté,.

Vous remerciant par avance de votre attention bienveillante, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale, l’expression de mes respectueuses salutations.

Josyane QUERELLE-RIQUIER

Copie à :
 Monsieur Jean DELHON, maire de Thézan-les-Béziers
 Madame Geneviève Perrin-Gaillard, députée PS des Deux Sèvres
 Madame Muriel Marland-Militello députée UMP des Alpes Maritimes.
 Monsieur Henri Callat professeur de philosophie

Pièce jointe : Texte du professeur de philosophie Henri Callat

L’ouvrage intitulé “Dans la guerre” de l’auteur Alice Ferney a été publié en 2003 chez Actes Sud

FLAC

http://anti.corrida.free.fr flac.anticorrida@wanadoo.fr

Word - 29 ko


Imprimer cet article





Olivier Besancenot : "Les capitalistes ont une bombe à retardement entre les mains".
samedi 6 - 18h11
de : joclaude
Rassemblement en cours en diffusion sur RT France
samedi 6 - 17h39
de : joclaude
MEXIQUE : encore un pays en mire de l’impérialisme !
samedi 6 - 11h32
de : joclaude
les lois sont elles racistes ?
samedi 6 - 00h27
de : sôs
L’ASN constate que c’est le bordel dans le nucléaire
samedi 6 - 00h09
de : coordi sud-est
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 - 23h41
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Le pays des Droits de l’Homme, c’est toujours la France ?
vendredi 5 - 18h41
de : joclaude
Covid de sens !
vendredi 5 - 18h28
de : Claude Janvier
Injures et discours de haine raciste, sexiste, homophobe enregistrés
vendredi 5 - 16h11
de : Christian DELARUE (mrap)
5 commentaires
L’art et la manière des tricheries en macronnerie(video)
vendredi 5 - 11h39
de : joclaude
CONFUSION NUMÉRIQUE
vendredi 5 - 11h33
de : Lukas Stella
1 commentaire
Histoire de la Sécurité Sociale (à visionner)
jeudi 4 - 20h24
Le jugement du 28 mai nous ouvre une possibilité nouvelle de gagner sur le prejudice moral au TGI
jeudi 4 - 19h44
de : Wamen Mickael
Strasbourg : Un homme de 21 ans frappé par un policier au commissariat
jeudi 4 - 19h41
de : Nadir Dendoune
Camélia Jordana : "La révolution est venue" (videos)
jeudi 4 - 19h33
La CGT Chimie appelle à la grève pour le 16 JUIN
jeudi 4 - 19h05
de : CGT Chimie
1 commentaire
L’appel d’Omar Sy : « Réveillons-nous. Ayons le courage de dénoncer les violences policières en France »
jeudi 4 - 18h49
de : Omar Sy
Adama, Georges Floyd, violences policières : vers un acte 2 en France ?
jeudi 4 - 13h41
Le retour de la culture à Paris le 22 juin
jeudi 4 - 12h00
la police est elle raciste ?
jeudi 4 - 01h36
de : sôs Soutien ô Sans papiers
1 commentaire
Pas de révolution sans régler la question du fantôme de l’esclavage et du colonialisme
mercredi 3 - 23h18
de : Ballast
Les références historiques sont un bien commun !
mercredi 3 - 23h10
de : Eve
Victoire des ex-Goodyear d’Amiens aux prud’hommes (video)
mercredi 3 - 22h34
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Respirer - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 3 - 21h34
de : Hdm
La France se prépare-t-elle à exfiltrer le terroriste Guaido ?
mercredi 3 - 17h29
de : joclaude
15 JUIN 2020 AU 22 JUIN 2020 : SEMAINE INTERNATIONALE D’ACTIONS POUR EXIGER LA LIBÉRATION DE GEORGES ABDALLAH !
mercredi 3 - 10h25
de : Jean Clément
polémique du jours beurette est-ce raciste ?
mardi 2 - 10h57
de : sôs
2 commentaires
communiqué de sôs Soutien ô Sans papiers :États Unis France mème combat
mardi 2 - 09h52
de : sôs
Consommez plus, travaillez plus, gagnez moins
lundi 1er - 15h19
MANIFESTATIONS : LA RUE REPREND SES DROITS
lundi 1er - 10h57
de : joclaude
1 commentaire
VOYAGE EN MISARCHIE - Essai pour tout reconstruire
lundi 1er - 09h21
de : Ernest London
Un goût de revenez-y
dimanche 31 - 22h42
de : Le CERCLE 49
Les pénibilités selon "le monde d’après" !
dimanche 31 - 16h22
de : joclaude
1 commentaire
Les lois scélérates d’antan, les revoilà en macronie !
dimanche 31 - 16h01
de : joclaude
Face au capitalisme, se fédérer pour le « salut commun »
vendredi 29 - 22h52
de : Louise
2 commentaires
Ségur de la santé : L’INDECOSA-CGT réclame des vrais états généraux !
vendredi 29 - 20h32
de : nono47
Malgré la crise sanitaire la casse de l’hôpital public continue
vendredi 29 - 18h06
de : joclaude
Les médecins cubains quittent l’Italie
vendredi 29 - 10h56
de : joclaude
Allemagne : les asperges de la colère
vendredi 29 - 07h57
L’heure du réveil - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 27 - 20h58
de : Hdm

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Christophe nous a quittés (video)
vendredi 17 avril
de Roberto Ferrario
Je me rappelle de cet soirée moi et Thom juste derrière a gauche entrain de manger du couscous vapeur... Le musicien et chanteur Christophe nous a quittés hier soir. Il collaborait encore récemment avec les musiciens de Ménilmontant Hakim Hamadouche, Mirabelle Gilis etc. et l’association Ménil Mon Temps souhaitait lui proposer d’être le parrain de la prochaine édition du Gala des Artistes de Ménilmontant. Nous le croisions au restaurant La Cantine de Ménilmontant. Il y (...)
Lire la suite
« Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! » Milan, 16 avril 1975, très sombre souvenir... (vidéo)
jeudi 16 avril
de Roberto Ferrario
Une soirée mémorable dans une trattoria a coté d’un canaux de Milan (Naviglio) Claudio, moi et d’autres camarades on mange ensemble pour fêter nôtres élections comme représentants des étudiants dans nôtres respectif instituts technique, lui dans ITIS du Tourisme, moi dans l’ITIS Molinari (XI ITIS). Une semaine après le 16 avril 1975 tard dans la soirée un coup de téléphone d’un camarade de mon organisation politique (A.O.)... J’arrête de manger avec mes parents (...)
Lire la suite
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite