Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Nucléaire : Comment Israël empêche l’Iran d’être totalement transparent (video)
de : CAPJPO
vendredi 10 février 2012 - 12h00 - Signaler aux modérateurs

Très bonne interview de Hamid Dabashi par Paul Jay, rédacteur en chef de Real News Network, sur l’impossibilité de l’Iran de donner plus d’infos sur son programme nucléaire sans qu’Israël assassine encore plus de scientifiques iraniens. Merci à Chantal pour la traduction.


Alors que les Etats-Unis ont confirmé officiellement jeudi que le Mossad était bien l’auteur de plusieurs assassinats de scientifiques iraniens, en se défendant d’être eux-mêmes impliqués dans ces attentats, les dirigeants français persistent à menacer l’Iran et à l’accuser de tous les maux, reprenant à leur compte la propagande mensongère israélienne.

Ci-dessous l’analyse de Hamid Dabashi, professeur d’études iraniennes et de littérature comparée à l’Université de Columbia, à New York. Son nouveau livre s’intitule "Le Printemps Arabe : Fin du Postcolonialisme" et sortira dans les tout prochains mois.

JAY : Alors, le gouvernement du régime iranien n’a pas l’air trop décontenancé par toute cette pression. Dans les médias occidentaux, on parle beaucoup d’une attaque éventuelle d’Israël, mais vous n’avez pas l’air de penser que les Iraniens prennent vraiment tout ça au sérieux. Est-ce que je me trompe ?

DABASHI : Ils prennent ça au sérieux, Paul. La question est de savoir : Ils ont quelles options ? Quoi de plus ? On a vu en plein jour, l’assassinat d’un de leurs chercheurs en physique nucléaire à Téhéran et tout le monde montre Israël du doigt. En fait, Haaretz a publié un article basé sur un reportage du London Times, dans lequel on affirme avoir appris que le Mossad en était le commanditaire. De plus, les autorités iraniennes voient ça comme tous les autres, à savoir que c’est une provocation, c’est une suite d’assassinats, de bombardements et d’opérations clandestines lancées par Israël afin de déclencher une réaction violente de la part de la République Islamique, ce qui engagerait les États-Unis et amènerait une frappe militaire. C’est pourquoi les dirigeants de la République Islamique n’y répondent pas, ce qui ne veut pas dire qu’ils ne sont pas inquiets. Ils sont extrêmement inquiets.

JAY : Ils sont sous le feu des projecteurs. La présence militaire américaine dans le Golfe Persique augmente. L’Union Européenne et les États-Unis se sont associés pour imposer de sévères sanctions économiques. Hier, la chaîne CNN faisait un reportage sur les gens ordinaires qui n’ont pas les moyens d’acheter leur pain quotidien. Le taux de change entre le dollar et le rial est monté en flèche. Je veux dire que les gens ont perdu leurs économies et qu’ils ne peuvent pas s’acheter de quoi manger. Alors – et ceci le montre bien – récemment, un député des États-Unis a plus ou moins dit, dans un débat radiodiffusé, qu’ils vont ôter le pain de la bouche aux Iraniens jusqu’au moment où ils se révolteront contre leur pays. Bien sûr, rien de tel n’arrivera. On est en présence d’une République Islamique répressive au pouvoir, et des répressions de la sorte – les sanctions économiques – ne vont faire du mal qu’aux gens ordinaires sans les conséquences attendues.

DABASHI : Je ne suis pas du tout d’accord, Paul. À mon avis, l’affaire du programme nucléaire iranien est une énorme diversion, quand - c’est une évidence aveuglante – Israël nous regarde dans les yeux et que le Pakistan nous regarde dans les yeux avec leurs gigantesque amas d’armes nucléaires, et ne sont même pas signataires du TNP.

C’est plutôt étrange de s’en prendre à la République Islamique. La République Islamique – comme toute autre nation, est tout à fait en droit d’avoir un programme nucléaire pacifique, et en tant que signataire du TNP, elle doit être tenue responsable de chaque détail, de tous les menus détails des détails. Mais il faut dire que, dans tous ces rapports sur l’énergie atomique, pas un seul élément n’indique que la République Islamique a développé ou est sur le point de développer… Au plus, on dit que les Iraniens semblent s’étendre dans une direction qui pourrait mener à la militarisation. Alors, pour moi, cette affirmation ne tient pas debout.

JAY : Mais moi…permettez-moi de vous interrompre une petite seconde. Il y a quelques mois, j’ai vu un entretien avec Hans Blix, l’ancien…qui dirigeait les inspections en Iraq, et lui, il disait qu’à son avis, il n’y a pas de programme de fabrication d’armes ; et il a eu accès à de nombreuses données. Mais il a dit qu’il ne comprenait pas pourquoi l’Iran ne devenait pas tout à fait transparent au sujet de certaines choses que demande l’AIEA. Et permettez-moi aussi d’atténuer ça avec une chose, l’entretien récent que nous avons eu avec Robert Kelley. Il pense que l’AIEA est en train d’adapter un manque de renseignements aux faucons, ce qu’elle n’a pas fait du temps d’El Baradei. Alors, vous voyez, je n’essaye pas d’ajouter foi à l’AIEA. Mais par ailleurs, il semble y avoir des mesures que l’Iran pourrait prendre pour résoudre une partie de ces problèmes, ce que les Iraniens n’ont pas l’air de vouloir faire.

DABASHI : Non. La République Islamique, je n’en doute pas, peut faire un certain nombre de choses. Mais ce que disent entre autre les représentants de la République Islamique, c’est que les renseignements qu’ils donnent à l’AIEA se retrouvent avec le Mossad : Résultat, les chercheurs en physique nucléaire sont mis en danger. Et du fait que leurs chercheurs en physique nucléaire sont assassinés régulièrement, vous savez, on ne peut pas leur reprocher d’être cachottiers ou avares en ce qui concerne les renseignements.

Il n’y a pas de confiance. C’est-à-dire que les États-Unis et l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique n’ont pas l’autorité morale pour aller en République Islamique et dire : « Faites-nous preuve d’une totale transparence », alors qu’ils ne s’occupent aucunement d’Israël. Nous, simples citoyens à la merci de ces épouvantables armes de destruction massive, nous voulons évidemment une transparence totale. Nous voulons démilitariser totalement l’énergie nucléaire d’un bout à l’autre du monde. Mais on ne peut pas – en dépit des horreurs propres à la République Islamique, on ne peut pas s’en prendre à la République Islamique et dire : « Pourquoi n’êtes-vous pas totalement transparents ? », quand, tout près de chez vous, vous avez Israël qui garde le silence sur un énorme amas et qui ne sourcille même pas.

JAY : À vrai dire, clairement, si on parlait sérieusement de ces armes, il s’agirait d’une région sans armes et d’abord il faut qu’Israël se mette à table. Il ne faut pas exagérer, dire que l’Iran devrait être plus transparent, alors qu’Israël a une transparence zéro.

DABASHI : Paul, on a ici deux problèmes différents : L’abus de pouvoir à l’intérieur du pays par la République Islamique, l’une des horreurs les plus répressives de l’histoire de l’Iran, voilà, ce n’est pas quelque chose que l’on dit à New York, on a aussi à présent des gens totalement fidèles à la République Islamique, des gens qui – des officiers de haut rang dans [……] qui écrivent des lettres ouvertes et des articles dans des quotidiens et qui comparent Khomenei à l’ancien Shah d’Iran. Donc le fait est que le peuple iranien est soumis à un régime répressif. Mais il faut séparer ce problème de l’étonnante hypocrisie des États-Unis, de l’Union Européenne, d’Israël, de l’Arabie Saoudite etc. qui ne tiennent absolument aucun compte de la géopolitique de la région et qui sont tatillons avec un pays dont la souveraineté nationale est violée, le nombre des opérations secrètes augmentant, y compris les assassinats extrajudiciaires de ses chercheurs en physique nucléaire, et qui disent : « pourquoi ne vous mettez-vous pas à table ? ».

JAY : Alors, Qu’est-ce qui se passe à l’intérieur de l’Iran en ce qui concerne les discussions sur la façon de régler ça, puis tout le problème du mouvement d’opposition ?

DABASHI : il y a toutes sortes de discussions. Naturellement, il y a des discussions. Ce n’est pas que tout le monde pense en ce moment précis qu’on est… Il y a des élections parlementaires en mars, et la plupart des réformistes, et ceux qui sont même plus radicaux que les réformistes, ont dénoncé et boycotté les élections. À mon avis, le mouvement Vert n’est pas mort. Il subit différentes mutations. Il y a de fantastiques développements importants initiés par des militants politiques, des journalistes, des cinéastes, des artistes, chacun d’entre eux résistant à la tyrannie et luttant contre la répression.

Mais la question de l’énergie nucléaire en Iran, Paul, nous rappelle le coup d’état de 1953, quand « British Petroleum » et les puissances coloniales se sont décidés contre l’intérêt national de l’Iran. Même Mousavi a dit textuellement que l’accès au savoir nucléaire et à l’énergie nucléaire est le droit national des Iraniens. Ce n’est pas que, si, par exemple, Mousavi était devenu président ou si on se réveillait un matin et qu’il y avait un fantastique régime démocratique en Iran, ils abandonneraient leur programme d’énergie nucléaire de façon à faire un grand plaisir à ce pays, Israël. Il ne faut pas pour autant faire peu de cas des déclarations belliqueuses et idiotes d’Ahmadinejad sur Israël ou le déni de l’Holocauste. Voilà deux questions différentes.

Mais l’Iran, en tant qu’état-nation souverain, ex- République Islamique, s’imaginant après la République Islamique à la suite des soulèvements démocratiques, a un droit indéniable à l’énergie nucléaire. Ce n’est pas seulement mon opinion ; c’est l’opinion générale. Mais il n’est pas question d’armement, de ces armes de destruction massive. Non seulement l’Iran ne devrait pas avoir d’armes de destruction massive, mais les autres pays de la région – le Pakistan, la Russie, Israël – devraient eux se débarrasser de leurs armes de destruction massive. Voilà la vraie question. La vraie question n’est pas la transparence totale de la République Islamique vis-à-vis de l’énergie atomique internationale. On ne devrait pas permettre à la machine de propagande des États-Unis, d’Israël et de l’Arabie Saoudite d’établir les termes de notre engagement, notre façon de régler les problèmes. Nous, en tant que citoyens ordinaires, nous ne voulons pas de ces armes de destruction massive. On les veut pour quoi faire ? Et non seulement les nouveaux pays ne devraient pas les développer, mais ceux qui les ont doivent s’en débarrasser.

(Traduit par Chantal C pour CAPJPO-EuroPalestine )

(Traduit par Chantal C pour CAPJPO-EuroPalestine )

Video de l’interview en anglais sur : http://therealnews.com/t2/index.php?option=com_content&task=view&id=31&Itemid=74&jumival=7873

CAPJPO-EuroPalestine


http://www.europalestine.com/spip.p...



Imprimer cet article





Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
1 commentaire
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Combattre le fémonationalisme
samedi 9 - 13h08
de : Chantal Mirail
8 commentaires
Retraites à points : les salariés du privé ont tout à y perdre
samedi 9 - 08h53
Les "zélites" , qui détruisent la France sont responsables : à Lyon : un étudiant stéphanois s’immole par le feu
samedi 9 - 01h51
de : nazairien
4 commentaires
Épuration, recyclages et (grandes) compagnies... - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 8 - 22h49
de : Hdm
GILETS JAUNES TOULOUSE : ACTE 51 (video)
vendredi 8 - 15h36
de : JO
LA PETITE MAISON DANS LA ZERMI - Chroniques d’un saisonnier de la misère
vendredi 8 - 12h13
de : Ernest London
Les PECO : déception d’un capitalisme pur et dur et souci de penser encore une alternative
jeudi 7 - 22h10
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Sarkozy, mais en mieux.
jeudi 7 - 16h59
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Vol, pillage des ressources naturelles de la planète : Partout là où sont encore présentent les multinationales !
jeudi 7 - 16h04
de : JO
Casser les deux communautarismes, le dominant et le dominé.
mercredi 6 - 23h59
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LE VOILE, CHIFFON ROUGE OU TORCHE-CUL ?
mercredi 6 - 19h28
de : Nemo3637
8 commentaires
Un blessé grave de plus dans les manifs. des Gilets Jaunes !
mercredi 6 - 15h27
de : joclaude
Ces entreprises qui empochent les milliards du CICE en licenciant
mercredi 6 - 08h22
Communiqué du PRCF (Pôle de Renaissance Communiste en France) à l’occasion du 30ème anniversaire de la fin de la RDA
mercredi 6 - 06h09
de : jodez
7 commentaires
Double tiers-mondisation intérieure : sociale, territoriale.
mardi 5 - 22h42
de : Christian DELARUE
Usine Biopole d’Angers : les leçons d’un fiasco industriel
mardi 5 - 20h01
de : Christian Haroble
NOTRE ENVIRONNEMENT SYNTHÉTIQUE - La Naissance de l’écologie politique
mardi 5 - 11h38
de : Ernest London
Brésil : un défenseur de la forêt amazonienne de la tribu Guajajara tué
lundi 4 - 19h02
de : élian
artiste lili-oto exposition sur les gilets jaunes
lundi 4 - 14h48
de : lili-oto
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Plus l'histoire d'un pays est ancienne, plus nombreuses et pesantes sont ces couches stratifiées de paresseux et de parasites qui vivent du «patrimoine des ancêtres», de ces retraités de l'histoire économique. Antonio Gramsci
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite