Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Conférence débat, Michèle Audin présente Eugène Varlin, ouvrier-relieur, jeudi 18 avril à 18h30
mardi 16 avril
de Info’Com-CGT
1 commentaire
Info’Com-CGT propose « Les Rencontres Info’Com ». Tout au long de l’année, notre syndicat et divers partenaires organiseront des débats, des échanges en présence d’auteurs, des militant-e-s autour de la sortie d’un livre, d’un documentaire etc. Le premier débat sera autour du dernier livre de Michèle Audin : « Eugène Varlin, ouvrier relieur 1839-1871 » (aux éditions Libertalia). L’écrivaine nous présentera cette grande figure de la Commune de (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Arevashima : fiasco industriel et magouilles en tous genres
vendredi 27 février 2015 - 21h58 - Signaler aux modérateurs

Le 23 février 2015, Areva, le champion français du nucléaire publie une perte historique d’environ 5 milliards d’euros, soit l’équivalent de 60% de son chiffre d’affaires. Avec un endettement de 4,7 milliards, pour un capital de 3,6 milliards, cela signifie purement et simplement que si Areva était une société privée, elle aurait déjà déposé son bilan. Mais Areva est détenue à 87% par l’état français, c’est-à-dire vous et moi qui finançons cette pompe à fric avec nos taxes et nos impôts. Donc, pas d’inquiétude, la République exemplaire va nous arranger tout cela quitte à nous assommer un peu plus, bien entendu, au nom de l’intérêt général, c’est-à-dire au nom de l’intérêt exclusif des socialistes qui nous gouvernent.

Areva est présente dans 43 pays, compte 45 000 collaborateurs (dont beaucoup vont être virés très prochainement) et travaille principalement dans le domaine du nucléaire : extraction d’uranium, fabrication et traitement de combustible, construction de centrales nucléaires... Mais cette boîte est surtout une multinationale gérée par des politiques, c’est-à-dire des incapables menteurs et tricheurs. Elle est donc minée, sans mauvais jeux de mots, par les affaires.

Le plus gros scandale qui ressemble bien à une escroquerie en bande organisée s’appelle Uramin. En 2007, Areva rachète pour 2,5 milliards de dollars une société minière canadienne qui exploite des mines inexploitables. Quand le pot aux roses est découvert, on a le droit à un rapport de la cour des comptes, un signalement au procureur, une enquête de la brigade financière, la totale. Avec les commissions versées aux différents intermédiaires évaporés dans la nature, on atteint 3 milliards d’euros. Cette opération géniale a été montée par Anne Lauvergeon, ancienne sherpa de Mitterand, proche des socialistes et de Holland au point d’avoir failli entrer dans le gouvernement Valls. Rien qu’en 2011, elle touche 2 271 154 € d’indemnités pour l’ensemble de son œuvre à la tête d’Areva qu’elle quitte, virée par Sarkozy. De mauvaises langues au sein de la société affirment qu’elle a fait plus de mal à la tête d’Areva que tous les écologistes réunis.

Areva c’est aussi l’EPR (European Pressurized Reactor). La Rolls-Royce des centrales nucléaires, selon l’entreprise. Sauf qu’en France on sait construire des Renault et des Peugeot, pas des Rolls. Le coût initial d’un EPR était de 3 milliards d’euros. Enfin, ça, c’était la promesse, du style « moi, votre fournisseur… », du blabla pour gogo. Le gogo, ils en ont trouvé un. En l’occurrence, la Finlande. Le projet s’appelle OL3 et la centrale devait être livrée en 2011. Mais là encore l’amateurisme est la règle, à moins que la justice ne s’en mêle encore et nous apprenne que ça va bien au delà de la simple incompétence. Aujourd’hui, et ce n’est pas fini, OL3 va coûter au moins 7,4 milliards d’euros et ne sera pas livré avant… 2018. (1) Vous me direz, c’est la Finlande, on s’en tamponne, ils n’avaient qu’à pas signer avec ces branquignoles. Ok. Flamanville, ça vous dit quelque chose ? En gros, c’est la même arnaque que pour la Finlande, mais en France. Pour le coût des travaux, on passe de 3,3 milliards d’euros à … 9 milliards. Qui dit mieux ? Pour la date de mise en service, pas avant 2017, au moins 5 ans de retard. Bien évidemment, tout cela va se répercuter sur le prix de revient du kilowatt-heure et donc sur la facture finale payée par… Je vous le donne en mille… L’usager et le contribuable donc vous et re-vous. Ah oui, j’ai oublié la cerise sur le gâteau. En mars 2015, plusieurs entreprises réalisant les travaux de Flamanville dont Bouygues vont devoir se présenter devant un juge pour… travail dissimulé. Ils avaient la fâcheuse tendance à abuser des travailleurs détachés polonais et roumains.

Mais Areva n’est pas seulement un fleuron de la technologie française, c’est aussi une sorte de caisse noire de l’état français qui sert de prétexte à différentes opérations qui n’ont rien à voir avec son métier comme la rémunération de conseillers israéliens, l’achat d’avions à des présidents étrangers et … la remise de rançon aux terroristes d’Al Quaïda.

Le 18 février 2015, le Nouvel Obs publie un contrat entre Areva et … Avi Pazner, ancien ambassadeur d’Israël en France (2). Celui qui est aujourd’hui porte-parole de Netanyahu en campagne pour sa ré-élection en Israël aurait été rémunéré entre 2010 et 2013 par Areva comme… consultant. Vous remarquerez que dans « consultant », il y a « sultan ». Hôtels de luxe, voyages en business class… Tous les déplacements sont pris en charge aux frais de la princesse. Du lobbying classique diront certains. Oui, mais le problème c’est qu’Areva n’a pas plus d’activité en Israël qu’un socialiste encarté n’a de sens moral, c’est-à-dire aucun, rien, nada, zéro. Donc on ne comprend pas bien en quoi Pazner défendrait les intérêts d’Areva, c’est-à-dire de l’état français. Et compte tenu de la réaction des israéliens aux projets de centrales nucléaires en Iran, on ne voit pas comment ce pays autoriserait un de ses autres voisins, fusse la Jordanie à en construire une. Le contrat avec Pazner et les sommes versées apparaissent donc comme plus que suspects, au moins à la brigade financière qui est saisie de l’affaire.

Areva coule, mais Areva trouve quand même de l’argent pour faire des cadeaux aux chefs d’état étrangers. Pascal Terrasse est député PS de l’Ardêche, c’est un proche de Manuel Valls qui passe pour un « réformateur », un type bien qu’on croit sur parole par conséquent. Lors des travaux parlementaires de la commission des finances enregistrés le 10 septembre 2014, il déclare à propos des activités économiques françaises en Afrique : « Les responsables politiques, notamment africains, font monter le prix des autorisations. C’est ainsi qu’Areva a dû acheter au président de la République nigérienne un avion de 32 millions d’euros il y a quinze jours ! » (3) Mais attention, si les pratiques de l’état via Areva ressemblent beaucoup à celles de la mafia, les socialistes n’aiment pas trop qu’on en parle. Ainsi, Stéphane Lhomme, président de l’observatoire du nucléaire (4) qui a levé le lièvre et accusé Areva de corruption a fait l’objet d’une plainte de la société pour diffamation. Pas de chance, il vient d’être relaxé par la cour d’appel de Paris le 21 janvier 2015.

Areva c’est aussi et surtout l’intervention financière de l’état français pour payer des rançons aux terroristes tout en le niant. Ainsi, d’après de nombreux observateurs, c’est bien Areva qui a contribué à verser environ 20 millions d’euros à Al Quaïda pour la libération des otages du Sahel en octobre 2013. (5) Les otages du Sahel, vous ne vous rappelez pas ? L’affaire à propos de laquelle Laurent Fabius déclarait : « Ce que je peux vous dire c’est que la France ne paye pas de rançon, c’est clair et net ». Mais oui, les mecs, ils enlèvent des otages juste pour voir Fabius et après ils les libèrent. C’est ça, on y croit. Tu nous le jures sur la tête de Cahuzac, aussi, non ? Qui a payé pour monsieur Lazarevic en décembre 2014, présenté comme le dernier otage français ? Areva. Qui paiera pour la prochaine otage française enlevée il y a quelques jours ? Areva ? Grâce à Areva et à la politique française de paiement de rançons aux terroristes d’Al Quaïda et d’ailleurs, le cours de l’otage a grimpé en flèche. Alors qu’il était d’environ 200 000 $ en 2003, un otage se négocie aujourd’hui 50 fois plus, soit 10 millions d’euros… Du coup, enlever des ressortissants français est devenu l’un des business les plus rentables qu’il soit.

A défaut de devenir un constructeur de centrales nucléaires fiables, la France, avec le concours d’Areva, est devenue un des meilleurs clients d’Al Quaïda tout en étant un de ses plus fidèles fournisseurs d’otages. Il faut le faire, non ?

Les socialistes gèrent Areva comme ils gèrent la France, c’est-à-dire n’importe comment. Mensonges, magouilles, commissions occultes, cadeaux aux chefs d’états africains, financement des terroristes, et encore, on ne connaît pas tout. Bien entendu, il n’y aura jamais de responsables, encore moins de coupables. Dans quelques jours ou quelques mois, on expliquera aux milliers d’employés licenciés qu’il en va de l’indépendance de la France, de sa sécurité et de ses intérêts fondamentaux. Pendant ce temps, les terroristes d’Al Quaïda se marrent dans leurs 4x4 tout neufs et négocient déjà avec la France, qu’ils savent particulièrement généreuse, le montant de leur nouvelle otage enlevée le 24 février.

Philippe Alain http://philippealain.blogspot.com/

(1) http://www.lefigaro.fr/societes/201...

(2) http://tempsreel.nouvelobs.com/econ...

(3) http://www.assemblee-nationale.fr/1... (page 56)

(4) http://www.lemonde.fr/societe/artic...

(5) http://www.liberation.fr/monde/2013...



Imprimer cet article





« VIVRE L’ANARCHIE » film documentaire de Michel Mathurin
vendredi 19 - 22h31
de : Nemo3637
Grande action de désobéissance civile en cours à Paris
vendredi 19 - 15h26
de : JO
1 commentaire
VIVE LA LIBERTÉ DE MIGRER !
vendredi 19 - 12h09
de : BERNARD DUPIN
NOTRE-DAME : OU VA LA GENEROSITE ?
vendredi 19 - 10h38
de : Nemo3637
2 commentaires
Un capitaine de police, mère de famille, s’est donné la mort avec son arme de service Récit d’un ancien flic (vidéo)
jeudi 18 - 14h48
de : nazairien
4 commentaires
Carré Blanc sur Fond Blanc
jeudi 18 - 10h39
de : Marc ARAKIOUZO
3 commentaires
Toulouse : « il y a une volonté politique d’interdire les manifestations »
jeudi 18 - 08h35
1 commentaire
Gilets Jaunes : motion de soutien de la FIJ aux journalistes français
jeudi 18 - 08h25
de : FIJ
Un caillou dans sa chaussure / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 18 - 07h53
de : Hdm
Manifestation potagère le samedi 18 Mai à Sainte-Pazanne contre les multiples projets de grandes surfaces dans le 44 !
jeudi 18 - 06h52
de : Collectif Terres Communes
Wauquiez sera sûrement d’accord pour un EPR en lieu et place de NDDP
mercredi 17 - 23h58
de : Quasimodo de NDDL à Quasimodo de NDDP via jyp
2 commentaires
Aucune fermeture selon Macron. « Un hôpital sans chirurgie, sans maternité ni urgence, ce n’est plus un hôpital », réagit Christophe Prudhomme
mercredi 17 - 17h31
Les bâtiments peuvent être reconstruits mais la nature ne peut pas se reconstuire aujourd’hui !
mercredi 17 - 11h54
de : Shepered Gaïa
1 commentaire
Rencontre débat sur les violences policières ici et là-bas
mercredi 17 - 11h48
CGT, France insoumise, « gilets jaunes »... Appel à l’union pour une « grande mobilisation » sociale le 27 avril
mercredi 17 - 08h26
SANS FEU, NI FLAMME ..
mercredi 17 - 08h13
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Bordel, quelle hypocrisie !
mercredi 17 - 08h09
de : anti-k
4 commentaires
Sauvons la cathédrale du cœur. Pour un autre usage de Notre-Dame-de-Paris
mercredi 17 - 07h54
de : Un curé de campagne en visite à Paris
Divine surprise.
mardi 16 - 17h15
de : L’iena rabbioso
8 commentaires
Espagne : 44 ans après la mort de Franco, l’extrême droite s’apprête à entrer au parlement
mardi 16 - 16h37
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Justice : la cour administrative d’appel annule la privatisation de l’aéroport de Toulouse-Blagnac
mardi 16 - 14h13
de : Juliette Meurin
LES BLACK BLOCS - La liberté et l’égalité se manifestent
mardi 16 - 12h24
de : Ernest London
Olivier est tombé, son arche restera debout !
mardi 16 - 11h34
de : Le Cercle 49
Christelle Déchronique Les péages urbains (audio)
mardi 16 - 09h48
de : Ciné Christelle
Conférence débat, Michèle Audin présente Eugène Varlin, ouvrier-relieur, jeudi 18 avril à 18h30
mardi 16 - 09h28
de : Info’Com-CGT
1 commentaire
LE 26 MAI, METTONS LA RACLÉE À MACRON ! - Meeting Mélenchon, Aubry, Ruffin, Becker à Amiens (video)
mardi 16 - 08h40
Juan Branco, avant le "grand déballage" macron, dénonce une nouvelle fois nos "pseudos élites" (video)
lundi 15 - 17h41
de : nazairien
8 commentaires
Acte 22 Place de la République, police nationale et bagueux de Paris, complètement hors sol (vidéo)
lundi 15 - 14h19
de : nazairien
4 commentaires
Toulouse #Acte22 : La police tabasse 2 Journalistes et casse leurs caméras (video)
lundi 15 - 11h01
Jean-Luc Mélenchon. Privatisations : « VOTRE MODÈLE EST FINI » (video)
lundi 15 - 10h33
Le "meilleur des mondes" A vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes.
dimanche 14 - 13h30
de : nazairien
6 commentaires
Anti-impérialisme : cycle de conférences
dimanche 14 - 13h29
Marlène Schiappa, piégée par ses mensonges, quitte l’interview (vidéo)
samedi 13 - 15h29
de : nazairien
1 commentaire
Rassemblement pour la libération de Georges Abdallah mercredi 17 avril 2019, 18h00, métro Château-rouge (Paris 18ème)
samedi 13 - 13h22
GAFA de tous les pays, taxez-vous en Irlande !
samedi 13 - 08h52
de : Karine Darmanche
Saurel chante sa révolution à la Comédie Dalayrac
samedi 13 - 00h04
Mobilisation samedi 13 avril contre la loi « anticasseurs »
vendredi 12 - 16h30
de : jean 1
2 commentaires
Le calme avant la tempête
vendredi 12 - 13h56
de : jean 1
Dans la république des gredins...
vendredi 12 - 13h05
Privatisation d’ADP : Macron et les copains de la finance
vendredi 12 - 11h20
de : Hélène Grumal

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Tout pouvoir est méchant dès qu'on le laisse faire; tout pouvoir est sage dès qu'il se sent jugé. Alain
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite