Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Les leçons à retenir
de : Michel
jeudi 30 décembre 2004 - 10h20 - Signaler aux modérateurs

L’Eco-économie 2

Première partie

Il est intéressant de se pencher sur le déclin des civilisations. Dans son livre, « The Collapse of complex civilizations » Le déclin des civilisations complexes, Joseph Tainter décrit le déclin des premières civilisations et spécule sur les causes. Chacun se rappelle ses lectures de jeunesse sur la disparition de l’Atlantide qui se base sur un fait réel, la disparition de la civilisation crétoise. Etait-ce en raison de la dégradation de leur environnement, d’un changement climatique, de conflits sociaux, d’invasions étrangères... ?

Si on réfléchit au contraste entre les civilisations, jadis florissantes, et la désolation actuelle des lieux et des sites qu’elles occupaient, on ne peut que s’interroger sur les dynamiques internes qui expliquent l’ascension et le déclin. Ainsi, une des plus anciennes, la civilisation Sumérienne dans la plaine de l’Euphrate, région désolée, aride, éloignée de toutes terres cultivables. Pourtant, il fut un temps où se trouvait là le centre d’une des plus grandes civilisations urbaines et cultivées du monde. Les Sumériens inventèrent les premières villes et le premier langage écrit, l’écriture cunéiforme.

C’est une des raisons de la conscience des fragiles et précaires abris que l’on nomme civilisations. Chaque grande tendance nocive pour l’environnement peut ruiner la civilisation, qu’elle soit rudimentaire ou sophistiquée. Une faille dans l’économie influence le milieu naturel au point d’en modifier l’équilibre et la civilisation qui l’a engendré se condamne à disparaître. Si les générations suivantes ne réagissent pas rapidement et ne mettent pas tout en œuvre, quelquefois pendant des siècles, pour rétablir l’équilibre, notre histoire sera éphémère.

La question qui reste sans réponse à propos des civilisations qui ont brutalement disparues : connaissaient-elles les raisons de leurs déclins ? Et s’ils le savaient, pourquoi les hommes les plus raisonnables, les plus conscients, ont-ils été incapables de susciter le réveil de l’opinion, le soutien des politiques, un conseil permanent des sages pour sauver des splendeurs millénaires.

On pourrait très bien imaginer à une toute autre échelle, que de nombreuses planètes, apparaissant lunaires et sans atmosphère sous l’œil du grand télescope étaient, il y a des millions d’années toutes des planètes bleues que la création avait semées dans les myriades de galaxies. Sur ces planètes que les habitants avaient transformées en nefs des fous, les conditions de vie s’étaient dégradées jusqu’au point de non-retour, perdant jusqu’à leur atmosphère et tournant aujourd’hui comme des lunes mornes et craquelées autour de leur astre, chauffées à blanc dans le silence sidéral.

Un jour peut être, pas si lointain, notre lune aura t-elle aussi une grande sœur jumelle et des voyageurs arrivant enfin dans nos parages, se demanderont si la vie avait ou pas jamais existé sur un tel monde de poussières.

Seconde partie

Une civilisation autodestructrice

Sur notre nef l’activité économique mondiale a été multipliée par sept entre 1950 et 2000. En 10 ans, de 1990 à 2000 l’indice des actions est passé de 3000 à 11000. Le capital ne s’est jamais aussi bien porté et les banquiers sont optimistes. L’argent placé n’a plus besoin du support matériel pour générer des plus-values, la bulle spéculative s’auto alimente en circuit fermé. Le gâchis de ces ressources n’est qu’une épée de Damoclès à quiconque remettrait en question l’idéologie libérale et l’économie capitaliste. Une épée qui pèse lourdement sur l’avenir de nos cités radieuses.

Nous oublions, à l’abri des murs, que nous sommes tout autant dépendants des systèmes naturels que l’étaient nos ancêtres chasseurs-cueilleurs. Tandis que nous célébrions l’entrée dans le 3ème millénaire, un tiers des terres cultivées perdent leur couche arable, 50% des pâturages sont sur sollicités, les forêts sont réduites, les pêches océaniques sur exploitées. Dans ce petit monde des superlatifs ajoutons aussi le sur pompage de l’eau souterraine des grandes régions agricoles. Les pâturages procurent la majeure partie des protéines animales en subissant la pression des cheptels qui croissent en même temps que les populations humaines. Lorsque 180 millions de personnes élèvent 3 milliards de bovins, les herbages s’effondrent littéralement.

A ce rythme, L’Afrique, le Moyen Orient, l’Asie centrale, la partie Nord de l’Inde, la Chine du Nord Ouest sont menacés de famine et vont frapper à nos portes avant de déferler en flux migratoires comme des colonies de fourmis fuyant la disette. La Terre ne peut pas nourrir plus de Six milliards d’individus quand 800 millions consomment comme 5 milliards. Cessons de croire à l’utopie d’une terre nourricière si la terre arable devient stérile en fonction du degré de bêtise et d’égoïsme.

Continuons et des milliards mourront de faim, des guerres éclateront pour la moindre parcelle cultivable, nos petits enfants s’entretueront car nous les aurons obligés à devenir les survivants d’un patrimoine en peau de chagrin. Une catastrophe écologique majeure comme dans le film soleil vert.

Un exemple précis parmi d’autres malheureusement ; la Chine pays émergent pourrait retomber bien plus bas qu’elle n’était et retourner aux âges farouches. Le cumul des sur labourages et sur pâturages pour satisfaire les besoins alimentaires en croissance rapide crée un désert de poussière plus étendue que le « Dust Bowl « des Etats-Unis. La moitié Nord de la Chine devient stérile par sur sollicitation.

Mais par-dessus tout nous allons assister à une guerre pour une ressource bien plus importante que le pétrole. Le monde s’achemine et se prépare à une période de pénurie d’eau. Le détournement des eaux fluviales afin d’assurer l’irrigation en Indes, en Chine et aux Etats-Unis a pour conséquence que des fleuves comme le Gange, l’Indus, le fleuve jaune, le Colorado, pour ne citer que les principaux, ne parviennent plus à atteindre la mer.

La demande économique en bois n’est plus régénérée pour 9 millions d’hectares, la surface du Portugal.

Le monde perd aussi sa diversité biologique par la destruction d’espèces végétales et animales plus rapidement que l’évolution n’est capable de rétablir l’équilibre »précaire »du biotope. Pour illustrer et avancer des faits plausibles, je me dois de passer par les chiffres :
 1/8 des 9946 espèces d’oiseaux ne voleront plus jamais -
 1/4 des 4763 espèces de mammifères ne marcheront plus jamais -
 1/3 des 25000 espèces de poissons ne nageront plus jamais -

Nos enfants auront bien sous les yeux un monde cercueil et quand un petit devant la télévision demandera à son père pourquoi il ne peut pas voir tel animal, telle fleur, en vrai...l’extinction c’est pour toujours lui répondra t-il un peu coupable de sa démission quand lui-même interrogeait son père.

L’expansion économique cumule déficits biologiques et ouragans meurtriers, les quatorze années les plus chaudes sont toutes postérieures à 1980. C’est à dire un phénomène de destruction du milieu naturel alimentant une réaction en chaîne comme s’emballe le cœur d’un gigantesque réacteur nucléaire pour la planète.

La civilisation, les sociétés humaines auront fait faillite dans un peu moins de cinquante ans si un autre modèle ne remplace pas l’idéologie dominante.

Je considère que l’humanité s’est piégée, la civilisation est contrainte de battre en retraite devant les forces qu’elles déchaînent. Je m’efforce dans mon petit coin de dénoncer ce que d’autres me font subir en pensant que ce n’est rien en comparaison de ce que subiront mes enfants.

Les hommes ont de nouveau ouvert les gouffres où se terraient les démons de l’apocalypse.



Imprimer cet article





Les sous-traitants du nucléaire en grève le 18 septembre contre le dumping social
lundi 16 - 08h11
DÉCÈS D’UN TORTIONNAIRE EN ALGÉRIE.
dimanche 15 - 15h17
de : Transmis par Nuits de septembre 1965
Que la Terre nous sauve.
samedi 14 - 13h27
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Mesures Buzyn, c’est du Coluche : Dites nous ce dont vous avez besoin, nous vous dirons comment vous en passer (vidéo)
samedi 14 - 13h12
de : nazairien
1 commentaire
MANIFIESTA 2019 - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 14 - 11h47
de : Hdm
Patrick Balkany, proche de Sarkozy, condamné à 4 ans de prison ferme et incarcéré (vidéo Verdi)
vendredi 13 - 16h16
de : nazairien
10 commentaires
Les corbeaux , les vautours en passe de disparaître ?
jeudi 12 - 20h12
de : joclaude
1 commentaire
Réaction de LFI après la diffusion des images de Quotidien sur le jour des perquisitions (video)
jeudi 12 - 12h38
de : LFI
40 minutes d’images cachées : le coup monté médiatico-judiciaire contre LFI (video)
jeudi 12 - 08h57
de : L’Ère du peuple
Je suis prêt ! « Et ainsi de suite… »
jeudi 12 - 08h44
de : Jean-Luc Mélenchon
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 - 08h41
de : Info’Com-CGT
Grèce : l’expérience autogestionnaire des Viome menacée
jeudi 12 - 08h04
Le Val-de-Marne, premier département de France à bannir le glyphosate
mercredi 11 - 09h40
de : Agnès Vives
2 commentaires
Perquisition chez Mélenchon... Un autre son de cloches (video)
mercredi 11 - 09h01
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 - 07h51
de : Roberto Ferrario
2 commentaires
Samedi 14 septembre 2019, les éditions Noir et Rouge présentent le second tome de La CNT dans la révolution espagnole de
mardi 10 - 22h09
de : Frank
UNE JUSTE COLÈRE - Interrompre la destruction du monde
mardi 10 - 13h55
de : Ernest London
1 commentaire
Le RN face à la destruction sociale
mardi 10 - 12h08
de : Christian DELARUE
3 commentaires
Toute la macronnerie : Menteuse ! La Révolution est permanente !
lundi 9 - 15h44
de : joclaude
4 commentaires
Gaspard Glanz (journaliste), à nouveau inquiété par la flicaille, ridiculise ces flics(quettes) (vidéo)
lundi 9 - 13h59
de : nazairien
Thales : petits meurtres entre amis, ou la politique des bâtons dans les roues
lundi 9 - 11h26
de : Bertrand F
Au moins 2000 gilets jaunes convergent à Montpellier pour leur rentrée
dimanche 8 - 15h42
2 commentaires
arret de la grêve de Petit Jean
samedi 7 - 12h32
de : promedic
"Opération Aéroport de Paris" : L’initiave citoyenne en action, dans le var (vidéo)
samedi 7 - 00h50
de : nazairien
Plan et marché à Cuba des années 1960 à aujourd’hui
vendredi 6 - 13h47
de : P. Del Castillo
2 commentaires
Les élucubrations de Stéphane Bern sur l’école au Moyen Âge
vendredi 6 - 11h09
de : Catherine Rideau-Kikuchi, Florian Besson
LA SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE ET SON AVENIR
vendredi 6 - 06h41
de : Ernest London
2 commentaires
Rentrée catastrophe / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 5 - 22h19
de : Hdm
Grenelle des violences conjugales : le gouvernement répond aux féminicides par l’aumône
jeudi 5 - 16h51
1 commentaire
Yémen : les images rares d’une guerre qui embarrasse le gouvernement français (vidéo)
mercredi 4 - 23h15
de : Nazairien
2 commentaires
La société pharmaceutique Ferring impliquée dans un nouveau scandale ?
mercredi 4 - 16h13
de : Pharmawatch
Les empoisonneurs.
mercredi 4 - 15h17
de : L’iena rabbioso
Hypotextile : Soutien à Constance seins nus
mercredi 4 - 09h25
de : Christian DELARUE
Appel à la mobilisation contre l’OMC et les accords de libre-échange
mardi 3 - 21h27
de : via campesina
Christophe Prudhomme, porte-parole des médecins urgentistes : « Il faut arrêter de gérer l’hôpital comme une entreprise »
mardi 3 - 17h08
de : nazairien
1 commentaire
AFFAIRE BENALLA : suite et... !Pas fin ?
mardi 3 - 15h29
de : JO
IN GIRUM - Les Leçons politiques des ronds-points
mardi 3 - 13h34
de : Ernest London
2 commentaires
Pour exploiter l’uranium kazakh, Orano va raser une forêt protégée
mardi 3 - 11h01
de : jean 1
2 commentaires
Propriétaires terriens, industriels, ministre corrompu : qui sont les pyromanes de l’Amazonie brésilienne
lundi 2 - 22h22
de : bastamag
Acte 42 : 31 Aout Hommage des Gilets Jaunes devant l’ONU à Genève à tous les blessés et mutilés (vidéo)
lundi 2 - 21h51
de : nazairien
5 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Aucune carte du monde n'est digne d'un regard si le pays de l'utopie n'y figure pas. Oscar Wilde
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite