Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le pire.


vendredi 17 août 2012 - 07h33 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

* En 2012, le pire, ce n’est pas de travailler trois mois de suite (ceux de la belle saison, de préférence d’avril à juin) de 3h55 à 12h05 six jours sur sept avec pour seule contrepartie assurer le chiffre d’affaire de l’entreprise et ainsi que les dividendes des (dirigeants-)actionnaires soient garantis afin que ceux-ci puissent renouveller leur flotte de BMW et Audi d’à peine douze mois d’âge tandis que les smicards tirent le diable par la queue pour migrer d’une Peugeot 205 version 1988 au modèle 106 du cru 1994.
 Le pire, ce n’est pas quand ton patron viens t’agonir gratuitement en te tutoyant, juste pour se faire plaisir et confirmer sa supposée supériorité.
 Le pire, ce n’est pas l’absurdité de certains articles du règlement intérieur ou, encore plus vicieux, ces articles qui n’y figurent pas mais font partie de “l’esprit de l’entreprise” (comme celui de rester 5h00 + 2h30 debout sans bouger sans qu’absolument rien ne le justifie ou celui d’imposer la plus grande pause possible à midi [2h00 !] alors que le personnel concerné mange sur place).
 Le pire, ce n’est pas qu’un quelconque échellon de la hiérarchie vienne te demander sur un ton martial pourquoi tu esquisses un sourire.
 Le pire, ce n’est pas qu’il faille demander à son chef de service pour quitter son poste de travail afin d’aller uriner.
 Le pire, ce n’est pas quand le taux horaire figurant sur la première fiche de paie est inférieur à celui convenu lors de l’entretien d’embauche. Et que bien évidemment, il faut redoubler d’ingéniosité (et de perfidie) pour espérer le faire réviser.
 Le pire, ce n’est pas de se faire repousser sans ton consentement, le jour-même qui aurait du être le dernier avant les vacances, ses congés payés, ultime reliquat que le patronat n’a pas encore démantelé face à un salariat plus qu’apathique.
 Le pire, ce n’est pas de trimer seul en “compagnie” du chef d’atelier jusqu’à 20h05 un 31 décembre.
 Le pire, ce n’est pas d’apprendre que l’entreprise ferme pour congés alors qu’il a été publiquement dit auparavent qu’elle ne ferme jamais et que les congés du personnel sont échelonnés.
 Le pire, ce n’est pas de voir ton directeur tourner ostensiblement la tête en direction de la machine au moment de venir te serrer la main le matin et te dire, au moins en théorie, “Bonjour”.
 Le pire, ce n’est pas de dire “Bonjour” à ton chef d’atelier sans qu’il ne te réponde et ce, même après de multiples tentatives.
 Le pire, ce n’est pas que des ouvriers intérimaires soient jetés comme des malpropres pour des motifs tout autres que professionnels.
 Le pire, dans le cas d’un collègue partant à la retraite en ayant fait l’intégralité de sa carrière dans l’entreprise et ayant demandé à terminer un jour plus tôt, ce n’est pas que la direction lui fasse savoir qu’il ne sera pas étonné de voir sa fiche de paie amputée d’un jour de travail. Comme si ce grand garçon de 60 ans n’y avait pas pensé tout seul.
 Le pire, dans le cas d’un collègue ayant plus de 30 ans d’ancienneté et venant de faire un accident vasculaire cérébral chez lui au petit matin, ce n’est pas lorsqu’un chef d’atelier s’exclame spontanément : “Qu’est-ce que vous voulez que j’y fasse !?”.
 Le pire, ce n’est pas que ton patron débarque dans l’enceinte de l’entreprise, passablement émmêché, soupçonne des collègues de dérober du matériel dans des cartons alors que ceux-ci ne contiennent que les colis des fêtes de fin d’année livrés par le Comité d’Etablissement.
 Le pire, ce n’est pas d’entendre de la bouche de la responsable des ressources humaines que si tu n’as jamais été augmenté en plusieurs années d’expérience et d’implication dans les tâches qui t’étaient confiées (voire même au delà) c’est parce que ton “savoir-être ne correspond pas aux attentes de l’entreprise” et que tu “n’interroges pas les bons interlocuteurs dans ton parcours professionnel” bien que ton “travail soit irréprochable”.

* Non, le pire en 2012, c’est de surprendre un simple ouvrier comme soit-même interpeller un autre simple ouvrier comme nous en lui demandant : “Au fait, tu as toujours ton portefeuille d’actions de chez X ?” Et ce dernier de répondre : “Ah non, j’ai tout vendu au bon moment, pour un très bon prix”.
 Le pire, c’est d’apprendre qu’un simple collègue, simple ouvrier lui aussi, achète des lingots d’argent afin de les revendre plus cher si toutefois la main invisible du marché désire faire grimper son cours.
 Le pire, c’est d’apprendre que plusieurs collègues, simples ouvriers eux aussi, jouent au bourgeois en détenant un ou des appartement-s qu’ils louent à encore plus pauvres qu’eux.
 Le pire, c’est lorsqu’un collègue, simple ouvrier, vient te dire : “Mais toi, tu serais patron, celui-là [en parlant d’un tiers], tu le virerais.”.
 Le pire, c’est lorsque ce même collègue, toujours aussi simple ouvrier, te fais comprendre que sans crédit bancaire sur le dos et sans être accroché à une petite famille-modèle, tu n’as qu’à dégager sur-le-champ si quelque-chose ne te plais pas.
 Le pire, c’est d’apprendre que des collègues, plus ou moins élevés dans la hiérarchie, aiment à passer leurs week-ends en compagnie de la direction.
 Le pire, c’est de voir un ancien collègue de même rang changer totalement de comportement au moindre galon octroyé par le commandement supérieur.
 Le pire, c’est lorsqu’un collègue occupe le poste de délégué syndical afin d’obtenir un aménagement de ses horaires.
 Le pire, c’est lorsque les premiers échelons de la hiérarchie se renseignent sur ta vie privée en passant par des mouchards intermédiaires. Avant d’aller le répercuter -au gré de quelques déformations, si besoin est- tout en haut de la pyramide, comme de bien entendu.
 Le pire, c’est de passer pour un fou auprès de simples collègues ouvriers en émettant le désir de vouloir travailler (un peu) moins pour la même paie plutôt que d’accepter une augmentation de salaire. Impossible d’imaginer la réaction d’un (petit) chef. Anticiper l’attitude du tout grand patron relève de la science-fiction.
 Le pire, c’est de se rendre compte d’être autant voire plus compétent que le premier niveau de hiérarchie et de voir celui-ci avoir peur pour sa place.
 Le pire, c’est de se retrouver en position de force face à la direction et de ne rien éprouver d’autre que du dégoût. Et de choisir de se dérober plutôt que de vaincre.
 Mais le pire, c’est aussi débarquer à l’usine avant le petit matin et d’apprendre par une rumeur diffuse, d’abord sans trop y croire, que le collègue encore tout sourire la veille à midi avait passé l’arme à gauche à peine rentré chez lui. Qu’il lui restait à peine 6 mois à tirer. C’est surtout ça le pire.

http://stigandjoe.wordpress.com/pol...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Le pire.
17 août 2012 - 09h13

C’est l’usage que font les gens de la vie qui est LA liberté :
http://iksigreczed.over-blog.com/ar...



Le pire.
17 août 2012 - 10h27 - Posté par Joannès

La liberté totale , c’est ce que défendent les puissants, les privilégiés "à gogo" et malheurs à ceux qui se complaisent dans la pauvreté et la misère ? Parce que pas de responsable, c’est seulement la fatalité ! Le capitalisme , ce régime à deux vitesses, responsable ? Voyons ! Des riches et des pauvres, un anachronisme ? Sociologiquement les nantis colossaux sont bien minoritaires mais leurs milliards écrasent la population laborieuse par des moyens soi-disant non-violents et indolores ! Mais Monsieur "tout le monde" y croit ? Violence économique pensez-vous. ? Cela n’existe pas ! Combien encore de temps "La grande illusion" ???





Pierre Perret à 85 ans, au meilleur de sa forme, nous chante "les cons finis" (vidéo et paroles)
dimanche 12 - 15h07
de : nazairien
VENEZUELA : le Parlement Européen dans les bottes de l’impérialisme.
dimanche 12 - 14h44
de : joclaude
Les femmes manifestent contre « le remaniement de la honte » (vidéo)
samedi 11 - 20h52
de : nazairien
4 commentaires
Dans tous les cas TOUS EN GRÈVE ET EN MANIFESTATION LE 17 SEPTEMBRE
samedi 11 - 12h33
de : Laurent Brun
1 commentaire
REMANIEMENT:CE QUE VOUS N’ENTENDREZ JAMAIS, en toute démocratie, bien sûr !
samedi 11 - 10h17
de : joclaude
2 commentaires
La Sécurité sociale, l’assurance chômage et les retraites en danger !
samedi 11 - 09h12
1 commentaire
Çà suffit Mme Obono ! Un peu de sérieux !
samedi 11 - 08h17
de : Christian Delarue
3 commentaires
Je ne suis pas aussi blanc que j’en ai l’air...
vendredi 10 - 23h24
de : Christian Delarue
1 commentaire
Un p’tit coup de bourbon : Remaniement !
vendredi 10 - 15h10
de : joclaude
1 commentaire
La Cour des comptes pointe les errements et la gabegie de la filière nucléaire et de ses premiers de cordée
vendredi 10 - 05h47
de : coordi sud est via JYP
Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
1 commentaire
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
2 commentaires
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite