Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Non à l’exclusion des femmes musulmanes de la société


de : Fernanda
jeudi 26 janvier 2012 - 11h36 - Signaler aux modérateurs
10 commentaires

vendredi 20 janvier 2012 par le Bureau National de l’UJFP

Le projet de loi que vient d’adopter le Sénat, majoritairement à gauche, visant à interdire aux femmes musulmanes portant un foulard l’accès à la profession d’assistante maternelle, y compris à domicile, est indigne. Il rappelle les heures les plus sombres de notre histoire, quand il s’agissait de proscrire les Juifs de certaines professions ou de faire des colonisés des sujets asservis et privés de droits.

Alors que la loi sur la laïcité de 1905 et la Déclaration universelle des droits de l’homme garantissent la libre expression, y compris dans l’espace public, des convictions religieuses, ce projet de loi s’inscrit dans une logique d’exclusion des Musulmans et, plus particulièrement des Musulmanes.

La liste commence en effet à être longue des mesures d’exception prises contre les femmes musulmanes : loi de 2004 qui lance la chasse aux jeunes filles portant un foulard (ou un bandana, un turban, une casquette) et/ou une robe jugée trop longue dans les collèges et les lycées ; loi d’interdiction du port du voile intégral dans les espaces publics ; résolution votée par l’UMP en 2011 réclamant l’extension du principe de neutralité, et donc notamment l’interdiction du port du foulard, à tout collaborateur du service public, à l’ensemble des structures privées des secteurs social, médico-social et de la petite enfance et estimant souhaitable la possibilité, pour toute entreprise, d’encadrer les pratiques et tenues « susceptibles de nuire à un vivre ensemble harmonieux » ; volonté d’exclusion des mamans portant un foulard de l’accompagnement des sorties scolaires, avec à la clé des enfants bouleversés, ne comprenant pas pourquoi leurs mères se voient interdire de telles sorties ; maires refusant de procéder à un mariage si la future mariée persiste à garder son foulard…

Sous couvert de laïcité et de défense des droits des femmes, ces mesures reviennent de fait à barrer aux femmes portant un foulard la possibilité de toute expression dans la société, à les reléguer dans la sphère privée, hors de la vie commune. A chaque fois, c’est bien l’Islam qui est visé. A aucun moment en effet, les gouvernements qui se sont succédés n’ont vraiment songé à révoquer le statut religieux particulier de l’Alsace-Moselle, à interdire l’accès aux prisons aux religieuses, à remettre en cause le financement des établissements catholiques ou à interdire le port d’une croix ou de la kippa sur les lieux de travail.

Pour l’UJFP, l’islamophobie, ça suffit. Nous nous élevons de toutes nos forces contre toutes les lois et mesures aux relents coloniaux et racistes qui, au mépris du vivre ensemble, stigmatisent et discriminent une partie de la population et visent à faire de certains de nos concitoyens des citoyens de seconde zone, soumis à des lois spécifiques, revenant ainsi au traitement séparé des populations cher aux nostalgiques des colonies.

Bureau national de l’UJFP le 20-01-2012

http://www.ujfp.org/spip.php?article2110



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Non à l’exclusion des femmes musulmanes de la société
26 janvier 2012 - 12h10

Puisque Fanon est actuellement très tendance :

"A l’offensive colonialiste autour du voile, le colonisé oppose le culte du voile." (in "L’Algérie se dévoile").

Félicitations à une certaine gauche, pas seulement PS, pour sa collaboration très active aux délires anti-voiles...



Non à l’exclusion des femmes musulmanes de la société
26 janvier 2012 - 22h12 - Posté par Ernest

F Fanon n’a pas dit que cela et n’a surtout pas voulu dire cela comme vous le dites. Trop facil de retourner les arguments comme certains retournent la loi de 1905 en lui faisant dire ce qui n’est pas écrit et qui n’a jamais été fait. Je regrette que le Sénat n’ait pas été plus loin en imposant l’application de cette loi à l’Alsace et la Moselle sous prétexte de Concordat allemand en 1908 alors que ces régions n’étaient pas encore françaises. Cette loi, fondamentale, ne peut souffrir le deux poids deux mesures.


Non à l’exclusion des femmes musulmanes de la société
26 janvier 2012 - 15h55
Non à l’exclusion des femmes musulmanes de la société
27 janvier 2012 - 11h10 - Posté par Copas

Cette histoire n’a rien à voir en France avec les droits de la femme mais avec le racisme qui a gangréné la gauche ces dernières quinze années. Dont on trouve ici encore quelques heureusement maigres échantillons.

Quelqu’un se posait la question de savoir si la coiffure faisait ou défaisait le problème de la haine des racistes.

Non, ça ne défait pas cela car c’est d’abord un motif politiquement correct pour être raciste. Et au fond, ces offensives du régime par ailleurs bien peu laïc, ont d"abord pour objet de trouver des boucs émissaires .

Ras le bol des racistes !

Demander des lois contre ceux qui obligent les femmes OK mais des lois contre les femmes parce qu’elles portent un foulard, ça relève d’autre chose.

En ces temps de crise grave du capitalisme et d’offensives permanentes de la bourgeoisies et des fachos, il faut être particulièrement out pour ne pas se rendre compte qu’une offensive qui n’a d’autre objet que de s’attaquer à des femmes musulmanes , ça pue.

Ca ne signifie pas que le fichu c’est bien ou mal, mais qu’on cesse un peu d’avoir la crapulerie chevillée au corps pour s’obnubiler là dessus pour souhaiter légiférer sur la façon dont les gens s’habillent seulement quand ce sont des femmes musulmanes.

Je remercie ceux qui ont rappelé qu’en France les tenues des sœurs, curés, ne posaient pas question ces dernières années au point d’en faire des lois et règlements en cascade.

Monseigneur Gaillot avec des signes distinctifs et ostentatoires, dans les manifs, ça ça le faisait...

C’est quand même bizarre car l’église catholique est bien un appareil structuré avec un corps nombreux de professionnels qui ont fait, eux, un mal important à la société française, ce que les musulmans ne sont pas, eux qui n’ont pas de hiérarchie religieuse professionnelle et qui n’ont pas imposé à la France des lois et un pouvoir rétrograde.

Là on a affaire à des nounous avec des fichus.

Intolérable ?



Non à l’exclusion des femmes musulmanes de la société
27 janvier 2012 - 13h31 - Posté par Brutus

rien à voir en France avec les droits de la femme mais avec le racisme qui a gangréné la gauche ces dernières quinze années

Tout est là.

Et ça n’a rien d’étonnant dans le pays qui, seul au monde, s’est permis de voter une loi reconnaissant les bienfaits de sa présence outre-mer (en clair glorifiant son passé colonial). Proposition de loi présentée par le très policé Douste-Blazy, votée par quelques dizaines de députés, y compris de gauche, et finalement passée à la trappe par une acrobatie constitutionnelle assez limite.
Ça fait 150 ans que la France prétend libérer les femmes des autres. Sauf que cette libération est sans doute du niveau des paroles de Sardou regrettant "le temps béni des colonies...où j’avais 4 femmes dans mon lit".


Non à l’exclusion des femmes musulmanes de la société
27 janvier 2012 - 19h21 - Posté par La Louve

Elle a du pain sur la planche la femme voilée, dans ses luttes purée !!

Elle est coincée entre des idiots qui veulent la dévoiler ou l’empêcher de travailler parce que voilée, et d’autres idiots qui le cas échéant lui imposent le voile ;-) pas de la tarte.

Et "nous" communistes, là-dedans ?

Je vais donner mon point de vue de femme, communiste, attachée à la laïcité réelle (pas du tout celle qu’on nous vend à longueur de journée en prétendant que c’est l a gestion des signes extérieurs religieux... mais on en reparlera ailleurs de ce qu’est la laïcité), férocement opposée au racisme et à la xénophobie, et attachée aux combats émancipateurs....

Et ça vaut ce que ça vaut !

Sur le voile, premièrement : il est évident pour moi que ces croisades anti-voiles sont un signe de racisme et de xénophobie d’état qui n’ont qu’un objectif la division du prolétariat (une de plus).

Sur le voile, deuxièmement :

Bon, si on parle de "mâles", faut aussi parler de "femelles" en contrepartie ;-)

un "mâle" et un "homme" ce n’est pas exactement pareil et parfois ça ne se recoupe pas ;-)

Perso, je connais pas mal de femmes jeunes et moins jeunes, en France ou ailleurs, qui portent le voile par choix plus que parce qu’on leur a véritablement imposé, soit par conviction "religieuse" (reste à savoir d’ailleurs dans cette "pratique" de quel degré elle est ! Par exemple un grec ou un russe même communiste va fêter les pâques orthodoxes, fréquemment, c’est une tradition plus culturelle que religieuse, dont bcp ont même fini par oublier le sens - est-ce que c’est la même chose que celui qui va à la messe 3 fois par jour ?) , soit, c’est vrai aussi, pour ne pas se faire emmerder, en tant que "femelles" par "les mâles", notamment.

Sachant que souvent, ces femmes luttent également contre la domination des hommes, qui comme chacun le sait en France, ne sont pas tous musulmans, loin s’en faut, ni d’origine maghrébine ou arabe, domination qui n’est pas seulement sociale culturelle économique mais également souvent physique (c’est là qu’on retrouve le mâle).

Enfin, il y a également une troisième hypothèse de port du voile : c’est le port du voile -port d’étendard. Un peu comme Césaire disait à une époque "le nègre vous emmerde". Un peu comme quand on est jeune on est punk ou grunge.

Une parenthèse : il n’y a quasiment (je dis quasiment) que la société qui puisse protéger la "femelle" de la force physique du "mâle" , et encore, imparfaitement ; dans 90% des cas, hélas, la nature a créé pour l’instant, à ce stade de notre évolution, d’importantes différences physiques, de force. Dans les sociétés ou les groupes sociaux (quels qu’ils soient) qui refusent de protéger la "femelle" contre "le mâle" et de la violence , symbolique ou réelle, que lui autorise sa domination physique "naturelle" supérieure (ce qui est le cas en France aujourd’hui et nous concernent TOUTES malgré les beaux discours, qu’on soit athée, musulmane, ou communiste), il peut parfois être utile et très compréhensible de porter un voile pour faire avancer les droits de la femme.

J’ajoute que certaines encore portent le voile pour lutter contre la merchandisation et le dévoilement incessant et quotidien du corps de "la femme" à tous bouts de champ.... je ne le ferais pas perso, mais parfois je les comprends...(c’est presque une forme de "noli me tangere" qui est un interdit fondateur de la chrétienté).

Ce qui revient à accepter un signe de contrainte extérieur ou de soumission comme disent certains, pour ne pas se faire prendre la tête avec des choses qu’on juge finalement subalternes parce que l’essentiel est ailleurs.

La liberté, c’est dans la tête et dans les actes politiques que tu poses au moment où il faut les poser.

Pour moi, cette question du voile, c’est un peu comme quand tu acceptes la loi de l’état bourgeois dans le cadre syndical, sur des choses assez mineures finalement, parce que ce qui compte, c’est l’objectif (informer, rassembler, lutter), par exemple dans le cas de l’implantation de la section syndicale....

C’est presque de la dialectique en actes , d’une certaine manière. C’est la dialectique de l’émancipation. Tu enfonces un coin, puis un autre, puis un autre et ensuite tu donnes deux ou trois coups de marteau, et ça pète ;-)

Si pour acquérir le statut de femme aux yeux de la société , d’un groupe, d’une famille, et de son idéologie dominante, (et donc s’extraire de celui de femelle sans droit et non protégeable), donc pour entrer dans une autre dimension politique, l’état des forces du moment dans un endroit ou dans un groupe impose plus ou moins de porter un voile pour pouvoir ouvrir sa gueule sans se ramasser des pluies de coups et des crachats, et donc, pour être audible ÉGALEMENT par les hommes/mâles, je ne vois pas bien en quoi c’est gênant, personnellement.

Je ne vois pas par exemple à quoi sert,"pour la cause" une femme brûlée à l’acide et/ou lapidée par exemple, et je préfère une femme qui sait aussi se protéger pour pouvoir être efficace.

Il y a des cas dans lesquels refuser de porter un voile (ce que certains appellent soumission) c’est à peu près aussi intelligent que de se balader avec une étoile jaune et un drapeau rouge en chantant l’internationale Yiddish dans les rues de Paris en 1943...

La domination quasi irréductible à l’état brut est la domination physique avec in fine l’argument de la force et de la violence. La résistance, facteur de potentiels changements, implique diverses étapes. Diverses stratégies, diverses diversions même...

Je préfère une femme qui pour pouvoir travailler (donc se colleter de face avec le capital) doit porter un voile, si c’est cela la loi à laquelle elle est immédiatement et physiquement soumise sans possibilité réelle d’en être "protégée" (j’insiste parce que ça c’est vraiment important), que celle qui, pour ne pas vouloir porter de voile, est bouclée chez elle à double tour ne travaille pas ne rencontre personne...

Dans ce genre de cas de figure, je me demande bien qui domine qui et qui est soumis à qui finalement !! La femme ou l’homme ?

De mon point de vue la réponse est claire : le faible et le soumis dans un système un groupe religieux patriarcal phallocrate qui impose le voile, c’est l’homme/mâle qui ne peut pas du tout affronter l’émancipation féminine sans artefact et sans violence brutale. Faut être sacrément flippé pour en arriver à construire des trucs pareils, vous avouerez....

Maintenant ce n’est pas une surprise que les églises sont toujours plus ou moins des piliers d’un état ou d’une caste bourgeoise....

Ceci pour dire que je ne partage pas l’ interprétation du voile donnée dans certaines orgas d’extrême gauche, dans le sens où je crois que c’est trop réducteur, trop généralisateur, trop simpliste de dire "le voile c’est la soumission de la femme au mâle" et qu’il y a mille manières et mille raisons de porter un voile.

Croire que le port du voile est univoque, je pense vraiment que politiquement et sociologiquement c’est une erreur d’analyse et qu’en plus, tactiquement, c’est mal joué.

Ce qui compte, je crois, c’est le combat d’émancipation, qu’il soit mené, à l’école, à la maison, dans l’entreprise,à différents stades, et il peut prendre différents visages, mais quand même ne soyons pas hypocrites, dans ce type de lutte, les femmes sont souvent seules et individualisées, "atomisées", "divisées". On a vu également comme des mouvements de "rassemblement" type "ni pute ni soumise" pouvait engendrer de dérives et de manipulations....Donc bon...

Quand on voit dans les pays du Maghreb ou en Egypte ou en Iran, par exemple, des femmes voilées ET non voilées (voire opposées à l’Islam et au voile) combattre ensemble pour certains droits fondamentaux ou pour des avancées en termes de droits et d’acquis positifs pour un groupe ou pour une classe, quand on voit comment les Iraniennes trichent de plus en plus avec le voile, et comment on est passé progressivement, en 30 ans, du voile quasi-intégral sous Khomeyni avec le voile des jeunes iraniennes aujourd’hui (tout ceci sans notre aide d’occidentaux civilisés et laïcs - ironie- ), mais ceci grâce à la participation directe et indirecte des femmes à des luttes qui , la plupart du temps, ne concernaient pas directement la religion et le voile, on se dit que franchement ici en France on aime bien diviser avec les histoires de religion , faire la leçon de la laïcité, et couper les cheveux (sous le voile) en quatre.

La laïcité vue sous cet angle c’est vraiment un mal français qui vient d’une double influence : la France fille aînée de l’Eglise et le Pape à Avignon, et l’influence de la bizarrerie de la franc-maçonnerie française moderne qui est aussi républicaniste - et très "IIIème république" (et donc en partie coloniale et raciste dans de nombreux cas).

Finalement, ça sert à quoi ?

De mon point de vue, ça sert exclusivement à diviser le prolétariat et à renforcer la bourgeoisie en lui donnant des armes. Et c’est tout.

Personnellement, je n’ai pas peur des personnes animées d’un sentiment religieux. Je ne les crains pas. Je suis au "clair" avec "mon" sentiment religieux (ou l’absence de celui-ci) ;-)

Pas peur d’être contaminée, pas peur d’être niée, pas peur d’être "endoctrinée" par une soeur de combat potentielle qui porte le voile (ou la croix ou la perruque ou je ne sais quoi).

Ce que je ne laisse pas passer en revanche c’est le pouvoir politique séculaire des "églises" quelles qu’elles soient. Et ça oui c’est un combat important. A ce titre, toutes les constructions politiques de ces 20 dernières années en France , toutes les institutions par la loi (type conseil du culte musulman créé sous forme d’association le 28 mai 2003 par publication au Journal officiel de la République française le 7 juin 2003 promue par Vaillant et Chevènement, par exemple) favorisant le communautarisme, et plus grave de mon point de vue, initiant un renouveau de la participation des religions au débat public en tant qu’organismes éminemment politiques, sont à bannir résolument et à abroger.

Et ça ça me semble bien plus emmerdant et grave que le voile d’une telle ou une telle.

Evidemment, ce qui change c’est si on veut manifestement m’imposer une religion comme nouveau visage de la toujours même exploitation capitaliste. Là, plus d’accord. On passe d’un "autre côté". Mais toutes les personnes ayant un sentiment religieux ne sont pas des membres de sectes, prosélytes, dominatrices, loin s’en faut !

A part ça, je préfère largement une camarade voilée et "rouge à l’intérieur" qui se bat d’abord contre la domination capitaliste et par là se bat également pour son émancipation à elle en tant que doublement (voire triplement) exploitée comme prolétaire, femme et le cas échéant, immigrée, qu’une bourgeasse émancipée et très très dévoilée qui ne pense qu’à me tondre la laine sur le dos.

Entre ilham moussaid et dominique voynet ou elisabeth badinter, par exemple, moi, mon choix était fait depuis très longtemps et je ne l’ai pas caché. Malheureusement Ilham n’a pas pu rester assez longtemps dans une orga politique de classe pour qu’on sache ce qu’elle avait "dans le ventre" (parce que beaucoup trop lui ont reproché ce qu’elle avait "sur la tête") et hélas je ne la connais pas mais j’aurais beaucoup aimé la rencontrer et me battre à ses côtés.

Parenthèse : à ce titre et sur ce sujet je n’oublierai jamais ce qu’a fait et dit Mélenchon à cette occasion, et rien que ça, ça aurait suffi à me le faire voir comme un ennemi de classe (parce qu’un mec en tablier qui croit dans un "grand architecte de l’Univers" et qui daube sur 2 pages sur une militante NPA dans les colonnes du magazine d’un mec du Modem - Marianne- , pour moi, ça pose le gars niveau lutte des classes...)

Enfin, si le choix du voile est un choix religieux (il l’est parfois) je dirais que d’abord on ne lutte pas contre le sentiment religieux individuel en s’en prenant aux individus eux-mêmes mais en s’en prenant à la société, aux "chapelles" (donc aux clergés) et aux racines socio-économiques de tout cela. Je renvoie à mon développement sur l’institution politique des communautés religieuses depuis 15 ans plus haut (et avec ça je joins le financement des écoles confessionnelles injustement appelées "privées" -elles ne sont ni privées ni que cela).

Marx l’a bien dit en 1843 et je mets ici le passage entier sinon la fameuse phrase "la religion c’est l’opium du peuple" prend un tout autre sens qui ferait de Marx limite un adepte du dévoilement forcé (ce que je pense vraiment on ne peut pas envisager sauf à commettre un contre sens terrible) :

Le fondement de la critique irréligieuse est celui-ci : l’homme fait la religion, ce n’est pas la religion qui fait l’homme. La religion est en réalité la conscience et le sentiment propre de l’homme qui, ou bien ne s’est pas encore trouvé, ou bien s’est déjà reperdu. Mais l’homme n’est pas un être abstrait, extérieur au monde réel. L’homme, c’est le monde de l’homme, l’État, la société. Cet État, cette société produisent la religion, une conscience erronée du monde, parce qu’ils constituent eux-mêmes un monde faux. La religion est la théorie générale de ce monde, son compendium encyclopédique, sa logique sous une forme populaire, son point d’honneur spiritualiste, son enthousiasme, sa sanction morale, son complément solennel, sa raison générale de consolation et de justification. C’est la réalisation fantastique de l’essence humaine, parce que l’essence humaine n’a pas de réalité véritable. La lutte contre la religion est donc par ricochet la lutte contre ce monde, dont la religion est l’arôme spirituel.

La misère religieuse est, d’une part, l’expression de la misère réelle, et, d’autre part, la protestation contre la misère réelle. La religion est le soupir de la créature accablée par le malheur, l’âme d’un monde sans cœur, de même qu’elle est l’esprit d’une époque sans esprit. C’est l’opium du peuple.

Le véritable bonheur du peuple exige que la religion soit supprimée en tant que bonheur illusoire du peuple. Exiger qu’il soit renoncé aux illusions concernant notre propre situation, c’est exiger qu’il soit renoncé à une situation qui a besoin d’illusions. La critique de la religion est donc, en germe, la critique de cette vallée de larmes, dont la religion est l’auréole.

En plus, on en a tous connus des camarades qui au fur et à mesure de leur progression dans le communisme ou le socialisme délaissaient progressivement voire rejetaient complètement la religion et les églises...

Bref, je ne sais pas si j’ai été très claire, mais le cas échéant évidemment, j’essaierai d’éclaircir mon point de vue.

Mais en résumé : je suis CONTRE cette loi à la con. Je préfère qu’une musulmane (ou supposée telle) qui vote à gauche s’occupe de mes gosses à la crèche plutôt qu’une petite conne qui mouille pour Sarkozy, ou Le Pen, bien blonde, bien rose, bien "athée".



Non à l’exclusion des femmes musulmanes de la société
27 janvier 2012 - 21h22 - Posté par CD

Marxiste mécréant je conspue les bondieuseries en tout genre mais cette loi est excessive.


Non à l’exclusion des femmes musulmanes de la société
28 janvier 2012 - 09h32 - Posté par Cop

Les pourfendeurs du voile que je connais sont surtout de jeunes femmes d’origine maghrébines. Sont-elles racistes ?

Oui elles s’appellent Jean luc Mélenchon, Nicolas Sarkozy, Martine Aubry, Marine LePen, que des maghrébines of course.

La question posée est d’une agression sur le droit des personnes de s’habiller comme ils le désirent, une entreprise d’exclusion et d’agression bien précise contre des femmes qui culturellement préfèrent avoir un fichu sur la tête.

Si tu me poses la question de lois qui s’attaquent aux personnes qui obligent femmes et hommes de s’habiller d’une façon ou d’une autre, c’est OK et la compagnie est bien grande alors.

Mais si tu me parles de lois et d’agressions depuis maintenant 10 ans, méthodiques, contre une catégorie de la population, par ailleurs opprimée de multiples façons, ça c’est autre chose.

Par contre il est logique que quelques jeunes femmes d’origine d’Afrique du nord aient une dent contre des façons de s’habiller qui étaient imposées. Mais les lois considérées ne sont pas sur ce terrain, elles ne sont pas pour empêcher d’imposer pour l’essentiel, mais vertébrées pour imposer.

Ceux qui votent ces lois ne sont pas maghrebins, ne sont pas particulièrement connus pour être progressistes, plutôt connus d’ailleurs pour avoir mené de longues batailles pour désigner des boucs émissaires.



Non à l’exclusion des femmes musulmanes de la société
28 janvier 2012 - 10h37 - Posté par La Louve

Ah bon ? Quel rapport avec une soi-disant sévérité envers l’Islam ?

Est-ce que tu nierais qu’il y a des pays où ça chauffe grave pour les nanas qui ne veulent pas se voiler ?

Demande aux Iraniennes comme ça s’est passé sous Khomeyni dans les années 80 (aujourd’hui c’est tjs hard mais ce n’est plus comparable) !!! Demande aux Saoudiennes comment ça se passe pour elle aujourd’hui !! Demande aux Afghanes sous les talibans.

En Iran sous la dictature du Shah les femmes étaient dévoilées de force s’il fallait, ensuite sous Khomeyni ça a été l’inverse.

Bref.

Le fond du sujet c’est islam/islamisme.

On a grand tort de faire de "l’islamisme" un problème religieux. C’est un problème politique puisque "l’islamisme "c’est une doctrine qui consiste à revendiquer le pouvoir politique temporel d’une communauté fondée et réunie sur et par telle ou telle forme de la religion musulmane.

C’est de dire que ce n’est pas le voile des femmes, le problème de fond (pour nous communistes), ce sont les régimes , quels qu’ils soient , soi-disant démocratiques ou islamiques, et leur lien avec le capitalisme, et l’absence de la prétendue pureté qu’ils revendiquent.

C’est l’islam en tant qu’institution en tant que force politique. MAIS JE PRECISE : comme pour le catholicisme avec l’Etat du Vatican et son bras armé dans la vie politique italienne la démocratie chrétienne,, comme pour le bouddhisme tibétain qui masque un régime esclavagiste féodal rétrograde et une attaque contre le facteur d’émancipation et de progrès que fut autrefois le régime maoïste (même si ce n’est pas le communisme que je souhaite et que je ne revendique pas non plus l’annexion d’une communauté par une autre, entendons nous bien) etc etc

Après on peut continuer à taper sur les femmes voilées, pas voilées... en expliquant que c’est ELLES le problème, dans les deux cas, pour ou contre, moi je dis que pour nous c’est un faux combat, que le vrai combat est ailleurs, et qu’on leur foute la paix à ces femmes, au lieu de toujours les stigmatiser, d’un côté ou de l’autre, car une loi comme ça en France, c’est une loi xénophobe, raciste c’est tout.

Une loi comme ça en Iran ou en Arabie Saoudite, où l’islam n’est QUE politique, où il est dominant, régnant, et n’est pas renvoyé au domaine de l’intime et du privé, se discuterait autrement, aurait évidemment une autre portée, principalement dans une période de révolution prolétarienne, puisque le clergé est un des piliers qui tient le système et qu’il a partie liée , de façon intime, dans de nombreux cas, avec l’impérialisme (et oui..).

Mais évidemment si tel était le cas il va de soi qu’il n’y aurait pas QUE les femmes voilées qui seraient visées mais bien tout membre du clergé ou dignitaire religieux etc.

Le danger (pour nos combats) de la religion ou plus exactement, des églises et chapelles, c’est qu’elle est une forme "proto-politique" de l’organisation d’une communauté (un peuple, une classe, une famille, une tribu...) qui masque très souvent la nature profondément impérialiste et capitaliste de ses objectifs et de son utilité. C’est un cheval de Troie, la plupart du temps , du Kapital. MAIS il y a des exceptions, des courants révolutionnaires et pré-marxistes qu’il ne faut pas négliger (avec lesquelles on doit même absolument discuter), et ce, dans TOUTES les religions (islam, chrétienté, judaïsme etc)

Et ça prend plusieurs visages. Car il n’y a pas "un islam" non plus. (de même qu’il n’y a pas "un peuple juif").

Il n’y a qu’à voir les Moudjahidines du peuple et leur rôle pour remettre l’impérialisme US et UE au cœur de l’Iran comme soi disant "islam modéré" contre un clergé iranien orthodoxe soi disant "anti-impérialiste"...

A l’inverse, y’a qu’à voir les soi disant combattants de la démocratie en Libye qui sont des émanations par exemple et soi disant d’Al QUaeda !

Donc, plutôt que de se battre de façon aveugle idiote et dégueulasse contre les individus éprouvant des sentiments religieux, il importe de combattre le droit accordé aujourd’hui aux églises de participer ouvertement à la vie politique, DANS LA MESURE OU on ne fait pas là acte contre- révolutionnaire (ça dépend des pays et ça dépend de l’état de l’histoire de tel ou tel peuple).

Donc en France ,se battre contre ce droit accordé aux églises de toutes sortes de prendre pied dans le discours et le paysage public, institutionnel etc là, oui.

DONC se battre CONTRE LES GOUVERNEMENTS, NOS GOUVERNEMENTS qui de droite ou de gauche sont tous aujourd’hui des gouvernements prêts à favoriser telle ou telle communauté religieuse, telle ou telle église pour servir leurs desseins capitalistes.

C’est quand même hallucinant de ne pas voir que l’UMP et le PS sont les premiers responsables de ce "communautarisme" et qu’au lieu de s’en prendre à eux directement certains camarades en viennent même à approuver implicitement ce genre de lois débiles qui non seulement s’en prend aux personnes quand il faut s’en prendre aux institutions MAIS EN PLUS est fondamentalement une loi xénophobe dans la mesure où elle vise UNE CATEGORIE de religion (et donc la population qui y est le plus souvent associée en termes d’origine ethnique) et c’est TOUT !

Parce par ailleurs, évidemment on ne peut pas nier que la progression de l’islam politique en Egypte AUJOURD’HUI est une forme de progression par rapport au régime antérieur et qu’il enfonce un coin et des contradictions dans la toute-puissance de l’armée, bien que, évidemment, je ne pense pas une seconde qu’on doive, nous communistes, nous allier de façon objective avec les mouvements islamistes (je crois qu’on doit avoir le même comportement qu’avec les gaullistes pendant la 2de WW en somme - combattre le même ennemi avec un minimum de coordination mais guère plus) - en d’autres termes je ne pense pas qu’il faille reproduire l’erreur du Toudeh iranien (et pas seulement du Toudeh) car évidemment "les ennemis de mes ennemis ne sont pas forcément mes amis".

Cela étant dit, l’arrivée des groupes islamistes (dans le sens où ils revendiquent l’islam comme force politique) de cette façon sur la scène égyptienne est une bonne chose d’un point de vue "d’étape" dans la mesure où ça crée un nouvelle force face à l’armée (même si ce sont surtout des frères ennemis plus que de vrais rivaux en termes de classe) que l’armée est très embourgeoisée alors que les communautés religieuses sont recrutées elles dans le prolétariat voire dans le lumpen prolétariat donc ça peut créer des confrontations et des contradictions intéressantes, donc, oui on progresse (même si la fin de la dictature n’est pas là, même si la révolution à ce stade n’est pas prolétarienne).

Voilà. Là non plus je ne sais pas si je suis très claire, mais bon.



Non à l’exclusion des femmes musulmanes de la société
28 janvier 2012 - 10h40 - Posté par La Louve

"L’Islam" ???

Mais c’est quoi "l’Islam" ??? Ca n’existe PAS "l’Islam." Tu crois qu’il suffit qu’il y ait un Coran et une Mecque pour qu’il y ait UN Islam ?

C’est le même genre de mythologie que

"la Nation" ou "le Peuple Juif" ou "les Chrétiens" !!!

Au panier tout ça !!

Il y a à la rigueur DES Islams. Mais pas plus.






RASSEMBLEMENT D’ÉTÉ ZADENVIES NDDL et semaine intergalactique !
dimanche 9 - 22h32
de : Sala Mandre
Pour une masculinité non prédatrice
dimanche 9 - 14h29
de : Christian Delarue
2 commentaires
Injustice mondiale : le schéma de la coupe de champagne
vendredi 7 - 21h29
de : Christian DELARUE
2 commentaires
La France en passe d’être sous-développée !
vendredi 7 - 12h02
de : Claude Janvier
3 commentaires
Contre RTE et EDF, rencontrons nous
jeudi 6 - 21h40
de : amassada Pas res nos arresta
RTS : Suisse, la mortalité 2020 inférieur à celle de 2019, malgré le covid !
jeudi 6 - 14h06
de : RTS - Suisse
2 commentaires
LIBAN : LA FSM EN SOLIDARITÉ AVEC LES TRAVAILLEURS ET LE PEUPLE DU LIBAN APRÈS LES EXPLOSIONS
jeudi 6 - 09h47
de : jodez
Trois quart de siècle plus tard…
mercredi 5 - 22h49
de : Pierre Péguin
A Sara Dura ! Un été de mobilisation contre le TAV en Val Susa
mercredi 5 - 22h42
de : No TAV
LE SOUVERAINISME AU SERVICE DE QUI ?
mercredi 5 - 19h42
de : Nemo3637
2 commentaires
Desabrahamisation de l’anthropologie pour la PMA
mardi 4 - 01h26
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Désabrahamisation de l’anthropologie : ouverture hors dogmes
mardi 4 - 01h12
de : Christian DELARUE
2 commentaires
FATIGUÉE
samedi 1er - 18h47
de : jean1
6 commentaires
BLACK AND WHITE
samedi 1er - 16h21
de : Nemo3637
Pénurie de gants ? La honte de ce régime ripoux !
vendredi 31 - 17h26
de : joclaude
VENEZUELA : L’IRAN ouvre à CARACAS son premier supermarché !
vendredi 31 - 16h48
de : joclaude
Report des élections Présidentielles en Bolivie.
vendredi 31 - 11h00
de : joclaude
Des personnalités appellent Darmanin à « soutenir » le policier « lanceur d’alerte »
jeudi 30 - 23h31
de : Christian DELARUE (MRAP)
1 commentaire
ATTAC : Gisèle Halimi n’est plus, Attac est en deuil
jeudi 30 - 00h06
de : Christian DELARUE (ATTAC)
Gisèle HALIMI, une grande militante - MRAP
mercredi 29 - 21h19
de : Christian DELARUE (MRAP)
BOLIVIE : La Centrale Ouvrière Bolivienne déclare une grève générale illimitée
mercredi 29 - 16h01
de : joclaude
29 juillet 1900 : un ouvrier anarchiste tue le roi d’Italie
mercredi 29 - 15h14
de : jean1
PLAN DE RELANCE EUROPÉEN : L’ARNAQUE MACRON
mardi 28 - 16h34
de : joclaude
1 commentaire
Fin des prospectus : les c…, ça ose décidément tout !
mardi 28 - 11h10
de : Michel B.
5 commentaires
Ceux qui doivent vivre et ceux qui doivent mourir ; la sélection
mardi 28 - 00h41
de : Jean-Yves Peillard
Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono
lundi 27 - 23h03
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un policier révèle des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris
lundi 27 - 19h31
de : jean1
1 commentaire
OMISSION, DÉFORMATION, DÉSINFORMATION
lundi 27 - 17h32
COLOMBIE:L’Ambassadeur de Cuba en ce pays sollicité pour l’envoi de médecins !
lundi 27 - 15h37
de : joclaude
CASTEX : "Monsieur T2A", casseur de l’Hôpital
lundi 27 - 14h43
de : joclaude
L’Espagne se propose de rééduquer les prisonniers politiques
dimanche 26 - 22h51
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Le Covid-19 frappe plus durement les pauvres !
dimanche 26 - 16h36
de : joclaude
1 commentaire
NICARAGUA:Le président Daniel Ortega, a commémoré le 41e anniversaire de la révolution.
vendredi 24 - 11h21
1 commentaire
MEXIQUE:Certains devraient y réfléchir puisque apparemment, c’est possible !…
vendredi 24 - 10h48
de : joclaude
Séparatisme désormais !
jeudi 23 - 23h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
LE MONDE CHANGE, l’impérialisme ne va pas tarder à s’en apercevoir !
jeudi 23 - 18h00
de : joclaude
Je n’ai qu’un cri : scandaleux !
jeudi 23 - 11h34
de : joclaude
LE SEGUR DE LA HONTE !
jeudi 23 - 11h08
de : joclaude
Tensions au Caucase : une diversion opportune pour Nikol Pashinyan ?
mercredi 22 - 20h58
2 commentaires
HONG-KONG : Pour savoir de quoi on parle !
mercredi 22 - 15h02
de : joclaude
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite