Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Des opposants à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes délogés d’arbres par le GIPN
samedi 3 septembre 2011 - 14h17 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Opération coup-de-poing de douze militants anti-aéroport, vendredi matin, dans les arbres d’un square, à Nantes. Ils ont été délogés par le GIPN dans la soirée. 11 h. Douze opposants à l’aéroport Notre-Dame-des-Landes s’installent dans les arbres du square Élisa-Mercoeur, en plein centre de Nantes. Ils sont équipés de cordes et grimpent le plus haut possible, à une vingtaine de mètres parfois. Ils ont emporté avec eux provisions, bouteilles d’eau, matelas, sacs de couchage... Ils crient « Non à l’aéroport ». Des banderoles sont déployées : « Vinci hors de nos vies », « Contre la réalité bétonnée, semons la résistance contre l’aéroport »... Ce square est situé en face du chantier du carré Feydeau, dont Vinci est le maître d’ouvrage.

11 h 30. Un dispositif policier est mis en place. Des militants se regroupent au pied des arbres pour soutenir leurs amis. Les policiers effectuent des contrôles d’identité, auxquels certains refusent de se soumettre. Un militant est placé en garde à vue pour rébellion.

14 h. Le square est maintenant quadrillé par des effectifs de police en tenue et du service d’ordre. D’autres interpellations ont lieu, soit pour refus de contrôle d’identité, soit pour s’être opposé aux forces de l’ordre. Les militants, dans les arbres, crient toujours « ni avion, ni expulsion », au milieu des familles entières, promeneurs, curieux qui traversent le square. Les automobilistes, nombreux sur cet axe très emprunté, ont les yeux rivés sur la cime des arbres.

19 h 15. Le GIPN de Rennes intervient à la demande du ministère de l’Intérieur. L’expulsion est motivée par un « risque de trouble à l’ordre public et mise en danger des personnes ». Des effectifs de la compagnie départementale d’intervention se déploient tout autour du square. Des CRS bouclent le périmètre. La circulation sur le cours du Commandant-d’Estienne d’Orves est interrompue. D’autres militants rejoignent l’attroupement qui s’est formé aux abords du square. Les pompiers mettent leur grande échelle à disposition du GIPN.

19 h 50. Une première opposante est délogée par le GIPN. Il faut près d’une demi-heure aux policiers expérimentés pour la faire descendre en rappel, l’intervention étant périlleuse. Après avoir protesté, elle n’oppose pas de résistance. Il n’en est pas de même pour les autres. Un militant reçoit un coup de taser pour avoir tenté d’échapper aux policiers. Coup de chaud parmi les militants, regroupés en bas derrière le cordon de CRS. Ils s’emportent. Et reçoivent aussitôt du gaz lacrymo. Des hommes sont embarqués. Au même moment, une collision entre une voiture et un tram ajoute à la confusion générale.

22 h. Les derniers opposants sont descendus des arbres. Le calme revient progressivement. Ils sont conduits à l’hôtel de police pour vérification de leur identité. Ceux qui se sont rebellés sont placés en garde à vue, les autres sont libérés. Quoi qu’il en soit, ils ont atteint leur objectif : faire parler d’eux, au prix d’une mobilisation intense des forces de sécurité.

http://www.nantes.maville.com/actu/actudet_-Les-anti-aeroport-dans-les-arbres-pour-etre-vus_dep-1977804_actu.Htm



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Des opposants à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes délogés d’arbres par le GIPN
3 septembre 2011 - 15h56 - Posté par zadist

Les 3 personnes interpellées le matin ont toutes été relachées : elles sont accusées de rébellion ou complicité de rébellion, et seront convoquées au tribunal courant mai 2012.

Suite à la charge par les CRS des personnes en soutien au sol, vers 21h, 2 personnes ont été interpellées, après s’être fait sévèrement tabasser. À 13h30 ce 3 septembre, l’une d’entre elle a été relachée et également accusée de rebellion ; l’autre est actuellement toujours en garde à vue.

Vers 22h, les dernier-e-s occupant-e-s des arbres du parc Elisa Mercœur se sont finalement fait délogé-e-s par le GIPN, à grand renfort de nacelles et de coups de Tazer. Elles ont ensuite été immédiatement embarquées au poste et rapidement relachées, exceptée une personne - ’tazée’ à plusieurs reprise dans son arbre perchée - encore en garde à vue, au moment où nous écrivons ces lignes.

La répression de cette action d’occupation qui se voulait être un moment de dialogues et de rencontres avec la population nantaise, démontre - une fois de plus - la volonté des pouvoirs publics de museler, criminaliser, diviser et affaiblir l’oppostion au projet d’aéroport. Sous ses airs démocratiques, le projet d’aéroport avance à grands coups de tonfa : comme toujours, la répression s’abat sur tout-e-s celleux qui refusent leur monde, qu’il s’agisse d’oppositions à des projets d’aménagement ou encore par leur participation à des mouvements de résistances.

Récemment, Jacques Auxiette implorait la préfécture de "passer au karsher" les occupant-e-s de la ZAD : sans aucun complexe, il appelle à la répression du mouvement d’opposition. Les évenements du 2 septembre montre que la préfecture a bien recu le message. Nous en prenons bonne note ! La lutte contre l’aéroport et son monde continue, et nous ne nous laisserons pas abattre par leur pratiques démocratiques !



Des opposants à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes délogés d’arbres par le GIPN
3 septembre 2011 - 16h25

l’article ci-dessus de Nantes maville ouest france du 3 09/2011 dont l’extrait cité "coup de chaud parmi les militants, regroupés en bas derrière un le cordon de CRS . Ils s’emportent . Et reçoivent aussitôt du lacrymo . des hommes sont embarqués ."
Il faudrait préçiser que les fourgonnettes s’étaient regroupées pour préparer une intervention sur les personnes présentes . coup de tension. pour sûr, un gros malabar en uniforme intervient finement en uppercut direct sur un militant, les autres allant à son aide et demander d’arrêter de le taper se sont fait gazez . les enfants présents de même .
Tout cet armada grande échelle , gipn, je ne sais combien de crs pour une trentaine de personnes pacifiques . cela rime à quoi ?
à voir les photos sur

http://blogs.arte.tv/Au_pied_du_mur



Des opposants à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes délogés d’arbres par le GIPN
3 septembre 2011 - 23h51 - Posté par Anjou

Il n’y a pas si longtemps, les pompiers se faisaient tabasser par ces mêmes CRS. Les photos, les vidéos sont nombreuses à le montrer.

Maintenant, ils mettent leur matériel au service de de ces bêtes casquées ...





Prévision théatrale
jeudi 12 - 21h50
de : jean1
L’ Acentrale Radio de la grève
jeudi 12 - 16h55
de : jean1
R.N. la place à la tête de l’état est déjà occupée
jeudi 12 - 10h06
de : jean1
bourgeois, tremblez, ça n’fait que commencer ! C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 11 - 22h34
de : Hdm
1 commentaire
TOTAL en Ouganda Rendez-vous au Tribunal ce jeudi 12 décembre
mercredi 11 - 19h21
de : SURVIE
BOLIVIE : La dictature auto-proclamée en appelle à Israël !
mercredi 11 - 17h16
de : JO
1 commentaire
COP 25 : supercherie capitaliste
mercredi 11 - 16h13
de : jean1
Retraites : Édouard Philippe confirme les mauvais coups du rapport Delevoye
mercredi 11 - 15h41
2 commentaires
Les régimes sociaux coûtent un pognon de dingue ? No coment !
mercredi 11 - 09h57
de : JO
2 commentaires
Contre le travaillisme , une gauche de RTT 32 H et de retraite à 60 ans.
mardi 10 - 23h01
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Deuxième journée de grève : le nombre de manifestants dans 50 villes
mardi 10 - 17h50
3 commentaires
Les manipulations de macron, pour "piller" , nos retraites révélées au grand jour
lundi 9 - 20h13
de : nazairien
5 commentaires
Delevoye et le think tank "Parallaxe"
lundi 9 - 13h59
de : Mat
2 commentaires
Les liaisons troubles de Jean-Paul Delevoye avec le milieu de l’assurance !
lundi 9 - 11h43
de : lullal
6 commentaires
Emission - Grève SNCF : Cheminots et cheminotes luttent pour tout le monde !
lundi 9 - 11h14
de : Emission Polémix et La Voix Off
(video) Pour gagner : « reconduction, auto-organisation, généralisation » de la grève
lundi 9 - 07h13
2 commentaires
Grève : le scénario catastrophe d’un "lundi noir" se précise, la RATP et la SNCF alarmistes
dimanche 8 - 19h08
de : nazairien
Le labyrinthe.
dimanche 8 - 16h14
de : L’iena rabbioso
(video) « Nos camarades de la SNCF et la RATP ne veulent pas de chèques, ils veulent qu’on fasse grève avec eux »
dimanche 8 - 16h06
Convergence des luttes : 5 décembre : les manifs dans plus de 45 villes en France ! à suivre... (vidéos)
dimanche 8 - 11h37
de : nazairien
6 commentaires
LA TERRORISATION DÉMOCRATIQUE
dimanche 8 - 11h31
de : Ernest London
Jamais 2 sans 3
samedi 7 - 18h14
de : jean1
3 commentaires
Un peu plus de musique
samedi 7 - 18h08
de : jean1
UN PEU DE MUSIQUE
samedi 7 - 17h58
de : jean1
Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
2 commentaires
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
2 commentaires
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01
« Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
lundi 2 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La question est de savoir dans quels cas et jusqu'à quel point nous sommes obligés d'obéir à un système injuste. John Rawls
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite