Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Gilets Jaunes : Un cahier de Revendications adressé à l’Assemblée Nationale
lundi 3 décembre 2018 - 02h22 - Signaler aux modérateurs
9 commentaires
PNG - 1.6 Mo

« Députés de France, nous vous faisons part des Directives du peuple pour que vous les transposiez en LOI... »

Une liste de 42 revendications qui circule de plus en plus sur le net...

Effectivement adressée à l’Assemblée Nationale, elle a le mérite d’exister et de mettre la classe politique au défi de répondre à des besoins simples et évidents qui sont concrètement les préoccupations de la plupart des gens des catégories populaires qui soutiennent le mouvement.

D’une origine encore incertaine, elle reçoit l’approbation d’un grand nombre de blogueurs qui y voient la preuve éclatante que le mouvement des Gilets Jaunes n’est pas contrôlé par les fascistes !

Après de nouvelles recherches, voilà ce que l’on peut trouver :

https://www.francebleu.fr/infos/societe/document-la-liste-des-revendications-des-gilets-jaunes-1543486527

C’est le seul lien qui évoque, de façon limitée et succincte, un éventuel historique de la genèse de cette liste revendicative.

Elle est annexée en doc « scribd » jointe à l’article :

https://fr.scribd.com/embeds/394450377/content?start_page=1&view_mode=scroll

Je pense donc que c’est la référence qu’il faut utiliser, pour ne pas induire de manipulations politiques, d’où qu’elles viennent.

Lepotier

**********************

La liste des 42 revendications des Gilets Jaunes

adressée à l’Assemblée Nationale :

**************************

1. Zéro SDF : URGENT.

2. Impôt sur le revenu davantage progressif (plus de tranches).

3. SMIC à 1300 euros net.

4. Favoriser les petits commences des villages et centres-villes. (Cesser la construction des grosses zones commerciales autour des grandes villes qui tuent le petit commerce) + de parkings gratuits dans les centres-villes.

5. Grand Plan d’Isolation des logements. (faire de l’écologie en faisant faire des économie aux ménages).

6. Que les GROS (Macdo, google, Amazon, Carrefour…) payent GROS et que les petits (artisans, TPE PME) payent petit.

7. Même système de sécurité social pour tous (y compris artisans et autoentrepreneurs). Fin du RSI.

8. Le système de retraite doit demeurer solidaire et donc socialisé. (Pas de retraite à point).

9. Fin de la hausse des taxes sur le carburant.

10. Pas de retraite en dessous de 1 200 euros.

11. Tout représentant élu aura le droit au salaire médian. Ses frais de transports seront surveillés et remboursés s’ils sont justifiés. Droit au ticket restaurant et au chèquevacances.

12. Les salaires de tous les Français ainsi que les retraites et les allocations doivent être indexés à l’inflation.

13. Protéger l’industrie française : interdire les délocalisations. Protéger notre industrie c’est protéger notre savoir-faire et nos emplois.

14. Fin du travail détaché. Il est anormal qu’une personne qui travaille sur le territoire français ne bénéficie pas du même salaire et des même droits. Toute personne étant autorisée à travailler sur le territoire français doit être à égalité avec un citoyen français et son employeur doit cotiser à la même hauteur qu’un employeur français.

15. Pour la sécurité de l’emploi : limiter davantage le nombre de CDD pour les grosses entreprises. Nous voulons plus de CDI.

16. Fin du CICE. Utilisation de cet argent pour le lancement d’une Industrie Française de la voiture à hydrogène (qui est véritablement écologique, contrairement à la voiture électrique.)

17. Fin de la politique d’austérité. On cesse de rembourser les intérêts de la dette qui sont déclarés illégitimes et on commence à rembourser la dette sans prendre l’argent des pauvres et des moins pauvres mais en allant chercher les 80 milliards de fraude fiscale.

18. Que les causes des migrations forcées soient traitées.

19. Que les demandeurs d’asiles soient bien traités. Nous leur devons le logement, la sécurité, l’alimentation ainsi que l’éducation pour les mineurs. Travaillez avec l’ONU pour que des camps d’accueil soient ouverts dans de nombreux pays du monde, dans l’attente du résultat de la demande d’asile.

20. Que les déboutés du droit d’asile soient reconduits dans leur pays d’origine.

21. Qu’une réelle politique d’intégration soit mise en œuvre. Vivre en France implique de devenir français (cours de langue française, cours d’Histoire de la France et cours d’éducation civique avec une certification à la fin du parcours).

22. Salaire maximum fixé à 15 000 euros [mensuel, ndlr].

23. Que des emplois soient crées pour les chômeurs.

24. Augmentation des allocations handicapés.

25. Limitation des loyers. + de logement à loyers modérés (notamment pour les étudiants et les travailleurs précaires).

26. Interdiction de vendre les biens appartenant à la France (barrage aéroport…)

27. Moyens conséquents accordées à la justice, à la police, à la gendarmerie et à l’armée. Que les heures supplémentaires des forces de l’ordre soient payées ou récupérées.

28. L’intégralité de l’argent gagné par les péages des autoroutes devra servir à l’entretien des autoroutes et routes de France ainsi qu’à la sécurité routière.

29. Le prix du gaz et l’électricité ayant augmenté depuis qu’il y a eu privatisation, nous voulons qu’ils redeviennent publiques et que les prix baissent de manière conséquente.

30. Fin immédiate de la fermeture des petites lignes, des bureaux de poste, des écoles et des maternités.

31. Apportons du bien-être à nos personnes âgées. Interdiction de faire de l’argent sur les personnes âgées. L’or gris, c’est fini. L’ère du bien-être gris commence.

32. Maximum 25 élèves par classe de la maternelle à la Terminale.

33. Des moyens conséquents apportés à la psychiatrie.

34. Le Référendum populaire doit entrer dans la Constitution. Création d’un site lisible et efficace, encadré par un organisme indépendant de contrôle où les gens pourront faire une proposition de loi. Si cette proposition de loi obtient 700 000 signatures alors cette proposition de loi devra être discutée, complétée, amendée par l’Assemblée Nationale qui aura l’obligation, (un an jour pour jour après l’obtention des 700 000 signatures) de la soumettre au vote de l’intégralité des Français.

35. Retour à un mandat de 7 ans pour le Président de la République. (L’élection des députés deux ans après l’élection du Président de la République permettait d’envoyer un signal positif ou négatif au président de la République concernant sa politique. Cela participait donc à faire entendre la voix du peuple.)

36. Retraite à 60 ans et pour toutes les personnes ayant travaillées dans un métier usant le corps (maçon ou désosseur par exemple) droit à la retraite à 55 ans.

37. Un enfant de 6 ans ne se gardant pas seul, continuation du système des aides PAJEMPLOI jusqu’à ce que l’enfant ait 10 ans.

38. Favoriser le transport de marchandises par la voie ferrée.

39. Pas de prélèvement à la source.

40. Fin des indemnités présidentielles à vie.

41. Interdiction de faire payer aux commerçants une taxe lorsque leurs clients utilisent la carte bleue.

42. Taxe sur le fuel maritime et le kérosène.

**************************

Le doc PDF original enregistré sur « Scribd » :

Les-revendications-des-gilets-jaunes

https://nousnesommesriensoyonstout.files.wordpress.com/2018/12/les-revendications-des-gilets-jaunes.pdf

*******************

Également reprise sur NNSRST !, une autre approche, sur le thème "Vivre de son travail sans assistanat", à la fois plus générale et plus fondamentale, mais pas incompatible avec cette liste de revendications, donc :

L’augmentation des taxes sur les carburants, c’est la goutte de trop qui a fait déborder le vase de la colère populaire.

A travers tous les reculs sociaux subis ces dernières années dans tous les domaines, à commencer par celui des retraites, à travers toutes les hausses de prix imposées sur tous les éléments vitaux, alimentation, gaz, électricité, en plus du carburant, c’est bien la valeur du travail qui se trouve dépréciée pour toutes les catégories populaires, alors que les bénéfices financiers qu’elle génère ont explosé de manière exponentielle, malgré la crise, et creusé des inégalités énormes et carrément scandaleuses.

Non contents de leurs privilèges exorbitants, les « têtes » du système se bourrent les poches au dépend du fisc tout en donnant des leçons de « civisme » aux simples citoyens, ce qu’illustre l’affaire Carlos Ghosn.

Toutes les revendications exprimées par le mouvement des Gilets Jaunes se trouvent donc socialement justifiées et sont soutenues par l’immense majorité de la population.

Totalement déconsidéré et délégitimé par son attitude arrogante et méprisante, le gouvernement Macron-Philippe devra tôt ou tard céder du terrain sur toutes ces questions.

Pourtant, l’histoire des grandes luttes sociales du passé nous lègue une précieuse leçon : les victoires strictement quantitatives dans ces domaines sont des victoires sans durabilité si elles n’ouvrent pas la perspective d’une alternative au système. Il faut donc justement se rappeler que nous serons à nouveau dépouillés de nos maigres acquis tout neufs si nous n’allons pas dans une autre logique que celle, précisément, du système actuel.

Au delà des revendications immédiates justifiées, c’est bien le rejet total du système actuel qu’exprime le mouvement des Gilets Jaunes. Ce rejet ne saurait se satisfaire d’un simple tour de passe-passe gouvernemental ou d’une dissolution de l’Assemblé Nationale ramenant au pouvoir les résidus des anciens partis politiques déjà rejetés en 2017 !

Ce que nous voulons conquérir réellement c’est la valeur sociale intégrale de notre travail.

Les ouvriers de chez Renault, tout comme leurs camarades japonais et toutes les autres catégories de travailleurs ne s’échinent pas pour produire « l’argent de poche » des Carlos Ghosn et consorts, mais des voitures qui devraient d’abord et avant tout correspondre également aux besoins des travailleurs, comme le démontre la présente crise fiscale et écologique.

Hors ce n’est pas le cas et les travailleurs ont besoin de véhicules économiques, écologiques, pratiques et solides, et non de voitures transformées en objets de consommation régulièrement jetables pour assurer les profits des actionnaires et des PDG prévaricateurs.

Ils ont aussi besoin de transports en commun sûrs, économiques et écologiques pour pouvoir se passer de leur voiture partout où c’est possible

Ce qui compte, dans le projet d’une alternative au système actuel, c’est donc bien d’abord la définition des besoins sociaux réels. Et cela, dans tous les domaines, tant en production de biens qu’en termes de services. C’est en fonction de ces besoins sociaux essentiels, définis démocratiquement, que doivent s’organiser les services, la production et le partage du travail, et non en fonction du bénéfice financier.

Le travail partagé entre tous permettra à la fois de répondre aux besoins de tous et d’éliminer du même coup le fléau du chômage et du capitalisme. Ce n’est que sur cette base que peut s’établir la véritable valeur sociale du travail, dont les travailleurs sont actuellement dépouillés par le système en place.

Cette valeur sociale du travail enfin établie sera la nouvelle valeur d’échange entre travailleurs permettant de refonder un nouveau système économique à la fois véritablement social et écologique.

Collectif « Pour la valeur sociale du travail ! »

valeursocialetravail DwQ protonmail.com

********************** Sur NNSRST ! :

https://nousnesommesriensoyonstout.wordpress.com/2018/12/02/gilets-jaunes-un-cahier-de-revendications-adresse-a-lassemblee-nationale/

*********************************



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Gilets Jaunes : Un cahier de Revendications adressé à l’Assemblée Nationale
3 décembre 2018 - 12h02 - Posté par Raymond H

C’est le début des Cahiers de Doléances (comme en 1789), pour autant, les bourgeois et, plus largement, l’appareil politico-médiatique, vont-ils entendre ce cri de révolte ?



Gilets Jaunes : Un cahier de Revendications adressé à l’Assemblée Nationale
3 décembre 2018 - 12h48 - Posté par Raymond H

En ce lundi 03/12, le gouvernement consulte les partis institutionnalisés (avec ou sans élus). Il veut s’assurer (pour se rassurer), de leur pleine et entière adhésion aux institutions (bourgeoise) pour isoler les Gilets Jaunes, quitte à lâcher à ces partis des bribes, des miettes. Comme par exemple, la diminution de la pression fiscale réclamée par LR alors même qu’il faudrait l’augmenter mais seulement sur les riches pour assurer le développement et la pérennité des services publics.
Le mouvement est à un tournant et pourquoi pas, comme nouvelle forme de combat, initier des "marches de la pauvreté" vers Paris (à l’instar de la marche des beurs en 1983), qui partiraient des frontières du pays, ramassant sur son passage, tout ce qu’il y a de pauvres, de misérables et de mécontents contre le capitalisme ?



Gilets Jaunes : Un cahier de Revendications adressé à l’Assemblée Nationale
3 décembre 2018 - 12h51 - Posté par phil

Il manque tout de même une revendication importante :
BAISSE MASSIVE DU TEMPS DE TRAVAIL.
La seule mesure pouvant faire baisser le chômage.



Gilets Jaunes : Un cahier de Revendications adressé à l’Assemblée Nationale
4 décembre 2018 - 10h55 - Posté par Thomas

Ce ne sont pas les taxes ni les impôts qu’il faut supprimer mais augmenter les salaires de 20% minimum.
Car si on supprime les impôts et les taxes, cela n’empêche pas les loyers, la bouffe, l’énergie, les transports etc... d’augmenter. CQFD


Gilets Jaunes : Un cahier de Revendications adressé à l’Assemblée Nationale
3 décembre 2018 - 16h19 - Posté par Marc ARAKIOUZO

Ce document est DOUTEUX, 80 % d’idées mélenchonistes et 10 % de dupont-gnangnanisme marinelepeniste plus 10 % de n’importe quoi ! Rien contre le nouveau contrôle technique putassier ...etc. Méfiance de rigueur !

Le mouvement ne doit pas essayer de proposer des solutions à tous les problèmes mais se concentrer sur ses objectifs fondamentaux archi légitimes = pouvoir d’achat, justice fiscale, partage des richesses, éradication de la pauvreté + défense des droits et libertés contre l’état policier et la justice expéditive...

En parlant *immigration" et "expulsions", ce texte piège les gilets jaunes et confirme les propagandes gouvernementales ... Il sert à mettre en scène une clique de RN + Debout la France dégueulasse dont les gilets jaunes ne veulent pas !



Gilets Jaunes : Un cahier de Revendications adressé à l’Assemblée Nationale
4 décembre 2018 - 16h55 - Posté par Raymond H

Camarade, logique que ce document soit "n’importe quoi", vu l’hétérogénéité du mouvement.
Il existe, il correspond à une réalité des besoins du peuple poussé à la pauvreté, prenons-le tel que et faisons le tri par une discussion sur les terrains.
Deux choses me gênent :
 le renvoi systématique des déboutés du droit d’asile. Il faudrait s’interroger sur les causes de la migration de ces demandeurs et la responsabilité de nos gouvernements successifs dans les problèmes que connaissent leur pays d’origine ;
 attacher le droit de rester en France à l’obligation d’avoir la nationalité française, intimement liée à l’apprentissage du français. Ca rejoint la remarque au-dessus.
Ces positions sont celles de militants communistes, donc de militants politiques qui défendent un projet de société donc, des principes.
Vu le niveau du mouvement (bien que plus politique qu’il ne le pense et/ou le ne le revendique pas) on ne peut pas demander la lune dans un premier temps.
Sinon, les autres points me semblent acceptables, toujours compte-tenu du niveau du mouvement et certains mériteraient discussion (SMIC pas assez haut ; minimum retraite non plus ; le septennat ; ...).
Par contre l’idée d’un salaire maximum à 15.000 € me semble bonne.
Donc, camarades, ne pas désespérer, il y a du travail militant sur la planche. car dire qu’il s’agit d’un mélange de mélenchonnisme, teinté de dupontaignatisme et de lepenisme, ne suffit pas, sinon a oublier que l’idéologie dominante est l’idéologie bourgeoise dans toutes ses composantes, largement relayée par les partis installés, les médias, les chroniqueurs et les experts.
Il est permis de penser que le temps passant, le mouvement se trouvera confronter de plus en plus à l’intransigeance du gouvernement, la prise de conscience se politisera et donc, les revendications s’affineront. Le tout c’est que les militants communistes et les syndicalistes de classe soient là pour y aider.


Gilets Jaunes : Un cahier de Revendications adressé à l’Assemblée Nationale
4 décembre 2018 - 17h53 - Posté par Marc ARAKIOUZO

Le génie de ce mouvement c’est de poser les questions centrales de l’organisation sociale = pouvoir d’achat, justice fiscale, refus des taxes sur la consommation et des impôts indirects, éradication de la pauvreté, annulation des abus de pouvoir comme le nouveau contrôle technique putassier et défense des droits y compris contre l’écologie punitive ...

Alors les gens qui ajoutent des diversions sur l’immigration sont soit des fachos, soit des agents du gouvernement, ou des idiots utiles. S’ils s’amusent à prendre position sur tous les sujets du mariage homo à la Palestine, ils vont se diviser et perdre de leur impact.


Gilets Jaunes : Un cahier de Revendications adressé à l’Assemblée Nationale
5 décembre 2018 - 23h37 - Posté par Lepotier

Ce "cahier de doléances" nouvelle manière est effectivement très discutable sur bien des points.

Le seul autre ayant circulé à ce jour, et au départ considéré comme le plus "officiel" par la presse, semble bien pire et encore beaucoup plus réducteur.

https://www.lejdd.fr/Politique/verb...

http://www.frontsyndical-classe.org...

Celui-ci est devenu plus « officiel », du fait d’avoir été adressé l’Assemblée Nationale et il a donc, comme présenté ci-dessus, « le mérite d’exister et de mettre la classe politique au défi de répondre à des besoins simples et évidents qui sont concrètement les préoccupations de la plupart des gens des catégories populaires qui soutiennent le mouvement. »

En fait, même avec ses côté « modérés » et même rétrogrades et , il apparaît donc encore inacceptable pour le pouvoir !

Il ne s’agit pas pour autant d’en faire une plate-forme intangible, bien au contraire, mais plutôt un moyen d’amorcer la convergence autour d’un débat sur les objectifs essentiels du mouvement, et donc de revoir cette liste en fonction d’un débat élargi.

Si l’on compare la situation actuelle avec 1905 en Russie, par exemple, on voit que malgré les scories réactionnaires que le mouvement de masse charriait, il avait réussi à former une organisation de masse « modérée », avec une plate-forme à l’avenant, et d’autant plus « modérée » au départ, qu’elle était en fait manipulée par le pouvoir tsariste, via le Pope Gapone. Ce qui n’empêchait pas les bolcheviques de la noyauter aussi, et c’est ce qui a finalement perdu le pouvoir tsariste...

Aujourd’hui, en France, le stade d’une organisation de masse et d’un programme revendicatif unitaire reste encore à atteindre !


Gilets Jaunes : Un cahier de Revendications adressé à l’Assemblée Nationale
6 décembre 2018 - 14h05 - Posté par Marc ARAKIOUZO

Ce cahier de doléances est VISIBLEMENT un FAKE ! Ne contient pas 1 mot sur l’abrogation du nouveau contrôle technique ...etc. Donc ce texte fut écrit par des Dupont-Gnangnantistes / à dénoncer ! Idem pour les crétins qui ont accepté de dialoguer avec De Rugy alors que le pouvoir d’achat et la justice fiscale ne sont pas du ressort du ministère de l’écologie. Ce mouvement est noyauté par de multiples forces politique et infiltré par des starlettes qui veulent passer à la TV, des nuisibles qui se font systématiquement virer !





LES SOVIETS TRAHIS PAR LES BOLCHEVIKS - La faillite du communisme d’État
lundi 10 - 18h26
de : Ernest London
Convention Collective de la France Insoumise des 8/9 déc. 19
lundi 10 - 18h25
de : JO
A CUBA : Ceux qui vont à l’étranger pour sauver des vies Humaines et pas pour tuer !
lundi 10 - 16h53
de : JO
MÉLENCHON - Discours sur le BREXIT à l’Assemblée nationale (video)
lundi 10 - 16h51
de : FI
Les images non exhaustif des violences policières subies par le manifestants (video)
lundi 10 - 15h43
de : Nantes Révoltée
2 commentaires
Embrouille sur le SMIC : gagner plus, la même chose, et moins en même temps !
lundi 10 - 15h27
1 commentaire
APPEL DES GILETS JAUNES DE COMMERCY À DES ASSEMBLÉES POPULAIRES PARTOUT
lundi 10 - 14h27
de : jean 1
1 commentaire
Un CRS : « Si vous voulez rester en vie, vous rentrez chez vous ! » (video)
lundi 10 - 12h35
de : Raymond Macherel
Et si la révolution était possible ?
lundi 10 - 12h11
de : Denis Langlois
1 commentaire
Camille Lécole – Episode 1/2 – Militant. Résistant. Déporté. Partisan sans complainte.
lundi 10 - 11h52
Etre Gilet Jaune c’est aussi çà
lundi 10 - 11h48
de : azard
ASSURANCES : ces mauvaises nouvelles qui vous attendent en 2019
lundi 10 - 10h57
de : JO
BHL, Hanouna, Bern et Lhermitte demandent aux Gilets jaunes « de s’arrêter »
lundi 10 - 10h12
de : nazairien
6 commentaires
MACRON DEMISSION REVOLUTION
dimanche 9 - 22h42
de : Nemo3637
1 commentaire
Gilets Jaunes ACTE V. Le grand changement !
dimanche 9 - 19h54
de : Claude JANVIER
Crise dec 2018 : renforcer le mouvement populaire montant !
dimanche 9 - 19h44
de : Christian DLR
Dégagez, dégageons le macronisme
dimanche 9 - 19h35
de : jean 1
2 commentaires
Alerte sur les Réseaux Sociaux !
dimanche 9 - 17h32
de : JO
MEXIQUE : les ennuis commencent pour le Président nouvellement élu !
dimanche 9 - 17h11
de : JO
LA VIOLENCE : Salim Lamrani la décrit ainsi pour ceux "qui ne sont RIEN" !
dimanche 9 - 15h47
de : JO
François Ruffin : la DGSI monte un dossier sur moi pour « sédition » ! (video)
dimanche 9 - 12h46
de : François Ruffin
2 commentaires
DEUX VIOLENCES : D’EN-BAS, D’EN-HAUT
dimanche 9 - 11h06
de : Christian DELARUE CGT Rennes
1 commentaire
DEUX VIOLENCES : D’EN-BAS, D’EN-HAUT
dimanche 9 - 11h03
de : Christian DELARUE
Gilets jaunes : formidable démonstration de l’acte 4… avant l’acte 5 (video)
samedi 8 - 19h47
de : Pierrick Tillet
2 commentaires
EN DIRECT - PARTAGEZ - Discours de Jean-Luc Mélenchon à la Convention de la France insoumise. (video)
samedi 8 - 18h34
de : FI
1 commentaire
EN DIRECT - Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon (video)
samedi 8 - 13h06
de : FI
Des députés de la France Insoumise sont bloqués place de l’Opera. (video)
samedi 8 - 13h02
de : Nadir Dendoune
Non ce n’était pas à Mantes-la-Jolie....
samedi 8 - 04h39
de : Mila Zamenhofa
La Confédération paysanne appelle à rejoindre les Gilets jaunes
vendredi 7 - 20h43
Police. «  Il y a la volonté que les collègues se lâchent  »
vendredi 7 - 20h39
de : Aya Lafargue
1 commentaire
"Heureux les jours que nous vivons" (video)
vendredi 7 - 19h27
de : Deeplo
3 commentaires
« On voudrait une colère, mais polie, bien élevée »
vendredi 7 - 18h57
de : Sonya Faure
Gilets jaunes et rouges : nous avons tous intérêt que le mouvement gagne !
vendredi 7 - 18h49
de : Info Com CGT
La CGT exige l’ouverture immédiate de négociations sur l’urgence sociale !
vendredi 7 - 18h02
de : JO
3 commentaires
Affaire Benalla, M. Macron : Le responsable c’est moi, qu’ils viennent me chercher !
vendredi 7 - 16h39
de : JO
1 commentaire
Manifestation - cortège CGT pour rejoindre les Gilets jaunes
vendredi 7 - 01h34
de : CGT Territoriaux Paris
1 commentaire
Communiqué « officiel » n°2 « Gilets jaunes » Nous dénonçons !
vendredi 7 - 01h26
de : Les Gilets Jaunes
3 commentaires
manifestons samedi 8/12/2018 à Paris
jeudi 6 - 21h27
de : jean 1
Communiqué de la CGT . ATTENTION aux fausses nouvelles du pouvoir et consorts !
jeudi 6 - 21h23
de : JO
2 commentaires
Toutes les gauches se retrouvent au Forum national de la gratuité !
jeudi 6 - 18h59
de : Paul Ariès et l’Observatoire international de la Gratuité (OIG)

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

L'histoire c'est la passion des fils qui voudraient comprendre les pères. Pier Paolo Pasolini
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite