Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Henri Martin : « une vie de lutte pour rester libre » ADIEU, CAMARADE.
de : Alain Chancogne et ARAC
jeudi 19 février 2015 - 19h02 - Signaler aux modérateurs
8 commentaires

Les communistes, encartés ou pas dans une Orga, ls anticolonialistes - au delà de leurs désaccords politiques, tous ceux qui savent que la LUTTE impose qu’on s’incline avec respect et douleur quand un des "nôtres" disparait, partageront ma tristesse et les pensées que j’adresse ici à la famille d’Henri, à ses proches et à ses camarades.

L’ARAC à laquelle j’appartiens communique :

https://lereveildescombattantsblog....

Henri Martin : « une vie de lutte pour rester libre » ! L’ARAC vient d’apprendre avec une peine immense le décès de notre dirigeant Henri Martin.

« Ce combattant anticolonialiste vient de nous quitter. Né en 1927, d’un père ouvrier et républicain, ancien combattant de la guerre 14-18, Henri rentre comme apprenti à l’usine métalurgique de Rosières. A 17 ans, il choisit la lutte contre l’occupant hitlérien. Il participe aux opérations militaires des Francs-Tireurs et Partisans (FTP) du Cher.

Il s’engage dans la marine pour chasser l’occupant japonais d’Indochine. Très vite, il se rend compte avec ses camarades, qu’ils ont été trompés et que de la « guerre aux japonais » on est passé à la reconquête des colonies indochinoises.

Il est témoin avec l’équipage de son bâtiment des terribles bombardements d’Haïphong au cours duquel périrent 6.000 vietnamiens, hommes, femmes et enfants. Dès cet instant, il devient l’infatigable combattant anticolonialiste.

Comme il le rappelait souvent cette guerre d’Indochine était « contraire à l’intérêt de la France… Tant qu’elle ne cessera pas, je crierai qu’il faut l’arrêter et négocier… ». Arrêté en 1950, il est enfermé à la prison de Toulon. Un procès à charge est monté contre lui qui lui vaudront 41 mois de bagne.

Dès sa sortie, il réaffirme sa volonté « de combattre pour la paix en Indochine ». Fidèle ami du peuple vietnamien, il continuait à ses côtés, à lutter pour la reconnaissance du droit à réparation pour toutes les victimes de l’agent orange répandu par l’armée américaine.

En février 2013, dans sa dernière interview à notre journal « Le Réveil des Combattants », à la question : « Et si c’était à refaire ? », il a répondu : « Dans le siècle précédent, il y a eu deux grands événements positifs pour la France et la majorité de la population du globe. La défaite du fascisme hitlérien, avec en France la mise en place du programme de la Résistance. La décolonisation. J’ai eu la chance de vivre ces batailles décisives. Alors oui, si c’était à refaire, je referais le même chemin, je ne resterais pas sur le bas-côté de la route, je ferai mon devoir de citoyen ».

Villejuif le 17 Février 2015

, On retrouvera ici le texte de l’ami Boggio qui présente le bouquin d’ Alain RUSCIO, http://questionsdecommunication.rev...

L’affaire Henri Martin et la lutte contre la guerre d’Indochine, Paris, Éd. Le Temps des Cerises, 2005, 240 p

Cet article est dédié aux Camarades du PCF et de la JC grâce auxquels, en 1951, à 12 ans, j’ai pu me faire expliquer pourquoi les dockers de mon quartier ouvrier badigeonnaient les murs des usines , en grands caractères exigeant "LIBEREZ Henri MARTIN"

Reconnaissance éternelle

Alain Chancogne

voir aussi

http://www.pcf84danielecasanova.fr/...

site auquel j’emprunte la photo (Raymonde DIEN, Henri et le général GIAP)



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Henri Martin : « une vie de lutte pour rester libre » ADIEU, CAMARADE.
19 février 2015 - 19h31

Né à cette époque, je dois mon prénom, au prénom de ce combattant anticolonialiste. Les murs du quartier de mes parents (militants communistes)portant cette même inscription.



Henri Martin : « une vie de lutte pour rester libre » ADIEU, CAMARADE.
19 février 2015 - 21h40 - Posté par nOCTURNE

Henri Martin,
Raymonde Dien
veulent pas qu’on tu
les Vietnamiens
Ils aiment tant la paix
Qu’au bout ils sont suspects

Je chantais ça , aux PIONNIERS VAILLANTS EN 1948 , J’AVAIS SIX ANS.

EMOTION !

Merçi , A CES CAMARADES QUI M’ONT NOURIS


Henri Martin : « une vie de lutte pour rester libre » ADIEU, CAMARADE.
20 février 2015 - 12h01 - Posté par lucjry

Bravo Messieurs


Henri Martin : « une vie de lutte pour rester libre » ADIEU, CAMARADE.
21 février 2015 - 10h27 - Posté par Colvert-Spartakoïd

Bravo ,Merci et Hommages à Henri Martin et Henri Alleg authentiques citoyens pacifistes communistes qui tous deux ont eu le courage et l’honneur de résister au colonialisme guerrier et d’ouvrir les yeux à de trés nombreux appelés en Algérie !...



Henri Martin : « une vie de lutte pour rester libre » ADIEU, CAMARADE.
22 février 2015 - 15h04 - Posté par antichancogne

Précisons que Henry Martin est resté au PCF jusqu’à sa mort en 2015,comme les vrais communistes.
Contrairement à Alain Chancogne,qui était communiste ,il y a 30 ans.
Depuis Alain Chancogne,insulte le PCFen particulier sur ce site qui censure toute critique de cet anti-communiste,d’Alain Chancogne.
Cet Alain Chancogne n’est pas qualifié pour rendre un quelconque hommage à un membre du PCF.
Pour lui comme pour moi,Alain Charogne est son vrai nom.
Vu les quantités illimités d’insanités que cet Alain Charogne déverse sur le parti communiste,de toute une vie d’Henry Martin,cet Alain Charogne est disqualifié.
Alain Charogne,Henry Martin méprisait les propos orduriers que tu déverses sur son parti,le PCF.
Alain Charogne,Henry Martin te combattait !te craignais vu ,tu n’es qu’un anti-communiste endurci qui essaies de tromper ceux qui ne te connaisses pas.....Beurk !
Maurice-PCF


Henri Martin : « une vie de lutte pour rester libre » ADIEU, CAMARADE.
22 février 2015 - 16h09 - Posté par nOCTURNE

Loin de nous , anciens militants du PCFde renier les périodes glorieuses du PC
périodes ou nous avons pris toute notre place dans la lutte du prolétariat international.
Notre critique , du moins en ce qui me concerne part du virage social democrate
du PCF
Virage que pour ma part je situe a l’alliance avec le PS et ’nos ministre PC qui onT participe a un gouvernement qui n’a eu de cesse que d’éliminer lePCF.
Poser ce problème n’est pas insulter le PCF ni ses militants ( contrairement a ce que tu fait envers A C ) MAIS CONSTATER UNE TRISTE RÉALITE .

Ceci dit le"camarade que tu dis être n’a pas lancer l’ommage qui est du a Henry
Martin.
Tout ce que tu es fichu de faire , c’est verser ton fiel de militant aigris qui refuse
la réalité de sa trahison du prolétariat.
Ceci sera ma seule intervention sur le sujet car tu n’en vaut pas la peine
monsieur antichancogne


PIM POM pim pom..
22 février 2015 - 17h45 - Posté par Alain Chancogne

 :)

"Maurice"-PCF,

Pourquoi ne pas signer de ton vrai nom, ? ..

.Mauricette Dujnou !

 :)
Tu souffres, je te comprends..
Que je t’ai quittée parce que tu voulais qu’on accroche le portrait de HUE au plafond, au dessus du lit alors que c’était pour- , reprenant un slogan soixante huitard,- "jouir sans entraves" , quand tu couchais avec le facteur socialiste.., ..................cela a été trop douloureux pou toi..


Faut essayer de faire ton "deuil" , je suis un "ex"
................, reprends toi, Mauricette..

Les cantonales approchent....Tu vas pouvoir re(vivre) à la colle.."FDG" avec tes petits copains qui espèrent que la bonne Fée Lation ..leur permettra de sauver un ou deux sièges...grace aux socialistes, qui ont tellement contribué à ce qu’Henri Martin et autres militants soient connus et respectés , d’un temps ou , eux,tes alliés "socs" se roulaient dans la boue de la Kollaboration avec le colonialisme..

Allez, Mauricette, une tisane au fleurs de ..roses, unMOINCON500 , et dodo...

 :)


Henri Martin : « une vie de lutte pour rester libre » ADIEU, CAMARADE.
22 février 2015 - 18h10 - Posté par Roberto Ferrario

Maurice-PCF est que tu viens de t’échapper de l’hôpital psychiatrique de AUCH ???

Faut te soigner tu est grave...

Ton commentaire va terminer dans la poubelle !!!





Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
14 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
22 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1
double face
jeudi 10 - 12h01
de : jean 1
1 commentaire
Appel à Manifestation samedi 12 octobre à Saint-Victor
mercredi 9 - 22h05
de : AMASSADA
Détruire le capitalisme avant qu’il ne nous détruise (à propos de Lubrizol)
mardi 8 - 23h50
de : nazairien
3 commentaires
On nous cache tout, on nous dit rien :Frais d’obseques des deputes et de toute leur famille payes par nos impots (vidéo)
mardi 8 - 23h05
de : nazairien
LES BESOINS ARTIFICIELS - Comment sortir du consumérisme
mardi 8 - 17h23
de : Ernest London
11 commentaires
Le Maquillage Vert du Capitalisme ne change pas son essence prédatrice
lundi 7 - 23h02
de : Cecilia Zamudio
Emission - Lubrizol – Enfumage chimique. Enfumage médiatique. Enfumage étatique.
lundi 7 - 16h59
de : Emission Polémix et La Vox Off
Sur les Gilets Jaunes, l’État et le fascisme – lettre d’Antonin Bernanos
lundi 7 - 16h06
de : jean 1
Ami entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne : L’Europe nous supprime la faucille ! Et le marteau ! ...
lundi 7 - 15h07
de : nazairien
1 commentaire
Réformes des retraites : depuis 1993 l’âge de départ et le montant des pensions reculent
lundi 7 - 07h50
1 commentaire
TROIS "I" en même temps !
dimanche 6 - 21h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Rencontre nationale des communes libres et des listes citoyennes
dimanche 6 - 21h42
de : commercy par invités de médiapart
La “surprise” de l’acte 47 des GJ : l’occupation du centre commercial Italie2 (vidéo)
dimanche 6 - 11h11
de : nazairien
4 commentaires
Un féminisme accusé de contrôle du corps des femmes
dimanche 6 - 02h31
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Le communautarisme du Rassemblement National - RN (ex FN).
dimanche 6 - 02h21
de : Christian DELARUE
confirmation expulsion appel à convergence
samedi 5 - 22h27
de : AMASSADA
Acte 47 Toulouse et violences à AMiens
samedi 5 - 21h51
de : https://www.frontsocialuni.fr/les-luttes-invisibles/
Une lobbyiste de la pollution au coeur de la convention pour le climat
samedi 5 - 21h39
de : Gaspard D’Allens REPORTERRE
Christine Renon : marée humaine quand l’Éducation Nationale ne veut pas de vague
vendredi 4 - 14h32
Les palettes : Il n’aurait jamais dû signer...
vendredi 4 - 10h22

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Tout ce que les hommes ont fait de beau et de bien, ils l'ont construit avec leurs rêves. Bernard Moitessier
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite