Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Fondation pour le Progrès de l’Homme : une drôle de fondation
vendredi 1er décembre 2017 - 14h49 - Signaler aux modérateurs

En dépit de ses très nombreuses ramifications en France, la fondation suisse Charles-Leopold Mayer pour le Progrès de l’Homme, aussi appelée plus simplement Fondation pour le Progrès de l’Homme ou FPH, fait très peu parler d’elle. Mais de quoi est-elle le nom précisément : entreprise philanthropique universaliste ou réseau de lobbying aux intérêts obscurs ?

Il n’y rien ou presque de sulfureux dans l’environnement de la Fondation Charles-Leopold Mayer. A l’image de son pays d’origine, la Suisse, l’ensemble fait même très propre sur lui. Mais au pays des banques et des horloges, même la Croix-Rouge s’est fait épingler pour certaines pratiques douteuses. Derrière la politesse de façade et les bonnes intentions affichées, la Suisse n’est pas reconnue pour être un pays adepte de la transparence spontanée et la FPH ne fait pas exception à cette règle. Pourtant, compte tenu du nombre de ses connexions en France et de l’importance de certaines associations soutenues, voire subordonnées, le citoyen Français est en droit d’avoir des réponses sur son rôle exact au sein de l’Hexagone.

Une affaire de famille

La fondation suisse Charles-Leopold Mayer pour le Progrès de l’Homme est née de la volonté de celui dont elle porte le nom de « contribuer à l’émergence d’une communauté mondiale et intervenir dans les champs de la gouvernance, de l’éthique et des modes de vie durables », selon sa définition officielle. Il y a d’ores et déjà un terme qui dérange : le verbe « intervenir », qui peut laisser supposer bien des choses. Qui « intervient » donc au nom du chimiste français d’origine irlandaise Charles-Leopold Mayer, qui fit fortune dans la finance ? En premier lieu, son exécutrice testamentaire, Madeleine Calame, son ancienne secrétaire, et son mari, Pierre Calame, polytechnicien et ancien directeur d’Usinor Sacilor, société devenue depuis le n°1 mondial de l’acier Arcelor Mittal.

Ce sont aujourd’hui les fils de Madeleine et Pierre, Vincent et Matthieu qui ont pris la relève. Depuis le domaine de Villarceaux, dont la famille est propriétaire, les Calame gèrent un patrimoine évalué à 225 millions d’euros. Ce patrimoine est placé en bourse et permet un budget annuel de fonctionnement de la fondation de 17 millions d’euros. Avec une rentabilité estimée de 7,5%, ces placements doivent donc être bons. Quoi qu’il en soit, ils permettent à la fondation de faire vivre et de créer parfois une multitude de structures interdépendantes et connectées qui officient sur le territoire français et à l’international. En effet, si le conseil de surveillance de la fondation se situe dans le comté de Vaud en Suisse, c’est bien en France que se trouve le siège, un siège où sont hébergées plusieurs « associations partenaires » ; comprendre : financièrement aux ordres.

Une nébuleuse d’associations

Autour de la Fondation gravite en effet un certain nombre d’associations ayant toutes ou presque pour vocation de servir de laboratoires d’idées à destination du public ou des pouvoirs publics. Dans la plupart des cas, en consultant les comptes disponibles, comme dans le cas de l’association Ingénieurs sans Frontières (ISF), de l’Alliance Internationale des Editeurs Indépendants (AIEI), de l’Institut Veblen ou de la Fondation Sciences Citoyennes (FSC), on s’aperçoit que la FPH est un partenaire financier de premier plan (jusqu’à 60% du budget en 2016 pour la FSC). Dans d’autres cas, la FPH est plus simplement à l’origine de la création, comme pour l’Alliance Internationale des Journalistes (AIF). L’information n’a rien de secret, on peut d’ailleurs lire sur le site de l’AIJ : « La Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l’Homme (FPH) qui est à l’origine du lancement de l’alliance internationale de journalistes, finance ses activités. »

Parfois l’objet de ces associations est difficile à définir : du côté de l’Institut Veblen, œuvrant pour « une société soutenable dans laquelle le respect des limites physiques de la planète va de pair avec une organisation sociale plus solidaire et une économie plus démocratique qu’aujourd’hui », l’historique et les objectifs sont un peu flous, surtout lorsqu’on accole « économie » à l‘adjectif « démocratique ». La liste de ces associations, fondations, alliances ou lettres d’informations (comme Inf’OGM) est plutôt longue, et il est intéressant de noter que certaines interviennent en commissions ou en consultations auprès des décideurs politiques. Pour se faire, toutes ces structures disposent d’un outil de communication intéressant.

Une maison d’édition bien introduite

Pour diffuser ses messages, rien de tel que de disposer de ses propres canaux. Forte de ce constat évident, outre la création de l’Alliance Internationale des Journalistes, la Fondation s’est dotée de longue date de sa propre maison d’édition. On soulignera d’ailleurs tout l’intérêt d’avoir créé une association de défense des éditeurs (l’AIEI) lorsqu’on détient soi-même une maison d’édition. L’avertissement de la maison d’édition liées à la Fondation a par contre de quoi surprendre. Sur son site figure en effet la mention suivante : « Les ECLM [Edition Charles-Leopold Mayer, NDLR] ne sont ni un service éditorial de la fondation, voix officielle de celle-ci, ni, à l’inverse, une structure jalouse de la souveraineté de ses choix. Leur éventail thématique ne saurait être différent de celui de la fondation. Pour autant, tous les livres qu’elle produit ne sont pas supposés s’inscrire dans un type de message ou de pensée unique. » Pourquoi se défendre si ouvertement contre la « pensée unique » ? Peut-être parce que la question mérite d’être posée, compte tenu d’une imbrication très poussée entre tous les constituants du « réseau FPH », et d’une maison d’édition qui relaie ses messages et ceux de ses affidés.

Notons par exemple, que l’un des dirigeants et fondateur du Bureau d’Analyse Sociétale pour une Information Citoyenne (le BASIC), Christophe Alliot, est également fondateur de l’association/ONG Ingénieurs sans frontières (ISF) déjà évoquée, les deux étant hébergées au siège de la FPH. Le BASIC, qui vient très récemment de publier une étude sur le coût écologique de l’édition, promeut dans la même étude, mais sans la nommer, les pratiques de cette même maison d’édition qui soutient l’étude (et qui en commandent d’autres au BASIC par ailleurs). Certains appelleront cela de la cohérence éditoriale : les ECLM soutiennent des études qui mettent en avant leurs propres pratiques. D’autres y verront des conflits d’intérêts, voire du lobbying pur et simple, de la publicité à bon compte sous couvert d’actions associatives.

Le faux-nez d’une agence de lobbying ?

Qui décide en effet des orientations, des priorités et des financements accordés par la Fondation ? La réponse est connue : la famille Calame, mais au nom de quel agenda politique, éthique ou économique ? Personne ne le sait. Est-ce illégal ou illégitime ? Pas le moins du monde, et nul doute que la fondation est parfaitement en règle avec les différentes règlementations fiscales et comptables, et qu’il en va de même pour toutes les associations partenaires. Mais ces considérations relèvent de champs d’expertise techniques ou légaux. La question fondamentale demeure donc : au service de quels intérêts sont mis ces dizaines de millions d’euros dépensées ? Certains répondent l’altermondialisme, ou une utopique troisième voie entre capitalisme et collectivisme. Le soutien officiel de Pierre Calame à l’OMC de même que son opposition à l’agriculture productiviste n’aident pas à y voir clair sur ce sujet.

Il est donc surprenant de trouver un article sur le site BastaMag prenant la défense d’une institution fondée par un multimillionnaire suisse, quand bien même celle-ci aurait une vocation philanthropique. Mais au-delà de la localisation web de cette tribune, ce sont son contenu et sa tonalité qui dérangent : un article promotionnel « commandé » (il a d’ailleurs été rédigé par l’un des rédacteurs en chef du site) n’aurait pas été très différent, tant il semble à la fois complaisant et pédagogique. On est bien loin de la rhétorique acide et argumentée, plus commune, de BastaMag. Ce dernier n’hésite pas par ailleurs à reprendre quasiment mot-à-mot les communiqués de presse des associations liées.

S’intéresser à la Fondation Charles-Leopold Mayer pour le Progrès de l’Homme revient donc à accepter de finir avec beaucoup plus de questions que de réponses. Or, compte tenu du nombre d’associations liées et susceptibles d’agir, et donc d’influencer l’opinion de concert, avec pour seule caution morale, loin en arrière-plan, les principes de la famille Calame, les citoyens Français sont en droit d’exiger un peu plus de transparence sur les buts réels poursuivis.



Imprimer cet article





Racistes des années 80, mais racistes vraiment très crétins.
jeudi 18 - 18h31
de : L’iena rabbioso
" Tous les syndicalistes dans la chambre à gaz "
jeudi 18 - 12h40
de : Jeanne Blanquart
1 commentaire
Emission de m . . . . / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 18 - 10h07
de : Hdm
1 commentaire
OFFSHORE - Paradis fiscaux et souveraineté criminelle
jeudi 18 - 07h34
de : Ernest London
Communiqué commun du mouvement anti-aéroport, suite à la décision du gouvernement
mercredi 17 - 20h08
Restriction du droit de grève en Grèce : Tsipras remporte le Thatcher d’or 2018
mercredi 17 - 16h25
de : Stéphane Ortega
Scandale Lactalis : l’enquête de Cash Investigation (video)
mercredi 17 - 10h15
de : Mathieu Ait Lachkar
Maraîchage, boulangeries, entraide : les vrais visages de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
mercredi 17 - 09h12
de : jean 1
2 commentaires
Expulsion de Notre-Dame-des-Landes : Serons-nous à la hauteur ?
mercredi 17 - 08h13
de : jean 1
1 commentaire
LE PREMIER JOURNAL DU MEDIA (video)
mardi 16 - 11h39
1 commentaire
Revue de la semaine 50 : Écologie, libéralisme, fake news, législatives partielles (video)
lundi 15 - 16h00
de : Jean-Luc Mélenchon
LE RAPPORT DONT VOUS ÊTES L’OBJET
lundi 15 - 12h16
de : Ernest London
2 commentaires
Macron met fin à l’assurance chômage - Quelles conséquences pour les travailleurs ?
lundi 15 - 11h13
de : CGT chômeurs rebelles 56
LE PROJET DE LOI ANTI-IMMIGRATION DE MACRON-COLLOMB : ARRÊTER, REFOULER, TRIER, EXPULSER
lundi 15 - 10h47
de : Sept Jours Debout
Emmanuel Besnier, premier de cordée de l’agro-industrie
lundi 15 - 10h07
de : club médiapart
Particularité du moment de renforcement patriarcal : venu de femmes, choquant des hommes !
dimanche 14 - 22h52
de : Christian DELARUE
3 commentaires
Le droit d importuner le patriarcat
dimanche 14 - 20h19
de : Martine lozano
2 commentaires
Réforme de l’assurance-chômage : « Les chômeurs ne peuvent pas donner leurs points de vue »
dimanche 14 - 17h29
de : Stéphane Ortega
NOUS d’Evgueni Zamiatine
dimanche 14 - 12h53
de : Ernest London
Appel d’un collectif d’artistes « Le Temps de la Palestine »
dimanche 14 - 12h33
de : Collectif 69 Palestine
La compétitivité libérale : cancer de l’économie !
dimanche 14 - 12h01
de : LE BRIS RENE
Dossier spécial : La dimension marxienne de l’anarchisme
samedi 13 - 17h52
de : Alternative Libertaire
3 commentaires
LE SILENCE DE MACRON AU SUJET DES PROPOS RACISTES DE TRUMP.
samedi 13 - 14h17
de : LKP - LIYANNAJ KONT PWOFITASYON
Ignoble émission Envoyé Spécial sur France2 sur le VENEZUELA ! Communiqué de Association France-Cuba
samedi 13 - 11h45
de : JO
4 commentaires
LA NUIT DE TLATELOLCO - Histoire orale d’un massacre d’État
samedi 13 - 09h55
de : Ernest London
D’oubli poème de Fabrice Selingant
samedi 13 - 02h17
de : le Rouge-gorge
Affaires LEVOTHYROX, LACTIVIA : Patrons voyous, suite et pas fin !
vendredi 12 - 20h21
de : JO
La vidéo qui rend justice à la ZAD de Notre-Dames-Des-Landes
vendredi 12 - 16h53
de : jean 1
Jeudi 18 janvier à Nîmes : Débat AL 30 "Les anarchistes et la Révolution russe de 1917"
vendredi 12 - 13h55
de : AL 30
1 commentaire
« Fake news » : à quoi joue l’Elysée ?
vendredi 12 - 09h43
de : SNJ-CGT
2 commentaires
La taxe d’habitation serait remplacée par un autre impôt
vendredi 12 - 09h16
In Memoriam
jeudi 11 - 18h38
de : L’iena rabbioso
CHINE : Macron y roule à son tour des mécaniques ! Mais qui paiera la casse du nucléaire ?
jeudi 11 - 16h38
de : JO
Shiva Mahbobi (PCOI) : « Les Iraniens n’ont pas besoin d’une superpuissance pour venir les sauver »
jeudi 11 - 16h08
de : W.R.
MARIA NIKIFOROVA, LA RÉVOLUTION SANS ATTENDRE
jeudi 11 - 14h39
de : Ernest London
Mes comptes de campagne présidentielle sont approuvés
jeudi 11 - 13h49
de : Jean-Luc Mélenchon
1 commentaire
Fake ce qu’on vous dit / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 11 - 11h27
de : Hdm
PIMKIE – LA RUPTURE CONVENTIONNELLE COLLECTIVE EST REJETÉE !
jeudi 11 - 11h25
de : Sept Jours Debout
R T Erdoğan et Thanatos : Vers un hyperpatriarcat musulman en Turquie
mercredi 10 - 22h48
de : Christian DELARUE
Au lieu de regarder la tv ...
mercredi 10 - 21h05
de : Locrien

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La culture, ce n'est pas ce qui reste quand on a tout oublié, mais au contraire, ce qui reste à connaître quand on ne vous a rien enseigné. Jean Vilar

LE JOURNAL DU MEDIA à 20 heures

Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Bonne année 2018 !!! Soutenez Bellaciao !!! :-)
mardi 2 janvier
de Bellaciao
https://bellaciao.org/souscription (transaction sécurisée) Bellaciao souhaite une bonne année 2018 à toutes celles et tous ceux qui luttent contre le capitalisme et qui se battent pour leur dignité et leur émancipation. Bonne santé, vive la liberté, vive l’amour et vive le communisme ! La lutte continue, on les aura ! Soutenez Bellaciao :) Le serveur et la bande passante coûtent cher, nous ne bénéficions d’aucun financement public, mais exclusivement de financements (...)
Lire la suite
Ça n’arrête pas !
mardi 26 décembre
de Jean-Luc Mélenchon
Et toc ! J’avais prévu mon coup. Mon post du lendemain de Noël est prêt. Mes amis Jean-François et Antoine le publient aussitôt. Que l’adversaire se le dise : nous ne dormons jamais que d’un œil. Voici donc des lignes qui vagabondent sur des sujets de la semaine passée. Je n’en rajoute pas. Je me suis fait reprocher à l’Assemblée nationale d’annoncer des désastres comme si je les souhaitais. À mon invitation à nous rendre maîtres de nos destins, on (...)
Lire la suite
Argentine : plus de 160 blessés lors d’une action contre la réforme des retraites (videos)
mercredi 20 décembre
Impressionnante vue de la marche en #Argentine ce lundi 18 décembre en rejetant la coupe des de la #reformaprevisional que le gouvernement mauricien macri pousse au congrès national, pour modifier la façon dont les retraites et les pensions sont calculées. Le bilan des violents affrontements entre police et manifestants provoqués suite à une mobilisation contre une réforme du régime des retraites s’est alourdi à 162 blessés, selon Todo Noticias. La chaîne de télévision argentine (...)
Lire la suite
LOI TRAVAIL : LE CONSEIL D’ÉTAT ANNULE LE DECRET SUR LE RÉFÉRENDUM D’ENTREPRISE + Conférence de presse (videos)
jeudi 7 décembre
de Info’Com-CGT
3 commentaires
Conférence de presse du 8-12-2017 : Suite à la procédure engagée par une quarantaine de syndicats CGT contre les décrets d’application de la Loi Travail, la décision du Conseil d’Etat vient de tomber : le décret sur les référendum est annulé ! :) :: : Le point de vue de Fiordor Rilov, l’avocat des syndicats ayant engagé cette procédure, lors de l’audience publique du 4 décembre :: : Liste des syndicats CGT à l’initiative de cette démarche juridique : (...)
Lire la suite
Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
samedi 25 novembre
Souscription ici : https://www.helloasso.com/associati... C’est vraiment sympa, de lancer un journal... « Ben voilà, c’est comme d’hab’, les petits-bourgeois ont pris le contrôle du canard. » C’était un peu après, ça. Un peu après les débuts tonitruants de Moins Une, Laurent, plombier, syndicaliste, membre fondateur, tirait à vue sur les journaleux du collectif, confondus dans l’opprobre de la réaction, de la bourgeoisie, de l’intellectualisme (...)
Lire la suite
Télévision. «  Pour le Che, la guérilla devait avoir ses propres médias  » (vidéo)
lundi 9 octobre
de Laurent Etre
1 commentaire
Un documentaire Che Guevara, naissance d’un mythe, qui met l’accent sur le rapport du guérillero-ministre à sa propre image et le rôle potentiellement révolutionnaire des outils d’information. Entretien avec son auteur, Tancrède Ramonet. Votre documentaire s’intitule Che Guevara, naissance d’un mythe. Qu’entendez-vous par «  mythe  »  ? Tancrède Ramonet Je l’entends au sens de Roland Barthes, qui définissait le mythe comme un « (...)
Lire la suite
Video live : grève générale, la foule est immense à Barcelone
mardi 3 octobre
Le cortège, immense, impossible d’en distinguer le début ou la fin. Plus des 87% des travailleurs sont en grève générale, affectant tous les secteurs d’activités.
Lire la suite