Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

le porte à porte va changer le monde
de : Deeplo
dimanche 3 décembre 2017 - 15h53 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

La convention nationale de la France insoumise a consacré plusieurs heures d’apprentissage au porte à porte identifié comme stratégique, ici, et à l’origine des succès électoraux de pas mal de gens ces dernières années.

Cette technique est d‘autant plus cruciale que c’est la seule qui touche vraiment les abstentionnistes et les dégoutés de la politique, ceux qui feront la victoire en 2022. Elle est aussi d’une importance considérable car nous avons inventé un monde de froideur et de solitude où les gens ne se croisent plus, ne se parlent plus. C’est à dire qu’indépendamment de la réussite du porte à porte (inciter les citoyens à voter insoumis), sa seule pratique contribue à la réparation du monde.

La présence physique est la clé. Tout l’arsenal de communication qui nous épie comme nous n’avons jamais été épiés (emails, sites web, tweeter, Facebook, et compagnie) permet de maintenir le contact, et encore, mais pas de le nouer.

Des cages d’escalier, des lignes de pavillons, dans une démarche durable dans le temps : revenir aux mêmes endroits, sans jamais insister, marquer notre présence, notre disponibilité, et écouter, laisser formuler les indignations pour les comprendre, et mieux proposer des actions simples, compréhensibles. Ecouter c’est aussi considérer, c’est donner vie, redonner de l’estime de soi, briser l’isolement, mettre du baume sur les blessures sociales.

Alors, pour trouver un(e) collègue de porte à porte vous pouvez trouver le groupe d’action le plus proche ici. Pour les tracts et les supports, adressez vous ici.

N’hésitez pas non plus à vous adresser aux ami(e)s qui tractent sur le marché pour vous porter volontaire. C’est aussi simple que cela, et personne n’a d’activités tellement importantes dans sa vie qu’il ou elle ne peut pas dégager quelques heures par semaine (en soirée, de 18h à 20h, ou le weekend) à la construction d’une opposition puissante. Trois heures suffisent pour démarrer une action, créer une dynamique. Et l’urgence écologique comme la souffrance sociale permettent de hiérarchiser les priorités de sa vie. Dans dix ou vingt ans, si par malheur nous sommes réduits à cette société orwellienne qui nous pend au nez, faite de prisons et de misère, de droits bafoués, de conflits incessants sur fonds de cataclysmes agricoles et météorologiques, nous regretterions de ne pas avoir mis ces 3 heures par semaine dans la balance….

Il les faut maintenant ces quelques heures. Car tout est dans l’action de proximité, le tissage d’un réseau informel qui répondra ensuite à des besoins simples et immédiats de la population (cf le travail exceptionnel de la France insoumise avec ses caravanes). Aider des gens pour des formalités administratives, leur sécu, leur RSA, les aider à monter des associations de défense de leurs droits (comme le fait cette femme ici). Il peut s’agir d’organiser les demandes en mairie ou au député du coin pour de l’aide au devoir, de la garderie pour les enfants des femmes seules qui font l’horaire du soir ou le weekend au supermarché, ou bien d’une veille dans les appartements proches pour détecter les personnes seules et pousser les structures administratives à les visiter, les sortir, etc… Et rendre compte des difficultés, des refus, mentionner le nom des gens (cf. cette lettre de Manuel Bompard à sa député ici) qui freinent les initiatives, les raisons pour lesquelles il est difficile d’améliorer le quotidien, etc.

Autant d’actions que l’Etat devrait prendre en charge s’il n’était pas aux mains des banksters. Nous allons montrer aux gens que seuls les insoumis font, sont dans l’action, et ont de l’empathie. Ils s’en souviendront le moment venu.

Il ne faut pas viser trop grand au départ de peur de se décourager, mais identifier une ou deux personnes avec qui l’on aime passer du temps, et leur proposer une petite initiative et voir venir. Puis leur demander s’ils ne connaissent pas quelqu’un pour épauler, et petit à petit élargir le champs des actions ou bien le périmètre géographique. Dans tous les cas, le porte à porte est la première chose à faire : il permet de rencontrer la population, évaluer les besoins, identifier des soutiens potentiels qui seront les porteurs d’actions pour leur propre besoin, créer le réseau, les listes de diffusion, etc.

En fait le penser global et agir local qui fleurissait il y a 20 ans chez ceux qui refusaient l’arnaque des partis est mort et enterré avec l‘urgence climatique et la violence du comportement des ultra riches. Rester dans son coin ne fera évidemment pas changer d’avis cette oligarchie si puissante, ni ne la rendra plus humaine… C’est tellement confortable pour elle de nous voir nous isoler, nous marginaliser, nous décourager, de nous voir disparaitre de ses radars, parce que nous préférons la fuir ou ergoter sur la capacité de tel ou telle à nous représenter. La permaculture est fondamentale mais ne l’arrêtera pas. En cas de résistance, sa police est capable de tuer comme à Sivens, ou blesser comme dans beaucoup de cas ces derniers mois. Aucune Zad ne renversera jamais la table, malgré le courage et la détermination de certains anarchistes écologistes, et même si leurs actions sont parfois décisives pour inverser un rapport de force médiatique.

Alors pour arrêter ces ultra riches qui démolissent littéralement la planète de Washington à Moscou en passant par Berlin, et dont Macron est l’exécuteur des basses oeuvres en France, il ne faut plus nous replier sur nous mêmes, au contraire, nous devons nous réunir pour nous unir. Maintenant il s’agit de penser local pour prendre le pouvoir au niveau global. Il n’y a de changements possibles qu’au niveau national et international car il faut modifier très profondément l’ensemble de nos pratiques commerciales et de productions. En urgence. Nous voulons gagner les élections en 2022 car la France est un pays assez puissant pour permettre de reconstruire l’Europe de fond en comble, et de reconstruire la nature des relations internationales en les orientant à 100% vers le sauvetage écologique.

Donc il s’agit de faire de la politique, de monter des réseaux de bonnes volontés, et de diffuser dans la population.

Il n’y plus de place pour le doute, les sempiternels atermoiements sur l’âge du capitaine ou la ligne politique du parti. Nous ne devons laisser aucune chance à ceux qui nous empêchent d’accéder au pouvoir, les PS, PCF, EELV ou autres sociaux démocrates parjures comme Valls et De Rugy. Nous devons occuper le terrain pour convaincre les gens des stratagèmes utilisés par l’oligarchie pour conserver le pouvoir. Les 6% de Hamon doivent être le rappel quotidien de la duplicité des instruits, des sachants, de ceux qui préfèrent laisser la misère grandir plutôt que de redistribuer les richesses.

Nous avons compris que l’écologie nécessitait de remettre en question l’équilibre des forces : reprendre le contrôle des banques et des monnaies, remettre les multinationales à leur place en leur interdisant l’optimisation fiscale, en refondant la législation pour punir les pollueurs et les empoisonneurs. Nous sommes les seuls à avoir l’honnêteté intellectuelle de refuser cette Europe dirigée par des gens malsains (Juncker, Draghi et consorts) et qui nous tue à petit feu (perturbateurs endocriniens, délocalisations, travailleurs détachés, soutien à l’OTAN et aux dictatures). Nous nous sommes débarrassés des partis et de leurs laquais.

Nous avons la chance d’être les seuls à pouvoir convaincre de la qualité de notre jugement, et à pouvoir ouvrir les yeux des petits et des sans grades sur les chances réelles de transformation de la société avec le programme de l’avenir en commun. C’est nous seuls dans l’action quotidienne. C’est tout de suite. Et le porte à porte est le début de notre rencontre avec la population qui ne nous connait que par le biais des médias officiels. Tout est dans nos mains. Chacun d’entre nous décide s’il est urgent de repousser l’action en dissertant sur untel ou untel, ou bien si il, elle, veut passer à l’action immédiatement.

Deeplo.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
le porte à porte va changer le monde
3 décembre 2017 - 18h10 - Posté par JOclaude

L’armée de militant en question a bien existé au lendemain de la guerre et sans doute aussi autour de mai 1968, de Mai 1981 dans une moindre mesure , pour vite se dissiper ensuite. L’arrivée en force des médias audio-visuels y sont sans doute pour beaucoup ! Médias de plus en plus axés sur l’information du pouvoir en place au moyen des chaines publiques ou privées ! L’opposition, c’est encore plus vrai aujourd’hui, avec l’arrivée à sa tête , La France Insoumise et ses Dirigeants Humanistes écrasée par des avalanches de mutisme et de mensonges ! Une revendication impérative qui devrait franchir l’Assemblée Nationale comme exigence première et permettre de vérifier le degré de Démocratie de la majorité Macroniste ? A savoir si l’opposition fait partie d’ayants-droits ou non à s’exprimer quotidiennement au même titre que la majorité et laisser le choix aux citoyens à ne pas toujours entendre le même son de cloche et pouvoir ainsi choisir son écoute ! Les informations à sens unique, raz-le-bol ! Les Héros sont-ils fatigués ou NON ?






Goûter-soirée de soutien à la grève des postier-e-s du 92
jeudi 18 - 22h22
Perquisitions à la FI : une agression politique sous couvert de « justice »
jeudi 18 - 21h49
de : JO
Le soutien du néo-nazi David Duke, ex-chef du KU Klux Klan, à Bolsonaro
mercredi 17 - 16h53
de : Smaïl Hadj Ali
1 commentaire
FO : démission imminente pour Pascal Pavageau ?
mardi 16 - 18h53
Climat et effondrement : « Seule une insurrection des sociétés civiles peut nous permettre d’éviter le pire »
mardi 16 - 09h57
de : jean 1
3 commentaires
L’ANARCHIE EXPLIQUÉE À MON PÈRE
mardi 16 - 09h10
de : Ernest London
Brésil. Le suprémaciste Steve Bannon. L’ami public commun de Jaïr Bolsonaro et Marine Le Pen.
lundi 15 - 20h32
de : Smaïl Hadj Ali
CAPITALISME ET DESTRUCTION
lundi 15 - 20h21
de : Nemo3637
« Plus qu’une marche pour le climat », mais est-ce suffisant ?
lundi 15 - 14h41
Emission : 1938 – Accords de Munich – France et Angleterre pactisent avec les nazis
lundi 15 - 12h37
de : Emission Polémix et La Voix Off
Txetx Etcheverry : « Contre le changement climatique, nous devons agir comme si nous étions en guerre »
dimanche 14 - 09h24
2 commentaires
Main basse sur l’énergie
samedi 13 - 23h04
de : Eliot Nénesse
Comité de soutien à la grève des postie-r-es du 92
samedi 13 - 17h28
202 jours : Soutenons les Postiers du 92 !
samedi 13 - 11h46
LÉO FERRE - LES ANARCHISTES
vendredi 12 - 21h03
de : jean 1
Brésil : les bolsonazis sèment la mort et le terreur
vendredi 12 - 16h19
de : Smaïl Hadj Ali
1 commentaire
Carrefour-Casino : l’emploi sacrifié sur l’autel des « synergies »
vendredi 12 - 14h49
de : David André
LE CAPITALISME A-T-IL UN AVENIR ?
vendredi 12 - 12h48
de : Ernest London
Réforme des retraites : comprendre l’arnaque en 8 minutes
jeudi 11 - 14h56
1 commentaire
LE FLINGUEUR DE CES DAMES - C’est l’heure de l’mettre
jeudi 11 - 10h20
de : Hdm
les postier-e-s des 10ème et 19ème arrondissement en grève majoritaire depuis mardi !
mercredi 10 - 23h20
Le Brésil sur la voie du fascisme ?
mercredi 10 - 12h22
de : Smaïl Hadj Ali
2 commentaires
Olivier ROSAY, militant SUD PTT : nouvelle mise à pied prononcée !
mercredi 10 - 09h46
de : olivier
Bure la porte ferme mal
mardi 9 - 22h28
de : hibou
Le nombre de manifestants ville par ville
mardi 9 - 19h17
Emission : L’Amour et la Révolution
lundi 8 - 12h33
de : Emission Polémix et La Voix Off
Rapports de force se la raconte
lundi 8 - 08h08
SAUVEZ UN LIEU ASSOCIATIF PARISIEN A RAYONNEMENT NATIONAL
dimanche 7 - 22h41
de : frank
Analyse politique : Une ferme, un monde, une guerre, la nécessité d’un réseau de résistance internationale (EZLN)
dimanche 7 - 22h11
de : ZAPATISTE
5 X 73 = 365 / Relancer la lutte des classes dans toute l’Europe !
samedi 6 - 00h49
de : Marc ARAKIOUZO
Faut-il pendre les entrepreneurs ?.
vendredi 5 - 20h50
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
« MIGRATIONS » : POUR UNE POSITION INTERNATIONALISTE RESPONSABLE
vendredi 5 - 15h58
de : Jo-dez
Reprendre c’est Reprendre !
vendredi 5 - 15h21
de : C’est l’heure de l’mettre
2 octobre 1968 : LA NUIT DE TLATELOLCO - massacre d’État au Mexique
jeudi 4 - 11h06
de : Ernest London
Il faut sauver le pavillon Aquarius
jeudi 4 - 10h12
1 commentaire
Discussions sur L’Afrique l’Algérie La Syrie
jeudi 4 - 00h00
de : SAÏD Bouamama
être né sous le signe de l’hexagone.
mercredi 3 - 22h11
de : L’iena rabbioso
Dégradation, Présidence et Doigt d’Honneur.
mercredi 3 - 19h40
de : Claude Janvier
RADICALISATION EXPRESS - Du gaullisme au Black Bloc
mardi 2 - 19h06
de : Ernest London
Licenciements : quatre délégués syndicaux en grève de la faim contre le plan social de Happychic
mardi 2 - 17h27

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La paix n'est pas l'absence de guerre, c'est une vertu, un état d'esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice. Baruch Spinoza
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite